background preloader

La biodiversité c'est ma nature – Créez votre portrait biodiversité

La biodiversité c'est ma nature – Créez votre portrait biodiversité

notre-planete.info : environnement et sciences de la Terre Biodiversité Les OGM et Monsanto sur le banc des accusés Octobre 2012 - Une étude à paraître dans la revue Food and Chemical Toxicology fait grand bruit : elle est la première à suggérer des effets délétères, sur (...) par Biosphère Blog 8 commentaires Monsanto entre dans sa période de « Vaches maigres » La mer empoisonnée !? Gardons nos tigres et nos loups, diminuons notre nombre "Qui êtes vous Sylvie Simon" ? voir toutes les videos Lorsque vous utilisez les médecines alternatives, est-ce : tous les sondages Sauver les grenouilles de Lorraine 26 novembre 2013 - Le Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine (voir : par ble2 Lorraine : Comprendre la forêt pour mieux la (...) 26 novembre 2013 - Situés au cœur de la forêt de Champenoux, au Sud-Est de Nancy, les chercheurs de l’Unité de MR (...) Lorraine : de la biodiversité urbaine 15 juillet 2013 - Toute une nature s’exprime en ville, dans un environnement très favorable, dans les parcs et (...) 4 commentaires 5 commentaires

Santé : Un nouveau virus attaque le bétail français Les bovins et les petits ruminants de 14 départements ont déjà été touchés par le virus de Schmallenberg jusqu'ici inconnu. info + Qu'est-ce que le virus Schmallenberg? Identifié pour la première fois en novembre 2011 en Allemagne, le virus Schmallenberg appartient à la famille des orthobunyavirus. Au stade actuel des connaissances, il affecterait essentiellement les ruminants. Source : ANSES Ce nouveau virus et qui a d'abord été identifié en Allemagne, aux Pays Bas et en Belgique au deuxième semestre 2011, a été repéré le 25 janvier 2012 dans le Nord-Est de la France, puis dans le Nord et en Normandie. Des cas d'infection aiguë par ce virus ont été observés chez des bovins, en Allemagne et aux Pays-Bas entre aout et octobre 2011. " Il n'y a, pour l'heure, aucune restriction aux échanges d'animaux vivants et de leurs produits à partir des zones atteintes, ni aucune mesure de prévention et de contrôle préconisée ", précise l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses).

Espèces menacées En 2013 et 2014, l'Institut océanographique, Fondation Albert 1er - Prince de Monaco se mobilise en faveur de la protection des requins. Tout au long de ces 2 années, le message défendu sera « pas si menaçants, menacés, utiles ». À cette occasion, Natura Sciences fait la lumière sur ces prédateurs pour [...]

Related: