background preloader

Réseaux sociaux : de la sphère privée à l’usage professionnel

Réseaux sociaux : de la sphère privée à l’usage professionnel
Il y a 15 ans les mails n’existaient pas ; ça ne les empêche pas d’être aujourd’hui l’outil de travail majeur des managers : quelle entreprise fonctionnerait sans eux ? Ces mails n’ont fait l’objet d’aucune décision stratégique, tout le monde doute de leur valeur juridique ; ils n’en restent pas moins un canal essentiel d’échange avec les clients. A y réfléchir, mails et réseaux sociaux ont de nombreux points communs : utilisation simplissime et gratuite, accessibilité totale dans le temps et l’espace, superposition des vies privées et professionnelles… l’un comme l’autre sont des vecteurs simples d’information instantanée. Avec toutefois une différence majeure : les réseaux sociaux n’excluent personne, tandis que les mails excluent tous ceux qui n’en sont pas destinataires. A l’échelle de l’entreprise, cette différence est phénoménale. En cela, le réseau social, c’est la reconnaissance de l’intelligence collective, c’est aussi la revanche de la pratique sur la théorie. Related:  reseau social entreprise

Les réseaux sociaux peuvent renforcer la culture d’entreprise, pas la construire Pour les responsables, les réseaux internes aident à construire une culture commune. Un constat moins partagé par les collaborateurs, qui les considèrent plus comme un simple outil. Les dirigeants et les salariés n'auraient pas la même vision de l'utilisation des médias sociaux dans l'entreprise, révèle une étude commanditée par Deloitte, cabinet d'audit et de conseil, et réalisée par Harris Interactive. La source de divergence se trouverait majoritairement dans l'influence de ces médias sur la culture même de l'entreprise. Ainsi, l'étude révèle que 41% des dirigeants estimeraient que les réseaux sociaux aident à la fois à construire et à maintenir une culture commune au sein de leur entreprise contre seulement 21% des salariés. Preuve donc que la culture d'entreprise pourrait être également une question de point de vue ? Une culture qui devrait passer par l'humain Regarder dans la même direction ? Ce qui devrait d'abord passer par une vision commune des objectifs de l'entreprise.

exemple d'intelligence collective Réseaux sociaux d'entreprise : des gains de productivité bien réels Depuis quelques années, le réseau social émerge comme un outil nouveau au service de l’entreprise. Tant au niveau interne qu’externe, son utilité a été admise. En revanche, son usage fait encore l’objet d’une certaine maturation. En 2011, le réseau social était un outil encore mal maîtrisé par les entreprises. Intelligence collective et Knowledge management Au niveau interne, le réseau social trouve sa place en entreprise sous une forme particulière : le réseau social d’entreprise (ou RSE). Il est vrai que le réseau social est déjà identifié comme un atout significatif pour la communication. En interne, le réseau social d’entreprise s’impose désormais comme une solution participant à la création de valeur ajoutée. L’entreprise à la conquête du Web 2.0 D’après les résultats d’une étude Idaos rapportés par ITEspresso, 77 % d’entreprises se déclarent mal à l’aise sur les réseaux sociaux publics.

Comment le partage de l’information contribue-t-il à l’émergence d’une « intelligence collective » ? - stmg Information et intelligence collective Et plus particulièrement de la question 2 : Présentation effectuée par : ÄFanny HERVE,professeur économie-gestion Académiede Toulouse ÄAlain SERE, inspecteur général section économie et gestion Compte-rendu effectué par : Jeannine LARBI et Grégory D'Amico (professeurs en Economie-Gestion, Académie de Versailles L’expression "intelligence collective" est apparue en 1997 lors d’un meeting du philosophe Pierre Levy. On se focalise durant cette présentation à différents aspects. ÄLa place dans le programme La question sur l’émergence de l’intelligence collective est la seconde question du thème 2, la 1ère étant «en quoi les technologies transforment-elles l’information en ressource ?». Il semble pertinent de dire que pour aborder ce thème de l’intelligence collective, il faut que l’élève ait pu appréhender la notion de collectif et donc celle d‘individuel avant. Ä Comment aborder les notions Le programme a été rédigé en direction des élèves.

Buzz négatif sur le réseau social d'entreprise : comment l'éviter ? En l'absence de responsabilisation des collaborateurs, le RSE pourrait vite se transformer en défouloir et perdre tout ou partie de son intérêt. Mieux vaut se montrer réactif pour éviter que la situation dégénère. Propos injurieux, insultes, dénigrement... Les réseaux sociaux grand public de type Facebook et Twitter sont, depuis leur création, le théâtre de nombreux dérapages. Sur les réseaux sociaux d'entreprise (RSE), la situation est heureusement différente. A la fois d'un point de vue juridique bien sûr, mais pas seulement. "La situation aurait pu se dégrader sans la réactivité du département RH" (Valérie Blondeau - Lagardère Publicité) Si les situations extrêmes (dénigrement, injures...) sont donc, par nature, peu probables sur les RSE, certaines, plus anodines, peuvent cependant causer quelques soucis. "Lors de notre emménagement dans les nouveaux locaux, un incident est survenu lié à la qualité du nouveau service de restauration.

75% des groupes du CAC 40 ont un réseau social d'entreprise Plus des trois quarts des entreprises du CAC 40 sont désormais équipées en réseaux sociaux internes. La tendance est au multi-équipement, mais les solutions françaises sont rares. Cet article a été mis à jour le 11 février 2014 (nouvelles informations concernant le réseau social chez L'Oréal et mise à jour du nombre d'utilisateurs du RSE de la Société Générale). Les réseaux sociaux d'entreprise (RSE) montent en puissance dans les entreprises françaises. En particulier dans celles du CAC 40. En termes de solutions déployées, on constate souvent la présence au sein d'une même entreprise du CAC 40 non pas d'une mais de plusieurs solutions de réseau social d'entreprise. Historiquement bien implantée dans les grandes entreprises françaises, la technologie de Microsoft, à travers sa solution Sharepoint, apparaît comme l'outil collaboratif le plus répandu pour des usages de réseau social d'entreprise.

RSP : témoignage de L'Oréal Les "Facebook d'entreprise" bousculent la hiérarchie à la française LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Léonor Lumineau Je me connecte au réseau social de l'entreprise une dizaine de fois par jour avec mon smartphone", confie Alexandre Ricard, directeur général délégué de Pernod Ricard. Depuis octobre 2012, le numéro deux mondial des vins et des spiritueux s'est doté d'un réseau social interne. Les 18 800 collaborateurs, des chargés de produits aux membres de la direction, peuvent s'y créer un profil, poster des messages ou commenter ceux de leurs collègues, à la manière d'un Facebook professionnel. L'idée est séduisante. Dans une culture française de l'entreprise qui repose sur une hiérarchie verticale - symbolisée par le bon vieil intranet -, le réseau social d'entreprise demeure difficile à appréhender. Mais la hiérarchie reste dans les têtes des salariés. Mais la collaboration ne s'impose pas d'elle-même. Malgré les encouragements des responsables, la plupart ne font que regarder sans participer. Mais le mouvement est en marche.

« Les réseaux sociaux d’entreprise transcendent la hiérarchie et ont tendance à aplatir la pyramide » Interview croisée de David Fayon, co-auteur du livre « Réseaux sociaux et entreprise : les bonnes pratiques » et Anthony Poncier, auteur du livre « Les réseaux sociaux d’entreprise : 101 questions ». Ces deux experts en technologies numériques nous parlent des réseaux sociaux d’entreprise, de leurs opportunités aux risques engendrés par leur utilisation. Techniques de l’Ingénieur : Comment définit-on les réseaux sociaux ? Quels sont ceux existant, publics et professionnels ? Anthony Poncier : Généralement, on distingue trois types de réseaux sociaux. Les réseaux sociaux grand public comme Facebook ou Twitter, bien que la frontière ait tendance à se diluer étant donné que de plus en plus de professionnels sont présents sur Facebook avec des pages « fan » pour du e-commerce. Même si l'entreprise peut les ouvrir à ses clients, ces réseaux sont contrôlés intégralement par l'entreprise qui les met en place. Comment sont-ils utilisés ?

Sept avantages d’un réseau social d’entreprise Un réseau social d'entreprise peut renforcer votre activité, vous aider à identifier les connaissances de votre personnel et prendre la température au sein de votre entreprise. Vous en avez certainement fait l’expérience vous-même : vous commencez un nouvel emploi, vous vous posez des millions de questions et ignorez totalement à qui les poser. Il existe une solution facile : réfléchir aux changements que le modèle social a apportés dans notre façon de communiquer sur le plan personnel et importer certains enseignements sur le lieu de travail. Des outils tels que les réseaux sociaux d'entreprise ont fait évoluer nos modes de communication dans l’entreprise, et il existe bon nombre d'avantages à intégrer un réseau social interne au sein de l’organisation. En voici quelques exemples. Une meilleure phase d’intégration Les nouveaux employés cherchent des réponses aux questions qu'ils se posent dès le premier jour, mais évitent d'envoyer des e-mails en rafale à des collègues encore inconnus.

Related: