background preloader

Intégration des Tice et apprentissage de l'enseignement : une approche systémique

Intégration des Tice et apprentissage de l'enseignement : une approche systémique
1Au cours des dernières années, l'usage des technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement (Tice) s'est accru d'une manière considérable, notamment dans le domaine de l'enseignement-apprentissage institutionnel des langues étrangères 2([Brodin02], [Petitgirard04]). Ce phénomène est en partie dû aux discours prometteurs des spécialistes en informatique, des institutions gouvernementales, des économistes et des pédagogues [Gerbault02]. Il devient donc impératif pour les enseignants d'acquérir les compétences nécessaires à un usage efficace des Tice dans leur enseignement. Il devient aussi impératif pour les différentes institutions chargées de la formation d'enseignants d'assurer que ces derniers soient compétents dans ce domaine. 3De nombreuses études soulignent à quel point il est complexe d'analyser les changements pédagogiques entraînés par l'intégration des Tice ([LevinAmmon96], [Mangenot00]). 2.1. 2.2. 2.3. 2.4. 3.1. 3.2. 4.1. 4.2. 4.2.1. Related:  TICE et appropriation des languesTICE formation

Programme GENIE au Maroc : TICE et développement professionnel Introduction Dans le cadre de la stratégie du programme GENIE (GÉNéralisation des Technologies d’Information et de Communication dans l’Enseignement au Maroc), l’axe "Formation" a une grande importance étant donné qu’il vise la formation des enseignants et des cadres administratifs, maillon essentiel de la réussite de ce programme, pour une utilisation effective des outils TIC mis à leur disposition. Le programme GENIE vise à former 230000 personnes (enseignants, inspecteurs, techniciens, chefs d’établissements…). Les principaux objectifs arrêtés par la stratégie GENIE en 2006 visent : la participation active des enseignants dans l’intégration des TICE dans l’enseignement ; contribuer à l’amélioration la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage par l’exploitation pédagogiques des TICE ; l’appropriation les outils multimédia, par les enseignants en vue d’une utilisation efficace en classe. I Vers une nouvelle stratégie nationale d’intégration des TICE II.1 Infrastructure

Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités Eric Sanchez, Institut Français de l’Enseignement (IFE) L’éducation est aujourd’hui soumise à un changement de référentiel. recherches Formation continue des enseignants à revoir C’est ce que préconise très fermement un référé de la Cour des comptes publié le 14 avril, en remarquant que les enseignants des pays de l’OCDE ont en moyenne 8 jours de formation continue par an contre seulement 3,5 jours en France. Et pourtant, il fut un temps, du moins dans le primaire, où la France n’était pas en reste, loin s’en faut. Elle était en effet bien partie, et ‘’au quart de tour’’, après un accord historique conclut en mars 1972 entre le ministère de l’Education nationale et le Syndicat national des instituteurs ( FEN ). Cet accord s’inspirait de la loi du 16 juillet 1971 sur la formation continue (établie sous l’impulsion notoire d’un certain Jacques Delors). Le principe essentiel de cet accord est que la formation permanente est un droit pour tous les instituteurs. Le ministère de l’époque insiste sur le fait que cette action de formation continue fait partie d’une politique d’ensemble de « rénovation pédagogique », amorcée avec l’institution du « tiers temps ».

Retour d'expérience en intégration des TIC Recommander cette page à un(e) ami(e) Fadel Harzali, voudriez-vous nous donner un aperçu sur votre parcours professionnel ? J'ai enseigné l'histoire-géo au secondaire pendent 16 ans et j'ai été conseiller pédagogique pendant 5 ans. Mes recherches ont été focalisées sur les problèmes didactiques inhérents au processus de l'enseignement apprentissage et sur la mise à niveau de l'enseignement des Sciences Sociales en Tunisie. Dans l'enseignement, mon credo est le suivant "Faire de mon métier une passion", Ce qui m'incite à ne pas abandonner la recherche et à rester curieux pour rester à la page et découvrir les nouveautés. Pourriez-vous nous donner un aperçu sur la plus-value des TIC et du travail à distance dans votre discipline et éventuellement sur vos propres expériences dans ce domaine ? Objectifs: Compétences: Ces Objectifs généraux peuvent être traduits en compétences transversales Une plus-value avérée L'apport des TIC pour l'apprentissage de la géographie De nouveaux projets ?

L'Agence nationale des Usages des TICE - Langues étrangères : pourquoi utiliser les TICE par Nathalie Pross * Enseignants en langues connaissez-vous votre leitmotiv ? Selon le Conseil américain de l’enseignement des langues étrangères, il se décline en "cinq C" : Communication : "communiquer dans des langues autres que la langue native " Cultures : "acquérir des connaissances et une compréhension d'autres cultures" Connexions : "établir des connexions avec d'autres disciplines et acquérir des informations" Comparaisons : "se familiariser avec la nature du langage et de la culture" Communautés : "participer à des communautés multilingues chez soi et à travers le monde" En France, où un plan de rénovation de l'enseignement de langues est en cours : ces dimensions apparaissent également dans la notion de "compétence de communication". réception (écouter, lire) production (s'exprimer oralement en continu, écrire) interaction (prendre part à une conversation) médiation (traduction et interprétation). Raconte-moi une histoire… Deux écrans du site web de W. M. Recommandations

Intégrer les TICE | Méthodes et stratégies innovantes d'enseignement-apprentissage L'intégration des nouvelles technologies d'information et de communication dans les méthodes d'enseignement-apprentissage. Exemples de bonnes pratiques. Présentation, affichage sur le blog L’ intégration des nouvelles technologies dans le processus d’enseignement-apprentissage Exemples de bonnes pratiques Argument: Les changements dans la société de la connaissance dus : à la suprématie de l’information à l’expansion de l’internet à la globalisation de l’information se reflètent dans l’acte éducaţionnel, en menant à la redéfinition des rôles traditionnels des acteurs du système d’enseignement.Cette orientation détermine la nécessité d’aborder le curriculum de la perspective de ces nouvelles réalités sociales, pour mieux répondre aux besoins socio-economiques. Celles –ci augmentent d’une manière significative l’attractivité du processus éducationnel . Dans le processus d’enseignement-apprentissage l’ordinateur ne pourra jamais remplacer le professeur. Les pas à suivre : Ce que l’on a déjà fait :

Les apprenants aux prises avec le temps et l’espace de leur formation Article publié sur le site Etre apprenant à distance confronte à de nouvelles situations spatio-temporelles. Or, les apprenants à distance ne connaissent pas tous les mêmes conditions. A travers cette infographie, je modélise, et comme toute modélisation, celle-ci est une réduction de la réalité vécue par un individu particulier, quatre profils d’apprenants à distance en fonction de leurs temps et espaces d’apprentissage : l’incorporé, l’affranchi, le perruquier et l’émancipé. L’INCORPORE réalise son apprentissage sur son lieu et durant ses heures de travail. Avantages : pas de déplacement pour se former, il peut enchaîner aisément son travail et sa formation et inversement. Inconvénients : sa hiérarchie et ses collègues ne peuvent pas identifier clairement lorsqu’il est en formation et peuvent donc le déranger. L’AFFRANCHI réalise son apprentissage sur son temps de travail mais à son domicile ou autre lieu indépendant de son travail.

Revue internationale des technologies en pédagogie universitaire Les sites portails de FLE et leur évolution Samedi 18 mai, la Librairie pédagogique du FLE a accueilli des passionnés du FLE, des enseignants qui bloguent, publient et misent sur les échanges pour renouveler les pratiques pédagogiques et faire avancer la profession. Notre propos était de revenir sur l'évolution des sites portails de FLE depuis une quinzaine d'années : de l'annuaire ou du moteur de recherche au blog, puis aux communautés en ligne ; d'une organisation institutionnelle "top down" à une prise en mains par les intéressés. J'avais écrit en 2010 sur la revue THOT-cursus un article qui dressait un panorama de la présence en ligne des acteurs du FLE côté enseignants : Le FLE sur la toile : photo floue J'ai tenté de reprendre ce rapide panorama des sites existants en revenant rapidement sur ce qu'a été l'histoire du cartable connecté, qui commença en 97 par quelques liens, puis évolua vers un annuaire pour finir par exploser en 2009 sous le poids des références. La crise des portails ? Une évolution vers les réseaux sociaux

La qualité de l'enseignement est-elle réellement améliorée grâce aux TICE ? "Les nouvelles technologies ne cessent de faire la une des journaux et leur utilisation en classe est aujourd'hui présentée comme incontournable. Ces technologies dîtes "nouvelles", parce qu'en marge de l'enseignement dit "traditionnel" dans lequel le maitre détenteur du savoir transmet ses connaissances de façon magistrale, font déjà partie du mode de vie quotidien de l'étudiant du 21ème siècle à travers les télévisions, ordinateurs, téléphones portables, tablettes et autres appareils électroniques. Néanmoins, chacun est en droit de s'interroger sur leur réelle utilité dans une salle de classe. En quoi l'usage d'un vidéoprojecteur ou d'un TBI (tableua blanc interactif) apporte-il concrètement une valeur ajoutée à l'élève et au professeur ? Parce qu'aujourd'hui, le savoir et l'apprentissage sont démocratisés. Les TICE pour retenir l'attention de son auditoire En France, cette dynamique prend encore plus de valeur dans les zones sensibles.

Comment et pourquoi utiliser les réseaux sociaux en formation Quels sont les usages que les enseignants et les formateurs peuvent faire des médias et réseaux sociaux ? A quoi peuvent-ils bien servir en classe ? Voici quelques idées d’utilisation et quelques réflexions qu’elles m’inspirent. J’ai tenté de formaliser ces usages pédagogiques en réfléchissant sur ma propre expérience de formateur en la matière. Les usages cités ici le sont à titre d’exemple et ne prétendent pas à l’exhaustivité : ils veulent simplement rendre compte du potentiel éducatif et formateur des réseaux sociaux si on les exploite avec un peu d’imagination et d’ouverture d’esprit. (Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Usages des réseaux sociaux en classe 1. Même si les médias et réseaux sociaux sont loin de constituer de véritables « authoring tools » – ces outils qui permettent de scénariser une formation – ils offrent néanmoins quelques fonctionnalités qui permettent de créer des exercices. 1.1. 1.2. Facebook permet la création de documents en ligne dans ses groupes. 1.3. 2. 3.

Related: