background preloader

L'expérience de Milgram

L'expérience de Milgram

http://www.dailymotion.com/video/xflicf

Related:  Thème COHÉSION/CONFLITSEduc morale et citoyenne

Voici ce qui fait de vous un leader Pour être un leader et susciter l'adhésion de ses collègues des compétences sont à développer. Quelle est la différence entre un manager et un leader ? Le manager bénéficie d’un positionnement légal produit par la structure hiérarchique. En clair, lorsque l'on est nommé manager, on bénéficie alors d’une autorité attribuée. Mais, nous savons tous par expérience, que ce positionnement est insuffisant pour que le manager soit reconnu comme légitime par ses collaborateurs, son propre management et ses différents partenaires. Le leader, qu’il soit manager ou non, n’est pas nommé, il est reconnu comme tel par ses collaborateurs, son management et ses différents partenaires.

Existe-t-il une morale universelle ? Existe-t-il une morale universelle ? Lorsque l'on parle de « morale », il faut s'en­tendre préalablement sur la signification que l'on donne à ce terme, au risque d'être incompris. En effet, la morale recouvre une notion subjective qui a beaucoup évolué au cours des âges et dont l'ap­proche varie considérablement d'un individu à l'autre. Par ailleurs, elle peut se décliner sous des angles multiples, selon le domaine auquel elle s'applique. C'est ainsi que l'on parle couramment de «morale religieuse », de « morale politique », de « morale économique », de « morale scientifique », etc., ces diverses morales étant d'ailleurs parfois contradictoires, pour ne pas dire opposées.

La soumission à l'autorité On doit cette célèbre expérience à Milgram. Cette expérience a été maintes fois reproduite dans de nombreux pays et les résultats sont toujours aussi convaincants que ceux de Milgram. Cette expérience peut donner des pistes de réflexions sur ce qui peut amener des personnes à torturer (ici par des chocs électriques) d’autres personnes et cela, non pas du fait de leurs caractéristiques individuelles mais du fait d’un contexte spécifique. La procédure est simple : La consigne est simple : Si l’élève donne une mauvaise réponse, le professeur (sujet naïf) doit lui administrer un choc électrique croissant de 15 volts à chaque erreur et cela de 15 jusqu’à 450 Volts où il est d’ailleurs indiqué « danger ».

Vincent Peillon veut enseigner la morale à l'école Lundi plus de 800.000 professeurs font leur rentrée, mardi ce sera le tour de 12 millions d’élèves. Pour Vincent Peillon, il s’agit de la "première rentrée du changement". Le ministre de l’Éducation nationale, malgré les 13.000 suppressions de poste, réaffirme que l’éducation est bien la priorité du quinquennat.

Team building, la culture du bien-être XEnvoyer cet article par e-mail Team building, la culture du bien-être XEnvoyer cet article par e-mailTeam building, la culture du bien-être Ressources humaines Y-a-t-il une morale universelle ? Philosophie DOSSIER WEB > Y-a-t-il une morale universelle ? Les problèmes de pornographie, de clonage et d’homoparentalité remettent en cause la morale traditionnelle et posent une question épineuse. Existe-il une morale universelle ? SOUMISSION A L’AUTORITE STANLEY MILGRAM Origine : a)Méthodologie b)Cheminement de la pensée a)Prévisions de comportement La conscience morale. Division de la morale spéculative On peut diviser la morale spéculative en deux grandes parties, l'une préliminaire, qui est l'étude de la conscience morale, c'est-à-dire de la connaissance naturelle et commune du bien et du mal, l'autre constitutive, qui est l'étude du bien pris en lui-même ou du bien en soi, principe suprême de la morale. La théorie du bien comprend elle-même plusieurs questions. Il s'agit d'abord de déterminer la nature du bien et de le distinguer des autres motifs d'action avec lesquels il a pu être confondu ou qu'on a prétendu lui substituer; il s'agit ensuite d'étudier les conséquences immédiates qu'il entraîne et qui sont d'une part le devoir, d'autre part, la responsabilité et la sanction. Telles sont donc en résumé les quatre parties de la morale spéculative : 1° théorie de la conscience morale;2° théorie du bien; 3° théorie du devoir ;4° théorie de la responsabilité morale.

Grille de BLAKE et MOUTON Le modèle de Blake et Mouton est un outil qui permet de cartographier rapidement et cerner les styles génériques de management. Cette matrice s'articule autour de 2 axes : l'intérêt pour la production (ou les résultats) en abscisses, et l’intérêt pour l'élément humain en ordonnées. La grille est découpée en 9 valeurs pour chaque axe. Le résultat de cette analyse est la mise en valeur de 5 styles prédominants de manager (le premier chiffre donne la valeur pour le degré d'orientation "production", le second pour l'humain) : 70 ans de la sécurité sociale : l'heure des réformes Nous fêtons les 70 ans des ordonnances de 1945 qui ont instauré la Sécurité sociale. Cet anniversaire, c’est aussi celui de la renaissance de la République car l’instauration de la Sécurité sociale, au-delà de la création de nouveaux droits sociaux, c’est également l’affirmation des valeurs de solidarité, de fraternité, et de démocratie. Des valeurs républicaines qui ont toujours été au cœur du projet mutualiste.

Stanley Milgram, Soumission à l'autorité, l'expérience, le livre Almann-Lévy, collection "liberté de l'esprit" 1974 Stanley Milgram (1933-1984) Né à New York en 1933 Docteur en psychologie sociale de l'université de Harvard, Éthique, un mot à la mode - Commission de l'éthique en science et en technologie Depuis quelques années, tout le monde s'intéresse à l'éthique. On entend sans arrêt parler d'éthique à la télévision, dans les journaux, au travail, à l'école, bref, un peu partout. Chacun a déjà lu ou entendu le genre d'affirmation suivantes : Les styles de direction – la décentralisation du pouvoir Introduction : Professeur de psychologie industrielle à l’Université du Michigan aux Etats-Unis, Rensis Likert (1903-1980) conduit des recherches sur les attitudes et les comportements humains au travail. […] I – Les styles de direction

70 ans de la Sécurité sociale Depuis 70 ans, la Sécurité sociale accompagne tous les citoyens à chaque étape de leur vie, dans les moments importants, heureux ou malheureux, de la vie comme la maternité, l’entrée dans la vie active, la prise d’un logement, la retraite, la maladie, l’invalidité, la vieillesse… « La solidarité collective ne choisit pas, ne sélectionne pas, n'exclut personne »« La Sécurité sociale renforce nos vies »Marisol Touraine* Informations pratiques « Ce trésor national de 70 ans ne reste pas confiné dans un musée. Il constitue au contraire pour de nombreux pays un formidable espoir. »* * Extraits du discours de Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, pour le lancement des 70 ans de la Sécurité sociale, le 5 mai 2015.

Related: