background preloader

Combien de temps pour changer un comportement?

Combien de temps pour changer un comportement?
Sylvaine Pascual – Publié dans: Comprendre le coaching / Obectifs, décisions et solutions De nombreuses personnes rêvent de modifier l’un de leur comportement d’un coup de baguette magique ou en appliquant une recette miracle-qui-marche-en-5-minutes. Comme en témoignent trop souvent les publications y-a-qu’à-faut-qu’on d’une certaine presse friande de management facile, par exemple. Le désir de changement est souvent associé à l’urgence de se débarrasser d’une caractéristique perçue comme pénible, méprisable, voire comme une tare rédhibitoire. Elles se retrouvent alors demandeuses de solutions: A appliquer sans effortAux effets immédiatsA l’efficacité garantie (il va quand même pas falloir en essayer trois, des techniques, tout de même)Aux résultats spectaculaires, version je-me-sens-tout-autre-ce-matin Car l’évolution personnelle passe par la construction d’autres modes de fonctionnement. Il arrive ainsi que des clients potentiels m’expliquent: Dossiers: Bien-être et estime de soi

http://www.ithaquecoaching.com/articles/combien-de-temps-pour-changer-un-comportement-3868.html

Related:  meditationSe Développer

Le lâcher prise pour vivre le moment présent Dans la série des pauses digitales et des résolutions de fin d’année. Le lâcher prise permet de vivre dans le Ici et le Maintenant et faire le point. En période de résolution annuelle, le lâcher prise ne se réduit pas à l’absence d’activité ou à la recherche de zénitude; c’est un rendez-vous avec soi qui peut être facteur d’innovation et d’inspiration. Du lâcher prise en période de stress ou d’échec (cf La loi de Murphy , quand les événements négatifs s’enchaînent) au lâcher prise lorsque tout va vite … trop vite….pour capitaliser, analyser, reprendre du souffle, le point de bascule c’est la souffrance intérieure. Notre corps parle et parfois nous lâche avant que notre conscience parle.

Test psychologique: Échelle de coping proactif L'Échelle de coping proactif (1), développée par les psychologues Esther Greenglass, Ralf Schwarzer et Steffen Taubert, évalue les attitudes et les comportements concernant l'établissement et l'atteinte de buts. Le coping (de l'anglais to cope Le coaching se structure et se professionnalise Il y a comme ça des évènements qui marquent un tournant dans l’évolution de certaines choses. La chose en question ici, est le métier de coach que j’exerce depuis maintenant quatre ans. Non pas que je sois le seul concerné par cette avancée, car c’est l’ensemble de la profession qui est ici directement intéressée, mais je profite de la visibilité du blog des rapports humains pour relayer cette nouvelle que je qualifierais de très bonne. Je sors exceptionnellement de la ligne éditoriale habituelle, mais vous allez voir que c’est pour la bonne cause. Bon, comme teaser à suspens, je n’ai pas trouvé mieux … Il y a quelques semaines, les présidents des trois principales fédérations professionnelles de coaching, à savoir EMCC (European Mentoring and Coaching Council….), SFcoach (Société Française de coaching) et ICF (International Coach Federation), se sont réunis pour poser la première pierre commune vers la reconnaissance et la structuration du métier de coach.

Vivre heureux ou mourir frustré et stressé1 Qu’est-ce qui est le plus important J’AI RAISON, J’AI RAISON , J’AI RAISON et tu peux dire tout ce que tu veux J’AI RAISON, J’AI RAISON, J’AI RAISON. Ouf ! Top 10 des croyances sur soi Vous connaissez mon intérêt pour les croyances, que je considère être la pierre angulaire dans tout processus de changement. Pour rappel, une croyance est une pensée construite et très personnelle dont nous avons l’intime conviction qu’elle est valide, vraie, réelle, authentique et véritable et qui nous sert de repère dans nos actes quotidiens, notre vision du monde, nos jugements sur nous-mêmes, les autres ou le temps. Parfois, voire même souvent, nos freins, nos blocages, nos difficultés quotidiennes sont issues de certaines de ces croyances qui se qualifient alors de limitantes. Voyons cette semaine, le top 10 des croyances limitantes sur nous-mêmes et quelques pistes pour les ramollir un peu. A noter qu’il n’y a pas une croyance plus limitante qu’une autre; elles le sont toutes à priori et à des degrés divers pour chacun.

pensée positive (scientifique) et réussite le avril 9th, 2012 Shawn Achor donne des cours de psychologie positive à la célèbre université d’Harvard. Il présente ici - avec beaucoup d’humour – quelques statistiques qui devraient être enseignées dans toutes les écoles… Attention, il parle très vite, donc n’hésitez pas à mettre souvent sur pause pour avoir le temps de lire les sous-titres. Quelques citations et idées particulièrement intéressantes : Renouer le dialogue avec l'enfant intérieur Nous pouvons modéliser notre fonctionnement de la manière suivante: =>[instinct] Moi instinctif (enfant interieur) => lié à l'émotionnel et à notre instinct naturel.. c'est lui qui nous permet de voir les choses avec l'innocense et la joie.. il est joueur, il veut s'amuser et découvrir. Il se comporte comme un enfant, et à souvent peur donc besoin d'etre rassuré. Sa manière de communiquer avec nous : la maladie. Si on ne l'écoute pas, alors il nous rend malade pour nous faire passer un méssage (c'est très léger au début); puis si on ne l'écoute toujours pas le message donc la maladie sera de plus en plus forte pour qu'il soit entendu..

La PNL ou programmation neuro-linguistique Championne de la communication et thérapie brève, la PNL nous aide à développer des comportements de réussite en nous apprenant à mobiliser nos ressources et à utiliser nos sens. Florence Servan-Schreiber Sommaire La méthode La programmation neuro-linguistique (PNL) est un ensemble de techniques de communication et de transformation de soi qui s’intéresse à nos réactions plutôt qu’aux origines de nos comportements.

Related:  Écriture