background preloader

Les séismes

Les séismes
Related:  geologie

Table des matières Table des matières Cliquez sur les titres soulignés pour accéder aux pages contenant les rubriques désirées. Section 1 - La Dynamique interne de la Terre Section 2 - Les Matériaux de la Planète Section 3 - La Dynamique externe de la Terre Section 4 - L'Histoire de la Planète 4.1 Le temps géologique4.1.1 Les datations relativesMéthodes physiques de datation relative Méthodes paléontologiques de datation relative Complément: La fossilisationUne échelle relative des temps géologiques 4.1.2 Les datations radiométriquesUn peu d'histoire:L'âge de la TerreQu'est-ce que la radioactivité? Section 5 - Le Québec géologique

Un séisme provoquant un important tsunami au Japon- 14 mars 2011- - Espace svt Dimanche 13 mars retour sur un week-end cauchemar au journal de 20 h (vidéo) Vendredi 11 mars 2011 Un séisme de magnitude 8,9 sur l'Echelle de Richter, est survenu hier au Japon à 15 h (7h heure française). L'épicentre a été localisé dans la région de Sendaï, à 24 Km de profondeur et à 100 Km des côtes. (image Google Earth) ( image obtenue à partir du logiciel Sismolog) Les lignes jaunes correspondent aux limites des plaques Le Japon est localisé dans une zone sismiquement très active. Le bilan du séisme est trés lourd : Modification du paysage : effondrement de la route, failles visibles par endroits. Un tourbillon s'est formé au-dessus de l'épicentre, dans la mer, entraînant quelques bateaux et une vague ayant atteint 10 m de haut par endroit a déferlé sur les côtes. Des barrages ont cédé,deux trains ont disparu, des incendies se sont déclarés au dessus de la vague, des centaines de corps ont été retrouvés sur une plage. Le Japon se localise sur une limite de plaques qui convergent

Cours de métamorphisme Enseignement de minéralogie-pétrographie Les roches métamorphiques (séance réalisée en collaboration avec Véronique Savary, Université de Picardie Jules verne) Le métamorphisme est l'ensemble des processus qui induisent des modifications minéralogiques et texturales d'une roche, à l'état solide et sous l'effet de la température, de la pression et des fluides.Le métamorphisme s'étend d'environ 200°C (limite entre diagenèse et métamorphisme) et la limite de fusion des roches (l'anatexie). Domaine température-pression du métamorphisme. La roche initiale est appelée protolithe; elle peut être d'origine sédimentaire (roche paradérivée) ou ignée (roche orthodérivée). Ex. : Muscovite + quartz -> feldspath potassique + andalousite + H2O Cette réaction est une réaction de déstabilisation de la muscovite en présence de quartz et d'apparition de feldspath potassique et d'andalousite (ainsi que de l'eau). Sur le terrain, il est possible de "suivre" la réaction chimique. Exercice : Le grenat : L'épidote :

tremblement de terre : scénes incroyables !!! Minéralogie au microscope polarisant - [SVT monde] L’observation de lames minces au microscope polarisant nécessite la maîtrise de certains termes et notions. II- Les roches vues pendant le cycle terminal : Les roches magmatiques Minéralogie et caractères généraux des roches magmatiques Les roches magmatiques (ou endogènes). La genèse du magma est interne au globe terrestre, c’est un mélange de SiO2 fondu et de gaz. • Roches volcaniques. • Roches plutoniques. En règle générale : Plus une roche est riche en silice, plus elle est acide. Plus une roche est pauvre en silice plus elle est basique. La notion d’alcalinité est liée aux éléments Na et K qui ont un comportement géochimique spécifique. Les roches magmatiques volcaniques : Elles résultent de la solidification, en surface, de magma. Les basaltes : Roche de la croûte océanique à structure microlithique hémicristalline constituée de microlithes de plagioclases et de petits phénocristaux de plagioclases et de pyroxène. Remarque : Leur composition chimique est globalement la même que celle du gabbro.

Vidéo Séisme à Marseille Les séismes Cette page requiert Flash Player version 11.4.0 ou ultérieure. Toutes ces animations sont utilisables en SVT (quatrième) : Origine et propagation des ondes sismiques Animation montrant l'origine des ondes sismiques (foyer) et leur perte d'intensité lors de leur propagation --> L'origine des ondes sismiques et leur propagation Influence de la magnitude et de la profondeur du foyer Animation permettant de simuler l'influence de la magnitude et de la profondeur du foyer sur l'intensité d'un seisme en surface. --> Influence de la magnitude et de la profondeur du foyer sur l'intensité en surface du séisme Répartition des séismes dans le monde Animation permettant de montrer la répartition des seismes superficiels et superficiels à profonds dans le monde. --> Répartition des séismes dans le monde Aléa sismique de la France Animation montrant la carte de l'aléa sismique de la France Métropolitaine et d'Outre Mer. --> Aléa sismique de la France Le fonctionnement du sismomètre (cea) La formation d'un tsunami

Sismalp Himalaya, que s'est-il passé lors de la collision Inde-Asie ? Depuis les années soixante dix, les spécialistes attribuent l'origine de la chaîne Himalayenne à la collision entre l'Inde et l'Eurasie, toutefois, les modalités précises de la formation de l'Himalaya sont encore sujettes à débat. S'agit-il d'un empilement d'écailles continentales ou de l'expulsion de roches partiellement fondues? Des travaux publiés dans les revues Earth and Planetary Science Letters et Tectonics portant sur l'analyse des roches du massif de l'Ama Drime, au sud du Tibet, par une équipe de chercheurs de l'INSU-CNRS (Laboratoire des Sciences de la Terre de Lyon, Institut de Physique du Globe de Strasbourg, Géosciences Montpellier) et de l'Institut de Géologie et de l'Académie des Sciences de Chine (Pekin), confirme le modèle d'écailles continentales. L'Himalaya et le Tibet constituent le plus haut et le plus vaste ensemble de montagnes à la surface de la Terre. 2 - Carte géologique simplifiée de la région de l'Ama Drime représentée sur la topographie en 3 dimensions.

Comprendre les séismes - Musée de Sismologie et Magnétisme Terrestre - Université de Strasbourg Le relâchement des contraintes lors d’un séisme entraîne une dissipation de l’énergie sous forme d’ondes sismiques et sous forme de chaleur. Les ondes sismiques sont des ondes élastiques. Elles se propagent sans déformer durablement le milieu. Il existe principalement deux types d’ondes sismique : les ondes P et S, dites ondes de volume car elles se propagent partout à l’intérieur de la Terre, les ondes de Love et de Rayleigh, dites ondes de surface car elles se propagent guidées par la surface de la terre, elles naissent de l’interférence des ondes P et S. Les ondes sismiques sont très rapides avec des vitesses de l’ordre du kilomètre par seconde.

Related: