background preloader

Atlas des risques technologiques

Atlas des risques technologiques
Les installations industrielles, hors industrie nucléaire, susceptibles de générer les risques les plus importants sont les installations classées Seveso au titre de la réglementation des installations classées pour la protection de l’environnement. 1131 établissements de ce type sont recensés en France. Répartis de manière inégale sur le territoire, ils sont situés majoritairement dans les départements à forte densité de population. Le rejet accidentel de dioxine survenu le 10 juillet 1976 dans une usine chimique italienne proche de la commune de SEVESO, a incité les Etats européens à se doter d’une politique commune en matière de prévention des risques industriels majeurs. Le 24 juin 1982, la directive dite SEVESO demande aux Etats et aux entreprises d’identifier les risques associés à certaines activités industrielles dangereuses et de prendre les mesures nécessaires pour y faire face. En cas d’accident nucléaire, deux phénomènes sont à craindre : l’irradiation et la contamination.

http://meridianes.org/2012/05/17/atlas-des-risques-technologiques/

Related:  France - zones polluéesrisques technologiques et industrielsrisques

Carte de France des sites nucléaires - Nucléaire : Danger permanent Cette carte est encore en cours d’amélioration, des fonctionnalités supplémentaires vont être mises en place progressivement. Elle est développée entièrement avec des logiciels libres et l’affichage est optimisé pour le navigateur web Firefox (télécharger Firefox). Elle est sous licence "Creative Commons". Vous pouvez la diffuser et la réutiliser librement, sous réserve de respecter les conditions suivantes : mention du Réseau "Sortir du nucléaire", aucune modification, aucune utilisation commerciale.

Le risque industriel Avant : - Connaître le signal d'alerte et les consignes : En cas d'accident industriel ou nucléaire, la population est alertée par un signal précis : une sirène au son modulé (montant et descendant). Ce signal dure trois fois une minute. Pour écouter le signal : Pendant : Dès l'audition de ce signal, la population doit suivre les consignes suivantes : Raréfaction des métaux : demain, le « peak all » Merci à la rédaction du magazine Science & Vie, qui propose ce mois-ci une enquête sur un sujet essentiel que je me désespérais de trouver le temps de traiter : le déclin des réserves mondiales de métaux (précieux ou pas). Hé oui, le pétrole n’est pas la seule matière première que menace le prurit de la société de consommation. Le cuivre, le zinc, l’or et l’uranium figurent parmi les principaux métaux dont les ressources mondiales semblent en voie d’épuisement. Une mine de cuivre moderne, aux Etats-Unis. Parmi les grands gisements épuisés, Science & Vie donne l'exemple de la "fabuleuse" mine suédoise de Stora Kopparberg, "qui alimenta toute l'Europe des XVIe et XVIIe siècle", fermée en 1992.

Dans les sous-sols de Stocamine, la bombe à retardement alsacienne 10 / 11D'autant qu'il y a urgence : les galeries commencent à s'affaisser, sous l'effet de la pression due au creusage. A certains endroits, les plafonds se sont effondrés, rendant quasi impossible l'accès aux colis de déchets, dont certains sont probablement percés ou éventrés. D'autres se corrodent sous l'effet de la chaleur.Crédits : Antonin Sabot/Le Monde facebook twitter google + linkedin pinterest 11 / 11En dépit de ces certitudes, la bataille fait rage entre les experts sur les modalités de fermeture. Une concertation publique a été lancée, au cours de laquelle la population a dû se prononcer du 15 novembre au 15 février. En jeu : cinq options s'échelonnant de la sortie des 11 % de déchets – l'opération en cours – à l'extraction de la quasi-totalité du rebut.

Feyzin : ville pilote en matière de gestion des risques majeurs En matière de gestion de risque technologique, la ville de Feyzin est emblématique : en effet, c'est dans cette commune industrielle de Rhône-Alpes dans la vallée de la Chimie, que s'est produit, il y a plus de 45 ans, la première grande catastrophe industrielle en France. L'explosion, le 4 janvier 1966, de la raffinerie de pétrole de Feyzin, qui tua 18 personnes, dont 11 sapeurs-pompiers et fit une centaine de blessés, marqua profondément les esprits localement mais eut également un impact au niveau national. Les dégâts provoqués par l'explosion se firent sentir sur un périmètre de 25 km, jusqu'à la ville de Vienne, affectant près de 1500 habitations ou constructions. Ce drame constitua incontestablement un changement radicale dans notre rapport aux risques technologiques et vit l'émergence d'une prise de conscience sur la nécessité de mieux prendre en compte les populations dans la gestion des risques industriels. Feyzin : ville pilote face aux risques technologiques

Les Risques Majeurs -> Les risques majeurs-> La thématique santé-environnement-> Le changement climatique Les risques majeurs se définissent comme la « possibilité d'un événement d'origine naturelle ou anthropique, dont les effets peuvent mettre en jeu un grand nombre de personnes, occasionner des dommages importants et dépasser les capacités de réaction de la société. […] Un risque majeur est caractérisé par sa faible fréquence et par son énorme gravité » (BARPI) Source : BARPI Les risques majeurs peuvent être « naturels » ou « technologiques » selon leur origine : - Les principaux risques naturels majeurs présents sur le territoire sont les inondations, les avalanches, les feux de forêt, les mouvements de terrain, les tempêtes et les séismes. Maison inondée après le passage de Xynthia (Vendée)

Chiffres et données sur les déchets Sur cette page, nous vous proposons toutes les données chiffrées que nous avons identifiées sur les déchets à partir de nombreuses sources officielles et scientifiques en France et dans le monde. Si vous aussi avez des données chiffrées sur les déchets que nous n'aurions pas citées, vous pouvez nous les communiquer. Publicité chiffres et données sur les déchets Le risque nucléaire Avant : - Connaître le signal d'alerte et les consignes : En cas d'accident industriel ou nucléaire, la population est alertée par un signal précis : une sirène au son modulé (montant et descendant). Ce signal dure trois fois une minute. Pour écouter le signal : Pendant : Dès l'audition de ce signal, la population doit suivre les consignes suivantes :

LE RISQUE NUCLEAIRE Avant : Prévoyez un stock de sécurité dans un endroit clos, connu de toute la famille comprenant : Moyens permettant le confinement : bandes adhésives, mastic, tissus pour calfeutrer les portes, fenêtres et bouches d’aération Kit de médicaments (pastilles d’iode stable éventuellement) Vêtements, couvertures, bougies, lampes électriques, piles… Vivres, bouteilles d’eau. Radio, voire télévision. Pendant : Restez à l’écoute des consignes données par les autorités locales Si vous êtes à l’extérieur Rejoignez un lieu clos et restez y confiné Ne touchez pas aux objets (à votre véhicule notamment), aux aliments, à l’eau. S’il pleut et que vous rentrez à l’intérieur, laissez tout ce qui aurait pu être mouillé à l’extérieur (parapluie, chaussures, manteau, imperméable…) Si vous êtes dans un véhicule, gagnez un abri (immeuble, logement..) le plus rapidement possible.

Related: