background preloader

Stefan Zweig - www.stefanzweig.org

Stefan Zweig - www.stefanzweig.org

http://www.stefanzweig.org/

e-gide Les Hauts de Hurlevent d'Emily Bronte Intro Biographie Œuvres Liens Résumé des Hauts de Hurlevent Ce roman d'Emily Brontë a été publié en 1847 L'histoire est rapportée par deux narrateurs : Lockwood, locataire du Manoir de la Grive, et Mrs Dean, domestique prolixe. Les Hauts de Hurlevent sont des terres situées au sommet d’une colline et balayées par les vents du nord. "What do they know of heaven or hell, Cathy, who know nothing of life ?" Humilié par sa condition subalterne, Heathcliff, qui pourtant aime Catherine la sœur de Hindley jure de se venger . Catherine meurt en mettant au monde une fille appelée , elle aussi, Catherine. Merle Oberon (Cathy Linton), Laurence Olivier (Heathcliff) Ainsi vengé , Heathcliff , avant de mourir, accepte que sa belle-fille Catherine et Hareton, le fils de Hindley, puissent s’aimer. Georges Bataille, Diane de Margerie et John Cowper Powys évoquent les Hauts de Hurlevent « Peut-être la plus belle, la plus profondément violente des histoires d'amour..." Georges Bataille Diane de Margerie

John Norris First published Tue Feb 13, 2007; substantive revision Thu Mar 13, 2014 John Norris (1657 – 1711) continued the broadly Cartesian project in late 17th Century England despite the ever-growing prominence of Lockean empiricism. Norris wrote on numerous topics, including politics, religion, philosophy and the Christian life. He also composed poetry. This entry describes several of Norris' most noteworthy advances and insights. One important goal of his philosophical writing was the completion of Malebranche's project. 1. John Norris was born on January 2, 1657 in Collingbourne Kingston, Wiltshire. It was during his stay at All Souls that Norris published several of his most popular works. He resigned the fellowship in 1689, married, and began a two-year occupation as rector at Newton St. In 1690, Norris issued criticisms of Locke's An Essay concerning Human Understanding¸ the first edition of which was published in December 1689. 2. 2.1 The Intelligible World 2.2 God's Simplicity

Biographie (français) Stefan Zweig est né le 28 novembre 1881 à Vienne, en Autriche. Fils d'un riche industriel israélite, il put mener ses études en toute liberté, n'écoutant que son goût qui l'inclinait à la fois vers la littérature, la philosophie et l'histoire. L'atmosphère cosmopolite de la Vienne impériale favorisa chez le jeune Zweig la curiosité du vaste monde, curiosité qui se transforma vite en boulimie, le poussant vers toutes les premières théâtrales, toutes les nouvelles parutions non encore saluées par la critique, toutes les nouvelles formes de culture. Il y fit ses études, et, à 23 ans, fut reçu docteur en philosophie. Il fit ses débuts avec de jolis poèmes où dominait l'influence de Hofmannsthal et de Rilke, dont il parle longuement dans son autobiographie, "Le Monde d'Hier". Parmi ceux-ci, notons "Cordes d'argent"(1900) et "Les Guirlandes Précoces"(1907). Mais à soixante ans passés il faudrait avoir des forces particulières pour recommencer sa vie de fond en comble.

LE PETIT CÉLINIEN Eluard. Les Nécessités de la vie, 1921 Les fleurs Mes yeux et la fatigue doivent avoir la couleur de mes mains. Quelle grimace au soleil, mère Confiance, pour n'obtenir que la pluie. Je t'assure qu'il y a aussi clair que cette histoire d'amour: si je meurs, je ne te connais plus. Fêtes La Valse est jolie, Les grands élans du coeur aussi, Rues, Une roue valsait éperdument. Des roues, des robes, des chapeaux, des roses. Arrosée, La plante sera prête pour la fête à souhaiter. Air noir La ville cousue de fil blanc, Les toits portants cheminées, Le ciel parallèle aux rues, Les rues, La fumée sur les trottoirs, TROUVAILLE. Vieillir Ombre de neige, Coeur blanc, sang pauvre, coeur d'enfant.

Philip K. Dick - Le site dickien Claude Dupuydenus : Herbert Marcuse. Les vertus de l'obstination La vie philosophique d’Herbert Marcuse La pensée critique d’Herbert Marcuse (1898-1979), auteur entre autres d’Eros et civilisation (1955) et de L’Homme unidimensionnel (1964), est souvent associée à Mai 68 ainsi qu’aux divers mouvements d’émancipation et de contestation des années 1970. Claude Dupuydenus, ingénieur de formation, a été l’assistant de Marcuse à l’université de Californie de 1966 à 1969 et nous propose ici [1] la première biographie intellectuelle en français de ce penseur allemand majeur du XXe siècle, élève de Heidegger et membre dissident de l’école de Francfort, qui a lutté toute sa vie contre les divers mécanismes de domination culturels, sociaux et politiques. De Berlin aux États-Unis : itinéraire d’un exilé Issue de la bourgeoise juive, laïque, aisée et libérale de Berlin, Marcuse ne connaît pas le besoin dans son enfance, c’est le moins que l’on puisse dire : la maison a un chauffeur à disposition qui le conduit à l’école avec son frère et sa sœur (p. 38) ! « 6.

"Je suis né en 1881 dans un grand et puissant empire, la monarchie des Habsbourg; mais qu'on ne le cherche plus sur une carte; il a été effacé sans laisser de trace. J'ai été élevé à Vienne, la métropole deux fois millénaire, capitale de plusieurs nations, et il m'a fallu la quitter comme un criminel avant qu'elle ne fût ravalée au rang d'une ville de province allemande". Stefan Zweig, Le Monde d'hier by arnaudclement Jul 30

Related:  Littérature germanophone des 20ème et 21ème siècles