background preloader

Leaked Memo Says US SOF in Syria

Leaked Memo Says US SOF in Syria

Big Agro-Business, Big Pharma, Trafic d'armes, sectes suicidaires et MIVILUDES - ce que cache la politique de chasse aux sectes en France Traduction : SOTTAvertissement au lecteur : Rien dans cet article d'investigation ne devrait être interprété comme une preuve que Sott.net approuve les activités manipulatoires d'organisations telles que la scientologie ou toute autre organisation qui profite de la fragilité humaine. Non seulement nous reconnaissons la nécessité de protéger les personnes vulnérables, au sein de la société, de ce genre d'escrocs « New Age », mais en outre, depuis ces 10 dernières années, nous nous efforçons sans relâche de démasquer ces prédateurs. Ce sont d'ailleurs les escrocs New Age que nous avons démasqués qui ont commencé à nous calomnier en nous affublant de l'étiquette « secte ». Depuis les années 1970, les gouvernements français qui se sont succédés ont utilisé à outrance et exagéré le danger posé par les groupes New Age, dans le but d'imposer au peuple français un conformisme oppressif en matière de croyance : il s'agit de croire en l'État lui-même. Sectomanie Un peu d'Histoire « sectaire » Et :

McClatchy blog: Nukes & Spooks February 16, 2011 The U.S. intelligence community has completed a new National Intelligence Estimate for President Barack Obama and Congress on Iran's nuclear program. The key judgements, however, aren't being released like those of a November 2007 NIE that concluded that Iran had halted the development of a nuclear weapon four years earlier. But that may not matter. Because logic and U.S. intelligence community practices tell us that Director of National Intelligence James R. Clapper essentially laid out the new NIE's key judgments in the Annual Worldwide Threat Assessment that he presented today to the Senate Intelligence Committee and on Feb. 10 to the House Intelligence Committee. "We continue to assess Iran is keeping open the option to develop nuclear weapons in part by developing various nuclear capabilities that better position it to produce such weapons, should it chose to do so," Clapper says in the threat assessment. February 15, 2011 $55 billion. "From our perspective, Mr.

Un centre d'espionnage gigantesque en construction aux Etats-Unis © WiredCapture de Wired.com Dans la petite ville de Bluffdale, au creux d'une vallée reculée de l'Utah, cœur du pays mormon américain, la National Security Agency (NSA) construit actuellement le plus grand centre de collecte et d'analyse de données des Etats-Unis, auquel le magazine Wired consacre sa couverture cette semaine. Ce centre puissamment gardé devrait être opérationnel en septembre 2013. La NSA a consacré 2 milliards d'euros au chantier, qui doit permettre d'abriter quatre halls à serveurs de 2 300 mètres carrés chacun, plus 8 hectares de bâtiments destinés au support technique et à l'administration du site. L'ensemble sera complètement autosuffisant. Des réservoirs d'essence seront capable d'alimenter des générateurs de secours trois jours durant ; des installations de pompage d'eau pourront produire 6,4 millions de litres d'eau par jour, un système d'égouts et d'air conditionné aidera à maintenir ces serveurs à une température raisonnable.

Covert Operations Archive for the 'Covert Operations' Category Next Page » France-UAE Satellite Deal Shaky After U.S. Spy Tech Discovered Onboard January 8th, 2014 Via: Space War: The sale of two intelligence satellites to the UAE by France for nearly a billion dollars could go south after they were found to contain American technology designed to intercept data transmitted to the ground station. NSA Seeks to Build Quantum Computer That Could Crack Most Types of Encryption January 2nd, 2014 I’ve leaned toward believing that NSA already had this capability, but maybe not. Shopping for Spy Gear: Catalog Advertises NSA Toolbox December 30th, 2013 Via: Spiegel: A document viewed by SPIEGEL resembling a product catalog reveals that an NSA division called ANT has burrowed its way into nearly all the security architecture made by the major players in the industry — including American global market leader Cisco and its Chinese competitor Huawei, but also producers of mass-market goods, such […] Gmail? Black hole.

Police politique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les polices politiques sont omniprésentes dans les régimes totalitaires. Elles sont souvent accusées d'être utilisées pour maintenir le pouvoir politique en place au lieu de protéger l'état de droit. Au lieu de faire appliquer les lois comme les simples organismes de police, elles peuvent fonctionner au-delà et au-dessus de la loi. Elles fonctionnent entièrement ou partiellement, dans le secret. Cette culture du secret vise à cacher la plupart de leurs opérations au public. Histoire et méthodes[modifier | modifier le code] La police politique a non seulement l'autorité traditionnelle de police pour arrêter et détenir, mais dans quelques cas on leur donne le contrôle non surveillé de la longueur de détention. Les actes réalisés par les polices politiques sont la plupart du temps extrajudiciaires. Polices politiques historiques[modifier | modifier le code] Albanie[modifier | modifier le code] Allemagne[modifier | modifier le code] : Securitate

DOJ Asks Court To Keep Secret Any Partnership Between Google, NSA The Justice Department is defending the government's refusal to discuss—or even acknowledge the existence of—any cooperative research and development agreement between Google and the National Security Agency. The Washington based advocacy group Electronic Privacy Information Center sued in federal district court here to obtain documents about any such agreement between the Internet search giant and the security agency. The NSA responded to the suit with a so-called “Glomar” response in which the agency said it could neither confirm nor deny whether any responsive records exist. U.S. District Judge Richard Leon in Washington sided with the government last July. A three-judge panel of the U.S. EPIC filed a Freedom of Information Act request in early 2010, noting media reports at the time that the NSA and Google had agreed to a partnership following the cyber attacks in China that year against Google.

L'Armée syrienne libre est commandée par le gouverneur militaire de Tripoli Aldelhakim Belhaj, leader historique d’Al Qaida en Libye, gouverneur militaire de Tripoli, chef de l’Armée syrienne libre. Les membres du Conseil de sécurité des Nations unies s’affrontent sur l’interprétation à donner des événements qui endeuillent la Syrie. Pour la France, le Royaume-Uni et les États-Unis, une révolution agite le pays, dans le prolongement du « printemps arabe », et fait l’objet d’une répression sanglante. Au contraire, pour la Russie et la Chine, la Syrie fait face à des bandes armées, venues de l’étranger, qu’elle combat maladroitement en faisant des victimes collatérales parmi la population civile qu’elle tente de protéger. L’enquête que le Réseau Voltaire a menée sur place valide cette seconde interprétation [1]. Au cours des derniers mois, certains journaux arabes, favorables à l’administration el-Assad, ont évoqué l’infiltration en Syrie de 600 à 1 500 combattants du Groupe islamique combattant en Libye (GICL) renommé depuis novembre 2007 Al Qaida en Libye.

« Hackers d’âme » : les recherches du Dr Hammond selon Laura KNIGHT-JADCZYK Laura KNIGHT-JADCZYK, chercheuse en spiritualité, et responsable du site « Sign Of the Times » (et de son équivalent francophone « Futur Quantique ») nous fait dans son dernier livre, un résumé étonnant de son dernier livre « Hackers d’âmes » qui relate les recherches du Dr Hammond (« l’Exposé Greenbaum »). Celui ci travaille dans le « déprogramming » au contact de patient ayant vécu des expérience traumatisantes de viol psychique, et de sévices rituels de la part de groupe occultes. Hackers d’âmes se conclut sur le sinistre Exposé Greenbaum, et sur ce que son contenu implique pour la communauté New Age. Cet exposé offre un aperçu rare des forces à l’oeuvre manipulant l’humanité. Apparemment, des Conseils d’Illuminatis siégeraient en différents endroits de la planète, ainsi qu’un conseil international. Source : Hacker votre cerveau ce n’est pas possible ?

Vidéo de la tuerie: Sarkozy prêt à brouiller les TV qui diffuseraient Vidéo de la tuerie: Sarkozy prêt à brouiller les TV qui diffuseraient GUERande (France) - Le président français Nicolas Sarkozy a promis mardi d'empêcher la diffusion des images de la tuerie du sud-ouest du pays par d'éventuelles autres chaînes que la qatarie Al-Jazeera, qui a décidé de ne pas montrer les vidéos des massacres qu'elle a reçues. C'est une décision raisonnable qui a été prise par Al-Jazeera et je vous dis tout de suite que si elle devait être détournée par des télévisions appartenant ou proches d'organisations propageant des idées terroristes, nous n'hésiterons pas à faire ce qu'il faut pour empêcher la diffusion du signal, a déclaré M. Sarkozy. Je suis heureux que l'ensemble du monde des médias français et internationaux considère que la diffusion de ces images est une insulte à la mémoire des enfants, à la mémoire des victimes et à la douleur de leurs proches, a poursuivi le président français en marge d'un déplacement dans l'ouest de la France.

Stuxnet » n’a pas saboté uniquement les installations iraniennes A l’été 2010, on a appris que les installations nucléaires iraniennes avaient dû être mises hors service à la suite de graves problèmes. En septembre, il était devenu évident que ces perturbations avaient été provoquées par un virus informatique qui avait été développé grâce à un savoir-faire technique considérable et à une précision militaire. La «Frankfurter Allgemeine Zeitung», dans un article du 22 septembre intitulé «Der digitale Erstschlag ist erfolgt» [La première frappe informatique vient de se produire], parvenait à la conclusion que la sophistication de «Stuxnet» montrait qu’il ne pouvait être l’œuvre de «pirates amateurs ou de cybercriminels minables»: « La mise au point et l’achat des composants de cette qualité et de cette fiabilité ont coûté une somme à 7 chiffres. Pour les experts, il était clair dès le début que le virus avait dû être développé par d’importantes équipes de spécialistes de diverses disciplines pendant des mois, voire des années. (Source: nytimes.com )

Related: