background preloader

Drupal

Drupal
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Drupal[1] est un système de gestion de contenu (CMS) libre et open-source publié sous la licence publique générale GNU, et écrit en PHP. Dries Buytaert, développeur initial du projet à partir de 2000 à l'université d'Anvers, le définit comme « assembleur rapide de site web » (Rapid website assembler). En 2009, il est classé 1er du concours organisé par la société britannique Packt (en) dans la catégorie Best Open Source PHP CMS suivi par WordPress et Joomla!. En 2010, Angela Byron annonce[6] que Drupal équipe à peu près 1 % des sites Internet mondiaux. Principes[modifier | modifier le code] Drupal peut être utilisé à quatre niveaux différents : Tel quel : une fois celui-ci installé et paramétré, il est utilisable pour créer du contenu structuré et annotable par des utilisateurs qui peuvent s'enregistrer sur le site. Contenus, traitements, présentation[modifier | modifier le code] Contenus, ou nœuds[modifier | modifier le code] Related:  Free / Open Source

Libre à vous de remonter aux sources Libre à vous de remonter aux sources J'avais zappé l'info mais si vous avez 16 minutes de libre aujourd'hui, je vous recommande de regarder ce petit film plutôt bien foutu, qui présente l'intérêt des logiciels libres par rapport aux logiciels fermés. Il y a parti pris, effectivement, mais c'est expliqué de manière claire et honnête. Ça s'appelle "Libre à vous" et ça a été réalisé par le BTS Audiovisuel Suger (si vous avez des soucis avec la vidéo ci dessous, elle est téléchargeable ici) : La vidéo est bien sûr sous licence CC By Sa 2.0 [Source et photo sympa] Vous avez aimé cet article ?

Drupal 7 - Plus facile et plus puissant que jamais Fonctionnalités Contenu Flexible Définissez des champs personnalisés qui peuvent être utilisés pour tous les types de contenu, utilisateurs, commentaires, termes et autres entités. Meilleure mise en forme Contrôlez parfaitement ce qui sera affiché et où sur l’écran avec la nouvelle API de rendu et des hooks d’altération révolutionnaires. Accessible Les pages d’administration sont désormais bien plus accessibles. Images et fichiers Ajouter des images au contenu est désormais possible nativement. Test automatique du code Un nouveau cadre d’essais automatisé avec plus de 30.000 tests intégrés permet d’effectuer de tests d’intégration continus pour tous les patchs du cœur de Drupal et les modules additionnels. Support de base de données amélioré Une nouvelle couche de base de données fournit dès l’installation une prise en charge de SQLite, MySQL/ MariaDB et PostgreSQL. Un meilleur support des distributions Utilisez les profils d’installation afin de distribuer votre produit Drupal personnalisé.

WebM : codec VP8 / H.264 L’annonce la semaine dernière du projet WebM par Google a été accueillie comme une bonne nouvelle. Basé sur le codec VP8, qui devient open source et sa licence gratuite, WebM ambitionne de devenir le nouveau standard audio (Vorbis) et vidéo qui libèrera le web du format propriétaire H.264. Seulement voilà, le consortium MPEG-LA, qui gère les droits liés au H.264 a confirmé au blog AllThingsDigital du Wall Street Journal qu’il envisage de créer un portefeuille de licences qui couvrirait des brevets pour le VP8. Si la MPEG-LA met ce projet à exécution, le succès du projet WebM s’en trouvera largement compromis. Le VP8 taillé en pièces Dès l’annonce faite par Google, certains observateurs ont tout de suite mis en doute le fait que le VP8 soit exempt de tous droits en matière de brevets. « En ce qui concerne les brevets, VP8 copie beaucoup trop le H.264 pour que toute personne censée puisse être à l’aise avec cela, peu importe qui proclame qu’il est libre de droits.

Qu'est-ce qu'un logiciel libre ? Imaginez que vous vous trouviez dans un restaurant et que vous mangiez un excellent repas. Peut-être aurez vous l'envie de le cuisiner le lendemain chez vous pour vos amis ? C'est impossible, car vous n'avez pas la recette du plat. En informatique, c'est la même chose avec un logiciel. En revanche, un logiciel libre vous garantit plusieurs libertés : la liberté d'utiliser le logiciel, pour quelque usage que ce soit (liberté 0)la liberté d'étudier le fonctionnement du programme, et de l'adapter à vos propres besoins (liberté 1). Avec un logiciel libre, vous avez le plat, la recette, le droit de redistribuer (ou de vendre) le plat, la recette, et même de la modifier. Retour

The OSSwin project: Open Source for Windows! Dia draws your structured diagrams: Free Windows version of the Clubic - Informatique et Multimédia Software platform for real time Enterprise visualization & colla vous Serge Soudoplatoff from Mel Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo. J'avais fait en février/mars derniers un voyage d'études (et de tourisme) avec Serge et mon compère Christian Salles Down Under (Down Under : c'est comme cela que les Aussies - les Autraliens - appellent leur continent). Serge (dit Soudo-san) y est retourné (il habite en temps normal la Région Parisienne) pour donner quelques conférences et travailler avec VastPark, une startup australienne qui oeuvre dans les mondes virtuels en open source (et dans laquelle il a mis quelques sous...). J'ai réussi à "le chopper" ce matin vers 11:00 heure de Paris (19:00 même journée à Melbourne), avant son départ pour la Malaisie... Vidéo de bonne qualité, malgré l'extraordinaire chemin emprunté par nos paquets IP, et un temps de latence pas négligeable... Pour contacter Serge Soudoplatoff : serge(arobase)hyperdoxe.net © Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

IRILL Chris DiBona, Google : "Nous publions probablement plus de logic Peut on dire que Google et le logiciel libre sont cousins ?J'ai toujours dit que le logiciel libre et Internet n'auraient pas pu exister l'un sans l'autre, ils ont grandi ensemble. Et puis Google est arrivé : Internet est le terrain sur lequel il s'est développé, c'est sa source de données et donc de revenus par la publicité. Les trois sont effectivement connectés. Un certain nombre de développeurs travaillant pour Google viennent de projets libres. Dans les équipes dédiées au développement d'applications ou aux compilateurs, la plupart souhaite voir leur code publié de façon à ce que l'on n'ait pas à maintenir une version distincte de GCC juste pour Google, par exemple. Le logiciel libre semble s'organiser autour de fondations telles que Apache, OW2 la FSF ou Eclipse, que certains qualifient d'usines à logiciels. Pourtant vous conservez un contrôle assez strict sur les projets que vous initiez...C'est vrai, mais sur les projets qui sont importants pour nous.

Une cour d'Appel condamne pour non respect de la GNU GPL 22 septembre 2009, pour diffusion immédiate. Le 16 septembre 2009, la cour d'Appel de Paris, dans un arrêt qui fera jurisprudence [1], a reconnu coupable la société Edu4 [2] pour ne pas avoir fourni à son client l'AFPA [3] les sources du Logiciel Libre VNC [4] et pour avoir supprimé le texte de la licence GNU GPL [5]. L'auteur de VNC n'était pas impliqué : l'AFPA a fait valoir ses droits en tant qu'utilisateur de Logiciel Libre. Les faits remontent au début de l'année 2000, lorsque l'AFPA lance un appel d'offre d'un montant de plusieurs millions d'euros pour renouveler l'équipement de ses salles de formation. La société Edu4 remporte le marché public. Durant l'été 2001, lors de la recette de la première phase du marché, l'AFPA découvre que le Logiciel Libre VNC est utilisé pour permettre aux formateurs de prendre le contrôle du poste des élèves.

Related: