background preloader

Stat DRASS

Stat DRASS

Recherche Santé Introduction Cet ouvrage n'est pas le mode d'emploi d'Internet ou de divers outils documentaires. C'est un outil de formation à l'information scientifique qui sert de support aux cours de méthodologie documentaire et de littérature scientifique de Gembloux Agro-Bio Tech (Université de Liège). Il peut largement être utilisé dans tous les enseignements et formations qui touchent à la littérature scientifique en sciences exactes et appliquées. Basé sur plus de vingt ans d'expérience, cet ouvrage a été construit par la fusion et la mise à jour des livres Méthodologie documentaire. Diffusé sous licence Creative Commons[], en libre accès donc, il est publié sur plusieurs supports : une version imprimée (édition des Presses agronomiques de Gembloux), un site Web, un fichier PDF et un fichier E-Pub (format livre électronique) mais avec une source (XML)[] unique et donc avec un contenu identique pour les quatre supports cités. Recherche et littérature scientifique Figure 1.

SURISTAT Fermées uniques : c’est le cas le plus simple. Une seule modalité doit être choisie parmi une liste de réponses proposées. Exemple Parmi la liste suivante, quel est votre jus de fruits préféré ? 1. Recommandations Dans le cas d’un questionnaire classique, il faut veiller à ne pas proposer plus d’une dizaine de possibilités de réponse. Fermées multiples : dans ce cas, on propose également une liste de modalités qui ne devra pas dépasser la douzaine. Parmi la liste suivante, quel sont vos 3 jus de fruits préférés ? Le répondant peut choisir une ou plusieurs réponses. Fermées ordonnées : il s’agit d’une question fermée multiple où en plus, on demande au répondant de classer les modalités qu’il a choisies. Parmi la liste suivante, veuillez classer vos 3 jus de fruits préférés. Attention à ne pas demander l’impossible à vos interlocuteurs : classer sérieusement plus de 5 réponses par ordre d’importance ou de préférence relève de l’exploit pour la plupart d’entre nous. Exemple : 1. Recommandations

Risques relatifs, risques absolus, perception des probabilités : comment ne pas se faire piéger par les statistiques « Hausse considérable [de développer un cancer] » écrivait France 2 en évoquant mon étude sur les liens entre la consommation d’aliments ultra-transformés et le risque de cancer du sein. La Dépêche écrivait à propos d’une autre étude sur la pollution « Pour les femmes, le risque de décès par cancer du sein serait augmenté de 80%« . Est-ce que cela signifie qu’on a 80% de chance d’avoir un cancer à cause de la pollution de l’air ? Bien sûr que non. Tous ces médias ou sites internets mettent souvent en lumière de gros chiffres qui peuvent faire peur. La perception des probabilités La formulation des probabilités, des ratios ou des pourcentages joue de manière importante dans l’appréciation des risques. Oui j’ai fait aussi cette tête en voyant la question… Seulement 18% des étudiants ont trouvé la bonne réponse qui est 0,0196 soit 1,96%. Cette fois-ci le nombre de bonnes réponses a triplé. L’importance de raisonner sur le même dénominateur L’Homme a tendance à distordre les probabilités

Related: