background preloader

Capsule outil : Expérience mystique et méditation : les corrélats neurobiologiques

Capsule outil : Expérience mystique et méditation : les corrélats neurobiologiques
Capsule outil: Expérience mystique et méditation : les corrélats neurobiologiques Les états de grâce rapportés par les religieux ou les adeptes de la méditation sont pour le moins intrigants. Ceux qui les vivent semblent en effet avoir accès à une réalité qui échappe au commun des mortels. Or l'avènement de techniques d'enregistrement non invasives de l'activité cérébrale a ouvert la voie à une investigation scientifique à grande échelle de ces " expériences mystiques ". Et comme on va le constater, tant les athées que les croyants sont intéressés par les résultats… Il convient tout d'abord de définir ce qu'on entend par " expérience mystique " et par " méditation ". L'expérience mystique L'expérience mystique a souvent une connotation religieuse mais peut aussi référer à des sentiments " d'union avec le cosmos " expérimentés par des athées. La méditation Certains sceptiques ont avancé que la méditation ne pourrait en fait n'être rien de plus que de la somnolence. D'après

http://lecerveau.mcgill.ca/flash/capsules/outil_bleu27.html

Related:  Etudes scientifiques sur la MéditationEEG HeadsetLa science et le cerveau MystiqueÊtre en Paix (et Bonheur)relaxation

C comme Cerveau – Infinite Love Le cerveau est un organe ayant les fonctions suivantes : a) réception des pensées avec les fonctions du cerveau droit b) traitement de l’information avec le mental, plutôt le cerveau gauche c) décisions permettant des actions De la même façon que nous avons des yeux pour capter la lumière, les images de notre environnement ; de la même façon que nous avons des oreilles pour recevoir les sons, de la même façon que nous avons une peau pour recevoir des informations sur le toucher, de la même façon que nous avons des capteurs gustatifs ; de cette même façon nous avons un organe de réception de pensées s’appelant le cerveau. "cerveau comme un organe de réception de pensées." Kundun

Pleine conscience Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La pleine conscience (parfois également appelée attention juste, samma-sati en pali, samyak-smriti en sanskrit[1], ou présence attentive) est une expression dérivée de l’enseignement de Siddhartha Gautama et désignant la conscience vigilante de ses propres pensées, actions et motivations. Elle joue un rôle primordial dans le bouddhisme où il est affirmé que la pleine conscience est un facteur essentiel pour la libération (Bodhi ou éveil spirituel). Etudes scientifiques sur la Méditation – Infinite Love Les effets de la méditation sont l’objet d’études scientifiques de plus en plus nombreuses, partout dans le monde en voici quelques uns : Les bienfaits de la méditation, Études scientifiques La méditation comme pratique de soin Un programme importé des États-Unis fait son chemin pour traiter l’anxiété ou la dépression, de plus en plus de praticiens le proposent à des patients atteints de cancer :

Explication des symptômes de la crise de panique Cet article est la deuxième partie d’une série de 2 articles. La première partie était : Ce que les médecins m’ont dit après ma première crise d’angoisse (1/2) Voici donc la deuxième partie : Ce que j’aurais aimé qu’ils m’expliquent sur les symptômes de la crise de panique

Dépasser la douleur par la méditation créatrice Chère lectrice, cher lecteur, Méditer ne consiste pas à « se prendre la tête », ni à « se regarder le nombril », ni à ressasser pendant des heures des mots ou des phrases qui finissent par ne plus vouloir rien dire. Ces attitudes sont dépassées et égoïstes.

La méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau Selon une étude américaine, la pratique régulière de la méditation modifie l'activité de l'amygdale (en rouge ci-dessus), cette zone du cerveau notamment impliquée dans la peur, le stress et d'anxiété. Crédits : Life Science Databases(LSDB) Une étude américaine montre que la pratique régulière de la méditation modifie de façon durable le fonctionnement du cerveau. S'engager dans une pratique régulière de la méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau, selon une étude menée par par des chercheurs de l'Hôpital Général du Massachusets (Boston, Etats-Unis), et publiée le 1er novembre 2012 dans la revue Frontiers in Human Neuroscience. Si les neurologues savaient depuis longtemps que le cerveau d'une personne en train de méditer a un fonctionnement différent de celui habituel, cette étude vient aujourd'hui montrer que la méditation peut aussi engendrer des modifications neuronales durables, c'est-à-dire subsistant après l'activité de méditation proprement dite.

Vers une vie sereine Catégories - Articles Anti stress Articles récents Belles citations Comment Se Relaxer Comment se relaxer? Votre santé est votre responsabilité. Le stress peut avoir une conséquence négative sur votre santé et vos relations. La meilleure façon de rester en bonne santé et heureux, c'est d'apprendre à se relaxer, alors lisez ceci et détendez vous! La pratique de la méditation modifie l'organisation du cerveau L'équipe de recherche a voulu vérifier si les effets de la méditation persistaient au-delà de la pratique. (Photo: iStockphoto) Les adeptes de la méditation de pleine conscience apprennent dans leur pratique à accueillir les sensations, les émotions et les états d'esprit sans leur résister ni les juger. Ils cherchent simplement à être dans le moment présent. Plusieurs études ont démontré que ce type de méditation pouvait avoir des effets bénéfiques à long terme sur la stabilité émotionnelle et, par conséquent, sur des désordres comme l'anxiété et la dépression majeure. Une nouvelle recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques.

Related:  Actualité articles La méditation et le cerveauSpiritualitéspiritualité#crosspearlpage.atroot II