background preloader

Pour une histoire de l'informatique dans l'enseignement français

Pour une histoire de l'informatique dans l'enseignement français
Émilien PÉLISSET L'informatique est dans une situation paradoxale : née voici près d'un demi-siècle, elle reste néanmoins une « technologie nouvelle » ; son évolution rapide multiplie les techniques de plus en plus sophistiquées mais l'abondant discours qu'elle suscite reste pauvre, imprécis. Le catalogue des néologismes en « tique » s'allonge jusqu'au ridicule. L'expression de ceux qui pratiquent et savent est submergée par le raz de marée des propos de ceux qui causent sans savoir mais qui font le spectacle et s'évadent audacieusement du réel pour donner dans le futurisme ; et ils restent sans vergogne alors que leurs prophéties se révèlent farfelues. Savoir raison garder nécessite un retour sur ce passé. Une étude exhaustive est ici impossible, il s'agit, au mieux, de l'ébauche d'un historique. 1. - Les origines On peut les situer au début des années 50. Le mot informatique créé, en 1962, et sans définition fixée, par Philippe Dreyfus, ne se répandra qu'à la fin des années 60. Related:  Ecole et Numérique

Culture Informatique et Internet : cours de fév/mars | Université du Temps Libre – Bandol A noter que le cours CI&I du mardi 27 mars ne pourra avoir lieu (à rattraper en fin d’année – juin 2012) Sans faire un résumé complet des cours liés au sujet Google, voici un petit aide-mémoire relatif aux séances de ces dernières semaines qui nous ont conduit de Google à Facebook, pour comprendre ce mastodonte du Web. Le grand chapitre Google étalé sur plusieurs semaines était nécessaire pour 2 raisons essentielles : le poids de ce géant de l’informatique mondialela perception erronée qu’en a souvent le grand public Après des années de domination de Microsoft, l’informatique moderne vit sous le leadership de deux autres grandes compagnies américaines qui ont relégué Windows au second plan en termes d’importance économique et quant aux tendances d’évolution : Apple et Google. NON, on ne prend pas Google pour aller sur internet. Différence entre moteur de recherche (le site Google) et un Portail (Yahoo! Comment bien utiliser Google ? Comment Google gagne de l’argent ?

Enseigner les lettres avec le numérique Brochure 2014 Télécharger la brochure 2014 (23 Mo - PDF) Télécharger directement une des 62 fiches des 5 brochures (depuis 2010) Sur la thématique : "Les métamorphoses de la parole à l'heure du numérique : enseigner l'oral", la brochure 2014 de la collection "Enseigner avec le numérique" est mise à disposition des participants par la DNE (Direction du numérique pour l'éducation) et l’IGEN, en lien avec les ateliers numériques et présentations pédagogiques du séminaire national Le Rendez-vous des Lettres (PNF Lettres, 17-18-19 novembre 2014), organisé par la DGESCO et l'inspection générale. Brochure 2013 Télécharger la brochure 2013 (3 Mo - PDF) Brochure 2012 Télécharger la brochure 2012 (5 Mo - PDF Feuilleter en ligne la brochure 2012 Brochure 2011 Télécharger la brochure 2011(16 Mo - PDF "Lire-écrire-publier à l'heure du numérique" Brochure 2010 Télécharger la brochure 2010. Textes officiels Présentation du Plan national de formation (PNF) sur éduscol (2014) Voir aussi

11 – Retour sur 40 ans de relations entre sciences humaines et informatique 1Je me suis fixé le but ambitieux de proposer un point de vue sur quarante ans d’histoire, sous la forme d’une synthèse, plutôt que de vous présenter des faits les uns à la suite des autres. J’ai essayé d’extraire de mon expérience quelques principes généraux. 2Je commencerai en témoignant du fait que nous vivons de façon irréversible un âge numérique. J’expliquerai cela en présentant les trois périodes successives qui ont marqué le développement des relations entre sciences humaines et informatique, ainsi que les principes qui les ont portées. 3Il y a toujours eu une vraie tension entre les deux méthodes opposées dont on peut se servir dans les sciences humaines et sociales et l’informatique ; une confrontation entre le texte et les données. 4Pour revenir à mon expérience, lorsque j’ai commencé à travailler, on tapait sur des cartes qui comprenaient chacune 80 caractères. 6Nous vivons dans une époque numérique. L’Index Thomisticum Le Brown Corpus for Use on Digital Computers

Transliteracy on my mind | Transliteracy Librarian Defining transliteracy is important for those professionals who are driven to develop actions based on a prescript definition. However, defining transliteracy seems to be a slippery endeavour. Can you explain or define transliteracy? Let’s start with some rudimentary etymology. The Oxford English Dictionary defines the prefix ‘trans’ as: 1: With the sense ‘across, through, over, to or on the other side of, beyond, outside of, from one place, person, thing, or state to another’ and when operating as an adjective ‘beyond, surpassing, transcending’. The Oxford English Dictionary defines ‘literacy’ as: 1: The quality, condition, or state of being literate; the ability to read and write. Would ‘transliteracy’ then be defined as the ability to read and write across various formats moving beyond the original condition? While you think about how you might define transliteracy, here are a few statements about transliteracy from a few leading experts in various fields of study. Like this:

Révolution des médias, évolution des études de lettres? "Révolution des médias, évolution des études de lettres ? - Revolution der Medien, Evolution der Literaturwissenschaft?" Atelier lors du colloque de l'association des francoromanistes allemands Leipzig, Allemagne19-22 septembre 2012 Le quotidien académique est modifié par la révolution des médias à plus d’un titre. De nombreuses activités sont effectuées à l’aide de logiciels électroniques, que ce soit la communication entre collègues, la recherche d’informations, la commande de livres, la rédaction de textes ou la gestion des données bibliographiques. Dans la philologie des langues romanes, cette mutation ne s’est pas encore produite. Dans ce contexte, il importe de prendre conscience des chances et des risques des mutations actuelles, d’observer de manière critique la direction qu’elles prennent et de les adapter aux besoins et aux intérêts de la discipline, c’est-à-dire de les influencer de manière productive. L’atelier pourra traiter les thèmes suivants : Organisation / contact : Dr.

10 – Eléments pour une mise en perspective historique des digital humanities Resituée dans une perspective temporelle, l’internationalisation des Digital Humanities qui s’amorce semble se présenter comme la suite de l’histoire engagée il y a une cinquantaine d’années entre les sciences humaines et l’informatique (1) (2). Les Digital Humanities sont composées des strates de leur histoire, au cours desquelles les chercheurs de différentes disciplines de sciences humaines ont appliqué les technologies informatiques dans leurs méthodes de recherche : la littérature et la linguistique pour l’analyse du texte, (Litterature and linguistic computing), dès 1960 et dans le même temps, l’archéologie pour le traitement de fouilles puis, dans un second temps, de 1980 à 1994, de nombreuses autres disciplines (Humanities computing). La terminologie Digital Humanities se généralise depuis environ 5 ans mais de quoi s’agit-il exactement? Leur concept est sans arrêt repensé, reformulé, remanié. Les Digital Humanities se sont organisées au niveau mondial. BURNARD Lou.

Analyse critique du document Pacifi 5. Vers une validation du Pacifi par les disciplines ? Une validation des « compétences » du Pacifi est-elle envisageable ? Lors du colloque « Culture informationnelle : didactique, dispositifs d'apprentissage et évaluation » qui s’est tenu à Sours-Chartres le vendredi 28 mai 2010 1, Jean-Pierre Véran et Denis Tuchais, deux membres du groupe de travail ayant collaboré au Pacifi, ont préparé et tenu une conférence ayant pour titre « Evaluer les politiques documentaires des EPLE ». Au moment de présenter des axes pour « l’évaluation du service rendu par l’ECDI à l’établissement » (sic), il fut notamment question de « résultats du parcours de culture de l’information des élèves dans l’ECDI ». La nouvelle appellation du CDI, l’ECDI, choisie par l’Inspection générale ne doit pas nous retenir ici, et nous aurons l’occasion d’y revenir à un autre moment. Par contre, l’évaluation dont il est question peut intéresser notre propos. Sous quelle forme quantitative – n’oublions pas qu’il s’agit de politique documentaire ! Le Pacifi d’avant le Pacifi

Des souris et des lettres EMISSION 19 - MERCREDI 16 MARS 2016 - 16 mars L’équipe des Souris et des Lettres vous propose une émission, entièrement consacrée aux Langues Anciennes. L’émission du jour porte donc sur la problématique suivante : "De la cire aux pixels : tablettes et autres appareils mobiles en Langues et Cultures de l’Antiquité". Émission intégrale sites/webradio/IMG/mp3/emission_integrale-2.mp3 Introduction de l’émission sites/webradio/IMG/mp3/generique_et_intro.mp3 1 - L’édito de Thierry Bayart (...) Très prochainement, la 19ème émission, consacrée aux Lettres et Cultures de l’Antiquité - 7 mars L’équipe des Souris et des Lettres vous invite à écouter l’émission, consacrée entièrement aux Lettres et Cultures de l’Antiquité, le mercredi 16 mars 2016.

N'espérez pas vous débarrasser des livres Le titre présage le pire : un combat d’arrière-garde, de septuagénaires aigris et réactionnaires qui pleurent la disparition de leurs livres et se souviennent du bon vieux temps où l’un se penchait sur des manuscrits en parchemin et l’autre écrivait des scénarios avec Buñuel. Mais ce dialogue entre Umberto Eco et Jean-Claude Carrière, mené par Jean-Philippe de Tonnac, n’est pas une complainte du temps jadis ou une longue déploration de la perte irréparable du codex. Après tout, la révolution numérique n’est que l’une des nombreuses métamorphoses du livre que relativisent ces deux férus d’histoire(s). Le livre va-t-il alors disparaître ? Non, répondent-ils d’emblée. Mais, comme le rappelle Umberto Eco, « le futur n’est pas une profession » et ils se gardent bien tous deux de se prononcer davantage sur l’avenir du livre. Quid du numérique ? L’aventure de l’écriture Tous les savoirs du monde Un livre drôle et érudit

Les liens faibles, moteurs de notre diversité informationnelle Les chercheurs de Facebook, menés par Eytan Bakshy, ont publié une nouvelle étude s’intéressant à comment les gens recevaient et réagissaient à l’information dans le cadre du réseau social. Une étude qui nous invite à « Repenser la diversité de l’information dans les réseaux (voir le papier de recherche, intitulé, lui, plus modestement, « Le rôle des réseaux sociaux dans la diffusion de l’information »). Pourquoi « repenser la diversité de l’information dans les réseaux sociaux » ? Parce qu’habituellement, les chercheurs s’accordent à penser que ceux-ci favorisent l’homophilie, c’est-à-dire des liens avec des gens qui nous ressemblent favorisant le « rétrécissement » de la taille du web que nous fréquentons. Les liens faibles sont les gens les plus influents de nos réseaux sociaux L’expérience de Bakshy était relativement assez simple. Image : Illustration des liens forts et des liens faibles issue de l’étude d’Eytan Bakshy. C’est exactement ce qu’a trouvé Bakshy. Hubert Guillaud

Entretien avec la « directrice du numérique » à l'Éducation nationale Catherine Becchetti-Bizot, nommée « directrice du numérique pour l'éducation » au sein du ministère de l'Éducation nationale le mois dernier, a accepté de répondre aux questions de Next INpact. L’occasion pour nous de revenir sur la toute nouvelle « Direction du numérique » créée il y a quelques mois, ainsi que sur l’éveil au code dès le primaire, ou bien encore sur la place des logiciels libres dans les établissements scolaires. Où en est la mise en place de la « Direction du numérique pour l’éducation » ? La création de la Direction du numérique pour l'éducation a été actée par décret et par arrêté en date du 17 février 2014. J’ai été chargée de la préfiguration de cette direction pendant huit mois et je viens d’être nommée à sa tête, le 23 avril dernier. La DNE incarne l’ambition du gouvernement de « faire entrer l’École dans l’ère du numérique », qui constitue un enjeu majeur de transformation pour le système éducatif. La DNE est à présent organisée autour de deux services :

Understanding information literacy: a primer This publication is an easy-to-read, non-technical overview explaining what "information literacy" means, designed for busy public policy-makers, business executives, civil society administrators and practicing professionals. In essence, explaining in an easy-to-understand, non-technical fashion to senior and middle level public and private sector executives – in government ministries, private enterprises, academic institutions, and not-for-profit organizations – how to find, retrieve, organize, evaluate and effectively use information is what this publication is all about. This publication is not a scholarly or academic treatise. Readers, who have limited time and want to jump directly to specific recommendations in various areas such as education, health, business or governance, should turn to Part II and go directly to their special interest area, and/or go to one of the annexes for detailed information.

CNNum : tous les thèmes convergent sur l’éducation Depuis 20 ans, les Rencontres de l’ORME organisées par le CANOPE de l’académie d’Aix Marseille, constituent un événement incontournable pour les acteurs du numérique éducatif et culturel. Pour la 20e édition de ce salon, l’équipe organisatrice que dirige Jacques PAPADOPOULOS a souhaité que les débats, les réflexions, interrogent en quoi le numérique, que la loi institue dans un service public du numérique éducatif, constitue une véritable plus-value éducative et pédagogique. Tout comme la " réalité augmentée "qui, en superposant une image virtuelle à la perception que nous avons du monde réel, apporte un surcroît d’informations en temps réel à l’observateur, le numérique permet-il d’enrichir l’environnement de l’élève apprenant en combinant réel et virtuel ? Ecole Numérique : une école augmentée ? Les participants, et ils sont quelques 1500, montrent ici les possibles, débattent de l’avenir et d’une autre école en construction . Claude TRAN

Related: