background preloader

Les bons labels et les truands

Les bons labels et les truands
Related:  LabelEtiquettes et labels

Labels Bio et labels plus ou moins Bio Un DEBAT iDealMag est ouvert sur cette question Suite et "volet 2" de notre article publié le 23 avril 2013 sur le thème : Labels Bio grandes surfaces : tromperie sans modération *En réponse à l'article, deux commentaires importants ont été postés par les représentants d'un Label Bio "Nature & Progrès" et un professionnel représentant des agriculteurs et éleveurs Bio. Nous pensons important de donner une suite à cet article. La position d'iDealMag fait ressortir dans le premier article, que les "labels bio" affichés en grandes surfaces ne sont pas tous à la hauteur de ce qu'attendent les consommateurs; qu'en matière de "viande bio", un animal traité de manière inhumaine ou abattu dans des conditions stressantes, même nourri aux céréales bio ne représente pas ce qu'on pourrait appeler un élevage de qualité, sachant que le stress d'une bête influe directement sur la qualité de sa viande. Parole est donnée aux fournisseurs de produits bio pour grandes surfaces - Bio Direct : (le Porc).

Le nouveau label du patrimoine européen entre en scène Qu’est-ce que le label du patrimoine européen ? C’est une action qui porte des ambitions dans le domaine de la culture et de la citoyenneté. L’objectif est de mettre en avant l’héritage culturel européen commun afin de renforcer le sentiment d’appartenance à l’Union. Le label a vocation à être attribué à des sites. Ce label, en plus de vouloir augmenter l’attractivité touristique et les retombées économiques favorables aux régions élues, se veut être un véritable outil pédagogique et symbolique au regard de la construction européenne. Des critères tournés vers l’intégration européenne Ainsi le site qui veut prétendre à ce label doit : démontrer au jury qu’il a une véritable place dans l’histoire et l’intégration européenne. Enfin les sites candidats doivent établir un projet consistant à sensibiliser les citoyens au caractère européen du site. A cet égard le label n’est pas définitif car il peut être retiré par la Commission si le site ne respecte plus les critères susmentionnés.

Additifs alimentaires - Encyclo-ecolo.com - l'encyclopédie écologique Un article de Encyclo-ecolo.com. Les additifs alimentaires Les additifs sont des substances qui sont ajoutées aux aliments dans un but technologique : améliorer leur conservation, réduire les phénomènes d'oxydation, colorer les denrées, renforcer leur goût… De manière générale, l'additif alimentaire est une substance chimique qu'on ajoute à l'aliment pendant sa fabrication ou sa transformation, qui s'intègre à celui-ci ou en modifie les caractéristiques, comme la couleur ou la texture. Additifs alimentaires : il existe 357 molécules autorisées dont le rôle est d’être un additif alimentaire. > Additifs : la fiche pratique > Additifs alimentaires : ils ne sont pas tous dangereux ! Les additifs alimentaires Les additifs alimentaires servent notamment à conserver la fraîcheur et la valeur nutritive d'un aliment .Il existe environ 150 substances autorisées numérotées avec un E. Il peut s'agir de produits naturels, ou de produits synthétisés. Un nouvel additif ne peut être utilisé qu'après :

Une Française sur quatre confond cosmétiques naturels et cosmétiques bio Une étude menée par le Cabinet d'études Cegma Topo révèle que la confusion persiste dans l'esprit de beaucoup de consommatrices entre les cosmétiques naturels et les cosmétiques bio. info + Pourquoi le seuil minimum d'ingrédients issus de l'agriculture biologique est-il seulement de 10% pour le label BIO ? Réponse de CosmeBio : "il s'agit du pourcentage minimum d'ingrédients issus de l'agriculture biologique sur le total du produit fini. Par conviction personnelle, respect de l'environnement, précaution en termes de santé... les Françaises se sont tournées vers les cosmétiques bio et naturels. L'étude révèle en effet que la femme française définit avant tout un produit bio comme " un produit naturel, sans substance chimique ". Enfin l'étude montre que les Françaises doutent plus aujourd'hui qu'en 2009 de l'efficacité des produits bio (un tiers des utilisatrices d'au moins un cosmétique bio émet des doutes vis-à-vis de ces produits). - les garanties du label BIO de Cosmebio : Jeannine Czech

Démarches qualité en formation professionnelle et certifications des (...) Conditions générales de vente des produits écrits (ouvrages papiers et supports numériques) 1 – Généralités Toute commande implique expressément l’acceptation pleine, entière et sans réserve des présentes conditions générales de vente par l’acheteur. 2 - Enregistrement des commandes Les commandes doivent être effectuées par écrit. Elles doivent mentionner le nom, l’adresse d’expédition de l’acheteur, ainsi que les références données par Centre Inffo aux ouvrages commandés. Elles peuvent être envoyées par message télécopié (fax) ou par email si celui-ci donne lieu à une confirmation écrite par courrier ; il est alors nécessaire d’indiquer qu’un message télécopié a déjà été expédié. Centre Inffo se réserve le droit de refuser une commande notamment en cas d’incident de paiement antérieur. 3 - Délais de livraison Les livraisons ne sont opérées qu’en fonction des disponibilités et dans l’ordre d’arrivée des commandes. 4 - Retour de produits 5 - Prix et règlements Modes de règlement : 7 – Contentieux 9.

Campagne 2010 | Les étiquettes sans prise de tête | écoconso La campagne « Les étiquettes sans prise de tête » est maintenant clôturée. Profitez des enseignements de cette campagne en découvrant «Les 5 points qui étonnent le plus les consommateurs quand ils décryptent les étiquettes au supermarché !». Certains outils, tels que la brochure, sont toujours disponibles. Découvrez-les grâce aux liens renseignés ci-dessous. Pour les citoyens, l’environnement est une préoccupation grandissante, qui touche aussi le domaine des achats. La campagne se décline en : Notre service d’information reste bien entendu à votre disposition pour répondre à toutes vos questions concernant les étiquettes.

Le Greenwashing ou comment tromper ses consommateurs | Naturellement-belle Ce mot ne vous dit peut-être rien et pourtant vous en êtes victimes au quotidien. (Ça va? Ça fait pas trop campagne virale?) Le Greenwashing consiste à donner à une marque/un produit une apparence naturelle, végétale alors que la vérité est toute autre. Une composition bourrée de dérivés de pétrochimie dont les ingrédients naturels pourtant tellement mis en avant finissent pour la plupart du temps en toute fin de liste des composants (soit en très petite quantité). Le bio, le naturel c'est très tendance en ce moment, et ça les cosmétiques conventionnels l'ont bien compris. Pour illustrer mes propos j'ai regroupé quelques cosmétiques dont on entends plus ou moins parler sur internet, qui pratiquent le Greenwashing : Hydra Végétal de Yves Rocher - Cela commence avant tout par le packaging. Gel nettoyant exfoliant au pamplemousse rose de Neutrogena - Exemple encore une fois typique. Shampooing Garnier Ultra Doux - Même rengaine pour certains shampooings... La solution ? Et vous ?

Comment lancer son propre label par Martha Rowsell Cela vous frustre que certains de vos groupes préférés n’aient jamais été signés ? Ressentez-vous la même chose pour vos propres productions ? Démarrer une maison de disques n’est pas donné à tout le monde. Premières étapes Voici quelques questions que vous devriez vous poser avant de lancer votre label : Quelle est votre motivation, quel est votre objectif ? Si vous avez déjà réfléchi à ces questions, les premières étapes sont surtout pratiques. Vous aurez besoin d’un investissement de départ, car une maison de disques est une start-up comme une autre: vous ne ferez pas forcément de profit, surtout au début. Il existe cependant des frais juridiques et comptables, mais aussi des coûts supplémentaires inévitables pour le design du logo, internet, le téléphone, la location des bureaux, l’impression des disques. L’équipe Souvenez-vous néanmoins que même s’il est très utile de travailler en équipe, vous devez être sélectif.

Comprendre les étiquettes : que sont les carraghénanes ou E407 ? - Terra eco Où le trouve-t-on ? Cet additif est assez courant. On le trouve dans 161 des 3 000 produits courants référencés dans la base « Open Food Facts », et 6,6 % des produits alimentaires notés par l’Institut Noteo. Ce sont essentiellement des desserts, confiseries, plats préparés et même une crème avec laquelle on fait des cheesecakes. A quoi sert-il ? C’est un épaississant, c’est-à-dire qu’il sert à modifier l’apparence et la texture des produits. Comment est-il fabriqué ? Effets indésirables : Des doutes subsistent sur l’innocuité des carraghénanes. Précaution d’usage : Peu utiles et objets de doute, les carraghénanes sont des additifs à éviter. « On les trouve le plus souvent dans des produits sucrés, c’est une raison de plus pour éviter de manger trop sucré », juge Jean-Michel Lecerf. Terra eco vous aide à décrypter les étiquettes et à choisir vos aliments.

Greenwashing : quand la publicité se fait verte En matière de publicité, le vert est à la mode. La protection de l'environnement devient même un argument de vente et un faire-valoir, y compris là où on l'attend le moins. Cette nouvelle tendance a un nom : greenwashing. Greenwashing : à nouveau phénomène, nouveau mot Si le mot "greenwashing" ne vous dit rien, vous avez en revanche déjà certainement remarqué que certaines publicités n'hésitent pas à vanter les mérites écologiques de produits qui sont tous sauf verts. Coup de peinture verte dans la publicité Le greenwashing désigne ainsi une attitude peu louable de la part des entreprises, visant à exagérer les performances environnementales d’un produit ou d’une marque. D’ailleurs, plus un produit s’avère polluant ou peu naturel, plus celui-ci est susceptible de faire l’objet de publicité relevant du greenwashing. A défaut de pouvoir échapper au greenwashing (comme la publicité, il est partout), au moins peut-on apprendre à le reconnaître afin de ne pas se laisser abuser.

Comment lancer son propre label – 2ème partie Notre récent article, « Comment lancer son propre label: 1ère partie« , exposait les premières questions à se poser et démarches à suivre pour monter un label. Nous allons maintenant jeter un œil aux étapes suivantes. Vous avez décidé de débuter votre label, vous avez organisé tout ce qui tourne autour de l’entreprise et il ne vous reste donc que la partie la plus intéressante : quels groupes allez-vous publier ? Recherche de marché Il est important de décider à l’avance quel sera la marque, l’identité, l’argument de vente de votre label. Si vous pensez lancer un label, vous devriez déjà être au courant de ce qui se passe dans votre scène locale. Composer votre catalogue d’artistes Il est tentant pour un label indépendant de signer tous les amis qui ont été sous-estimés auparavant. Contrats avec les groupes Après avoir choisi vos artistes, comment allez-vous formaliser cette collaboration ? Les labels prennent souvent en charge de nombreuses responsabilités. Sociétés de gestion collective

Manger 100% bio avec 10€ par jour, c'est possible - Rue89 Strasbourg nature morte bio (Photo JH) Par jeu, nous avons tenté l’expérience pendant une semaine, histoire de voir si l’on trouve à Strasbourg tout ce qu’il faut pour se nourrir exclusivement avec des produits issus de l’agriculture biologique labellisés AB, Demeter ou UE . Et pour corser le tout, avec le budget alimentation moyen du tiers des ménages français les plus modestes : soit environ 10€ par jour. 10 euros par jour pour manger à deux un petit déjeuner et deux repas, ça ne fait pas lourd même en se nourrissant de produits dits conventionnels. Alors en bio… Autant dire tout suite que ça exclut le resto et les plats cuisinés. Il faut retrouver les joies de l’épluche-légumes et de la cuiller en bois. Des courses un peu plus longues Avec un budget aussi ric-rac il fallait faire du shopping malin et tenter de trouver les produits les moins chers. On s’est approvisionnés dans 14 points de ventes différents. Autant dire qu’on s’est beaucoup baladé (à vélo). Quelques exemples de prix relevés

Related: