background preloader

Les figures de rhétoriques appliquées à la publicité

Les figures de rhétoriques appliquées à la publicité

http://psychcom.free.fr/rhetoriques.htm

Related:  linguistique`test 1019

L'histoire de la langue française L´histoire du français Le français porte mal son nom, qui vient du peuple germain qu´étaient les Francs Or notre langue n'est pas germanique, elle est romane, c'est-à-dire d'origine latine, et ce n'est que plus tard qu'elle subit l'influence des Francs. De plus, on a souvent tendance à faire remonter notre langue au gaulois, langue celtique, ce qui est une erreur. 1. L'Europe linguistique à l'aube de l'Histoire Le langage et la manipulation , La parole et la conscience manipulées "Le langage est la maison de l'être" Heidegger "Le langage est une partie de la totalité humaine, mais la totalité humaine fait partie du langage" Edgar Morin - L'identité humaine La méthode n°5 / l'humanité de l'humanité d'autres citations sur le la parole >>> Sommaire La démarche

Au pied de la lettre Les Youtubeurs Mat&Swann se sont amusés à imaginer comment pouvait percevoir un étranger une discussion entre Français truffées d’expressions idiomatiques. La jeune fille délaissé par son rencard se retrouve donc affublé un lapin nain, les gens s’embrassent avec de vraies pelles et les fourmis courent littéralement sur les mollets. Un document authentique et drôle qui permet d’aborder les expressions idiomatiques autrement qu’à coup de listes de vocabulaire à apprendre par cœur !

Novlangue Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le principe est simple : plus on diminue le nombre de mots d'une langue et plus on fusionne les mots entre eux, plus on diminue le nombre de concepts avec lesquels les gens peuvent réfléchir en éliminant les finesses du langage, plus on rend les gens incapables de réfléchir, et plus ils raisonnent à l'affect. La mauvaise maîtrise de la langue rend ainsi les gens stupides et manipulables par les instruments de propagande massifs tels que la télévision. C'est donc une simplification lexicale et syntaxique de la langue destinée à rendre impossible l'expression des idées potentiellement subversives et à éviter toute formulation de critique de l’État, l'objectif ultime étant d'aller jusqu'à empêcher l'« idée » même de cette critique[1].

Les 36 figures de style essentielles de la langue française Définition de la figure de style : procédé qui consiste à s’écarter de l’usage ordinaire de la langue pour donner un caractère « littéraire » à ce que l’on énonce. On fait une utilisation originale de la langue, on joue avec les codes, on exprime de façon singulière ce que l’on souhaite écrire. Les figures de style peuvent agir sur le sens des mots, la construction des phrases ou sur leur sonorité. Le Rouleau des prépositions  Le Rouleau des prépositions est un ouvrage de référence incontournable pour la maîtrise des prépositions en français. Par exemple, doit-on dire se fier à ou se fier sur quelqu'un? En consultant Le Rouleau, les personnes qui apprennent le français, les rédacteurs occasionnels et les langagiers professionnels trouveront facilement la préposition qui convient à l’adjectif, au verbe ou à l’adverbe qu’ils veulent employer. Le Rouleau des prépositions est l'œuvre de Maurice Rouleau et a été publié chez Linguatech, sous le titre Est-ce à, de, en, par, pour, sur ou avec?

Types et formes de phrase: quelles différences ? La parution des « ajustements » des programmes scolaires fait décidément couler beaucoup d’encre. Sur les réseaux sociaux, beaucoup d’enseignants s’émeuvent de ce que la façon dont sont définis les types et formes de phrases diffère sensiblement de la manière qu’ils ont de présenter ces notions à leurs élèves. J’ai cru, dans un premier temps, à une coquille. Il semblerait que ce ne soit pas le cas. 1984-2014, Orwell s’est juste trompé de 30 ans… Une lettre de George Orwell du 18 mai 1944, explique où il est allé puiser la source de son inspiration pour « 1984 » La collection « George Orwell ; a life in letters » constituée par Peter Davison et éditée chez Liveright, contient un document considéré comme le point de départ de la démarche qui mènera le journaliste-chroniqueur-romancier british à son œuvre magistrale, le roman « d’anticipation » 1984 qui paraîtra le 8 juin 1949. Il s’agit d’une réponse de Eric Arthur Blair – son vrai nom – à une lettre de l’un de ses admirateurs, un certain Noel Willmett qui l’interroge sur l’évolution politique du monde, l’issue de la guerre étant encore très indécise au moment de cet échange épistolaire. « Cher Monsieur Willmett,

8 tics de langage à faire taire d’urgence ! Ils servent à meubler notre discours, à nous détacher de notre propos, à conclure sans faire le moindre effort, à interpeller notre interlocuteur (qui n’a rien demandé). Ces mots parasites trahissent notre maladresse et notre manque de maîtrise. Mais pour parvenir à s’en débarrasser, encore faut-il savoir les identifier. D’abord chez autrui, puis dans notre propre langage. Florilège. La novlangue Européenne ou la subversion du sens comme outil stratégique Par Michel Ruch. Dans son célèbre essai-roman d’anticipation « 1984 », l’écrivain britannique George ORWELL décrivait en 1949 une société totalitaire future inspirée du modèle soviétique. Dans cette société règnent une police de la pensée et une nouvelle langue, la novlangue, au vocabulaire ultra restreint, et caractérisée par l’inversion du sens des mots : par exemple, « l’esclavage, c’est la liberté » ou « la guerre, c’est la paix ». La langue officielle de l’URSS, véritable langue parallèle à la langue courante russe (dupliquée dans les Etats satellites polonais, tchèque, bulgare, etc) n’était pas la novlangue, mais s’en approchait par une torsion constante du sens initial des mots, eux-mêmes articulés dans un discours stéréotypé qu’on appela la langue de bois. D’un point de vue sémantique, la langue de bois est un état intermédiaire entre la langue réelle (de vérité) et la novlangue.

Petit lexique de contre-propagande « Winston laissa tomber ses bras et remplit lentement d’air ses poumons. Son esprit s’échappa vers le labyrinthe de la doublepensée. Connaître et ne pas connaître. En pleine conscience et avec une absolue bonne foi, émettre des mensonges soigneusement agencés.

Histoire de notre accent En Nouvelle-France, nos ancêtres, qu’ils aient appartenu au peuple ou à l’élite, parlaient ainsi : « La couvarte de la barline éta trop légearte pour aller à Montrial. On a resté cheu nous. » Pourtant, tous les Français de passage soulignaient la qualité de notre langue. Ensuite, au XIXe siècle, alors que notre manière de parler est presque la même, les jugements sur celle-ci se font sévères. Nous parlerions comme des péquenauds. Politique : les mots qui conditionnent la société Le langage est le moyen de la pensée. Cette maxime philosophique est implacable de vérité : on ne pense qu'en mots et qu'avec les mots dont on dispose. Plus un individu possède de vocabulaire, plus il utilise les mots à bon escient, plus sa pensée a le moyen d'être élaborée (ce qui n'est pas une conséquence obligatoire cependant). Disposer d'un vocabulaire riche, c'est pouvoir choisir parmi un catalogue de termes, chacun apportant une nuance, une intention, un angle au discours.

Related: