background preloader

Héraldique

Héraldique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’héraldique est la science du blason, c'est-à-dire l'étude des armoiries (ou armes). C'est aussi un champ d'expression artistique, un élément du droit médiéval et du droit d’Ancien Régime. Actuellement, elle constitue une science auxiliaire de l'histoire au même titre que la sigillographie, la vexillologie, la phaléristique, la diplomatique… L'héraldique s'est développée au Moyen Âge dans toute l'Europe comme un système cohérent d'identification non seulement des personnes[1], mais aussi en partie des lignées (le blason pouvant être transmis par héritage en traduisant le degré de parenté) et des collectivités humaines, ce qui en fait un système emblématique unique en un temps où la reconnaissance et l'identification passaient rarement par l'écrit. Définitions[modifier | modifier le code] Armes sur un écu : Reproduction moderne d'un bouclier armorié Blason[modifier | modifier le code] Chevaliers et batailles[modifier | modifier le code] Chevalier

Heraldica Etudes héraldiques Cabinet des titres et Armorial général de France Des ressources généalogiques indispensables pour toute recherche nobiliaire. Le Cabinet des titres et l’Armorial général de France (dit Armorial d'Hozier) sont formés des archives des juges d’armes du roi, chargés de la vérification des armoiries et des preuves de noblesse. Cinq membres de la famille d’Hozier ont été titulaires de cette charge de 1641 à la Révolution. Ces archives conservées au département des Manuscrits (site Richelieu) constituent une source unique et indispensable pour toute recherche généalogique sur une famille française noble. Le Cabinet des titres est composé de 6800 volumes de pièces manuscrites. Il s’agit en quelque sorte d’un dépôt central des documents relatifs à la noblesse de France, rassemblés au cours du XVIIe siècle, mais plus anciens pour certains d’entre eux. Les volumes portant les cotes "Français 26485 à 31773" regroupent six séries de documents généalogiques classés par ordre alphabétique des noms de famille : Textes et blasons sont complémentaires.

Blasons et armoiries Héraldique Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Blasons [modifier] L’Héraldique est la science du blason, c'est-à-dire l'étude des armoiries (ou armes). L'héraldique s'est développée au Moyen Âge dans toute l'Europe comme un système cohérent d'identification non seulement des personnes, mais aussi en partie des lignées (le blason pouvant être transmis par héritage en traduisant le degré de parenté) et des collectivités humaines, ce qui en fait un système emblématique unique en un temps où la reconnaissance et l'identification passaient rarement par l'écrit. Apparue au XIIe siècle au sein des membres de l'aristocratie, elle s'est rapidement diffusée dans l'ensemble de la société occidentale : femmes, clercs, paysans, bourgeois, communautés... En savoir plus... Sélection d'articles Aucun Lumière sur... La présence de saint Georges, patron de la Géorgie, dont il est originaire, est attestée dans les armoiries du pays depuis 1709. Lire la suite Blason du jour Le saviez-vous ? Catégories

Cartes anciennes de l'Aquitaine et de la vallée du Dropt Drot d'hier et Dropt d'aujourd'hui : navigation sur le site è cliquer sur la page choisie dans le tableau ci-dessous Pour accéder au choix de cartes, ouvrir un des menus ci-dessous (survol par le pointeur de la souris) Voir aussi sur ce site : cartes anciennes « modernes » (fin XVIIIème et XIXème) et - sur cette page même - les nouveautés 2009 (immédiatement ci-dessous) « Carte de la rivière du Drot, depuis le moulin du Cause jusques à Allemant-du-Drot » (vers 1730) (Catalogue Bn-Opale plus) Le Drot dans l'atlas de Trudaine (1745-1780) (Extrait Ministère de la culture et de la communication) ( Aller sur le site www.culture.gouv.fr pour voir la carte entière) Le Drot en Guienne et Guascogne (1650)(Extrait Galllica/BnF) Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) Le Drot de Capdrot à Caudrot (1733) (Extrait Galllica/BnF) Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF Le Drot en Bazadais (1759) (Extrait Galllica/BnF)

Héraldique : code de construction des armoiries Règle fondamentale Une des règles primordiales de l'héraldique veut que l'on ne superpose jamais métal sur métal, ni couleur sur couleur. On ne verra donc jamais dans un blason un lion d'or sur champ d'argent ou une aigle d'azur sur champ de gueules. Cependant toute règle a ses exceptions et certaines armes contreviennent à la règle de superposition des couleurs. On les appelle armes à enquerre car leur propriétaire se devait de justifier l'origine et le sens de cette anomalie. Les armes à enquerre les plus connues sont celles de Godefroy de Bouillon, roi de Jérusalem. Disposition des armes Aux origines de l'héraldique, il était de coutume de ne pas afficher plus d'un écusson sur un écu. Langage des figures Les figures sont souvent des représentations conventionnelles d'objets familiers qui dépeignent l'histoire ou le caractère d'un individu ou d'une famille. De toutes les charges, c'est d'ailleurs le lion qui revient le plus sur les armoiries. Les attributs des meubles Vincent Delolme

Cartes de France du 16° et du 17° siècle Des cartes anciennes de la France Cette collection est constituée de 105 cartes : 1 carte de France, 32 cartes de régions et 72 cartes de baillages. Les cartes présentées dans sont des copies d'originaux datant du XVIe et XVIIe siècles établis par de grands cartographes, tels que : Guillaume Blaeuw, appelé aussi Janson ( °1571 à Amsterdam, +1638 à Amsterdam) Jean Blaeuw Jean, fils de Guillaume Josse hondt, dit Hondius, graveur flamand ( °1546 à Wackene, +1611) Henrich Hondius ( °1537 +1648) Nicolas Sanson ( °1600 à Abbeville, +1667 à Paris) Contenu du cd-rom cartes anciennes Les cartes sont livrées avec un logiciel de visualisation spécialement étudié pour consulter ces cartes anciennes. Ainsi, vous pourrez à loisir vous promener dans les cartes, passer d'une carte à l'autre ou tout simplement grossir un détail à l'aide de l'outil zoom. Vous pourrez exporter vers vos logiciels favoris tout ou partie de ces cartes avec la résolution que vous aurez choisie.

Carte de Cassini Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte manuscrite de la rive droite de la vallée de la Vesdre par les ingénieurs géographes français avec la collaboration de Cassini de 1745 à 1748 Cette carte constituait pour l'époque une véritable innovation et une avancée technique décisive. Le travail des Cassini laissa même son empreinte sur le terrain où l'on trouve encore aujourd'hui des toponymes dits « Signal de Cassini », qui révèlent les lieux où s'effectuèrent les mesures de l'époque. De nos jours, les chercheurs consultent fréquemment les feuilles de la carte des Cassini, soit sa forme papier en salle de lecture du département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France, soit sa forme numérique en ligne (voir Liens externes). Opérations préalables[modifier | modifier le code] Carte des côtes de France corrigée par l'Académie des Sciences La carte de Cassini est la première carte géométrique couvrant l'intégralité du royaume de France.

Coin des cartes anciennes Cartes marines anciennes Cette page est moche, c'est indéniable, mais elle est quand même conforme aux standards du web, pour être lisible avec n'importe quel navigateur un tantinet sérieux (par exemple firefox). Vous pouvez me contacter à cette adresse : j z a arobase f r e e point f r Par manque de temps cette adresse n'est pas consultée régulièrement et il ne m'est hélas pas possible de répondre à tous les messages. Je remercie ici pour tous les messages d'encouragement. Je n'ai strictement rien à vendre, inutile de me demander des cartes ou des reproductions. La BNF propose un service de reproduction de documents. Merci à free pour l'hébergement gracieux de ce site. Jacques Zan

Related: