background preloader

We Stopped Dreaming (Episode 2) - A New Perspective

Related:  Espace - Astronomie

Vivre dans l'espace, le temps d'un après-midi ! / France / ESA in your country Vivre dans l'espace, le temps d'un après-midi ! 18 février 2013 Vous habitez en Ile-de-France ou vous êtes de passage à Paris ce week-end, participez à l'événement "Vivre dans l'Espace à bord de la Station spatiale internationale" avec la participation exceptionnelle de Jean-François Clervoy et Léopold Eyharts, astronautes de l'ESA et de Pamela Melroy, astronaute de la NASA. Organisé par l'ESA, le Club Apollo, la Mairie de Paris 15ème et l'association 3AF, cet événement aura lieu à la Mairie de Paris 15ème, 31 rue Peclet (Métro Vaugirard) le samedi 23 février 2013 de 14h30 à 18hh00. Programme : 14h30 à 16h00 - Salle du Conseil : les jeunes pourront découvrir les métiers de l’aérospatiale avec Gérard Laruelle de l’association 3AF 15h à 16h - Salle St-Lambert : les astronautes accueillent le public pour un libre échange 16h à 18h - Salle des fêtes : conférences des astronautes Jean-François Clervoy, Pamela Melroy et Léopold Eyharts. Entrée libre.

Une mini arche de Noé pour préparer les vols humains dans l’espace Les capsules Bion datent des années 1970, et ont été conçues par l’Agence spatiale russe pour étudier des êtres vivants en apesanteur. Le programme Bion a été arrêté à la fin des années 1990. Il reprend aujourd’hui avec la capsule modernisée Bion-M1 (première capsule modernisée, d’où la dénomination M1). En cas de succès, d’autres vols sont prévus. © TsSKB Progress Une mini arche de Noé pour préparer les vols humains dans l’espace - 2 Photos La semaine dernière, un lanceur russe Soyouz a lancé sept satellites, dont une capsule de recherche récupérable Bion-M avec à son bord une centaine d’organismes vivants différents, ainsi que des graines de plantes. Quelque 80 expériences fournies par divers instituts russes, le Cnes et la Nasa seront réalisées à bord de la capsule Bion-M1. Décollage du lanceur Soyouz 2.1a depuis le cosmodrome de Baïkonour, avec à son bord sept satellites dont le Bion-M1. © TsENKI A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

La plus grande voile solaire sera lancée par SpaceX Essai de déploiement de la voile Sunjammer avant qu'elle ne soit pliée de façon méticuleuse, afin d'éviter qu'elle se froisse au moment de son ouverture dans l'espace. © Nasa La plus grande voile solaire sera lancée par SpaceX - 2 Photos La Nasa va lancer la plus grande voile solaire jamais construite, dans le cadre du Sunjammer Project. D’une superficie de 1.207 m2 (37 m de côté environ), elle est sept fois plus grande que toutes les autres testées dans l'espace. Pourtant, elle pèse seulement 32 kg ! Elle sera lancée comme passager secondaire avec le satellite climatique DSCOVR (Deep Space Climate Observatory) de la Nasa par un lanceur Falcon 9 de SpaceX, en novembre 2014. Aujourd'hui, aucun projet en développement ne prévoit d'utiliser une voile solaire comme moyen de propulsion. © Olivier Boisard, U3P Quant à Sunjammer, elle s'en ira encore plus loin. Des idées qui ne manquent pas pour cette voile solaire Positionner des satellites et transférer des charges utiles avec Sunjammer

Avec Chang'e 3, la Chine va poser un rover sur la Lune à la fin de l'année Troisième mission chinoise à destination de la Lune, Chang'e 3, dont le lancement est prévu en fin d'année, comporte l'atterrissage d'un rover. Une performance technologique qui signera un nouveau progrès spatial chinois et confirmera à ce pays son statut de troisième puissance spatiale. © CNSA Avec Chang'e 3, la Chine va poser un rover sur la Lune à la fin de l'année - 3 Photos Après le report à 2015 du lancement de la sonde indienne Chandrayaan 2, la Chine poursuit, seule, sa course à la Lune. Après les lancements de Chang’e 1 en 2007 et Chang’e 2 en octobre 2010 (elle a récemment photographié l'astéroïde Toutatis), la Chine prépare le lancement à la fin de l’année de la mission Chang’e 3 qui verra un rover débarquer sur la Lune. Essai de vide thermique pour l'atterrisseur et le rover Chang'e 3. Atterrir sur la Lune n’est pas aussi difficile que se poser sur Mars, mais à ce jour seuls les États-Unis et la Russie ont réalisé des alunissages contrôlés. A voir aussi sur Internet

[PODCAST] La folle histoire de l’Univers 31 Bonjour à tous ! Je suis Florence Porcel, community manager officielle de l’Univers, et je vous souhaite la bienvenue dans le 1er épisode de cette saison 2 de « La folle histoire de l’Univers » (disponible également sur iTunes) ! Je vais vous parler de toutes sortes d’infinis, de Saturne, d’astéroïde, et du moyen de transport du futur… LA DATE Mais commençons par la date avec quelque chose qui me tient à cœur puisque ça y est, depuis le 31 août dernier, l’appel à candidatures du projet Mars One est clos ! Et puis depuis le 5 septembre, les candidats qui avaient payé leur droit d’entrée et qui n’avaient pas encore mis leur vidéo en ligne ne peuvent plus le faire… C’est donc officiel, le premier tour est terminé ! Je rappelle que le projet Mars One consiste à envoyer des êtres humains sur Mars pour y fonder une base scientifique sans billet retour et que la première équipe, composée de 2 femmes et de hommes de 4 nationalités différentes, est censée partir en 2022 pour une arrivée en 2023.

mysciencework La sonde Rosetta poursuit depuis maintenant 10 ans une comète qui répond au doux nom de Churyumov-Gerasimenko (67P/CG pour les intimes). À ce jour, nous ne savons que peu de choses sur les comètes (forme, taille, composition…) et rien sur leur intimité. C’est pourquoi l’atterrisseur embarqué de Rosetta, Philae, a pour mission de photographier le panorama et d’analyser le sol de 67P/CG. La sonde s’est réveillée en janvier après plusieurs années d’hibernation dans l’espace, suivi de Philae, mi-avril. Seulement quelques heures après le réveil de Philae, l’atterrisseur embarqué sur la sonde Rosetta, les invités du Mardi de l’espace du 15 avril 2014, Jean-Pierre Bibring (CNRS) et Philippe Gaudon (CNES), nous rassurent sur le fonctionnement de ses instruments : l’atterrisseur s’est réveillé cette nuit en pleine forme. La mission Rosetta est ce que Paul de Brem, journaliste scientifique et animateur de la soirée, appelle « la plus belle aventure d’exploration spatiale ». Dernière précision.

Autour de Saturne, Mimas cacherait un océan... ou un noyau aplati Mimas est un des nombreux satellites naturels gravitant autour de Saturne. Sur cette image prise en 2010 par la sonde spatiale Cassini, à environ 16.000 km de distance, on distingue à sa surface le grand cratère Herschel (130 km), caractéristique de cette lune de 396 km de diamètre. Son orbite est synchronisée avec la planète géante. © Nasa, JPL, Space Science Institute Autour de Saturne, Mimas cacherait un océan... ou un noyau aplati - 2 Photos La rotation de Mimas a été mesurée à partir des images de Cassini (Esa, Nasa), à l’aide d’une technique à l’utilisation peu connue, dite de stéréophotogrammétrie. Toutefois, à ce mouvement moyen uniforme, se superposent des oscillations. Mimas est un des satellites naturels sphériques les plus proches de Saturne. Ces observations sont donc surprenantes et révèlent une structure interne intrigante. Si le noyau de Mimas est bien allongé, alors il aurait gelé depuis sa formation et aurait conservé en grande partie sa forme initiale.

Mars society - On a marché sur Mars En plein désert de l'Utah, six chercheurs ont vécu deux semaines dans les conditions des futurs explorateurs de la planète rouge. Anastasiya Stepanova porte une combinaison orange et un casque transparent. Sur son dos, un système de ventilation. Elle entre dans le sas de décompression. Le règlement est strict : pause de cinq minutes obligatoire à chaque passage de l’extérieur à l’intérieur. Paul Knightly, le commandant de la station, lance le « Go ! Grande, blonde, avide d’aventures extraterrestres, Anastasiya est une apprentie martienne pour qui le prince charmant ressemblera toujours à Iouri Gagarine. « Je vous souhaite un bon voyage », la célèbre phrase de l’ingénieur Sergueï Korolev au cosmonaute, juste avant son départ, en 1961, pour le premier vol spatial habité, est le titre qu’elle a donné à son livre sur cette formidable histoire. Un habitat martien construit sur deux niveaux Début novembre, Anastasiya a quitté Moscou, direction l’Amérique.

About ExplorUnivers: à la découverte de l'univers Peut-on vivre sur Mars ? Quelle est l'exoplanète habitable la plus proche ? Combien d'étoiles naissent par an dans une galaxie ? Le CEA Irfu L’Irfu, Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’Univers, institut de la Direction des sciences de la matière (DSM) du CEA a une double vocation, scientifique et technologique. ExplorUnivers est avant tout un voyage à travers les connaissances actuelles en astrophysique et en planétologie. Les objectifs pédagogiques de ce MOOC sont déclinés en trois niveaux : acquérir une culture générale en sciences de l’univers ; acquérir des connaissances plus approfondies en sciences et techniques ; rechercher soi-même les réponses à des controverses scientifiques. Tout en décrivant des objets physiques, ce MOOC offrira ainsi une ouverture vers une question scientifique actuelle et des éclairages techniques, scientifiques et épistémologiques sur la démarche de recherche. Ce cours dure 6 semaines et vous propose 2 séquences thématiques hebdomadaires.

Les événements spatiaux à ne pas manquer en 2015 | Rêves d'Espace L’année 2015 sera l’année des planètes naines ! Mais pas seulement… Le 6 Mars, la mission DAWN de la NASA entrera en orbite autour de la planète naine Cérès qui se trouve dans la ceinture d’astéroïdes, entre Mars et Jupiter. C’est la première fois qu’une sonde explorera cette planète naine. [article à venir] Vue d’artiste de la sonde Dawn arrivant sur la planète Cérès (Image credit : NASA/JPL-Caltech) Puis, en Juillet, après son réveil en décembre, la sonde NEW HORIZONS de la NASA fera son survol très attendu de Pluton et voyagera à travers la ceinture de Kuiper. New Horizons arrivera à destination en 2015 : Pluton (crédit NASA) Par contre, la mission MESSENGER, en orbite autour de Mercure depuis 2011, verra sa mission s’achever faute de carburant (hydrazine) entre mars et avril 2015. Image d’artiste montrant la sonde spatiale MESSENGER en orbite autour de Mercure. La sonde européenne VENUS Express est actuellement en train de vivre également les dernières semaines de sa mission. J'aime :

Related: