background preloader

La Révélation des Pyramides (VOSTFR)

La Révélation des Pyramides (VOSTFR)

lebistrotdelarosecroix.com Alignements de sites sacrés de la Terre Le système de circuits vitaux de la Terre 1. Alignements géométriques de lieux sacrés Alain Boudet Dr en Sciences Physiques, Thérapeute psycho-corporel, Enseignant 1. Alignements géométriques de lieux sacrés 2. 3. Résumé: L'observation des lieux sacrés partout sur la planète (mégalithes, monuments, ouvrages de terre, lieux de cérémonie) révèle qu'ils ne sont pas situés au hasard, mais sur des lignes géométriques précises. Depuis l'espace, la Terre nous apparait comme une boule ronde et lisse très légèrement aplatie aux pôles. On peut tout d'abord noter que puisque la Terre tourne autour d'un axe qui traverse les pôles, ces points se distinguent des autres parce qu'ils ne bougent pas. A partir de ces 2 pôles, on peut également construire l'équateur, comme cercle équidistant des 2 pôles. Ce sont ces coordonnées, par exemple, qui sont utilisées par les satellites géostationnaires GPS (Global Positioning System - ou système mondial de localisation). En 1882, G. Les jalons des lignes de ley 2.

Alignement des sites sacrés de la terre sur des lignes énergétiques telluriques Depuis l'espace, la Terre nous apparait comme une boule ronde et lisse très légèrement aplatie aux pôles. Nous distinguons facilement les mers et les continents, mais à première vue aucune structure régulière, aucun réseau, aucun treillis n'y sont apparents. Si un réseau de lignes structurées existe, il faut chercher d'autres indices. On peut tout d'abord noter que puisque la Terre tourne autour d'un axe qui traverse les pôles, ces points se distinguent des autres parce qu'ils ne bougent pas. Ils auront donc un statut particulier dans un réseau. A partir de ces 2 pôles, on peut également construire l'équateur, comme cercle équidistant des 2 pôles. Ce sont ces coordonnées, par exemple, qui sont utilisées par les satellites géostationnaires GPS (Global Positioning System – ou système mondial de localisation). La géodésie est la science qui a pour objet de mesurer la surface de la terre et de définir un système de repérage tel que la longitude et la latitude. En 1882, G. Le site d'Avebury

MAÂT, ou la sagesse antique des Égyptiens de l'Antiquité Un peu de philosophie, maintenant. Voyez ce qu'en dit Isha Schwaller de Lubicz (Contribution à l'égyptologie) : « Maât, ce nom mérite une attention particulière, parce qu'il est la plus belle synthèse et la plus haute philosophie de l'Égypte antique. Tous les Neter féminins (Isis, Hathor...) sont des aspects de la grande Mère divine mais Maât en est à la fois la source et l'accomplissement. « Maât est la Conscience cosmique, l'idée universelle de Justice, la Sagesse essentielle émanée sans cesse du Divin Râ dont elle est, elle-même, l'émanation. Car Maât est l'intermédiaire et Ie véhicule de l'essence de Râ ; et l'homme n'est spirituellement vivant que lorsque son KA inférieur s'unit à son KA supérieur qui est un "rayon" de Maât, devenu, en sa propre conscience, sa propre Maât

Mystères d'Éleusis Dans la religion grecque antique, les Mystères d’Éleusis (en grec : Ἐλευσίνια Μυστήρια) faisaient partie d'un culte à mystères, de nature ésotérique, effectué dans le temple de Déméter à Éleusis (à 20 km à l'ouest d'Athènes). Au cours de leur évolution, les mystères d'Éleusis se sont ouverts d'abord à tous les Grecs, puis à tout homme ou femme, libre ou esclave, parlant grec. L'initiation comportait plusieurs degrés. Ces mystères étaient traditionnellement consacrés non seulement à Déméter et à sa fille Perséphone, mais aussi à Hadès, c'est-à-dire aux divinités de la terre et des morts, ainsi qu'à Dionysos sous son nom favori d'Iacchos auquel il a été assimilé[1],[Note 1] ; Dionysos était en effet intimement mêlé à la vie de la terre et de la végétation, et dans les rituels des Anthestéries et les fêtes des Halôa en Attique, il était associé aux divinités proprement chtoniennes[Note 2]. Origines mythologiques et historiques du culte[modifier | modifier le code]

Mystères d'Osiris Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’égyptosophie européenne[modifier | modifier le code] Durant l'Antiquité, des auteurs de culture grecque tels Hérodote, Diodore de Sicile, Plutarque et Jamblique ont développé l'idée que l'Égypte, du fait de l'ancienneté de sa civilisation, est le berceau originel de tous les savoirs théologiques, mythologiques et rituéliques. Les Mystères face à la science égyptologique[modifier | modifier le code] Sources textuelles[modifier | modifier le code] Portrait d'Émile Chassinat (1868-1948), égyptologue français. Rituel des mystères de l’Osiréion de Dendérah[modifier | modifier le code] Nature des mystères égyptiens[modifier | modifier le code] Rites secrets[modifier | modifier le code] La civilisation égyptienne a indéniablement connu des rites secrets. Cette nette distinction entre lieux sacrés et monde profane a conduit les anciens Égyptiens à doter la sacralité d'une forte obligation de secret. — Livre des Morts, chap 133. — Livre des Portes

SEMAT ANKHTY - Le forum Projet Rosette Toute l'équipe Rosette vous souhaite la bienvenue. Vie, Intégrité, Santé (anx wDA snb) Cet espace est dévolu à l'étude des hiéroglyphes. Loin de prétendre en avoir maitrisé toutes les subtilités, l'Équipe Rosette s'efforce de collecter le maximum d'informations et de mettre à la disposition de tous quelques outils permettant de les approcher. Une fonction d'aide en ligne est disponible dans de nombreuses pages du site Projet Rosette. Elle est signalée par l'icône "palette de scribe" en haut à gauche du titre de la page. Le Projet Rosette Convaincus que l'informatique peut apporter une aide réelle, un groupe d'amateurs, tous passionnés d'égyptologie, s'est lancé dans l'aventure. Pour le visiteur qui souhaite simplement utiliser l'application Rosette, la majorité des fonctions est disponible directement. Ceux qui voudraient partager l'aventure du Projet Rosette, quelques soient leurs compétences, sont les bienvenus. Pourquoi cette initiative Les points forts de l'application Rosette

Hermopolis Magma Noms et localisation Hermopolis Magma (ou ou Hermupolis en Grec : Ερμούπολις η μεγάλη ou 'Eρμοῦ πόλις μεγάλη Hermopolis Megale, en Égyptien : #mnw "La ville des Huit" [Ogdoade] Khemenou ou Kemnou ou Khmoun ou Ounou , en Copte : Shmounein ou Shmoun) fut la capitale du 15e nome de Haute-Égypte, le nome "du Lièvre" ou "de la Hase" (wn). Mais elle se situe en Moyenne-Égypte à 300 km au Sud du Caire, aux confins de la Thébaïde, loin du Nil, près du canal nommé aujourd'hui Bahr-el-Yousouf. Elle est identifiée avec la ville moderne d'El-Ashmounein (ou El Ashmûnein ou Achmounein), qui est un dérivé de son nom Copte, dans le gouvernorat d'Al Minya. Hermopolis est également connue en Égyptien sous le nom de Ounou en référence au lièvre, enseigne du nome. La religion dans la cité L’origine des ces divinités pouvait varier selon les cités. L'histoire ....... La cité joua, tout au long de l'histoire pharaonique, un rôle important. L'archéologie sur le site Bibliographie

Related: