background preloader

Digital, le paillasson de la publicité?

Digital, le paillasson de la publicité?
Stagiaire dans une grande agence de publicité, Mlle X est une jeune fille très douée en marketing-communication mais aussi avec un ordinateur entre les doigts. Car Mlle X a toujours désiré travailler dans le secteur de la communication digitale (de la communication avec du digital dedans ou du digital avec de la pub dedans peu importe).Mais Mlle X est déçue de la place et du rôle des pôles digitaux (c’est comme cela qu’on appelle ceux qui bossent sur internet) dans les agences de pub.Alors Mlle X a décidé d’écrire ce qu’elle voyait de l’intérieur de l’agence. A la lecture de ce témoignage, vous comprendrez donc que je ne dévoile pas l’identité de Mlle X. Cet article n’est donc pas de moi, même si je partage entièrement son point de vue. Le village d’irréductibles gaulois Je ne suis pourtant pas de ces extrémistes qui considèrent que la publicité au sens classique est morte. Nous sommes les vitrines vides Nous sommes les déclineurs Nous sommes les étrangers Nous sommes le bouffon du roi

Le meilleur ami du reporter Quelques applications de vidéo Live Rares sont aujourd’hui les journalistes qui n’ont pas au fond de leur poche un smartphone ou dans leur sacoche une tablette, si ce n’est les deux. Ces outils multifonctions leur permettent de prendre des photos, ou des vidéos de récupérer leurs mails, de lire leurs flux RSS, de gérer leurs différentes réseaux sociaux, etc. D’ailleurs, de nombreuses rédactions, comme ou , ont commencé à équiper leurs journalistes de smartphone, à charge pour eux d’alimenter le site en courtes vidéos d’actualité. Il est probable que ce ne soit que les prémisses de la nouvelle révolution qui va modifier —encore une fois— profondément le travail du journaliste et l’organisation des rédactions. Pour l’instant, dans la guerre qui oppose les constructeurs de matériels et les éditeurs de système d’exploitation, Apple grâce à son écosystème particulier, a un pas d’avance. Mais à lire tous ces messages, on mesure, en creux, ce qui fait la supériorité de l’iPhone. {*style:<b>

Facebook va-t-il révolutionner le web ? Jeudi dernier a eu lieu la grande conférence annuelle des développeurs Facebook. L’occasion pour Mark Zuckerberg de faire le point sur l’évolution de sa plateforme sociale et de dévoiler ses ambitions pour les prochains mois (à mettre en parallèle avec les annonces récentes de Twitter : Les nouvelles ambitions de Facebook et Twitter). Le moins que l’on puisse dire c’est que les annonces ont été spectaculaires et que l’ambition affichée par Facebook est à la hauteur des géants du web. Peut-on en déduire que Facebook a rejoint les Google, Yahoo!, Amazon dans la cour des Grands du Web ? Oui, en quelque sorte. À l’ouest, rien de nouveau Commençons par décortiquer les annonces faites : La liste est dense et je vous laisse le soin d’étudier les détails sur le très bon billet de R/WW Fr : Le nouveau Facebook, un guide complet pour les éditeurs, les annonceurs, les utilisateurs et la concurrence. Oui, ces annonces ont fait sensation. Des lacunes toujours pas comblées Viabilité / Pérennité.

Le community management c'est du business et pas du bla-bla J’ai vu passer il y a peu sur la partie marketing de social-bookmark.me (j’en profite pour faire la promo de ce service thématique nouveau lancé par un petit jeune plein d’avenir) un article mettant en garde les “community managers” qui n’arrivent pas à booster leur ROI : la porte est proche. D’un coté je partage l’idée selon laquelle, malgré quantité de réussites notables, le community management “externe” (différent du community management interne à l’égard des collaborateurs) ne porte pas systématiquement ses fruits. De là à faire porter le chapeau aux community managers il n’y a qu’un pas que je m’abstiendrai de franchir. Force est de constater que lorsque les objectifs ne sont pas atteints on s’en prend souvent à la personne qui est en bout de chaine. Il m’est avis que si on devait regarder les choses avec un brin d’honnêteté, beaucoup d’entreprises on répliqué ce qu’ont mis en place des leaders visionnaires sans en comprendre la logique. Je m’explique. Google+

Médias & Publicité : Les éditeurs de presse font front commun contre Apple Absents du NewsStand, le kiosque numérique lancé par la firme, les contenus restent disponibles via les applications des journaux. La presse française se rebiffe. Dans un communiqué commun, les principaux éditeurs de presse quotidienne et magazine ont annoncé vendredi qu'ils ne distribueraient pas leurs titres dans NewsStand, le kiosque numérique qui vient d'être lancé par Apple avec son nouveau système d'exploitation mobile (iOS 5). «Les conditions commerciales imposées par Apple aujourd'hui sont inacceptables», jugent le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN), le Syndicat de la presse quotidienne régionale (SPQR), le SPM, qui représente la presse magazine, et le Syndicat professionnel de la presse magazine d'opinion (SPPMO). Les éditeurs de journaux ont achoppé sur plusieurs points avec Apple : les tarifs de vente de journaux imposés, l'impossibilité d'offrir des abonnements multi-plates-formes et le taux de commission, jugé «excessif». Appel aux pouvoirs publics

USA: l'audience des sites internet de journaux bondit de 20% en un an L'audience des sites internet des journaux américains a bondi de 20% en un an en septembre, en dépit de l'expansion de formules payantes, selon une étude de l'Association nationale des journaux (NAA) publiée jeudi. "Cette forte progression de l'audience a coïncidé avec l'introduction de formules payantes dans beaucoup de groupes de presse", a souligné la directrice générale de la NAA Caroline Little, citée dans un communiqué. Les chiffres publiés montrent qu'outre l'augmentation de la fréquentation des sites, les internautes passent plus de temps sur leurs pages (+11%), et consultent plus de pages (+10%). C'est la première fois que la NAA est en mesure de fournir une comparaison sur un an, sur la base d'une étude réalisée par le cabinet ComScore. Les recettes publicitaires glanées par les journaux sur internet ont augmenté de 8% en un an, et représentent désormais 14% du total de leurs recettes publicitaires, une progression de deux points en un an.

Médias sociaux > Réflexions autour du community management et du Je me suis déjà à plusieurs fois exprimé sur le sujet (Social Media Expert ? Community Manager ? et Dialoguer sur Internet nécessite un community manager). Nombres d’articles et d’experts essaient d’apporter leur pierre à l’édifice autour de ce sujet… Pour autant, dans l’idéal, tout le monde s’accorde sur : “Le community manager doit faire partie de l’entreprise”. Toutes les autres solutions que les agences ou indépendants essaient de vendre sont vouées à terme à l’échec. L’autre constat est qu’une entreprise aujourd’hui fait appel à des community managers externes pour des raisons de compétences : Je n’ai pas les compétences en internecompréhension : Je ne sais pas ce qu’est un community managersimplicité : Mon agence gère tout… et je suis plus tranquillehumaines liés à la crise : Je ne peux pas embaucher actuellement Les torts sont donc partagés… 1 / Les médias sociaux : transparence et conversation… alors pourquoi ne pas respecter ces règles ?

Le Community Management, un nouveau métier ! Nous avons eu le plaisir d’assister le 18 Janvier dernier au WorkShop organisé par Osereso.com, sur le thème du Community Management. Voici le résumé de cette conférence. Community Management – Osereso View more presentations from OSERESO. Avec internet les internautes peuvent devenir les créateurs et les acteurs de la communication au lieu de la communication Top Down qui prédominait avant l’émergence du Web. Il y a une multitude de communautés qui ne sont pas forcément reliées entre elles, avec des internautes qui peuvent évoluer d’une communauté à l’autre (selon l’âge, les passions, la mode, l’actualité…) ou être totalement étanches les unes des autres. Il faut donc adopter une nouvelle manière de communiquer, connaitre son envirronement (identifier où se font les échanges), entrer en contact avec les internautes et animer une communauté, tout en travaillant sur la durée. Quelle différence entre blogueur et Community Manager ? Quel est le rôle du Community Manager ?

The newsonomics of Piano Media Physical construction may be down across the Western World, but there’s a boom in paywalls. At least 150 paywalls have been erected over the last year or so, in the U.S., U.K., and across Europe. American companies in on that construction boom include Lee, McClatchy, Morris, MediaGeneral, MediaNews, Gatehouse, and Tribune (all powered by Press+), as well as Scripps, Gannett, and Belo. Think of that building as single home construction, in our aspirational Sim City of happy digital circulation. The past week, of course, saw the launch of Apple’s long-awaited Newsstand, part of the lengthy iOS 5 update that put Apple users on hold and may have cost billions of dollars in lost productivity. We can expect other newsstand launches, and re-launches. Facebook’s new design, of course, emphasizes media, so look for its Media Center to include subscription-selling, too, at some point. That newsstand is Piano Media, the little 300,000-euro-funded, 10-person start-up, in Slovakia. Slovakia?

Le jeu vidéo en France en 2011: éléments clés sociologie, pratiques, industrie et tendances Mercredi 19 octobre 2011 - Le jeu vidéo en France en 2011: éléments clés sociologie, pratiques, industrie et tendances Aujourd’hui très grand public, le jeu vidéo a vu sa pratique se développer largement, amenant une population toujours plus nombreuse et variée à s’engager sur un large éventail d’expériences tirant parti des nombreux supports de diffusion qui peuplent notre quotidien : ordinateurs, tablettes, consoles, téléphones mobiles, etc. Le jeu vidéo dépasse désormais les frontières du divertissement. Le secteur crée dans notre pays de très nombreux emplois qualifiés et exporte massivement sa production. Télécharger le document Médias sociaux > Gare au “SocialMediaWashing”… Allez je me lance dans l’invention de nouveau mot et expression. Je tire l’expression “SocialMediaWashing” d’un parallèle qui peut être assez facilement avec la communication actuelle de nombreux annonceurs autour de leur “démarche” environnementale. Certains sont en effet taxés fréquemment de Greenwashing. Ce concept dénonce les marques qui tombent dans les dérives d’une “communication propre” mais non appliquée dans les faits. Pourquoi je parle de “SocialMediaWashing” ? Le Social Media est à la mode : c’est hype… Les agences de buzz disent désormais faire de l’influence et du Social Media;Les consulants Internet se transforment en nouveaux gurus du Social Media;Les agences qui gèrent une page Facebook pensent être reines pour faire comprendre à leurs clients les nouveaux enjeux des médias sociaux;Les annonceurs qui ont lancé une campagne de billets sponsorisés pensent faire de l’influence. Le SocialMediaWashing : c’est voir la dimension communication avant la relation… Conclusion :

Social Media Strategy : La synthèse | Courir Longtemps Ma série en cours sur une proposition de méthode pour aborder les médias sociaux n’est pas encore terminée. Cependant, j’avais démarré cette série d’articles dans le cadre d’une réflexion pour un de mes clients, et je n’ai pas réussi à trouver le temps nécessaire pour écrire les articles pour décrire toutes les étapes avant de devoir livrer le fruit de mon travail. Vous trouverez donc ci-après le résultat de cette démarche, avant d’en avoir découvert tous les méandres. La méthode se résume à un powerpoint présentant les 10 premières étapes à passer pour les médias sociaux, et a été publiée sur Slideshare la semaine dernière. La voici (désolé, c’est tout en anglais. J’essaierai de trouver le temps de la traduire). Je compte continuer à détailler sur ce blog les étapes qui n’ont pas encore été développées dans les jours qui viennent. C’est , que l’on apprend à mesurer les résultats que l’on peut espèrer de ces outils. Parce qu’ . C’est un choix à faire.

Je pense que tout ne fonctionne partout pas de la même façon et que la situation est très différente en fonction des agences. Il faut que les gens du digital soient arrivent à le porter. Mais en tout cas, ça ne rentre pas dans le schéma classique des agences, mais c'est intéressant de le voir. Il faut aussi définir digital (publicité, PR, ...), et voir comment en fait, tout devient un peu digital car tout a un relais en ligne, etc.... bref, gros débat, et super intéressant. by tristan May 3

Edifiant cet article ! Que le web soit à ce point le parent pauvre de la publicité alors que les budgets internet sont les seuls qui ont peu près une chance d'augmenter...ou est la logique ? by PED May 3

Related: