background preloader

7 étapes de la veille : méthodologie et phases de projet

7 étapes de la veille : méthodologie et phases de projet
Christophe Deschamps, consultant-formateur en intelligence économique et en veille et auteur du blog Outils Froids propose une carte heuristique méthodologique consacrée à la veille sur Internet : Outils Froids au service du veilleur axée projets. Il s’agit de pointer vers des ressources spécialisées sur cette question avec des choix raisonnés et une réflexion sur les manières de faire et l’outillage. Les 7 étapes de la veille proposées par Christophe Deschamps sur cette carte heuristique correspondent à un phasage chronologique : Préciser les axes de sa veilleRechercher/accéder à l’informationSurveiller le webGérer l’information entranteCollaborer autour de l’informationAnalyser l’informationDiffuser/publier l’information(Goodies Outils Froids) Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France Mots-clés : gestion de projet, méthodologie, veille

http://www.netpublic.fr/2012/05/7-etapes-de-la-veille-methodologie-phases-de-projet/

Related:  Veille documentaire outilsMéthodologie projet STMGGestion de projetlilalise

Éveiller l’élève à la culture informationnelle « Homo numericus », « generation Y », « digital native », les expressions ne manquent pas pour définir la génération de nos élèves, cette génération pour qui le numérique n’aurait pas de secret. La sollicitation des écrans est en effet omniprésente et il est possible d’avoir accès à une telle quantité d’informations que des chercheurs n’hésitent pas à évoquer une réelle info-pollution, voire infobésité. Nos élèves "pratiquent" le numérique, ils savent trouver des informations. 4 guides méthodologiques de conduite de projet (Envie d’Agir) Le programme Envie d’Agir (Ministère des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative) vise à accompagner les jeunes, de l’émergence à la réalisation effective de leur projet. L’espace « Ressources » du site Envie d’Agir propose 4 guides méthodologiques de conduite de projet en téléchargement gratuit qui s’avèrent utiles et complémentaires ; liens mis à jour en novembre 2012 : Guide méthodologique de la conduite de projet en 10 étapes (32 pages, pdf) Sommaire : Clarifier l’idée ; Faire l’état des lieux ; Élaborer le budget prévisionnel ; Formaliser le projet ; Trouver des partenaires ; Bâtir le plan d’action ; Communiquer ; Réaliser le projet ; Évaluer et rendre compte ; Prolonger l’action

Comment réussir le lancement d'un projet ? On est tous confrontés à un moment de sa vie professionnelle, associative ou autre à la création d’un projet quel qu’il soit. On y investit du temps et de l’énergie… et au moment de son lancement, on a envie que le projet tienne ses promesses ! Alors pour mettre toutes les chances de son côté voici quelques conseils pour réussir le lancement d’un projet d’après l’infographie de 1min30.com… PriceMinister Rakuten : Atout et risques de l'uniformité générationelle (moins de 30 ans) Crédits photo : PriceMinister / Nathalie Seroux Dans les locaux de PriceMinister Rakuten à Paris. L’âge moyen des salariés de PriceMinister-Rakuten est de moins de trente ans, alors que la société fête cette année ses douze ans… La question des rapports transgénérationnels n’y existe pas à proprement parler. Cependant, ce contexte – cette start-up Internet a grandi vite et a rejoint il y a deux ans le géant japonais Rakuten, acteur global leader du e-commerce – est très pertinent pour étudier la question des jeunes générations en entreprise. En effet, la très forte homogénéité des personnes, tout du moins en termes d’âge, limite la population à une seule génération, ce qui représente un atout pour la gestion des ressources humaines tout en constituant un risque qu’il faut savoir prévenir. La culture d’entreprise chez PriceMinister est donc façonnée et appréhendée par la génération des 25-35 ans, qui sont souvent des digital natives, très familiers du Net et des nouvelles technologies.

Infographie : comment diffuser les résultats de sa veille 17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 14:14 La diffusion est l’un des aspects les plus essentiels de la veille : sans lecteur, quel intérêt de collecter de l’information ? Dans le cadre d’une formation, j’ai « infographié » une méthodologie de diffusion de la veille. Méthodologie issue de l’article : 5 étapes pour une diffusion efficace de sa veille.

Comment diffuser les résultats de la veille avec les outils de curation : Scoop.It et Paper.li L’URFIST de Bretagne et Pays de La Loire (Unité Régionale de Formation à l’Information Scientifique et Technique) a mis en ligne le support de formation consacré au traitement de l’information : Diffuser les résultats de la veille avec les outils de « curation » : Scoop.it, Paper.li (au format PowerPoint .ppt) et sur Slideshare par Alexandre Serres et Marie-Laure Malingre (mai 2012). Ce support pédagogique de 65 pages offre un panorama actuel de la curation (« pratique qui consiste à sélectionner, éditorialiser et partager du contenu ») aussi bien en terme de compréhension de ce que recouvre cette thématique, de méthodologie de gestion de projet, de pratiques, d’outillage, un point sur le juridique et la valeur informative ainsi que des ressources complémentaires. 1. Introduction Définition et repères historiques Recherche d’information, veille et curation 2. Quels usages ?

15 techniques de brainstorming pour une rentrée créative En cette rentrée vous cherchez de nouvelles idées, vous souhaitez faire votre métier de façon différente mais il n’est pas toujours facile de se mettre devant une feuille blanche ou une diapositive vierge et d’être créatif. Pour sortir du cadre, je vous propose quinze techniques originales de brainstorming (pour mémoire technique inventée par Alex Osborn en 1935) pour une reprise stimulante. N’hésitez pas à me faire vos commentaires et ajouts. brainstorming, shutterstock 1) A la manière de Proposer à son auditoire d’incarner quelques instants d’illustres personnages et de penser comme eux.

Le QQOQCP Le QQOQCP et la phase d'expression des problèmes L'utilisation du QQOQCP est utilisée dans la première étape de résolution de problème qui consiste à exprimer clairement ce "qui ne vas pas". Tant de fois j'ai pu constaté que les personnes réunies pour résoudre un problème n'étaient déjà pas d'accord sur la nature du problème rencontré. L'expression du problème peut sembler simple mais bien souvent les Hommes ont du mal à mettre en mot le problème qu'ils rencontre. ( Petite parenthèse - Le mot Maladie a pour éthymologie les mots "Mal-à- dire" ) Tout le monde a tendance à ramener le problème à sa propre perception.

Un nouveau mode de conception des systèmes doit s'imposer au management Taylor avait systématisé la parcellisation des tâches, séparant nettement les phases de conception et d'exécution. Son modèle scientifique de l'organisation du travail est désormais largement remis en cause par l'utilisation des systèmes d'information décisionnels. Les structures des entreprises qui réussissent présentent une rupture significative avec les organisations classiques fondées sur le modèle Taylor. L’approche de la conception des systèmes d’information décisionnels doit marquer, elle aussi, une rupture de continuité avec les systèmes informatiques classique de production. Il ne s’agit plus de parcelliser les tâches, voire de remplacer l’homme, mais bien au contraire de communiquer, de partager l’information et d’assister l’acteur dans sa capacité à réagir rapidement dans l’incertain.

Comment réussir son projet de veille ? La veille, c’est quoi et pourquoi ? Effectuer une veille régulière sur son environnement immédiat est le rêve de toute organisation, ces dernières justifient souvent leur incapacité à faire de la veille par le manque de ressources, de moyens et de temps. Bien qu’elles soient conscientes de l’importance de la veille, peu d’organisations investissent dans un système de veille structuré et formel. Comme le souligne bien Humbert LESCA, l’un des grands spécialistes de la veille, « s’il est naturel de s’interroger sur les coûts engendrés par la veille stratégique, il est tout aussi vital de s’interroger sur les coûts de la « non veille stratégique ». Nous vivons dans un monde en constante évolution, marqué par l’incertitude, les mutations sociales, technologiques, politiques, économiques, etc.

FADBEN veille doc Enseigner la veille infor­ma­tion­nelle… Des pra­tiques et des outils aux enjeux de for­mation des élèves Problématique Dans une société où l’information devient un élément de base du déve­lop­pement aussi bien culturel, per­sonnel, qu’économique et face à un envi­ron­nement infor­ma­tionnel de plus en plus foi­sonnant, mouvant et mul­ti­forme, les pra­tiques de veille infor­ma­tion­nelle, jusque là plutôt réservées aux pro­fes­sionnels de l’information, se généralisent. Pour les entre­prises, confrontées à un envi­ron­nement incertain dû à une accé­lé­ration des muta­tions socié­tales, tech­no­lo­giques et règle­men­taires, l’activité de veille -qu’elle soit scien­ti­fique, tech­no­lo­gique, juri­dique ou concurrentielle-​​ devient stra­té­gique, vitale pour sa survie et son déve­lop­pement. La veille devient une aide à la décision essen­tielle et indis­pen­sable au pilotage d’une entre­prise ou d’un organisme. Les articles proposés pourront se rattacher aux différents axes suivants :

Related:  okessi