background preloader

Le magazine de la Data : informations, initiatives, projets, applications et perspectives sur la Data en France et en Europe

Le magazine de la Data : informations, initiatives, projets, applications et perspectives sur la Data en France et en Europe
Related:  OPEN DATA : DEFINITION, EXAMPLES, CORPORATES, SOLUTIONS ...Open Data

Open Data Index 2013 : Des données publiques fondamentales toujours indisponibles en France Communiqué de presse Open Data Index 2013 : Des données publiques fondamentales toujours indisponibles en France L’Open Data Index nous offre la première analyse majeure de l’ouverture des données publiques dans le monde A quelques jours d’un sommet international sur la transparence à Londres dans le cadre du Partenariat pour des Gouvernements Ouverts, l’Open Knowledge Foundation publie l’Open Data Index 2013. Les résultats de l’étude montrent que l’effort de nos gouvernements pour fournir des informations réutilisables aux citoyens et entreprises reste insuffisant. Le Royaume-Uni et les États-Unis arrivent en tête d’une enquête collaborative qui englobe 70 pays. L’Open Data Index évalue les pays selon la disponibilité et l’accessibilité des données dans dix domaines fondamentaux dont les dépenses publiques, les résultats des élections, les informations sur les entreprises ou encore les émissions de pollution. L’ouverture des données publiques est un vecteur de démocratie et d’innovation.

Critiques du Web² (1/4) : Quelles données libère-t-on Oui, les données valent de l’or. C’est aussi comme cela qu’on peut lire le Web à la puissance deux (Web²) de Tim O’Reilly et John Battelle. Mais si c’est effectivement le cas, si nous sommes tous assis sur un capital dont on mesure mal l’exploitation qui peut en être faite, pourquoi faudrait-il les libérer ? Image : Illustration de Boris Müller pour le festival de littérature allemand de 2006 montrant les relations entre les lettres dans un poème, mis en avant par l’australien Andrew Vande Moere, l’auteur du cultissime blog infosthetics sur l’esthétisme de la visualisation de données, pour un article de PingMag sur la beauté de cette nouvelle discipline de représentation de l’information. Or l’ouverture des données ne va pas de soi pour les organisations. Indéniablement, la question de leur ouverture deviendra à l’évidence un sujet conflictuel. Il y a au moins deux limites intrinsèques à la vision de Battelle et O’Reilly : Il n’existe pas de données brutes. Hubert Guillaud

Open Data en France : acteurs, projets et tendances - un accès aux fiches détaillées des acteurs de l'Open Data sur Dans un premier chapitre, serdaLAB a d’abord analysé les enjeux de l’ouverture : enjeux démocratiques (transparence, citoyenneté), enjeux juridiques (anonymisation des données personnelles contenues dans les données publiques, droits d’auteur sur les documents, statut particulier de certains organismes publics ou certaines données…), qui peuvent freiner l’ouverture de certaines données, enjeu de modernisation de l’administration et enfin, enjeu économique important, selon les prévisions. serdaLAB étudie dans le troisième chapitre les réponses aux deux enquêtes menées auprès des acteurs publics et auprès des réutilisateurs. La quatrième partie expose neuf retours d’expériences issus de collectivités et du Ministère de la Justice, à propos de la construction de portails d’ouverture des données publiques. L'écosystème Open Data : Source : serdaLAB - marché des licences de réutilisation,

Open Data : les propositions des industriels du logiciel au gouvernement À l’occasion de la tenue de la Conférence de Paris consacrée à l’Open Data, l’association des industriels français du logiciel, l’AFDEL, a dévoilé cinq propositions (PDF) visant à accélérer l’impact économique de l’ouverture des données publiques en France. Petit tour d’horizon. La présentation de ces cinq propositions par l’Association française des éditeurs de logiciels et solutions internet (AFDEL) n’est absolument pas anodine, puisqu’elle intervient au même moment que la Conférence de Paris sur l’Open Data, où sont notamment attendus plusieurs membres du gouvernement. Après avoir souligné que la politique française d’ouverture des données publiques avait « considérablement progressé ces dernières années, en particulier au niveau du cadre réglementaire », l’AFDEL explique avoir constaté que le développement de l’Open Data demeurait aujourd’hui « en deçà des ambitions affichées initialement » par les autorités, tout du moins sur le plan économique. Xavier Berne

Données fleuries #13 En vedette Disons-le sincèrement : parmi les 72 nominés, ce ne seront peut-être pas les meilleurs projets qui remporteront le “Prix du Public” des Data Journalism Awards organisés par le Global Editors Network, mais sans doute ceux qui ont le meilleur réseau. En revanche, on fera confiance au jury pour déterminer lesquels (huit en tout, plus de 300 postulants au départ) se partageront les 15 000 euros de prix. Parmi ces spécialistes du datajournalisme, des personnalités comme Paul Steiger (“ProPublica”), Wolfgang Blau (“The Guardian”, ex “Die Zeit”), Frédéric Filloux (“Les Echos”), Aron Pilhofer (“New York Times”) ou Simon Rogers (Twitter, ex “Guardian”). Sans attendre leur jugement avisé – et en toute modestie – j’avoue avoir quelque préférence pour une poignée de ces valeureux projets. Datajournalisme d’investigation (média modeste) Check Your Hospital (détail). Data narration (média modeste) Lower Saxony State Election (détail). Applications data Election Trends (détail). La minute mobile

Open Data Canvas, vers un outil de stratégie Open Data | Raw Data Hunter Nous sommes issus du mouvement Startup Weekend et nous avons donc été élevés au désormais fameux « No Talk, All Action ». Cette recherche absolue de l’efficacité, de l’action utile, sans perte de temps, sans digression est, selon nous, le terreau le plus fertile de l’innovation. Cette efficacité s’appuie sur un certain nombre de méthodes et d’outils. Nous avons beaucoup utilisé le Business Model Canvas, qui s’est imposé à peu près partout, issue des travaux très impressionnants menés par Alexander Osterwalder avec Business Model Generation. Revenons à l’Open Data. Qu’est-ce que l’Open Data ? Nous avons donc commencé à travailler à un Business Model Canvas plus adapté à l’Open Data pour nos travaux sur l’Open Data. Avec ce Canvas nous pouvons déjà répondre à certaines questions : L’Open Data, ce sont les jeux de données qui constituent l’interface entre une organisation (partie gauche du canvas) et l’extérieur (partie droite du canvas), d’où la symétrie du modèle.

Statistical Data and Metadata Exchange » SDMX Standards Version 1.0 1 SDMX Standards Version 1.0 Complete Package The links below allow for the download of all sections of SDMX Standards (Version 1.0) in PDF – either individually or as a complete .ZIP of all 6 sections. Schemas and samples in text, xsd and xml are available as a single .ZIP file. Section 01 Framework Introduces the documents in the Version 1.0 package and provides requirements for conformance. Section 02 Information Model: UML Conceptual Design Provides a detailed explanation of the SDMX information Model complete with UML diagrams. Section 03A SDMX-ML Specifies and documents the XML formats for describing structure and data. Section 03B XML Schemas & Samples A .ZIP file containing XML schemas and sample documents. Section 04 SDMX-EDI Specifies and documents the EDIFACT format for describing structure and data. Section 06 Web Services Guidelines Provides suggestions for the use of SDMX-ML formats in web services. 2 SDMX Standards Version 1.0 Comments and Review ZIP Files Standard Schemas

L’ouverture des données publiques, et après Tous ceux qui, comme nous dans le cadre du programme Réutilisation des données publiques de la Fondation internet nouvelle génération, s’engagent en faveur de l’ouverture et de la réutilisation des données publiques, en espèrent des résultats féconds en termes de qualité de vie, de cohésion sociale, d’innovation et de croissance. Mais les choses pourraient se passer tout autrement. Nous devons commencer à penser aux conséquences de l’ouverture des données, pour nous assurer qu’elles soient majoritairement positives. Ceux qui militent en faveur de l’ouverture des données publiques (ou non, d’ailleurs) et de leur réutilisation par les citoyens, les chercheurs et les entrepreneurs, espèrent qu’il en sortira quelque chose de bon. Ils ont sans doute une idée différence de ce qu’est ce « quelque chose », et de ce que « bon » veut dire : je peux considérer qu’il est bon de créer de la valeur marchande à partir de données publiques gratuites, alors que d’autres ne le penseront pas. Bifurcations

Data, data, everywhere With the recent expansion of Tableau Public to accommodate data sources up to #AMillionRows, we kicked off "Data Month" here at Tableau. Earlier this week, Tableau Public data analyst Jewel Loree gave some sound words of advice about working with these larger data sets, and now I'd like to provide some resources for those of you looking to find data to play with. The problem isn't finding sources of data, it's narrowing down what's out there. With the Open Data movement, governments at various levels around the world have created portals where interested parties can access data about that specific part of the world. We also have a Data Catalog on our site where we've provided links to a number of data sites, including non-government sites that provide data about other subjects like sports and economics: If what you're looking for are data sets greater than the previous data limit of 100,000 rows but less than the current limit of 1,000,000 rows, here are a few that we've found for you:

How open data can drive sustainable development Commentary: A new World Bank policy paper highlights how freely available data is improving medical care, agriculture, urban planning and economic growth around the world. This article was originally published on the World Bank's website. It was co-authored by Joel Gurin, Laura Manley and Oleg Petrov. Open Data — data that is freely available online for anyone to use and republish for any purpose — is becoming increasingly important in today’s development agenda driven by the Data Revolution, which has been recognized worldwide as the key engine for achieving the post-2015 U.N. Data is probably one of the most valuable and least-used assets of modern governments. The primary purpose of Open Data initiatives worldwide is to help governments, businesses and civil society organizations use the already-available digital data more effectively to drive sustainable development. World Bank But we now have more evidence than ever that these Open Data programs will be worth the effort.

Les acteurs du marché de l'information et de la connaissance Club d'experts consacré à l'analyse de l'évolution du cadre juridique et légal du secteur En savoir plus sur le groupe "CLUB JURIDIQUE" Sous groupe sectoriel du groupe de travail "Données publiques et Open Data", consacré à l'ouverture et la réutilisation des données d'archives. En savoir plus sur le groupe "DONNEES D'ARCHIVES" Groupe de réflexion consacré à l'ouverture et à la réutilisation des données publiques. En savoir plus sur le groupe "DONNEES PUBLIQUES & OPEN DATA" Groupe exploratoire consacré à la valorisation et au traitement des Big Data En savoir plus sur le groupe "DU BIG DATA AUX SMART DATA" Club d'experts consacré à l'évolution des modèles économiques du marché de l'industrie de l'information En savoir plus sur le groupe "ECONOMIE DE LA CONNAISSANCE" Groupe de réflexion consacré au déploiement des politiques de libre accès dans l'édition scientifique et leur impact sur la diffusion des résultats de recherche. En savoir plus sur le groupe "OPEN ACCESS" Groupes archivés Abonnement

Datanomics: explorer la valeur des données Avec Louis-David Benyayer nous avons entamé une exploration de la valeur des données: où est la valeur, se mesure-t-elle uniquement en euros, ça change quoi pour les individus, les entreprises et la société ? Nous partageons ici les points de départ de notre réflexion. Ce texte est publié simultanément sur withoutmodel.com. "Open Data Commons" (photo by jwyg) Données partout, justice nulle part Dans l’actualité récente de la donnée, Nelly Kroes a cotoyé Edward Snowden. Big brother vs big data : les discours autour de la donnée se concentrent autour de deux rationalités qui s’affrontent : l’une s’établit sur des raisonnements économiques et entrepreneuriaux et l’autre sur des raisonnements démocratiques. Nous pensons les données de façon très (trop ?) Nous pensons que mettre à jour ce qui fait la valeur des données, comment elle se partage nous permettra de sortir de cette pensée en silo, condition première pour mieux vivre et faire des affaires dans ce monde de données.

Open data, vous dîtes Le site de l’Assemble nationale a rendu publics les chiffres concernant la réserve parlementaire. Il est désormais possible de voir la manière dont les 577 députés distribuent plus de 80 millions d’euros qui leur alloués pour subventionner des collectivités et des associations : quels projets sont financés ? Où ? Il y a au moins 3 manières de regarder cette question de l’Open Data. Si on s’en tient à un constat un peu plat, au ras de la donnée si j’ose dire, on peut rester un peu perplexe. Mais peu importe, et j’en viens à la deuxième manière de regarder ce mouvement. 3ème manière de regarder le mouvement de l’Open Data, la question de la transparence et surtout la crainte de cette « transparence » induite par la culture du numérique : la fin du secret ou même de la vie privée.

Related: