background preloader

Lionel Naccache - "Perdons-nous connaissance? De la mythologie à la neurologie"

Lionel Naccache - "Perdons-nous connaissance? De la mythologie à la neurologie"
Related:  Psychologie & Neurologie

Perdons nous connaissance, par Lionel Naccache - Le blog d’Automates Intelligents - Blog LeMonde.fr Biblionet. Perdons-nous connaissance? De la mythologie à la neurologie Par Lionel Naccache Odile Jacob janvier 2010 Présentation et commentaire par Jean-Paul Baquiast 25/01/2010 Nous avions présenté en 2007 le premier livre du neurologue et chercheur en neurosciences cognitives Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient. Il existe évidemment d'autres voies, celles par exemple reposant sur l'observation de l'apparition des fonctions cognitives chez le nouveau-né et bien entendu celles voisines relevant de la psychologie évolutionnaire appliquée aux animaux. Perdons nous connaissance? Il se trouve que Lionel Naccache vient de publier un nouvel essai, « Perdons-nous connaissance » où il s'interroge sur le sens que peut prendre ce concept dans une société telle que la nôtre. On a pu dire en effet, Lionel Naccache en particulier dans le Nouvel Inconscient, que le Je était une projection hallucinée de l'être tout entier sur l'écran de visualisation permis par la conscience. Observations

Hypermnésie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. l'hyperthymésie qui consiste en une exaltation de la mémoire épisodique, c'est-à-dire que les souvenirs autobiographiques sont exceptionnellement bien mémorisés ;la mémoire eidétique dite aussi « mémoire photographique » qui se caractérise par une capacité exceptionnelle à se souvenir d'images, de sons ou de tout autre série de stimuli sans contexte particulier. Médecine[modifier | modifier le code] Origine[modifier | modifier le code] L'hypermnésie serait due au fait que la mémoire à court terme de la personne passe très vite en mémoire à long terme[réf. nécessaire], d'où le fait de retenir beaucoup de détails par rapport à la masse d'informations retenues. Concrètement, un hypermnésique peut se focaliser sur la musique[réf. nécessaire] : à chaque fois qu'il entend une phrase (dans une conversation, etc.), phrase qu'il a déjà entendue dans une chanson, il a l'air de cette chanson en tête. Le syndrome de Targowla[modifier | modifier le code]

Syndrome d'Asperger Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le syndrome d'Asperger Ce syndrome a été nommé d'après les travaux du pédiatre autrichien Hans Asperger qui décrit en 1943 des enfants chez lesquels on constate un déficit de communication non verbale, une diminution de l'empathie, et une maladresse physique[3]. La cause ou les causes exactes du syndrome d'Asperger sont encore inconnues. Lorsque le diagnostic est établi, une prise en charge pluridisciplinaire avec différentes techniques complémentaires est proposée. Certains chercheurs comme Simon Baron-Cohen[12] et des personnes atteintes du syndrome d'Asperger[13],[14] ont posé la question de savoir si le syndrome d'Asperger doit être considéré comme une différence plutôt que comme un handicap qu'il faut traiter ou guérir. Les limitations handicapantes, socialement en particulier, sont associées à une singularité qui se révèle parfois être une compétence exceptionnelle. Description[modifier | modifier le code] Article principal : DSM-5.

Surdoué Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un surdoué est un enfant — aussi dit « enfant intellectuellement précoce » ou « à haut potentiel » — ou un adulte dont les capacités intellectuelles dépassent la norme. Définitions[modifier | modifier le code] Le terme « surdoué » est un néologisme employé pour la première fois en 1946 à Genève par le docteur Julian de Ajuriaguerra pour désigner une catégorie d'enfant qu'il caractérise ainsi : « On appelle enfant surdoué celui qui possède des aptitudes supérieures qui dépassent nettement la moyenne des capacités des enfants de son âge. »[1]. Définition populaire[modifier | modifier le code] On utilise le terme d’enfant intellectuellement précoce (EIP), pour un enfant en avance par rapport à ceux de son âge, parfois abrégé en IP (exemple : classe IP). Clarification de vocabulaire[modifier | modifier le code] Un individu « surdoué » dispose d’une intelligence exceptionnelle. Autres termes usuels : Dyssynchronie interne[modifier | modifier le code]

Un réseau Internet dans notre cerveau Le cerveau, qui possède cent milliards de neurones, semble avoir organisé le flot d'informations sous forme d'un réseau semblable à celui d'Internet. © WriterHound / Licence Creative Commons Un réseau Internet dans notre cerveau - 2 Photos Notre cerveau est plutôt bien cartographié : les hémisphères gauche et droit et leurs différents lobes, le cervelet, le corps calleux… Les fonctions des différentes régions ont également été bien définies (aires du langage, de la motricité, de la vision…). Ce n’est pas non plus un mystère, les neurones constituent la brique de base du cerveau. Mais comment est organisé le réseau neuronal et comment est géré le flot d’informations permanent ? La quantité phénoménale de travail et surtout le manque d’outils constituaient des freins à l’étude des relations inter-neuronales. Exemple d'images d'une même région obtenues grâce à l'utilisation simultanée de deux traceurs spécifiquement reconnus par deux anticorps différents. © PNAS A voir aussi sur Internet

Sur une jambe: Amazon.fr: Oliver Sacks Etre multitâche est un frein a la productivité On a beaucoup célébré les nouvelles générations comme des sortes de mutants capables de faire plusieurs choses à la fois. Le jeune adulte ou l’adolescent, bénis la grâce du numérique, seraient capables d’écouter de la musique, de faire leurs devoirs, de surveiller les messages sur MSN et Facebook en même temps. Les données de la psychologie montrent exactement le contraire. Le multitâche fait pas gagner du temps. Il est un frein important à la productivité. Meyer, D. Meyer, D. L’APA a donné un résumé des différentes études

Related: