background preloader

Pourquoi Facebook et Google devraient avoir complètement disparu d’ici 5 ans

Pourquoi Facebook et Google devraient avoir complètement disparu d’ici 5 ans
La lecture de la semaine est un post de blog hébergé sur le site de Forbes, blog tenu par un certain Eric Jackson (@ericjackson), fondateur de la société de capital-risque IronFire. Le post est intitulé “Voici pourquoi Facebook et Google devraient avoir complètement disparu d’ici 5 ans”. Ce qui est intéressant, c’est que ce post a été écrit fin avril, bien avant donc les déboires qui accompagnent l’introduction de Facebook au Nasdaq en début de semaine. Mais il donne des pistes pour comprendre à quel point Facebook a été survalorisé. Image : Dead end photographié par ashley adcox. Eric Jackson commence par expliquer que deux théories s’affrontent pour expliquer les cycles de vie des grandes entreprises. Voici l’analyse d’Eric Jackson, dont je rappelle qu’elle précède les événements des derniers jours. Cette fragmentation se fera sans doute au détriment de l’essence de Facebook. Voilà pour ce post lu sur Forbes. Xavier de la Porte

Pinterest Is Turning Google+ Into A Ghost Town For Advertisers La révolution des hackers La révolution des hackers est en marche. Ce mardi soir, nos amis de l'excellent magazine Uzbek & Rica organisent à la Gaîté lyrique à Paris un Tribunal pour les générations futures avec, à la barre, la révolution qui vient. Celle d'une société de l'information libre et gratuite, en opposition à une société construite par des industries dites culturelles. Thème du procès de ce soir: "la culture doit-elle être libre et gratuite ?" Dès à présent, récit de la genèse de cette cooool révolution. [LIVESTREAM] Suivez le tribunal des générations futures en direct sur Dailymotion. Les hackers sont en train de réussir là où les marxistes avaient échoué : bâtir une société fondée sur le partage. Pour la première fois dans l’Histoire, il est donné aux hommes l’occasion de réussir quelque chose de grand, et sans faire de morts. « À chacun selon ses besoins », écrit Marx dans Critique du programme de Gotha (1875). De toute façon, la révolution a échoué Un spectre hante le monde : le partage

ANALYSE • Facebook est-il un média ? L'entreprise Facebook entre en bourse le 18 mai. L'occasion pour un chroniqueur du Guardian de mettre en avant un paradoxe : aujourd'hui, les médias traditionnels rêvent de la puissance financière des réseaux sociaux, quand ces derniers jalousent le contenu des médias classiques. Qu'est-ce qu'un média social, enfin, je veux dire, par rapport à nos bons vieux médias ? C'est une question que tout le monde ignore, mais qui va devenir de plus en plus pressante, et de plus en plus floue, avec l'entrée au Nasdaq de Facebook. Car dans les médias traditionnels, de plus en plus de gens se disent qu'ils devraient faire du média social. Et ils sont aussi de plus en plus nombreux, chez ces derniers, à se dire qu'avec une centaine de milliards de dollars de nouvelles liquidités sur le marché, ils représentent l'avenir des médias. Facebook, l'attrape-pub Il n'empêche que pour la publicité, souplesse et prix sont les maîtres mots. Quel modèle pour demain ? Et c'est le modèle actuel de Facebook.

Good News, Inspirational Stories, Positive Views - HuffPost Good News Les marques anglaises, pas encore prêtes à gérer la clientèle sur les réseaux ? Plus du tiers des personnes auraient déjà contacté une entreprise britannique via les réseaux sociaux. Si ce nombre est en forte augmentation, les marques ne seraient cependant pas en mesure de traiter toutes les demandes. Les marques ne doivent pas négliger leur service client sur les réseaux sociaux. Au Royaume-Uni, 18 millions de consommateurs auraient déjà contacté une entreprise britannique via les médias sociaux. Plébiscités, les réseaux méritent l'intérêt des marques Côté consommateur, l'étude révèle que 68% des personnes interrogées estiment que les médias sociaux donnent plus de poids à leur voix face aux marques et 65% préfèrent cette façon de communiquer avec les entreprises plutôt qu'appeler un centre d'appel. Choisir ses batailles En effet, le consommateur est roi et quand il poste un message sur Facebook ou Twitter, il attend une réponse instantanée.

Dangereux hackers d’intérêt public Depuis jeudi et jusqu'à samedi soir, en plein Paris, le festival Hackito Ergo Sum réunit la crème des hackers sur les questions de sécurité. Un enjeu fondamental. Mais que ne semble pas saisir le législateur. Un projet de loi européen étend les sanctions contre les hackers, sans véritable débat sur le contre-pouvoir qu'ils représentent à l'heure où les États étendent leurs contrôles sur les réseaux. L'amphithéâtre Niemeyer, plein à cracker. Le hack est quelque chose d’intérêt public qu’il faut protéger dans notre société de plus en plus technique. Tout au long de la présentation inaugurale d’Hackito Ergo Sum (HES), un événement réunissant jusqu’à demain au siège du Parti Communiste à Paris des hackers passionnés de sécurité informatique, Cédric “Sid” Blancher n’a eu de cesse de démontrer ce que la majorité des gens ne comprennent pas : le hacking, cet usage créatif des technologies, est par essence politique, au sens profond du terme. Apprendre. Innovation. Empowerment. . Jetez-la !

Should We Fear Children Accessing Facebook? In recent months, there has been an intense media and policy vortex surrounding the questions of when and how children – especially those under 13 – should gain access to popular online sites like Facebook. The outcome of these cultural and political conversations will have a profound effect on key components of connected learning from values such as full participation and social connection to activities that are peer-supported, interest-powered, and openly networked. The focus on age as a metric for assessing the appropriateness of children’s online interactions primarily comes from several historical sources, including alcohol and drinking laws, movie and videogame rating systems, and most specifically the 1998 Children’s Online Privacy Protection Act (COPPA). COPPA requires all commercial website operators in the United States to obtain verifiable parental consent before collecting personal information from children under 13.

Tout sexplique 9 guides professionnels de responsabilité réseaux sociaux et chartes d’utilisation réseaux sociaux L’utilisation des réseaux sociaux / médias sociaux dans un contexte professionnel interroge les entreprises, institutions et associations dans le cadre de la responsabilité des employés, usagers, citoyens et internautes publiant, commentant et portant des appréciations au sein de ces services. Des bonnes pratiques existent : celles d’organisations qui ont réfléchi et formalisé des guides et chartes d’utilisation pour aider les collaborateurs et les usagers, consommateurs, citoyens à s’exprimer de façon responsable sur les réseaux sociaux. Netpublic.fr liste ici quelques-unes de ces bonnes pratiques qui peuvent aider à créer à prendre en compte cette nouvelle dimension de la communication en contexte professionnel. Guide de bonnes pratiques des médias sociaux : guide officiel des médias sociaux du Groupe France Telecom – Orange En 2011, Orange a publié sur Internet son guide de bonnes pratiques des médias sociaux. Guide du bon sens numérique Charte de la page Facebook Boulanger Multimédia

Le paradoxe des fondamentaux Pas de spéciale sexe ni de liste de lecture, mais après un mois de juillet sous l'eau, comme beaucoup, en août, la Soucoupe va chercher le soleil. Comment financer l'innovation? Vers où? Nous aurons mis plus d’un an à réaliser, en deux tours de table, notre levée de fonds, pour un total d’environ 1 million d’€. Plus d’un an pour que 16 « parrains » (représentant 20,96% du capital) rejoignent et soutiennent notre aventure technologique, éditoriale et économique. 1 M€, 1 an: financer un média au modèle innovant, what a challenge! Après cette opération, les « co-fondateurs » (Nicolas Voisin, Franz Vasseur) détiennent 40,54% du capital de 22Mars SAS, maison mère d’OWNI et d’OWNI Inc. La dataviz ci-dessous illustre ces données. Capital 22Mars SAS / OWNI En août, V3, « focus » sur notre rentrée + OWNI en mode été C’est l’été ! Ebooks, bookapps, topicapps, webapps, nos chantiers en parallèle ne manquent pas. Du sens et des itérations Du sens. Pas de mur ? Demain l’objet numérique ProPublica?

Les liens faibles, moteurs de notre diversité informationnelle Les chercheurs de Facebook, menés par Eytan Bakshy, ont publié une nouvelle étude s’intéressant à comment les gens recevaient et réagissaient à l’information dans le cadre du réseau social. Une étude qui nous invite à « Repenser la diversité de l’information dans les réseaux (voir le papier de recherche, intitulé, lui, plus modestement, « Le rôle des réseaux sociaux dans la diffusion de l’information »). Pourquoi « repenser la diversité de l’information dans les réseaux sociaux » ? Parce qu’habituellement, les chercheurs s’accordent à penser que ceux-ci favorisent l’homophilie, c’est-à-dire des liens avec des gens qui nous ressemblent favorisant le « rétrécissement » de la taille du web que nous fréquentons. Les liens faibles sont les gens les plus influents de nos réseaux sociaux L’expérience de Bakshy était relativement assez simple. Image : Illustration des liens forts et des liens faibles issue de l’étude d’Eytan Bakshy. C’est exactement ce qu’a trouvé Bakshy. Hubert Guillaud

Bitly data shows the best times to post links to Facebook, Twitter and Tumblr Bitly, the URL shortener of choice for most people, has analyzed its click-tracking data to find the optimal days and times for posting links to social media. The results show interesting, distinct patterns among Twitter, Facebook and Tumblr. On Twitter, the best window is 1 to 3 p.m. A quick note on how to read these charts: Links posted during the darker blue periods received more average clicks over their following 24-hour lifespan. Also keep in mind this is nationwide data, all recorded as Eastern Time. For the sake of easier comparison across networks, I made an animation that rotates through all three: Dave Larson at Tweetsmarter has even more detailed analysis and links to other research and tools for social media timing. || Earlier: News orgs should post to Facebook at noon for peak engagement (Poynter) | 7 keys to maximum Facebook engagement for journalists (Poynter) || Related: Harvard researchers find that social media can be as satisfying as sex (kind of)

Une étude sur l’utilisation des Réseaux Sociaux d’Entreprise Les réseaux sociaux d’entreprise ont le vent en poupe. La rumeur de rachat de Yammer par Microsoft cet après-midi renforcera sans l’intérêt dans ce type d’application: trop d’entreprises négligent encore leur intranet, et n’ont pas encore franchi le pas, laissant leurs collaborateurs se dépatouiller avec un réseau interne aux allures de dinosaure quand leurs utilisateurs le comparent au web social. Mais les collaborateurs profitent-ils vraiment des RSE lorsqu’ils sont mis à leur disposition? Rien n’est moins sûr, tant la défiance vis a vis du numérique et des nouveaux usages peut persister longtemps… C’est l’objet de l’étude à laquelle je vous invite de participer, et dont les résultats vous sont transmis juste après avoir renseigné ce questionnaire (ce qui ne vous prendra pas plus que quelques minutes). Trois grands thèmes sont abordés: 1- les usages du RSE en entreprise (stockage de documents, recherche de documents) 2- l’utilisation du RSE comme outil de management A vous de jouer!

Related: