background preloader

Indicateur - À la fin du premier trimestre 2012, la dette publique s’établit à 1 789,4 milliards d’euros

Indicateur - À la fin du premier trimestre 2012, la dette publique s’établit à 1 789,4 milliards d’euros
Avertissements : La dette trimestrielle étant fondée sur des sources comptables moins complètes que les comptes annuels, son profil demeure révisable pendant plusieurs trimestres. La seule observation de la variation de la dette sur une période ne permet pas de déduire le déficit public. Pour passer de la variation de la dette brute au sens de Maastricht au déficit, il faut tenir compte de la variation des actifs financiers et de celle des autres comptes financiers à payer et à recevoir. La dette publique diminue de 2,2 milliards d'euros par rapport au trimestre précédent À la fin du troisième trimestre 2015, la dette publique de Maastricht s'établit à 2 103,2 Md€, en baisse de 2,2 Md€ par rapport au trimestre précédent. La dette des administrations publiques locales et celle de l'État diminuent Au troisième trimestre 2015 la contribution des administrations publiques locales (Apul) à la dette diminue (–1,6 Md€). La contribution de l'État à la dette décroît de 1,1 Md€. Related:  Dette PubliqueLa Dette

Dette publique record en France : elle frôle les 1 834 milliards d'euros L'objectif de 3% prévu dans le traité européen de Maastrich de 1993 s'éloigne de plus en plus. Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie a immédiatement réagi sur RTL en affirmant que sans les «mesures correctrices» prises par le gouvernement à l'été 2012, «le déficit aurait été supérieur à 5,5% du produit intérieur brut». «Nous avons fait cet effort, dit structurel qui est celui qu'attendait la Commission européenne, de réduction du déficit structurel, c'est-à-dire hors des effets de ralentissement de la croissance, qui est de 1,2 point», a-t-il poursuivi en ajoutant sans rire: «Nous sommes sur la bonne voie, on est en train de réduire les déficits.» VIDEO. Selon l'Insee qui vient de publier, ce vendredi, les chiffres provisoires des comptes nationaux des administrations publiques sur l'année écoulée, la dette publique a explosé, atteignant fin 2012 un nouveau record à 1 833,8 milliards d'euros soit 90,2% du PIB alors qu'elle s'élevait à 85,8% du PIB en 2011.

Podcast Vidéo : Présentation du nouveau livre d'Eric Toussaint à Paris le 13 novembre 2017 Enregistrement vidéo de la rencontre-débat avec Éric Toussaint qui s’est déroulée à Paris le lundi 13 novembre 2017 à l’occasion de la parution de son dernier livre : Le Système Dette, Histoire des dettes souveraines et de leur répudiation Après une brève introduction d’Eric Toussaint dressant les grandes lignes de son nouveau livre, les 6 invité-e-s pour l’occasion (Didier Epsztajn, animateur du blog Entre les lignes entre les mots ; Pierre Khalfa, Fondation Copernic ; Gus Massiah, fondateur du Cedetim ; Rosa Moussaoui, grande reporter au quotidien L’Humanité ; Émilie Paumard, CADTM France ; Patrick Saurin, auteur de Les prêts toxiques : une affaire d’Etat, syndicaliste SUD BPCE et Catherine Samary, membre du Conseil Scientifique d’ATTAC France) sont intervenu-e-s pour mettre en avant un aspect marquant de ce livre. 2) la complicité des prêteurs : les créanciers savaient (ou étaient en mesure de savoir) que les fonds prêtés ne profiteraient pas à la population. 4 moyens d’analyse

Thomson Reuters – Agence de Presse spécialisée La BCE ou l’inefficacité de la politique monétaire Les annonces du 4 septembre de Mario Draghi confirment que nous sommes dans une période où la politique monétaire est inefficace. C’est à la politique budgétaire de nous éviter la déflation. Article issu du blog de Christian Chavagneux Ça ne sert à rien d’arroser le désert Dans la logique de ses annonces du mois de juin dernier, Mario Draghi a confirmé sa volonté de tout faire pour relancer l’activité dans la zone euro. Pourquoi ? Trop d’épargne Et ce n’est pas prêt de se terminer. Pourquoi ce surplus durable d’épargne ? Résultat, l’offre de capitaux (l’épargne) sera à l’avenir largement supérieur à la demande (l’investissement), ce qui tirera le prix de l’argent, le taux d’intérêt, vers le bas. Que faire ? Dans ce contexte, ces trois-là proposent deux politiques pour tenter de ranimer la flamme de l’activité en Europe. La première consiste à aider les débiteurs, Etats mais aussi ménages et entreprises, à éponger leurs dettes passées avec de l’inflation.

La dette publique représente 66 000 euros par actif occupé La dette publique a augmenté de 46,4 milliards d'euros au deuxième trimestre 2011 pour s'établir à la fin du mois de juin à 1 692,7 milliards, a annoncé, vendredi 30 septembre, l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Exprimée en pourcentage du produit intérieur brut (PIB) , elle se situe approximativement à 86,2 %, en hausse de 1,7 point par rapport au trimestre précédent. Elle représente une charge de 66 126 euros par personne en emploi (les 15-64 ans au sens du BIT). Cette augmentation est liée à la hausse de l'endettement de l'Etat (+ 52,6 milliards d'euros au deuxième trimestre) alors que les organismes divers d'administration centrale (ODAC), les administrations publiques locales et les administrations de sécurité sociale se sont toutes désendettées. La dette publique n'a pas cessé de s'alourdir ces dernières années. Cette entrée a été publiée dans Actualité, Conjoncture, Endettement.

Dette, extractivisme, gâchis, aux racines de l’injustice globale La société de consommation qui rêve de se transformer en une société de développement durable est comme un sprinter de 100 mètres qui imagine pouvoir conserver la même vitesse pendant les 42 kms d’un marathon. Cette civilisation européenne, fondée sur l’extraction de ressources naturelles, doit son exceptionnelle puissance à une accélération du pillage et du gâchis généralisé de toutes les richesses de la planète. Le pétrole – âge 500 millions d’années - n’est largement utilisé par notre monde que depuis 50 ans et le pic de production est déjà dépassé. Notre société de gâchis et d’injustice sociale va s’autodétruire. Ce ne sont pas les réalisations les plus magnifiques de l’architecture, les tours infinies ou les découvertes de la science, les fusées et les smartphones qu’apprécieront nos lointains successeurs comme nous sommes ébahis par les pyramides d’Egypte, les ruines d’Angkor ou la capsule Apollo. Problème sanitaire. Problème juridique. Problème alimentaire. Cliquez pour plus.

Infographies Projet de loi de finances pour 2015, budget 2015. Projet de loi de finances pour 2015 Où en est-on ? La loi a été promulguée le 29 décembre 2014. Elle a été publiée au Journal officielJournal officielJournal de la République française dans lequel sont publiés les lois et les règlements. du 30 décembre 2014. Saisi le 19 décembre 2014 d’un recours déposé par au moins soixante députés et soixante sénateurs, le Conseil constitutionnel a dans sa décision du 29 décembre 2014 déclaré l’essentiel du texte conforme à la Constitution. Le projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. avait été adopté en lecture définitive par l’Assemblée nationale le 18 décembre 2014. Après désaccord de la commission mixte paritaire, il avait été adopté en nouvelle lecture, avec modifications, par l’Assemblée nationale le 16 décembre 2014, puis avec modifications par le Sénat le 17 décembre 2014. Présenté en Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. le 1er octobre 2014 par M.

Conjoncture : La dette publique atteint 1692,7 milliards d'euros À fin juin, la dette publique représentait 86,2% de la richesse produite par la France en un an, un chiffre en hausse de 1,7 point par rapport à fin mars, rapporte l'Insee. La dette publique française continue de gonfler. Elle a augmenté de 46,4 milliards d'euros d'avril à juin, pour culminer à 1692,7 milliards d'euros, rapporte l'Insee ce vendredi. Cette somme représente environ 86,2% du produit intérieur brut, c'est-à-dire de la richesse produite par la France en un an. L'État est le principal responsable de cette hausse. Les prêts accordés au Portugal et à l'Irlande dans le cadre du plan de sauvetage de la zone euro ont pesé 2,4 milliards d'euros (1,6 milliard pour le premier, 0,8 milliard pour la seconde). Des améliorations en vue au second semestre «Durant la seconde moitié de l'année, les premiers effets de la réforme des retraites et de la Sécurité sociale devraient avoir un impact à la baisse sur la dette», note Dominique Barbet, économiste chez BNP Paribas.

« S’il n’y avait pas d’évasion fiscale, il n’y aurait pas de problème d’équilibre des finances publiques » Dominique Plihon, porte-parole d’Attac France et professeur d’économie financière à l’université Paris-XIII a répondu à vos questions lors d’un tchat du Monde.fr à propos de la lutte contre l’optimisation et l’évasion fiscales. Que peut entreprendre la France, et plus généralement l’Union européenne (UE) pour lutter contre l’optimisation et l’évasion fiscale ? Alors que l’UE a déjà adopté, en 2016, une série de mesures dans la foulée du scandale « Panama papers », beaucoup s’interrogent sur la tolérance qu’elle affiche à l’égard de « petits paradis fiscaux », tels que l’île de Madère, à laquelle Le Monde s’intéresse, mercredi 15 février. Le Monde.fr a invité Dominique Plihon, porte-parole d’Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) France et professeur d’économie financière à l’université Paris-XIII, à participer à un tchat afin de répondre à vos questions sur le sujet. Alain : « Vos questions sur l’optimisation et l’évasion fiscale »...

Présentation du projet de loi de finances pour 2015 Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, et Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget, ont présenté le projet de loi de finances pour 2015, le 1er octobre 2014 à Bercy. [ Extraits du livret "L'essentiel du PLF 2015" à télécharger ci-contre ] Le soutien à l’emploi et à l’investissement grâce au Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité poursuit et amplifie les mesures engagées depuis 2012 en faveur de l’emploi et de l’investissement. Un effort d’une ampleur inédite : 50 milliards d'euros d’économies en trois ans dont 21 en 2015 Le plan d’économies de 50 milliards d'euros présenté en avril dernier par le Premier ministre sera mis en œuvre dès 2015 avec un premier effort de 21 milliards d'euros pour l’année prochaine qui se poursuivra en 2016 et 2017 avec 14,5 milliards d'euros d’économies supplémentaires chaque année. Une baisse des dépenses de l’Etat et de ses agences La maîtrise des dépenses de protection sociale Tweets

Related: