background preloader

AFNOR

AFNOR
Avec l’obtention pour la cinquième année consécutive de la certification ISO 14001 pour son système de management environnemental, SFR se démarque du marché comme acteur engagé dans une démarche de progrès environnemental. Pour les télécoms, le Système de Management Environnemental (SME), défini par la norme ISO 14001 (cf notre article SME Et Normes) et délivré par l’AFNOR, s’applique plus particulièrement à la gestion des approvisionnements, ainsi qu’aux activités d’exploitation, de maintenance et de déploiement des sites et des antennes-relais. Pour SFR, maîtriser l’impact de ses activités sur l’environnement est une priorité. Cette année, le SME de l’opérateur s’étend à ses activités fixes et l’Ile de la Réunion. SFR va même au-delà, puisqu’en matière d’éco-conception, le FAI a lancé sa Neufbox Evolution, dont les caractéristiques permettent d’allonger la durée de vie du produit : Sources : France Mobiles, La lettre de SFR aux élus, Presence-PC, Winplanet Related:  Label

Labels / MesCoursesPourLaPlanète Malgré la multiplication des produits affichant des promesses, il reste encore difficile de connaître les impacts sur la planète des produits que nous achetons. C’est notre ignorance qui fait de nous, souvent, des consommateurs peu exigeants et facilement satisfaits ! Pour se repérer, le consommateur utilise, lors de ses achats quotidiens en grandes surfaces, boutiquesou sur des sites marchands, de nombreux labels, logos et autres signes de qualité. Mescoursespourlaplanete.com a repéré et décrypté plus d’une soixantaine de pictogrammes différents censés apporter un « plus » pour qui veut consommer responsable, que ce soit d’un point de vue environnemental ou social. Ce guide a été réalisé avec le soutien de l'ADEME Pour savoir comment lire ce guide, consultez notre méthodologie d’analyse des labels. Pour télécharger le mini-guide en version pocheà glisser dans votre sac à main ou votre portefeuille,cliquez ici. Type de label : Label officielFamille de produit concernée : Alimentation

Les labels du développement durable : Eco-evenement Dans le domaine du développement durable, nombreuses normes, labels, référentiels existent. Pour vous aider à vous y retrouver dans ces différentes appellations, nous avons sélectionné pour vous les textes les plus adaptés à la filière "événement". Labels officiels Label HQE : Haute Qualité Environnementale Labels professionnels Autres labels Les écolabels = décernés aux produits et services les plus respectueux de l’environnement. Éco-labels européens pour le marché européen. Marque NF environnement pour le marché français. Label Haute Qualité Environnementale (HQE) Ce label vise à limiter l'impact d'une opération de construction sur l'environnement Labels professionnels Label Imprim'vert Ce label certifie une action respectueuse de l'environnement Charte Qualité et Développement durable France Congrès Certifie les centres de congrès respectant des engagements de qualité et de développement durable dans une démarche d'amélioration continue Label Prestadd®

Labels environnementaux et sociaux « Les « labels » sous réserve de fiabilité, constituent pour les acheteurs un outil pratique d’identification des produits écologiques ou « sociaux », dits « responsables ». Ils opèrent en effet une standardisation des critères environnementaux et/ou sociaux, organisent le contrôle de ces critères et matérialisent leur conformité par l’apposition d’un logo sur le produit. Pour autant, cela ne signifie pas que les produits non labellisés ne puissent être qualifiés de responsables ; mais la reconnaissance de leur qualité environnementale ou sociale sera plus difficile à établir pour l’acheteur. » « Il n’existe pas en droit français de définition légale du label. Ont été notamment définies des procédures pour le : Derrière la sémantique, il y a la volonté de protéger le consommateur : « label » est souvent associé à la notion de garantie officielle de qualité. (…) Les « labels » se distinguent des normes dont l’adoption obéit à un processus formel précis. (…) Des connexions existent.

Des réseaux créent des marques régionales pour dynamiser l'attrait de leur territoire « Produit en Bretagne », « Made in Mayenne »… des logos de terroir investissent depuis quelques années nos supermarchés. Très éloignés d'une communication territoriale traditionnelle, ils sont en fait des initiatives de réseaux d'entreprises. En Auvergne, le conseil régional a souhaité associer entreprises locales et institutions sur un pied d'égalité. Près de 200 entreprises se sont déjà fédérées pour promouvoir leur territoire. Comment travaillent-elles ensemble ? Depuis quelques semaines, un nouveau magazine a rejoint les présentoirs des kiosques.

labels du developpement durable Les labels du développement durable RPF Fairtrade Labelling Organizations Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Label de certification Fairtrade Fairtrade Labelling Organizations International (FLO) est une association mettant en réseau des initiatives de labellisation équitables situées dans plus de 21 pays. Description[modifier | modifier le code] L’objectif de FLO et de ses membres est de promouvoir et faciliter la consommation équitable au Nord dans le but de permettre le développement durable des producteurs marginalisés du Sud. Historique[modifier | modifier le code] En janvier 2004, afin d’assurer l’indépendance du processus de certification et l’adhésion aux standards ISO 65, Fairtrade Labelling Organizations International a été divisée en deux organisations distinctes : Dès le début des années 2000, FLO a reçu chaque année 500 demandes de labellisation, dont 20 à 30 seulement pouvaient être satisfaites[1]. Références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code]

« Fairwashing » : quand les marques font du blanchiment d’éthique Début des ennuis pour Samsung. Epinglée par une enquête accablante délivrée l’an dernier par l’ONG China Labour Watch, l’entreprise d’électronique se fait désormais traîner en justice par l’association SHERPA. Motif : les « conditions de travail indignes qui prévalent dans les usines chinoises qui fabriquent pour son compte ». La justice française a décidé d’ouvrir une enquête préliminaire le 8 juillet. Ce que pointe la plainte déposée par l’association, c’est le décalage cosmique entre les codes de conduite [PDF] de Samsung – qui ne manque pas de se targuer de « respect[er] les lois et les standards éthiques » –, et la réalité de ses pratiques de production. L’éthique, sur le papier Filon très prisé par les grandes marques, le fairwashing, ou « blanchiment éthique », pour oser la traduction, consiste à afficher des engagements éthiques (respect du droit des travailleurs, des droits sociaux...) à des fins purement marketing. L’écho de l’accident du Bangladesh Cette affaire fait écho :

Global Reporting Initiative Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir GRI. Le Global Reporting Initiative (GRI) a été établi vers la fin 1997 avec comme mission de développer les directives applicables mondialement en matière de développement durable, ainsi que de rendre compte des performances économiques, environnementales et sociales, initialement pour des sociétés puis, par la suite, pour n'importe quelle organisation gouvernementale ou non gouvernementale. Rassemblée par la coalition pour les économies environnementalement responsables (CERES) en association avec le programme d'environnement des Nations Unies (PNUE), le GRI incorpore la participation active des sociétés, des O.N.G., des organismes de comptabilité, des associations d'hommes d'affaires, et d'autres parties prenantes du monde entier. La version GRI actuellement en vigueur (depuis 2013) se nomme G4. Composition / Structure du GRI[modifier | modifier le code] Le GRI comporte trois catégories d'acteurs : S.

Pourquoi le label ISR Novethic n'est pas du greenwashing - Débats - investissement socialement responsable L'ISR aura eu son quart d'heure de célébrité le 4 mai sur France 2. Quasi inconnu des épargnants, il a disposé d'une longue séquence dans une nouvelle émission intitulée Cash investigation. Elle n'était pas à son avantage. L'ISR et le label ISR qu'attribue Novethic depuis 2009 ont été assimilés à du greenwashing pour produits financiers aux émanations de pétrole trop prononcées. Il nous semble important de répondre sur le fond et d'expliquer à ceux qui auraient découvert notre travail à travers cette émission de télévision la nature de ce que nous faisons. Lancé en 2009, le label ISR Novethic, unique sur ce sujet, a deux ambitions principales. Organisme à but non lucratif, indépendant des offreurs de fonds et expert de l'ISR, le centre de recherche de Novethic a réussi à imposer l'idée que faire de l'ISR suppose d'avoir des pratiques de transparence exemplaires. Promouvoir un autre modèle Notre objectif est de pousser tous les acteurs à plus de responsabilité.

La responsabilité sociétale des entreprises, ou comment passer du privé au collectif Il ne se passe plus une semaine sans que l’on entende parler de responsabilité sociétale des entreprises. Des dizaines d’ateliers, de colloques, de conférences sont organisés sur ce thème partout en Europe, pour et par des entreprises. Pourquoi un tel engouement ? D’emblée, arrêtons-nous un instant sur le choix de la terminologie. Pour la Commission européenne, la responsabilité sociétale des entreprises est « un concept qui désigne l’intégration volontaire, par les entreprises, de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes [1] » [2]. Cette deuxième définition présente davantage la RSE comme un processus dynamique et continu. En outre, ces trois dimensions doivent être prises en compte de manière intégrée, cohérente et systématique, au risque d’une asymétrie insensée. Tant au niveau national que supranational, la RSE est conçue comme un élément déterminant des stratégies de développement durable. [17] Idem.

Related: