background preloader

Les miracles du revenu minimum garanti

Les miracles du revenu minimum garanti

Révolution de perspective monétaire La perspective numérique mise en lumière par Olivier Auber, nous permet de comprendre que les codes régissent nos systèmes, que nous en dépendons, mais que nous pouvons aussi les changer. Voir le code qui régit les interactions, est donc prendre la position qui le met en perspective. Or si nous réfléchissons profondément au code qui régit la monnaie, et que nous le décorticons dans ses moindres détails, dans ses moindres interactions, nous pouvons mettre le doigt là où il y a des bugs, et il y a un bug monumental, qui une fois réglé transformera radicalement la perspective avec laquelle nous percevons – faussement – la réalité, et qui est la cause des problèmes auxquels nous faisons face en ce moment de façon de façon aigüe, et depuis très longtemps de façon cachée. Le dividende est une rémunération de la part de capital détenue par un propriétaire dans une action. Or et c’est là qu’est le bug fondamental. Le système monétaire dans son ensemble est contrôlé in fine par les Citoyens.

Une solution hétérodoxe face à la crise : le dividende universel J’écris cet article suite à une passionnante discussion avec un ami à propos de dividende universel (que j’abordais brièvement dans mon précédent article). Une fois n’est pas coutume, compte tenu de l’intensité de nos échanges, l’idée m’a pris d’en écrire un article. Que voici… Qu’est-ce que le dividende universel ? Le dividende universel est l’idée selon laquelle, plutôt que de créer de la monnaie qui ne transite que par le système bancaire, on distribuerait cette création monétaire à tous les citoyens sous la forme d’un revenu universel et inconditionnel (que l’on appelle parfois revenu de vie ou revenu de base). Le dividende universel comme solution à la crise ? Cette idée pourrait être particulièrement pertinente dans le contexte actuel de crise financière marquée par l’octroi exagéré de crédits. « Il n’y a aucun moyen de soutenir durablement un « boom » économique résultant d’une expansion du crédit. On est justement en plein dans cette problématique avec la crise de la Grèce.

A Town Without Poverty?: Canada's only experiment in guaranteed income finally gets reckoning September 5, 2011 Canada's only experiment in guaranteed income finally gets reckoning by Vivian Belik The Dominion - Photo: Dave Ron "It would be a major contribution for the functioning of a free society to have independent news sources, free from corporate or state control, internally organized in ways that exemplify what a truly participatory and democratic society would be. WHITEHORSE, YK—Try to imagine a town where the government paid each of the residents a living income, regardless of who they were and what they did, and a Soviet hamlet in the early 1980s may come to mind. But this experiment happened much closer to home. Until now little has been known about what unfolded over those four years in the small rural town, since the government locked away the data that had been collected and prevented it from being analyzed. Unlike welfare, which only certain individuals qualified for, the guaranteed minimum income project was open to everyone.

L'allocation universelle, outil de lutte contre la pauvreté ? Par « allocation universelle », on entend le versement d’un revenu monétaire à chaque individu sans aucune contrepartie ni condition de ressource. Le montant de l’allocation universelle doit être suffisant pour permettre à ses bénéficiaires de sortir de la pauvreté. Derrière cette définition trompeusement simple se cachent plusieurs « projets d’allocation universelle » qui spécifient les dispositifs existants auxquels elle doit se substituer, et le nouveau cadre moral qu’elle est censée instituer. L’« impôt négatif » défendu par Milton Friedman est souvent cité comme un concept précurseur de l’allocation universelle. De fait, cela explique que d’autres défenseurs de l’allocation universelle aient une conception totalement opposée du travail. Une autre difficulté provient du caractère assez radical de la proposition d’allocation universelle. En tant que dispositif de lutte contre la pauvreté, l’allocation universelle a aussi une caractéristique singulière.

NAMIBIE : Subvention du revenu de base: 'Laissez d’autres goûter ce que nous avons goûté' WINDHOEK, 17 fév (IPS) - Une Allocation du revenu de base (BIG) universelle créerait la paresse et la dépendance chez les pauvres de la Namibie, déclarent des politiciens. Un projet-pilote audacieux a été initié pour prouver que cette affirmation est fausse. IPS a parlé avec l'un des bénéficiaires de la BIG. Bertha Hamases, 32ans, est une femme élancée, maigre, avec un visage fané et un éclat amical dans ses yeux. Il y a quelques années, elle était l'une des nombreuses personnes vivant autour du drain à Otjivero, un village en cul de sac situé à 100 kilomètres de Windhoek, la capitale namibienne. Ici, des ouvriers agricoles expulsés se sont réunis dans la misère. Q: Pouvez-vous décrire votre vie avant la BIG? R: Je suis venue à Otjivero il y a huit ans. J'ai donc pris mes quatre enfants et je me suis installée dans le village. Une fois par mois, j’allais à Windhoek pour demander de l'argent auprès des parents. La vie dans tout le village était difficile. R: Ce n'est pas vrai.

Il ne faut pas sauver le système des retraites | Mouvement des Libéraux de Gauche Nos régimes de retraite ont deux défauts majeurs : ils sont structurellement déficitaires et outrageusement injustes. Dans l’espoir , sans doute vain, d’en limiter à moyen terme les déficits, le gouvernement a choisi de les rendre un peu plus injustes encore. Plutôt que de réformer à la marge ce système en déroute, le MLG propose de lui substituer une logique nouvelle, à la fois plus solidaire, plus efficace et plus respectueuse des choix de vie de chacun. Conçu après la seconde guerre mondiale pour des salariés qui travaillaient à plein temps et faisaient carrière à vie dans leur entreprise ou administration – dont un tiers seulement atteignait l’âge de toucher une pension – notre système de retraites est désormais inadapté, face à l’évolution démographique et aux mutations de l’organisation du travail. L’allocation universelle : un revenu garanti tout au long de la vie Financée par l’impôt, cette allocation pourrait être indexée sur le revenu médian.

Pour un salaire de citoyen dès la naissance - L'annuel des idées mardi 29 juin 2010, par Emmanuel Lemieux Une allocation de base, sans aucune contrepartie, pour chaque citoyen tout le long de sa vie... C’est l’idée que vient de relancer le think tank Utopia. Est-ce décent ? Des économistes aussi contrastés que John Kenneth Galbraith, James Tobin ou encore Milton Friedmann ont réfléchi à cette idée. 750 euros minimum L’ADN du "revenu inconditionnel" imaginé par Utopia a un tout autre séquençage que celui des libéraux. A combien se monterait ce fameux revenu ? B. Pour Utopia, il est justement temps de déconnecter travail et revenus. Supprimer le mot « pauvreté » Toutes ces décennies de réflexions et de tests en tout genre débouchèrent sur une chimère et l’exact contraire d’un "revenu inconditionnel".Au bout du bout du compte, une loi d’un revenu minimum garanti, fut uniquement imaginé pour trois populations cibles : les personnes âgées, les aveugles et les handicapés percevront ainsi 1680 dollars pour une personne seule, 2520 pour un couple. Repères :

L'économie collaborative va détruire les emplois ? Pas grave ! Il ne faut pas se voiler la face : bien sûr que l’économie va détruire massivement des emplois. Mais est-ce une catastrophe ? Oui, si l’on ne prend pas de recul sur ce que signifie « emploi », « travail », et le lien avec les revenus. Non, si l’on ose prendre au sérieux les solutions radicales qui se présentent. Il y a quelques mois, le site des Echos publiait un intéressant article sous la plume de Dominique Turcq. « Le modèle « collaboratif » va détruire des emplois » affirme ce dernier. Parmi les arguments invoqués, le fait que le crowdsourcing est en train de se substituer à de nombreux métiers, par exemple la photographie : Des emplois rémunérés seront remplacés par des travaux d’amateur disponibles gratuitement ou par des emplois faiblement rémunérés. Le même phénomène est bien entendu réplicable dans bien d’autres secteurs. L’ère de la seconde économie Pour Brian Arthur, c’est là le signe qu’une seconde économie s’est formée aux côtés de l’économie physique. Utopique ? Illsutration

De Boutin à Villepin, tous les avatars du "revenu citoyen" Dans le programme de Dominique de Villepin pour 2012, c’est la proposition qui fait parler : un « revenu citoyen » versé de telle sorte que tout citoyen français de plus de 18 ans puisse compter sur un minimum de 850 euros par mois pour vivre « dans la dignité ». A entendre les réactions de certains de ses anciens amis de l’UMP, l’ex-Premier ministre serait devenu un dangereux gauchiste. C’est évidemment plus compliqué. Quelles sont les racines de cette idée ? « Si l’on remonte l’arbre généalogique de cette idée, on trouve deux branches : une marxiste et une libérale », schématise l’économiste (et député européen socialiste) Liêm Hoang-Ngoc. La branche libérale considère qu’il convient d’accorder une certaine somme d’argent aux citoyens (qui sont d’abord, dans cette optique, des « agents économiques »), mi-filet de sécurité, mi-capital de départ pour qu’ils puissent consommer et participer à la vie de la société. A chacun, ensuite, d’organiser ses dépenses comme il l’entend.

Non, le revenu universel ne va pas nécessairement créer de l'inflation Beaucoup de gens à qui je parle du revenu minimum garanti me font part d’une objection, ou du moins d’une inquiétude : quel sera l’effet inflationniste du revenu de base ? Le raisonnement est en général plus ou moins formulé comme ceci : Aujourd’hui je loue mon appart 100. J’avais déjà rejeté brièvement cette objection dans cet article, mais je voudrais remettre le couvert sur cette question très précise, car elle témoigne non seulement d’une mauvaise compréhension du fonctionnement de l’économie et de l’origine de l’inflation et des prix en général, mais aussi d’un manque de perspective quant aux effets prévisibles de la mise en place du revenu universel. Voici donc une série d’éléments qui tendent au moins à minimiser, voire invalider cette crainte. Qu’est-ce que l’inflation ? Voici ce que nous dit Wikipédia à propos de l’inflation : L’inflation est une baisse durable de la valeur de la monnaie. Inflation et pouvoir d’achat Quelle augmentation réelle de la demande ? L’inflation de transition

Association pour l'Instauration du Revenu d'Existence

Related:  ExpérimentationssociétéRevenu InconditionnelNamibie