background preloader

Ces enseignants qui tweetent

Ces enseignants qui tweetent
Related:  Twitter en classe

Twitter Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Tweeter. Twitter Twitter a été créé le 21 mars 2006 par Jack Dorsey, Evan Williams, Biz Stone et Noah Glass[2], et lancé en juillet de la même année. Le siège social de Twitter Inc. se situe aux États-Unis à San Francisco. Historique[modifier | modifier le code] Croquis préliminaire sur papier de Twitter (alors intitulé « stat.us »). Twitter a été créé à San Francisco au sein de la startup Odeo fondée par Noah Glass[5] et Evan Williams. Le marché du podcast étant déjà très concurrentiel, Jack Dorsey, ingénieur spécialiste du dispatching, et Noah Glass, ancien collaborateur de Marc Canter (fondateur de Macromind) et fondateur du service de blog podcasting AudBlog (qui a fusionné avec Odeo), furent chargés de développer un nouveau service[6]. Le 25 octobre 2006, les actifs de la société Odeo ont été rachetés par Obvious Corp[10]. Acquisitions externes[modifier | modifier le code] Mentions[modifier | modifier le code]

Cahiers de l’action n°36 : L'information des jeunes sur Internet : observer, accompagner - Expérimentation d'outils avec des professionnels de jeunesse - Institut National de la Jeunesse et de l’Education Populaire Dans la société moderne, Internet a bouleversé les modes de sociabilité en particulier chez les jeunes. Certes les jeunes sont de férus adeptes des nouvelles technologies de l’information et de la communication, mais ils sont aussi dotés dans ce domaine de compétences hétérogènes. Ce constat a une incidence directe sur la pratique professionnelle de tous ceux qui travaillent avec des jeunes, quel que soit leur domaine. Que se passe-t-il concrètement lorsque les jeunes cherchent de l’information sur Internet ? Cet ouvrage présente les résultats de sept expérimentations mises en place sur des territoires différents et auprès de publics aux profils variés : collégiens en classe de 4e, lycéens en filière professionnelle, informateurs jeunesse, bibliothécaires… Ouvrage réalisé sous la direction de : Cécile Delesalle ( psychosociologue, directrice d’études au cabinet Vérès Consultants) et Gérard Marquié ( chargé d’études et de recherche à l’INJEP). Avant-propos Angelica Trindade-Chadeau (INJEP)

Mes élèves sur Twitter! Notre expérience 2011-2012 « Bonjour à tous, En ce début d’année scolaire, j’ai cru bon vous mettre les liens ci-dessous. C’est en fait un petit résumé de notre expérience sur Twitter l’an passé (classe de 5e année: 30 élèves). En somme, que de bons commentaires des élèves. Comme dans tout, il y en a qui n’ont pas accroché jusqu’au jour où les India Desjardins et les Bryan Perro ont commencé à répondre à leurs micro-billets (tweets). Il y en a aussi qui sont quasiment devenus accros :) Ils se sont ouverts un compte Twitter et ont aussi participé à des discussions comme le #ClavEd qui ont lieu les mercredis midis. À mon avis, utiliser Twitter en classe a trois fonctions: 1. 2. 3. J’ai donc expliqué l’importance de ce que l’on écrit sur les réseaux sociaux et l’impact que cela peut avoir. Il est clair que je recommence mon expérience cette année. Voilà! Un autre lien intéressant: Vocabulaire Twitter: 15 mots et symboles à connaître Pierre (@P_gagnon) Aimer : Like Chargement...

Devoir sur Twitter: un succès qui fait boule de neige | Daphnée Dion-Viens «L'engouement pour ce projet a été viral», affirme Mme Côté, qui enseigne à l'école secondaire Saint-Pierre et des Sentiers à Charlesbourg. Au cours des dernières semaines, les 55 élèves qui ont participé au projet ont publié un tweet sur un thème bien précis. La première semaine, ils ont dû rendre hommage à quelqu'un ou à quelque chose en 140 caractères. En fignolant leur petite phrase, ils sont appelés à développer leur style littéraire. Les élèves ont joué le jeu et même plus, s'imposant eux-mêmes des contraintes supplémentaires, raconte l'enseignante.

Les médias sociaux font leur entrée dans les classes Un dossier conjoint de l’Infobourg et de Carrefour éducation Introduction Facebook compte 500 millions d’utilisateurs de par le monde. Twitter en dénombre 175 millions. Le réseau de l’éducation n’échappe pas à cet engouement. Pour lire la suite : Médias sociaux 101 Le langage 2.0 : keske C? Consultez aussi le dossier complet en format PDF. À propos de l'auteur Nathalie Côté Nathalie est journaliste. Des défis Pour se lancer, s’amuser, se dépasser et devenir par la pratique un expert des usages de Twitter, vous trouverez ici des défis à relever. Par exemple : Participer à (ou provoquer) une conversation qui part en vrilleClouer le bec à un troll et s’en débarrasserRégler un problème administratif ou de SAV sur TwitterParticiper à un live-tweet… Avec à chaque fois plusieurs niveaux, des variantes, des conseils et la possibilité de faire un retour de chaque expérience vécue. Les tuteurs de #TwittMOOC présents sur Twitter pourront être sollicités à tout moment pour apporter soutien et conseils personnalisés si nécessaire, avant, pendant ou après le défi. Vous avez des idées de défis à soumettre ? Crédit image : Fail Whale par Yiying Lu WordPress: J'aime chargement…

L’heure du bilan Twitter au primaire Bilan Après deux mois de vacances et de mures réflexions, j’ai décidé de poursuivre l’aventure Twitter avec ma classe. Lorsque nous sommes dans le feu de l’action, pendant l’année scolaire, il est parfois difficile d’avoir une vue d’ensemble des expériences vécues en classe et surtout, de mettre en perspective l’utilité d’un outil technologique par rapport à un autre. À mes yeux, la validité d’une application se mesure souvent par le fait que les utilisateurs « oublient », en quelque sorte, qu’ils sont en train d’en faire l’usage. Twitter a donc remporté la palme haut la main, par rapport à d’autres outils, car la présence de ma classe sur ce réseau social a permis à mes élèves d’écrire et de lire mieux, plus souvent et dans le plaisir, chose qui n’est pas toujours facile à atteindre en classe. Les débuts Pour bien démarrer un projet-classe sur Twitter, il importe, je crois, de se questionner afin de bien cerner nos but pédagogiques. Les abonnés Des modèles Conclusion Brigitte Léonard

Je tweete pour synthétiser l’information

Related: