background preloader

BASE NATIONALE DES SUJETS D'EXAMENS DE L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL - Recherche guidée

BASE NATIONALE DES SUJETS D'EXAMENS DE L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL - Recherche guidée

37 nouveaux MOOCs proposés sur la plateforme FUN MOOC Lancés en janvier 2014, les MOOCs ont connu un véritable succès. Aujourd’hui, ce sont une soixantaine de MOOCS développés par les universités et écoles françaises qui sont suivis par plus de 400 000 étudiants, salariés, personnes désireuses d’approfondir leurs connaissances dans des domaines très variés : philosophie, histoire, géographie, santé, environnement, droit, management et entrepreneuriat, pédagogie du numérique avec notamment le MOOC "enseigner avec le numérique". Des communautés d’apprenants se sont également développées. A noter, parmi les MOOCs proposés dès janvier 2015, le MOOC intitulé "Apprendre à vaincre ensemble Ebola". Co-produit par l’université de Genève et l’université numérique francophone des sciences du sport et de la santé (U.N.F.3.S.), en partenariat avec l’Agence Universitaire de la Francophonie (A.U.F.), l’Organisation mondiale de la santé (O.M.S.), ce MOOC sera disponible dès le 12 janvier 2015 sur la plateforme France Université Numérique.

La mobilité européenne pour tous La France est enfin parvenue à développer l’apprentissage. Le rêve de bien des gouvernements depuis des décennies parce que les chiffres parlent tout seuls : 70% des apprentis trouvent une embauche dés la fin de leur contrat d’apprentissage. Pourtant le nombre d’apprentis parvenait péniblement aux 400 000 en 2015. en cause les mentalité des familles française pour qui apprentissage veut dire manque d’intelligence. Pour balayer ce cliché, un groupe de parlementaires européen a lancé, autour du député français jean Arthuis, le projet d’un contrat d’apprentissage européen. L’idée était de permettre à tous les jeunes apprentis comme étudiants de pouvoir aller se former pendant six mois ou un an dans un pays de l’Union Européenne. Un vrai défi puisque ça voulait dire que tous les états européens devaient accepter d’avoir les même droits du travail, les même systèmes de santé ou encore les mêmes impôts. En 2020, il y au moins une classe européenne pour apprentis dans chaque département.

Related: