background preloader

Science fiction : ActuSF

Science fiction : ActuSF

Vous voulez travailler sur les incipit de romans ? Gilles Jobin vient d'y consacrer un site pour vous [...] lire est une obscénité bien douce. Qui peut comprendre quelque chose à la douceur s'il n'a jamais penché sa vie, sa vie tout entière, sur la première page d'un livre ? Non, l'unique, la plus douce protection contre toutes les peurs c'est celle-là - un livre qui commence. (A. Baricco, Châteaux de la colère, trad. Gilles G. Pour contribuer à cette collectionLire les cinq dernières contributions | Lire trois incipit choisis aléatoirement La collection répertorie actuellement765 œuvres de 435 auteurs

Comment rédiger un devoir ? - SERIES LITTERAIRES Présentation • J’ai écrit lisiblement. • Mes paragraphes commencent en retrait de la marge par un alinéa bien net. • J’ai laissé un espace entre les diverses parties de mon devoir ( sujet de réflexion ). • J’ai disposé correctement les dialogues. • J’ai souligné les titres des œuvres. Orthographe • Je n’ai pas fait plus de deux fautes d’orthographe - à ma connaissance ! • Je n’ai pas fait de fautes d’accord. • Je n’ai pas fait de fautes de conjugaison. • J’ai mis les accents. Correction de la langue • J’ai ponctué mon devoir correctement. • J’ai respecté la concordance des modes et des temps. • J’ai respecté la concordance noms/pronoms ou pronoms/pronoms. • J’ai respecté la construction transitive ou intransitive des verbes que j’ai employés. • J’ai employé correctement la négation ou l’interrogation. Richesse de la langue • J’ai employé le mot juste ou, à défaut, le plus précis possible. • J’ai varié mon vocabulaire et ma syntaxe. • J’ai utilisé toutes les ressources de la ponctuation, sans excès. Idées

Construire des compétences d'écriture (4e) Depuis que l’évaluation nationale en français à l’entrée en Sixième existe, ses résultats ont montré que le domaine des compétences d’écriture était le plus mal maîtrisé. Ce constat semble annoncer les appréciations, plus ou moins subjectives, que les enseignants de toutes les disciplines formulent jusqu’à la fin de la scolarité secondaire : les élèves sont souvent capables de (très) bonnes remarques à l’oral, mais ils sont comme handicapés à l’écrit. De leur côté, les IA-IPR de lettres observent que les travaux d’écriture, en classe et sous la conduite des professeurs, restent trop rares dans l’ensemble. L’acquisition des compétences d’écriture doit donc faire l’objet de pratiques pédagogiques et didactiques renouvelées. L’action décrite dans ce document s’inscrit dans cet objectif. Ces travaux sont téléchargeables au format PDF et imprimables. Pourquoi s’intéresser aux compétences d’écriture ? Principes et dispositif de la recherche-action Exercices et critères des évaluations

Enseigner l’oral en classes hétérogènes : quelle ingénierie didactique ? 1À l’heure actuelle, les enjeux d’une école inclusive amènent les professionnels de l’éducation à interroger les aménagements à mettre en place dans l’enseignement ordinaire pour que tous les élèves continuent d’apprendre en classe, en dépit de leurs difficultés. L’école inclusive suppose que tous les apprenants ont leur place de plein droit, ce qui implique un changement majeur de perspective ; on a longtemps cru que les interventions orthopédagogiques (avec un logopédiste, par exemple) en dehors de la classe étaient la seule solution aux problèmes des élèves en difficultés. On sait maintenant que l’enseignement en classe ordinaire a un rôle indispensable à jouer pour lutter contre l’échec scolaire. La politique d’inclusion des élèves dans le système scolaire comporte une réorientation des objectifs ainsi qu’une actualisation des programmes d’études et des méthodes d’enseignement. Nos orientations en vue d’une ingénierie didactique pour la production et la compréhension orale 1. 2.

Pourquoi l’oral doit-il être enseigné Les programmes scolaires en cours d’élaboration prévoient de donner une réelle place à l’oral et à son apprentissage. Cette décision ne va pas de soi et il s’est élevé des voix pour critiquer cette orientation, avec de plus ou moins bonnes raisons. Je vais donc dans un premier temps tâcher de comprendre les fondements des protestations qui se sont élevées contre la place accordée à l’oral, avant d’exposer les raisons de son apprentissage dans le cadre scolaire, sans en occulter les difficultés. Écrit et oral : rivalité et hiérarchie Considérer l’oral comme un objet d’enseignement peut paraitre incongru dans la mesure où savoir parler procède des acquis spontanés et non des apprentissages organisés. L’école s’est donc donné traditionnellement pour mission principale de faire entrer les enfants dans la culture de l’écrit. Pour cette raison, l’oral joue un rôle non négligeable dans le déterminisme scolaire car c’est un puissant marqueur social dont les effets sont difficiles à masquer.

Enseigner l’oral à l’école Parmi les trois domaines constitutifs de la maîtrise de la langue que sont le LIRE / DIRE / ECRIRE, la place et l'enseignement du DIRE restent à construire : que fait-on quand on parle ? Peut-on parler de grammaire de l'oral ? Comment construire le passage de la langue orale naturelle de l'élève aux codes de l'écrit ? Quelle est la place et la fonction de l'oral dans les apprentissages ? L’oral vecteur d’apprentissage Quelles conditions à la compréhension de l’oral ? Montaigne, Les Essais, Livre III, Chapitre XIII « De l’expérience » 1595. Pour faire prendre conscience aux élèves que parler ne fait pas appel aux mêmes règles qu'écrire, que le code oral a ses spécificités, on peut partir d'une situation concrètes comme, par exemple, l'enregistrement d'un échange entre élèves ou bien encore l'interview d'un personnage comme celle du photographe Doisneau donnée ici à titre d'exemple. Transcription écrite de la voix-off Annexe : Table de transcription A retenir : A retenir : L’oral pour apprendre

Apprendre à l'oral entre pairs Jacky Caillier, Iufm de Montpellier, université Montpellier III, équipe Didaxis-Dipralang Dans le cadre de nos recherches sur les pratiques langagières scolaires, nous constatons que, s'il en a l'occasion, l'enfant, en jouant sur la culture commune du groupe dans lequel il se trouve, s'autorise à être auteur et il expérimente le pouvoir de sa parole sur les autres. Dès lors, il s'agit de déterminer en quoi un dispositif didactique permet cet accès à la parole, quelles compétences sont mobilisées et développées par l'élève placé en position de locuteur reconnu. Il importe également d'identifier dans les interactions verbales les traces de l'activité cognitive et langagière de l'élève. À l'intérieur de ce vaste chantier, j'ai choisi de centrer mon analyse sur les dispositifs pédagogiques où l'enseignant se place volontairement en retrait, offrant ainsi un espace d'échanges privilégiant les interactions entre pairs. Quels dispositifs pour quel oral ? Interactions entre pairs et apprentissages

LE DISCOURS DU CARPE DIEM Texte 6 Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle, Assise auprès du feu, dévidant et filant, Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant : "Ronsard me célébrait du temps que j'étais belle !" Lors, vous n'aurez servante oyant telle nouvelle, Déjà sous le labeur à demi sommeillant, Qui au bruit de Ronsard ne s'aille réveillant, Bénissant votre nom de louange immortelle.1 Je serai sous la terre, et, fantôme sans os, Par les ombres myrteux je prendrai mon repos : Vous serez au foyer une vieille accroupie, Regrettant mon amour et votre fier dédain. RONSARD, Sonnets pour Hélène (1578) 1.« Alors, vous n’aurez aucune servante qui, [bien que] déjà à demi endormie sous le labeur, en entendant mon nom, ne se réveille et dise du bien de votre nom, dont la gloire a été rendue immortelle. »

Le cinéma fantastique | HISTOIRE DES ARTS film et culture Le cinéma fantastique Définitions On peut parler de fantastique lorsque, dans le monde réel, on se trouve en présence de phénomènes incompatibles avec les lois dites naturelles. Le caractère commun aux films fantastiques consiste en un déséquilibre ou une transgression du réel. – Roger Caillois : « Le fantastique manifeste un scandale, une déchirure, une irruption insolite, presque insupportable dans le monde réel. – Tzvetan Todorov : « Le fantastique, c’est l’hésitation éprouvée par un être qui ne connaît que les lois naturelles, face à un événement en apparence surnaturel ». A quelqu’un quelque chose d’anormal est arrivé : peut-être est-ce là tout ce que l’on peut dire d’universel sur le fantastique. Histoire du cinéma fantastique George Méliès Méliès (1861-1938) est le créateur d’un univers magique et enchanté, et l’inventeur des premiers effets spéciaux au cinéma. Le Manoir du diable, 1896Le Voyage dans la lune, 1902 L’expressionnisme allemand (1916-1926) Les Années 1990-2000

Critères d'évaluation d'un exposé oral 1. Le choix du sujet Le choix est-il approprié, original? La façon de le présenter est-elle originale? 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Fiche de notation : compositions orales Critères : A) Contenu (30) 1- Matière: ( ) Très faible: 0 à 9 -pertinence ( ) Faible: 10 à 13 -richesse ( ) Bien: 14 à 16 -originalité ( ) Très bien: 17 à 20 2-Organisation: ( ) Très faible: 0 à 4 -plan ( ) Faible: 5 ou 6 -intro. et concl. ( ) Bien: 7 ou 8 -enchaînements cohérents ( ) Très bien: 9 ou 10 B) Langue (30) 3- Grammaire: ( ) Très faible: 0 à 9 -structure des phrases ( ) Faible: 10 à 13 -choix de l'auxiliaire ( ) Bien: 14 à 16 20 -conc. temps et modes ( ) Très bien: 17 à 20 -accords ( ) 4- Vocabulaire: ( ) Très faible: 0 à 4 -richesse ( ) Faible: 5 ou 6 -précision ( ) Bien: 7 ou 8 -correction ( ) Très bien: 9 ou 10 C) Voix et tenue (40) 5- Aspects phontiques: ( ) Très faible: 0 à 7 -prononciation ( ) Faible: 8 à 10 -articulation ( ) Bien: 11 à 13 -liaisons ( ) Très bien: 14 ou 15

Séquence de 4ème - Le Fantastique (fonctionnement et limite) Détails Affichages : 92131 SÉQUENCE de 4ème : Le FANTASTIQUE Objectifs de la séquence : - faire comprendre aux élèves le fonctionnement du fantastique : hésitation entre une explication rationnelle et une explication surnaturelle, avec maintien du doute jusqu’au bout à travers des œuvres classiques. - travailler sur les éléments du fantastique : atmosphère, fin qui opacifie le récit au lieu de l’éclairer. - travailler sur la parodie du fantastique. - se questionner sur la présence ou non du fantastique dans les textes traditionnels polynésiens. Extrait de La Vénus d’Ille de Prosper Mérimée (1850).Extrait du Horla de Guy de Maupassant (1887).Extrait du Fantôme de Canterville d’Oscar Wilde, auteur anglais (1854-1901).Incipit de La Cafetière de Théophile Gautier (1811-1872).Extrait de Contes cruels de Villiers de l’Isle-Adam (1883).Extrait d’Arria Marcella de Théophile Gautier. (1852)Extrait de la préface des Mémoires de Marau Taaroa. Activité dominante : lecture « Vous savez bien, mon anneau ?

La littérature fantastique De tous temps, la littérature s'est nourrie de récits occultes, de légendes, de contes faisant intervenir la magie, le surnaturel, l'étrange. Au Moyen-Age, on parle de "merveilleux" parfois lié aux questions religieuses, comme dans Merlin de Boron, où se mêle légendes du roi Arthur et imaginaire chrétien, on parle d'ailleurs de "merveilleux chrétien". D'ailleurs cette matière sera reprise par Perrault dans ses contes de fées au XVIIe siècle. Mais la grande différence entre le merveilleux et le fantastique, qui n'apparaît qu'à la fin du XVIIIe avec l'ère industrielle, vient du fait que dans les récits merveilleux, le surnaturel et l'irrationnel sont d'emblée acceptés par le narrateur et les personnages. Alice au pays des merveilles, Le Petit prince appartiennent au domaine du merveilleux. Naissance du fantastique européen En France, la première apparition du fantastique s'illustre donc à travers l'oeuvre de Cazotte (1720-1792), Le diable amoureux.

Related: