background preloader

Lean Startup: L’entrepreneuriat ça s’apprend ?

Lean Startup: L’entrepreneuriat ça s’apprend ?
Lean Startup: L’entrepreneuriat ça s’apprend ? par Lucie Pinzano Sortez vos chapeaux d’aventuriers car le blog accueille aujourd’hui Lucie Pinzano, aka « L’aventurière du web ». Diplômée d’un master spécialisé E-business à Paris, mordue de projets entrepreneuriaux et du web, Lucie est tombée dans la marmite du web en 2007 et après plusieurs expériences en start-up Internet, elle s’est lancée dans son propre projet. Dans ses « carnets d’aventurière », elle décrypte les grandes tendances du web-entrepreneuriat et du marketing digital. Cette accro’ de l’entrepreneuriat digital vous fait connaitre ici une nouvelle méthode pour entreprendre sur le web: le Lean Start Up. Débuter petit et imparfait tout en pensant grand Ou comment apprendre à faire bien au lieu de bien faire. La philosophie Lean revient à accepter de lancer ses projets petits et imparfaits tout en pensant grand. Tester, tester en retester ! Apprendre avant de Vendre Faire du management de l’innovation, cela s’apprend ! Le Kanban Related:  Lean StartupStart Up

Créer son « Minimum Viable Product » en quelques heures, c’est possible ! Dans le cadre d’un cours que j’anime à HEC sur – évidemment – la création d’entreprise (avec Clément), j’ai eu envie de prouver qu’en quelques heures, il était possible, sans frais, de créer une première version (ou version zéro) d’un service web. La solution : le faire en direct, devant les étudiants… et sans préparation sur le sujet même du service. Image sous licence Creative Commons par Earls37a Nous avons donc, à 8h30 du matin, sollicité notre cinquantaine d’étudiant(e)s pour nous donner des mots-clés qui pourraient déclencher notre réflexion. Par exemple, imaginez pour 59€ un pack « Italie » avec une bouteille de Chianti, des grissinis, du jambon de Parme, des sucreries et des petites gourmandises sucrées, une clé USB avec des photo et de la musique, un magnet, 3 cartes postales timbrées (avec des timbres italiens) pour envoyer à vos amis, un petit guide touristique, … Vous rajouteriez une étape ???

Start up Entrepreneurship: 5 leçons à retenir des fondateurs d’Instagram Entreprendre et créer une startup est une aventure qui trotte dans la tête de beaucoup d’ingénieurs et d’hommes d’affaires. Après l’article sur le Lean Start up de Lucie Pinzano, il m’a paru intéressant de publier sur ce blog un témoignage d’entrepreneurs ayant réussi leur startup. Il s’agit de Kevin Systrom et Mike Krieger, fondateurs de Instagram. From Stanford to Startup [Entire Talk] Kevin Systrom, Mike Krieger (Instagram) around 55 min Quels sont les grands enseignements que je retiens personnellement de cette vidéo? 1 – Faites confiance à votre intuition & confrontez-vous le plus vite possible au marché Lorsque l’on lance son projet de création d’entreprise, on peut recueillir une tonne d’information, sans jamais s’arrêter… Et pourtant, le jour où vous posez vos statuts, vous n’avez aucune donnée qui peut vous dire combien de CA vous allez faire en année 1… Dans des marchés turbulents, incertains, aucun projet ne peut se lancer avec « la garantie » de réussir.

Comment appliquer le lean startup quand on monte sa boîte ? | Entrepreneurs grand angle « Le lean startup, c’est se mettre dans des conditions pour « dérisquer » son modèle économique » Un entrepreneur qui se lance n’a qu’un seul ennemi : le temps ! Heureusement, une méthode permet de l’optimiser, le lean startup. Marie Vorgan le Barzic, la déléguée générale de Silicon Sentier et Sébastien Sacard, entrepreneur et expert du sujet, reviennent sur les notions fondamentales de ce concept, dans l’émission STARTUP. Morceaux choisis. C’est quoi le lean startup ? En somme, « fail faster, succeed sooner » (échouer plus vite, réussir plus tôt) ? L’idée, c’est de se mettre dans des conditions pour « dérisquer » son modèle économique, et, plus tard, son produit, de façon à trouver le bon produit à la typologie de clients auxquels on va s’adresser. Alors, l’idée de base du lean startup, c’est la validation des hypothèses préalables de l’entrepreneur. En effet. « N’attendez pas pour aller parler directement à vos clients » Comment ? En allant parler à des clients ! Quelle est la méthode ?

A view into the future – using Scrum as teaching tool in high school (and prior?) | Rini van Solingen A few weeks ago I visited the Ashram College (high school) in Alphen a/d Rijn in The Netherlands. A friend pointed out that they have a teacher there, who is using Scrum with high school students. They call it eduScrum, but what’s in a name. The results are astonishing: student teams that are focused and motivated and that score a full point higher in their exams! So, on a dreary Wednesday morning I take my car and drive to Alphen aan den Rijn, to visit this high school. I live in Zoetermeer, so it’s practically around the corner. Secondly, I am seeing the future. Willy Wijnands is a lecturer in engineering, physics and chemistry and uses Scrum in all his classes. You might think that such young people can’t deal with such self-responsibility but practice shows differently. These teams of four, work for several weeks together to achieve a specific goal. These teams are also “cross-functional“, but slightly different than in Scrum. It works roughly like this: Pictures: Example ‘Flaps‘

4 techniques pour construire son Minimum Viable Product | I am PY!I am PY! Aujourd’hui j’ai décidé de faire une courte description des méthodes permettant de prototyper et valider rapidement une idée de création d’un nouveau produit ou service. Les techniques suivantes peuvent bien évidemment être combinées les unes avec les autres. Le Video Minimum Viable Product Cette méthode consiste à réaliser une vidéo montrant le fonctionnement d’un produit sans pour autant avoir recour à son développement. Le VMVP rend palpable le fonctionnement d’un produit afin de tester l’adhésion des potentiels clients avec des moyens (temps/argent) limités. The Concierge Minimum Viable Product La technique du “Concierge” consiste à tester un service ou un produit sur un seul client. Le magicien d’Oz Le magicien d’Oz peut être utilisé dans le cadre d’un produit nécessitant une interaction entre le client et un système informatique automatisé (application, site internet…). Le “Smoke test”

E-commerce : les sites qui ont une boutique physique font la différence Distribution Dans le cadre d'une étude réalisée par Oxatis et KPMG pour la Fevad, on apprend que les boutiques en ligne "accroissent incontestablement les ventes hors ligne : 75% des e-commerçants possédant également des boutiques physiques ont généré des ventes en magasin". Le revenu des ventes ainsi générées représente plus de 50% du chiffre d’affaires total pour 20% des marchands, de 5% à 50% pour 51% des marchands et moins de 5% pour seulement 29% des marchands. L’étude a par ailleurs permis d’identifier que 63% des propriétaires de boutiques physiques et de sites marchands ont bénéficié d’un impact positif du virtuel sur le physique.

Eureka … voilà pourquoi Lean startup est vraiment important ! Lors de cette deuxième journée de Lean startup, j’ai été frappé par plusieurs intervenants: Steve Blank, professeur à Stanford, le père spirituel du Lean Startup, John Shook qui a raconté comment le terme “Lean Production” est né il y a 25 ans, et Marc Andresseen, le créateur de Mosaic, et maintenant un des investisseurs les plus reconnus de la Silicon Valley. Aujourd’hui encore les présentations ont été d’une grande qualité, à la fois facile à suivre et pleine d’information clé. Cette nuit j’ai eu du mal à dormir, mais j’ai vraiment la sensation d’avoir compris l’essence du Lean Startup, qui résonne vraiment à ma propre expérience de créateur de Startup … Je vous la partage ! Avant, tout ce qu’on demandait aux Startups était inutile ! Mais la Startup n’est pas une petite version d’une grande entreprise. La startup est une organisation temporaire qui est là pour chercher un business model. Mais le Lean n’est pas une potion magique !

Accueil | Road To EntrepreneurRoad To Entrepreneur | Créez et développez vos projets sur internet Démarrer avec le Customer Development (Cust Dev) C’est l’un des grands trends (buzzword ?) en ce moment, aux côtés de l’échec, de la lean startup, et de quelques autres courants de pensée en entrepreneuriat : le Customer Development. Mis en lumière par Steve Blank dans The 4 steps to the epiphany, le Customer Development c’est un ensemble d’étapes très concrètes pour vous permettre, au moment où vous allez lancer une startup, de ne pas passer 12 mois dans votre garage à développer un produit génial… mais que personne ne voudra au final. Il s’agit donc bien de se mettre dans la peau des clients potentiels, de très vite développer un premier produit, de le tester, de mesurer ce qui marche ou pas, d’en tirer des conséquences, et d’avancer ainsi par très petites boucles de validation. En gros, il y a 4 très grosses étapes dans le Customer Development : la découverte des clients, ou Customer Discovery. Traduit de l'anglais – Copyright initial Brant Cooper & Patrick Vlaskovits Le principe est simple : une étape, un document word.

Baisse des ventes en magasin : enfin les moyens de réagir Le magasin n’est pas mort ! Le consensus est solide mais les chiffres d’affaires continuent de s’effriter. Quels nouveaux moyens peuvent vous permettre de repartir à l’assaut de la clientèle de vos boutiques ? Mesurez votre succès dans le magasin (comme un site web)Vous avez lancé une nouvelle collection, rénové la boutique, refait la vitrine, déclenché une campagne de prospectus. Armez vos vendeurs « Bonjour madame Durand, j’ai mis de côté pour votre fils de 6 ans un pantalon qui devrait vous plaire ». « Bonjour monsieur Noir, la suite du roman que vous avez acheté la dernière fois est sortie, voulez-vous la voir ? Ensuite à chaque visite si le client laisse son Wifi allumé, le vendeur recevra une notification (cf. illustration) avec le nom du visiteur, et son historique. Libérez les souhaits Ce client est en arrêt devant une bouteille de Pomerol mais n’ose pas demander si elle accompagnerait un gigot ? Dites à vos clients d’exprimer leurs souhaits… et répondez Voici comment faire.

Se lancer dans le Lean Startup avec le Lean Canvas (part 1) Le Lean Startup devient petit à petit la nouvelle tendance phare de la communauté agile. L’approche paraît toute simple et pleine de bon sens : poser ses hypothèses, construire petit, valider puis itérer ! Le tout le plus rapidement possible, de manière extrême. Rien de bien sorcier me direz-vous, mais en pratique cela n’est pas si simple. Je vous propose dans cet article de présenter l’excellent outil Lean Canvas, très efficace pour la création d’une nouvelle entreprise ou d’un nouveau produit avec une approche Lean Startup. Le lean Canvas Inspiré par les Business Model Canvas (comme BusinessModelGeneration ), Ash Maurya propose dans son livre Running Lean une méthode à la fois simple et efficace pour poser ses hypothèses : le Lean Canvas. L’idée de base du Lean Canvas est : aucune supposition ! Le Lean Canvas se compose en deux grandes zones : la partie de gauche étant centrée sur le produit, la partie de droite sur le marché. Remplissage du canvas 1 : Segment utilisateur 2 : Problème

Intro to Scalable Agile: Scale Your Teams and Release More Frequently This article provides an introduction to Scalable Agile, a non-Scrum process that is designed to help you scale a development effort from 2 contributors to 2000 without abrupt transitions, work with diverse and distributed contributors, and release whenever you want. Table of Contents: Why do we need it? Useful principles for the design of Scalable Agile How we do it - the Scalable Agile Process Chart Advantages of Scalable Agile 4 Key Technologies Putting it together When I talk to corporate people about agile software development, they are usually talking about "Scrum." 10 out of 12 of the software managers that we brought together for our Scalable Agile Design Group describe their process as Scrum or Scrum-like. A team gets together in a short planning session and decides what they will work on in the next iteration. Most development efforts will face some of these issues. Problems cluster around two things that happen in a batch – iteration planning and testing for release.

Related: