background preloader

Centralisez votre identité numérique avec Aliaz (+ invits)

Centralisez votre identité numérique avec Aliaz (+ invits)
Nous avons le plaisir de vous informer de l’ouverture en phase beta privée d’aliaz ! aliaz est un service dédié à la centralisation de vos différentes présences en ligne. Après de nombreux mois de travail des équipes RegionsJob sur ce projet, il se concrétise avec ce premier appel à inscriptions. La création de votre aliaz ne vous prendra que quelques minutes et le processus a été simplifié pour être accessible à tous. Pour commencer la mise en place de votre aliaz, entrez votre mail, vos nom et prénom ainsi que l’adresse que vous souhaitez obtenir (aliaz.com/xxxx). Deuxième étape, choisissez l’apparence de votre aliaz. Une fois votre aliaz en ligne, il ne vous reste plus qu’à le diffuser et à observer les résultats. Tout a été fait pour rendre le service accessible et simple à utiliser pour tout le monde. Si vous souhaitez tester le service avant sa sortie officielle, laissez un commentaire avec une adresse mail valide, nous vous enverrons un code d’invitation.

SÉCURITÉ : Création d'un mégafichier sous réserve du feu vert du juge constitutionnel Le Parlement a adopté définitivement mardi, par un vote de l'Assemblée, une loi visant à lutter contre les usurpations d'identité en instaurant un mégafichier des données biométriques de tous les Français. Le texte a été adopté par 285 voix pour, celles de l'UMP et du Nouveau centre, qui défendent un mécanisme « efficace et pragmatique », et 173 voix contre, celles de la gauche, qui dénonce une atteinte aux libertés. La nouvelle loi, contre laquelle les socialistes ont l'intention de saisir le Conseil constitutionnel, met en place une carte d'identité biométrique adossée à un fichier centralisé, afin de lutter contre le phénomène d'usurpations d'identité qui touchent plusieurs milliers de personnes par an: 15 000 en 2009, selono le député UMP des Alpes-Maritimes Eric Ciotti. « Aucune démocratie n'a osé franchir ce pas », selon Jean-Jacques Urvoas (PS). En outre, a-t-il souligné, « aucun système informatique n'est impénétrable, toute base de données peut être piratée ».

ACTA : La belle résistance de la jeunesse polonaise Un traité rapidement élaboré Il est étonnant de constater à quel point l’élaboration de ce traité s’est déroulée de manière fluide et discrète, pendant que les négociations sur des sujets pourtant bien plus essentiels et urgents comme la régulation de la finance mondiale, la lutte pour la préservation de l’environnement et la réforme monétaire mondiale stagnent délibérément. S’agit-il uniquement de protéger les droits d’auteurs ? Depuis les révélations de Wikileaks, l’organisation des révolutions arabes, le mouvement Occupy Wall Street et le réveil de la jeunesse espagnole, il serait naïf de le penser. Les embûches européennes La ratification du traité par l’Union européenne n’est pas un parcours sans embûche. La vraie remise en question du processus a cependant eu lieu en Pologne grâce à un mouvement spontané. En Pologne, il ne se passe plus un jour sans débats, émissions, coups d’éclats. L’Union européenne peut être une démocratie

Le Réseau Européen des Villes Numériques :: Evous Une collaboration sur plusieurs chantiers, des échanges réguliers... Le Réseau européen des Villes Numériques est une association dont l’objectif est de créer synergies et collaborations en matière de mise en œuvre des technologies de l’information et de la connaissance, afin de favoriser à l’échelle des territoires accès au savoir et interactivité sociale, culturelle et professionnelle. Concrètement, elle s’efforce de mettre à la disposition de tous les acteurs territoriaux l’information utile au succès de leurs projets et de contribuer à toutes formes de collaboration entre territoires et acteurs du développement local afin qu’elles puissent profiter des bonnes pratiques existantes et par là même les prendre en compte tout en les adaptant à la gestion de leur propre identité. Une telle collaboration a d’ores et déjà porté ses fruits. En savoir plus

Carte d'identité biométrique: le texte examiné au Sénat Le Sénat a de nouveau rétabli sa version de la proposition de loi créant un mégafichier de l'ensemble des Français destiné à lutter contre les usurpations d'identité. Le ''fichier des honnêtes gens'', comme l’appelle le député UMP François Pillet, était de retour au Sénat pour la quatrième fois. C'était la dernière opportunité pour la haute assemblée (tenue par la gauche depuis septembre) d'infléchir dans un sens moins sécuritaire ce projet de loi, qui vise à mettre en place une base de données biométriques et une nouvelle carte nationale d'identité à puce. But affiché du texte: éviter les usurpations d'identité et les infractions qui en découlent, puisque, comme l'estime le projet de loi, ''le lien entre usurpation d'identité ou fraude documentaire et crime organisé ou terrorisme s'avère particulièrement étroit''. » Lire "Sauvons la vie privée", la pétition contre le fichage informatique Le fichier mis en place contiendra les données de près de 45 millions de personnes.

Internet responsable Accompagner les enseignants dans le cadre de l'éducation à un usage responsable de l'Internet et des TIC Le Ministère de l'Éducation nationale a lancé à la rentrée 2011 un nouveau portail visant à accompagner les enseignants dans le cadre de l'éducation à un usage responsable de l'Internet et des TIC. Le sommaire s'organise autour de trois grandes entrées : les TIC et l'École (mise en place d'un cadre réglementaire, maîtrise de l'usage des réseaux, préservation des données personnelles des élèves), communication et vie privée (liberté d'expression et vie privée, identité numérique, outils de communication), se documenter et publier (visualiser, produire et réutiliser du contenu). Le site donne également accès aux textes législatifs et réglementaires qui servent de cadre juridique aux informations présentées sur le site. Réglementer l'usage des réseaux S'exprimer et communiquer Diffuser les ressources Accéder au portail : eduscol.education.fr

Milad Doueihi : « L’humanisme numérique est porté par un idéal de transparence et de partage » Le numérique est-il devenu une culture à part entière ? La Croix : Milad Doueihi : La culture modifie notre regard sur les choses, sur nous-mêmes et sur notre héritage, disait Nietzsche. Il suffit par exemple d’observer les questions soulevées par la numérisation de notre patrimoine, les enjeux de mémoire qu’elle suscite, au-delà du simple transfert d’un format vers un autre, pour se rendre compte que le numérique est devenu une culture. Il modifie aussi notre rapport avec nous-mêmes : l’identité numérique est à la fois polyphonique et soumise à une traçabilité continue qui nous échappe. C’est le cas sur les réseaux sociaux, à l’instar de Facebook qui permet aux publicitaires de définir très précisément leurs cibles. Ce nouveau rapport à l’espace définit-il ce que vous appelez l’humanisme numérique ? M. L’humanisme numérique revêt-il également une dimension politique ? M. Quel idéal est porté par l’humanisme numérique ? M. L’humanisme numérique rompt-il avec l’héritage des Lumières ? M. M.

Tikimee : maîtrisez les contenus qui parlent de vous C'est parce que l'e-reputation a aujourd'hui du poids pour tout un chacun que Tikimee a décidé d'aider les internautes à regrouper et gérer tout ce qui les concernent sur Internet. Le site est concrètement un outil 2.0 qui permet de prendre en main sa réputation et de se créer une identité numérique crédible. « Soyez Remarkable sur Internet, comme vous l'avez décidé » titre Tikimee sur sa page d'accueil. Le site propose de : Rassembler en un même endroit tout ce qui constitue son identité numérique : profil sur les réseaux sociaux, articles, photos, vidéos, etc. Tikimee propose surtout de la partager à ses contacts. Se promouvoir dans sa signature d'e-mail : les destinataires peuvent alors avoir facilement accès à une identité numérique irréprochable. Cette galerie personnelle numérique se place dans la tendance du moment et répond aux besoins des internautes en matière de gestion d'e-reputation. Découvrez le site de Tikimee

Identité fictive et fictionnalisation de l’identité  Identité fictive et fictionnalisation de l’identité Revue ¿ Interrogations ? – Appel à contributions n°15 L’identité est un concept riche et multiple, qui se comprend au croisement du singulier et du collectif. Elle met en jeu différentes notions : représentation, appartenance, groupe, soi, autrui, etc. Entre reconnaissance et (re)construction, entre comparaison, conformité et différenciation,l’identité, selon les champs scientifiques, s’appréhende tantôt comme processus, tantôt comme produit. Plusieurs axes de recherche peuvent être empruntés (la liste n'est pas exhaustive) : - La dimension imaginaire de l'identité - L'identité en situation et mise en scène - L'articulation pluridisciplinaire entre représentations et identité fictive - L’identité fictive au miroir de l’autre - L’identité virtuelle : une identité fictive ? L'identité demeure un principe pluriel mais complexe. L'identité qualifiée de « fictive » permet d'aborder la notion selon différents angles.

aliaz : créer et gérer son identité numérique devient un jeu d’enfant RegionsJob 1er site d’emploi privé en France, lance ce 28 février son nouveau service d’aide à la gestion d’identité numérique. aliaz.com s’adresse au grand public et permet de créer son identité numérique très simplement en quelques étapes seulement. Pas besoin d’être un utilisateur confirmé, les novices peuvent aussi se lancer. Le service ambitionne de démocratiser la notion d’identité numérique encore floue pour nombres d’internautes, mais aussi et surtout de rendre sa gestion accessible à tous. Des ressources sont d’ailleurs à disposition des utilisateurs pour les aider à la création et à la gestion de leur page. Pour proposer une solution simple et efficace aliaz.com offre une gestion centralisée, l’ensemble des éléments composant la présence en ligne d’un utilisateur se retrouvent sur une seule et même page. Une fois créée et personnalisée vous pouvez partager votre aliaz sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, mais aussi via QR Code et signature email. Inactif Connexion

Bien gérer son e-réputation sur Internet Paru aux Éditions Dunod, l'ouvrage intitulé "Bien gérer sa réputation sur Internet" a été écrit par trois jeunes diplômés de Télécom Ecole de Management : Anthony Babkine, Mounira Hamdi et Nabila Moumen. Cet ouvrage propose un mode d’emploi pour gérer sa réputation personnelle (encore nommée e-réputation, cyber-réputation, web-réputation ou réputation numérique) à travers le web et les réseaux sociaux. Les plateformes comme Facebook, Twitter, Linkedln ou Viadeo collectent chaque jour des données personnelles qui peuvent se révéler compromettantes. Or, se créer une identité numérique positive via les informations véhiculées sur Internet est devenu un atout capital. Les auteurs apportent ainsi un certain nombre d'astuces — renforcées par des témoignages d'experts — pour exploiter à son avantage réseaux sociaux, blogs, wikis, CV en lignes et autres outils 2.0. Plus d'infos : www.dunod.com/entreprise-gestion/entreprise-et-management/efficacite-professi...

Un évêque fait condamner Facebook en France La justice condamne Facebook pour avoir laissé ses membres tenir des propos "injurieux" vis-à-vis d'un évêque et "incitant à la haine raciale". Une première.Facebook s'est fait condamner ce mardi 13 avril par le juge des référés pour ne pas avoir fermé le groupe "Courir nu dans une église en poursuivant l'Evèque", affichant une photo de l'évêque de Soisson, Mgr Giraud. Pour ses plus de 20 000 membres, le principe était de répondre à une simple question : "Qu'est ce qu'on en fait une fois qu'on l'a attrapé", en résonnance avec les affaires de pédophilie qui concernent actuellement l'Eglise. Alerté fin-février de l'existence de ce groupe, l'évêque explique dans le journal l'"Union" avoir demandé à Facebook, via son avocat, de retirer sa photo. Mais le réseau social n'aurait pas réagi. Saisi de l'affaire, le juge des référés a finalement considéré les contenus du groupe "illicites et injurieux" et "incitant à la haine raciale", sanctionnant la non-réaction de Facebook.

Related: