background preloader

Retail 2.0 : le nouveau concept de magasins connectés de Puma

Retail 2.0 : le nouveau concept de magasins connectés de Puma
Retail 2.0, c’est le nom du dernier concept de magasins chez Puma. L’idée : proposer une expérience d’achat connectée aux clients de l’enseigne. Récemment, la marque d’équipements sportifs a décidé d’initier un ré-agencement de ses points de vente suivant cette philosophie 2.0 qui offre, entre autres, la possibilité d’accéder au catalogue online de l’enseigne via des terminaux tactiles. Faire converger le shopping et la technologie dans le parcours client : voici l’objectif de la marque. Que trouve-t-on exactement dans les nouveaux magasins Puma ? - Des tablettes tactiles (iPad) sont à disposition des clients pour leur permettre d’acheter des produits du catalogue online européen. - Dans certains de ses magasins, Puma a aussi installé un mur de jeu pouvant être déplacé. Une expérience payante ? L’objectif de Puma est vraiment de créer une expérience en magasin unique, et cela passe par divers dispositifs. Articles similaires: Related:  Mise en valeur de l'offre

Beauty Spot : une borne tactile connectée testée dans 4 magasins Macy’s Dans un récent article publié sur ITRNews , nous avons pu apprendre qu’ Intel avait collaboré avec Macy’s pour créer une borne d’informations sur les produits comestiques et les promotions en cours. Nommée “ elle serait déjà installée dans quatre des magasins de l’enseigne américaine. Curieux d’en savoir plus, nous avons donc effectué quelques recherches et nous avons réussi à mettre la main sur une vidéo de test de cette borne qu’Intel et Macy’s ont présenté lors du Retail Big Show 2012 de la NRF . Un vidéo artisanale certes, mais très intéressante, car si vous avez remarqué, il s’agit visiblement bien d’une borne tactile . la présence des notes et commentaires de consommateurs (internautes ?) le bouton “Share”, malheureusement non testé dans cette video, mais qui suggère la possibilité de s’envoyer la fiche produit par mail (voir à 2:15 dans la vidéo) Articles similaires:

4 conseils pour placer ses produits en rayon et vendre, vendre, vendre ! Écrit par Luc-Olivier Lafeuille | 20 Février 2011 © Pumba - Fotolia.com Un article de Jean-François Goimier (Marketing Espaces de Vente) et de Luc-Olivier Lafeuille (Marketing et Communication) Le placement des produits dans un espace de vente doit respecter certaines règles si l’on ne veut pas avoir de mauvaises surprises. Comment s’y prendre ? 1- Les produits pour lesquels les clients viennent doivent être éloignés de l’entrée Si vous placez des produits attendus à l’entrée du rayon ou du magasin, une fois leur besoin satisfait, les clients se rendront à la caisse. Attention 1 : Les produits d'appel sont systématiquement des produits très concurrencés et à faible marge.Attention 2 : On ne fait pas de promotion sur les produits d’appels sauf à vouloir emm…der le concurrent ! Rayon alimentation, de 8 heures du mat à 19h30, heure de fermeture, 80% des clients achèteront du sucre. 2- Les produits que l’on veux vendre doivent être sur le chemin du produit recherché Conclusion

Nike+ FuelStation : un extraordinaire magasin connecté dans le BoxPark de Londres Visant la cible des athlètes technophiles et connectés intéressés par son bracelet high tech Nike+ Fuelband, Nike a ouvert un très beau et impressionnant magasin connecté dans le Boxpark Shoreditch (un “Pop-up Mall“) de Londres. Et pour notre plus grand plaisir, la marque n’a pas oublié de nous offrir une petite vidéo de présentation : Ce magasin bardé de dispositifs interactifs offre une expérience totalement immersive et connectée dans l’univers de la marque Nike+. Il dispose notamment d’un mur digital interactif qui réagit aux mouvements des visiteurs et dont les séquences peuvent être partagées avec ses amis à travers les réseaux sociaux. Et, vous l’aurez remarqué, il met à disposition des clients plusieurs bornes tactiles et iPads, via lesquels ils peuvent consulter les caractéristiques des différents produits de la marque ainsi que naviguer sur le site internet de Nike+. Bref, voilà un bien bel exemple de magasin connecté comme on aimerait en voir plus souvent.

AIR BERGER, le Marketing Olfactif, créateur d'ambiance et ou de logo olfactif grâce au diffuseur de senteurs La sélection des senteurs Avant de parfumer votre espace, nos conseillers détermineront avec vous la gamme des senteurs dont les qualités répondront le mieux à votre projet. Comprendre l'air du temps, dégager de manière précise les tendances olfactives du moment, telles sont également les prérogatives du Marketing Olfactif. Notre nouvelle collection, composée de 90 fragrances, couvre un champ olfactif parmi les plus étendus du marché. Votresignature olfactivesur mesure Vous souhaitez créer un logo olfactif unique à l’image de votre enseigne ? Vous souhaitez en savoir plus sur notre offre ? Par téléphone au 05 62 57 63 20 ou par email : info@scentair.fr Vos objectifs sont les notres Vous souhaitez créer des émotions chez vos clients, les inciter à s’attarder, à découvrir, à se laisser tenter par vos produits. Favoriser le bien-être de votre clientèle, Promouvoir un produit, Signer votre marque, Guider subtilement le consommateur et transformer la perception qu’il a de sa visite.

Pull&Bear Interactive Store : quand “retailtainement” rime avec “magasin connecté” Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’ajouter -et de “piner“- un nouveau magasin connecté à notre liste : Le Pull&Bear Interactive Store situé à La Corogne, en Espagne. En effet, mettant en oeuvre la notion de “retailtainement” – technique qui consiste à transformer un point de vente en un lieu de divertissement -, le magasin s’est doté de 3 dispositifs interactifs dont 2 sont connectés à Facebook. Voici la vidéo de présentation : Comme vous avez pu le constater, chacune des 3 installations interactives possède des objectifs différents et s’inscrit dans une étape précise du parcours d’achat du shopper au sein du magasin. Première étape : Capter l’attention du client. Bref, voilà encore un excellent exemple de magasin connecté. Pour la petite histoire nous l’avions repéré depuis un moment (depuis novembre 2011 sur ooh-tv pour être précis), mais nous avions légèrement zappé d’en parler sur Connected Store depuis. Articles similaires:

Le marketing émotionnel, Patrice Laubignat Le marketing émotionnel se place dans l’héritage du marketing de la caresse… du nombril des clients : « la relation intelligente passe par le nombril de vos clients » (12) et une relation de personne à personne. L’objectif du livre est en effet de « revisiter le marketing de la relation client / marque, en mettant en avant l’humain avant le business, en partant du client et non de la marque, en parlant d’émotions, d’amour et non de fric » (23). Car « c’est davantage une posture philosophique qui distingue aujourd’hui le marketing émotionnel des théorisations scientifiques de la réponse aux besoins de clients toujours plus difficiles à suivre » (189), constat que Lipovetsky fait aussi dans Le bonheur paradoxal (cité par Patrice Laubignat p. 97-101), qui ouvre plus sur un marketing de l’offre que de la demande (190) comme nous l’évoquions dans 5 caractéristiques du postmodernisme. La solution viendra-t-elle alors par l’émotion ? Le credo du marketing émotionnel , de Kevin Roberts

Des bornes de e-shopping déployées dans 28 supermarchés Morissons Saviez-vous que Kiddicare, un pure player anglais spécialisé dans la vente de produits pour bébés depuis 1999 (« The UK’s Favourite Baby Website »), a ouvert en 2008 un magasin physique doté de plusieurs bornes tactiles connectées à son site web ? En effet, nous avons découvert il y a quelques semaines ce nouvel exemple de magasin connecté, lequel est intéressant à plus d’un titre car d’un, il nous rappelle le cas des magasins AlloBébé, de deux, il ressemble beaucoup aux bornes King Jouet, et de trois, l’enseigne Morissons qui a racheté Kiddicares en 2011 a depuis déployé ces bornes de e-shopping dans 28 de ses supermarchés au Royaume-Uni. Comment fonctionnent les bornes ? Comme vous avez pu le constater dans la vidéo ci-dessus, le client a la possibilité de vérifier la disponibilté d’un produit, il peut également commander, payer et choisir de récupérer sur place ou de se faire livrer. Si le client a en tête un certain type de produit, il peut effectuer une recherche affinée.

Magasin connecté: les 10 tendances à suivre - L'Express Aujourd'hui déjà, 87 % des consommateurs recherchent de l'information sur les sites marchands avant de finaliser leurs achats dans leurs points de vente habituels, et 32% vont acheter un article sur internet dès qu'ils ne le trouvent pas dans les rayons. Demain, ces magasins devront se réinventer pour continuer d'exister. Avec un triple enjeu. Primo : attirer, grâce au digital, des clients dans les boutiques. Certains commerçants ont déjà compris ces enjeux et déploient une stratégie digitale qui booste leur efficacité commerciale. 1. En 2013, moins d'un consommateur sur trois (32 %) utilisait uniquement le magasin physique pour acheter un produit. "Virgin Megastore avait fait le choix de ne pas avoir de site d'e-commerce, voyez le résultat ! De son côté, Foncier Home a d'emblée intégré toute la chaîne du digital dans son mégastore du boulevard des Capucines à Paris. >> Le truc malin. 2. Comment concilier le meilleur des deux mondes, physique et web ? 3. 4. Gagner des réductions. 5.

Related: