background preloader

Dossiers OVNI - 01 : La Zone 51 (FR)

Dossiers OVNI - 01 : La Zone 51 (FR)
Related:  Zone 51

Mission STS-115 En 2006, une rencontre étonnante a eu lieu entre la navette Atlantis et des objets spatiaux inconnus. Durant quelques jours, les astronautes en orbite sont confrontés à des ovnis. A leur retour, l'un d'entre eux s’évanouit deux fois devant les caméras en tentant de décrire ce qui s'est passé. Jaime Maussan: - Le 19 septembre 2006, la mission STS 115 de la navette ATLANTIS est incapable de revenir sur Terre. Elle doit attendre 24 heures à cause d’un objet qui interfère avec sa trajectoire. A 11h45, le 9 septembre 2006, la navette ATLANTIS effectuant la mission STS-115 avait été lancée comme prévu depuis le complexe 30-9 situé au centre spatial Kennedy en Floride. Bien que la NASA ait d’abord annoncé qu’il s’agissait de débris spatiaux, de glace ou même d’un sac, elle reconnut finalement ignorer la nature de l'objet. Une fois sur Terre, durant la conférence de presse de l’équipage, voici ce qui se produisit lorsque l'astronaute voulut décrire cette rencontre: Video N°2:

La CIA dévoile enfin la vérité sur la mystérieuse Zone 51 Les adeptes des théories de la conspiration vont être déçus : la zone 51 a servi aux tests du fameux avion-espion de la Guerre froide, et non à l'étude des petits hommes verts. C'est un rapport officiel sur l'histoire du programme U-2 entre 1954 et 1974 rédigé par deux historiens de la CIA et récemment déclassifié qui lève le voile. Tout au long des 400 pages de ce rapport, pas une mention de l'extra-terrestre de Roswell, dont l'ovni se serait écrasé au Nouveau-Mexique en 1947 et qui, selon la légende, aurait été ensuite caché et étudié dans la Zone 51. En revanche, cette parcelle de désert du Mojave d'une vingtaine de kilomètres de long située au nord-ouest de Las vegas, est présentée comme le berceau de l'histoire de l'appareil de Gary Powers, le pilote abattu au-dessus de l'Union soviétique en 1960. "Comme un objet enflammé"

Les déclarations et témoignages de cosmonautes Les déclarations et révélations d'astronautes Les témoignages et déclarations d'astronautes sont des éléments de poids dans le lourd dossier des ovnis. Les faits sont là, les ovnis sont réels, ils sont observés dans l'espace et le sujet est très sérieux. Ne nous y trompons pas il s'agit de témoignages explosifs. Gordon Cooper Depuis 1947, plus de 3500 pilotes civiles et militaires ont bravé la peur du ridicule et mis leurs carrières en péril en rapportant leurs observations d'OVNIs publiquement. Vidéo ovni témoignages Le Major Gordon Cooper (1927-2004) Gordon Cooper est l'un des sept astronautes de Mercury. Agrandir cette imageRéduire cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale. Observation d'OVNIS par Gordon Cooper en 1957 "Alors que je volais avec d'autres pilotes de l'USAF au-dessus de l'Allemagne, en 1957, nous avons observé de nombreux disques qui rayonnaient au-dessus de nous. Message du colonel Gordon Cooper aux Nations Unies: Gordon Cooper premier à gauche Pourquoi ?

Zone 51 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La zone 51 est une aire géographique du Nevada aux États-Unis — aussi appelée Dreamland, Watertown, The Ranch, Paradise Ranch, The Farm, The Box, Groom Lake, Zone 51 A, Neverland ou encore The Directorate for Development Plans Area — où se trouve une base militaire dite secrète, testant entre autres des appareils expérimentaux. Elle est mentionnée pour la première fois sur des documents officiels américains déclassifiés en août 2013 décrivant les essais secrets de l'avion Lockheed U-2[1]. Le milieu ufologique la reprend fréquemment à son compte pour élaborer diverses théories conspirationnistes suggérant des relations secrètes entre l'armée américaine et des extraterrestres. Elle est principalement connue sous son appellation anglaise Area 51. Géographie[modifier | modifier le code] Carte montrant la Zone 51, la NAFR et le NTS 37° 16′ 05″ N 115° 47′ 58″ O / 37.26806, -115.79944 ()), un lit de lac asséché d'environ 5 km de diamètre.

Les meilleurs documents et preuves Ovnis et Zone 51 - Bob Lazar n'aurait pas tout inventé A la fin des années 80, Bob Lazar, qui se présente comme un scientifique ayant travaillé pour des laboratoires secrets du gouvernement US, a "révélé" que les autorités américaines détenaient des technologies extraterrestres. 25 ans plus tard, un témoin viendrait enfin confirmer une partie de ses assertions... Bob Lazar est l’un des prétendus lanceurs d’alerte les plus connus du milieu ufologique. Cet homme de 56 ans, qui se présente comme un ingénieur et scientifique de haut niveau, assure avoir travaillé dans le « Secteur 4 », un centre ultra-secret situé à Groom Lake, un lac asséché situé à quelques kilomètres de la légendaire Zone 51. Là, il aurait assisté à des travaux de rétro-ingénierie menés sur des engins extraterrestres récupérés par les autorités américaines. Mais aucun élément concret n’est venu étayer ses révélations et nul n’est parvenu à retrouver une trace de sa présence au California Institute of Technology et au MIT où il assure avoir obtenu ses diplômes.

Des anomalies électromagnétiques dans le Golfe d'Aden et dans l'Utah temoignent-elles d'expériences concernant des vortex dimensionnels de type "Stargate" ? Détails Catégorie parente: Sciences Catégorie : Sciences Créé le 2 février 2011 Mis à jour le 30 avril 2014 Publié le 2 février 2011 Écrit par Chalouette Affichages : 25061 J’avais déjà vu le sujet en surfant sur le net à la recherche d’autres infos sur Julian Assange et les 'Ovnis d’Antarctique', mais je me suis dit que je n’allais pas abuser de votre patience. 31 janvier 2011 * Plus on s'intéresse aux avancées technologiques d'une certaine communauté "discrète" de scientifiques militaires, plus il est possible d'envisager que les séries de science-fiction comme "Stargate" (La porte des étoiles), "Primeval" (Primitif), "X-Files", pourraient être des documentaires ! L'information contenue dans cet article est évidemment laissée à votre jugement. Contrairement à d'autres endroits autour de notre Terre où des concentrations de rayons gamma ont été détectées, l'anomalie qui les génèrent au large de la Côte de la Floride est située dans les eaux relativement peu profondes, à 500 mètres sous la mer.

Le colonel Corso et Roswell Après la retranscription d'une conférence devenue "culte" du non moins "culte" Phil Schneider ayant pour sujet la base secrète de Dulce, nous continuons dans le même registre des bases souterraines avec l'archi célèbre Area 51, l'Aire 51 connue également sous les appellations de Dreamland, Paradise Ranch, Watertown ou encore Groom Lake et Papoose Lake (des noms de deux des lacs salés qui se trouvent au cœur de ce désert militaire des plus inhospitaliers qui jouxte la très célèbre Death Valley). L'Area 51 ferait partie d'un complexe de bases militaires plus vaste, celui de Nellis AFB et Dreamland désignerait selon les pilotes de chasse de Nellis, l'espace aérien "dans lequel d'étranges appareils font d'étranges choses". Ces mêmes pilotes de Nellis, s'ils survolent par mégarde la zone de l'Area 51 qu'ils ont aussi baptisé du curieux nom de "The Box", la Boite, sont contraints de subir un debreefing très sévère. Fusion électromagnétique et technologie spatiale A l'Area 51? Pourquoi?

Green ‘Zeroid’ UFO at ISS – Nov 3 Rather than alien spacecraft, could some UFOs actually be living beings which normally inhabit the cosmic void? “Zeroid” is the generic term applied to bioforms which may populate the recesses of free space. This domain is characterized by virtually zero temperature and zero atmospheric pressure. Is the object near the ISS a Zeroid? The next video: Analysis concerning this phenomenon Source and author: Streetcap1 * UFOs Like this: Like Loading... This entry was posted in UFO and Extraterrestrial and tagged extraterrestrial, ISS, NASA, nature phenomenon, Phenomenon, science, space creatures, ufo, ufo and extraterrestrial, ufo sighting, ufos, unexplained event, unexplained sightings, zeroid.

Ovnis et extraterrestres de la base de Dulce révélés par un scientifique désormais en fuite Rédigé par admin | Classé dans : Mystère, Ufologie Dulce, au Nouveau Mexique, est une ville de taille relativement modeste à deux kilomètres de la réserve d’indiens Apaches de Jicarilla. C’est l’endroit où vivent 900 personnes. La base de Dulce est considérée être la plus grande base de reptiliens et de petits gris en Amérique où ils y auraient mené des expériences, notamment: manipulation atomique, clonage, contrôle de l’esprit, croisements entre animaux et humains, implantation de puces, enlèvements, et se nourrir d’humains. La vidéo ci-dessous contient des notes extraordinaires prises par un scientifique qui a été mandaté par le gouvernement pour visiter les sites de crash d’ovnis d’observer la vie extraterrestre (le scientifique s’est désormais résolu à vivre dans la clandestinité). Les photos suivantes ont été prises dans la base de Dulce par un officier de sécurité dont le nom est Thomas Costello. Source: Before It’s News Relayé par : nouvelordremondial.cc

Ovni et vie extraterrestre (ufologie) AREA 51: 'I see aliens and was abducted at top-secret US military base' | Science Warning signs around Area 51 with Mike Oram (inset) Mike Oram who has penned the kids' books The Strange World of Jimmy Hayes and The Zen of Ben claims he and wife Fran Oram were "taken" when they visited the mysterious US military top secret base Area 51 in Nevada. Mr Oram told a conference to commemorate the 50th anniversary of the Warminster mass UFO sightings he was a so-called alien contactee. In 1965 the Wiltshire country town made global headlines and became a destination for UFO hunters following a huge amount of sightings of flying saucers, lights and eerie noises that "stopped cars" and "killed birds". Mr Oram, a speaker at the commemorative event, said: "I have had contact since I was a child and it still goes on." The Cockney claims to have a "space brother" an alien who watches over him like the so-called "spirit guides" which psychic mediums claim to contact. He said he and his wife once saw an enormous "UFO mothership" on the border of Essex and London.

Related: