background preloader

La question du latin

La question du latin
Related:  Conférences, cours, réflexions

Page d'accueil - Ressources pédagogiques latin Jean-Victor Vernhes explique l’étymologie et le sens véritable du mot grec νοῦς [noûs] “intellect” | Connaissance hellénique ▶ Etymologie (ὁ λύχνος n° 136, novembre 2013, article quatre) Ulysse et les Sirènes. Détail d’un stamnos attique à figures rouges du Peintre de la Sirène (vase éponyme), vers 480-470 av. J. Nestor, le sauveur LA RACINE *nes a été traditionnellement considérée comme exprimant la notion de retour, plus précisément celle de retour favorable. En vertu de quoi Νέστωρ (Nestor, roi de Pylos) a pu être défini — je cite ici le dictionnaire étymologique du grec de Hofmann (1950) — comme « der immer wiederkehrende, celui qui revient toujours ». Cette racine *nes est aujourd’hui perçue différemment. Quant à Νέστωρ, son nom est à comprendre comme signifiant “le sauveur”. Cela entraîne plusieurs conséquences en matière d’étymologie grecque. Ainsi, dans le n° 90 de Connaissance hellénique (2002), p. 76, nous avons proposé de rattacher à cette racine l’adverbe épique νόσφι (ν) “à l’écart”. Νόος et la racine *nes L’objet du présent article est l’étude du rattachement du mot νόος à ladite racine *nes.

Locutio: citations latines, expressions, locutions, aide au latin, traduction, theme, version Bibliotheca Classica Selecta - Accueil La Noétomalalie Historique | Histoire, Langue des Signes et Sourds Orbis : Un outil cartographique qui simule un voyage dans l'Empire romain - Pop culture Oubliez Google Maps : si vous étiez un sujet de l'Empire romain, l'outil Orbis conçu par l'université Stanford aurait été sans doute plus pratique. Celui-ci permet de calculer des trajets à l'époque antique. L’Empire romain n’est pas seulement connu pour ses conquêtes militaires dans toute l’Europe et même au-delà : il est aussi réputé dans le monde entier pour avoir bâti un réseau routier et établi des voies de navigation sur tout le continent, dont les vestiges peuvent encore aujourd’hui être vus et empruntés. Il existe d’ailleurs divers outils en ligne pour explorer ces chemins. Mais celui mis à disposition sur le site de l’université Stanford est intéressant pour ne autre raison : baptisé Orbis, il agit comme un Google Maps antique. L’outil cartographique, bien qu’en langue anglaise exclusivement (mais c’est toujours mieux que le latin !)

Ciel, mon antiquité ! - Arts & Spectacles Quatrième moment de cette semaine céleste : Thomas Reyser et Raphaël Blaise sont nos invités, nous évoquerons avec eux les cieux dans l’Antiquité grecque et romaine. Thomas Reyser et Raphaël Blaise Dupeyron © Rf Astrophysique et planètes ce lundi, pilotage et lignes aériennes ce mardi, veilleurs-danseurs de l’aube et du soir hier : Aujourd’hui, nous questionnons la pensée des Anciens. Dans l’Antiquité, physique et philosophie se confondent, et si l’on remarque une très forte présence du ciel dans les textes, c’est sous plusieurs angles très différents. Les ciels dans la Grèce et la Rome antiques ont peut être ceci de commun qu’ils cristallisent les questions que l’homme se pose sur sa destinée, son sort, son rapport au temps.C’est donc un duo qui marque la quatrième étape de cette semaine consacrée au ciel. Le premier a étudié un corpus de textes grecs, l’autre ausculte le ciel de Rome. D'abord, revenons au déballage de bibliothèque en chantier de Francine Bergé. Programmation musicale

Lexicon Recentis Latinitatis, parvum verborum novatorum Léxicum LATINITASOpus Fundatum in Civitate Vaticana PARVVM VERBORVM NOVATORVM LÉXICVM [1]apparavit Cletus Pavanetto [1] Verba novata magnam partem depromuntur ex operoso ópere cui títulus Léxicon Recentis Latinitatis cura et stúdio Óperis Fundati «Latínitas» ante áliquot annos foras dato.

Related:  Lingua Latina