background preloader

Les bons labels et les truands

Les bons labels et les truands

Acheter local Les Français préfèrent de plus en plus consommer local en achetant des produits et services locaux. Est-ce lié à des préoccupations éthiques, environnementales ou simplement par rejet de la mondialisation? Acheter local et de saison est devenu un slogan à la mode. Pourtant en observant les rayons des grandes et moyennes surfaces, on réalise que les mots sont restés lettre morte... Miel d'acacia Bio voir En renforçant le lien entre agriculteurs et consommateurs avec des circuits courts, les grandes et moyennes surfaces risquent de voir leur marge reniée. Ces nouveaux modèles de consommation se font sous l'impulsion par exemple des AMAP, des points de vente collectifs…ainsi que par les pouvoirs publics. Le succès de ces initiatives repose sur le changement dans le comportement du consommateur. Derrière ces arguments se cache un véritable bouleversement avec l'émergence de nouveaux consommateurs (locavores) qui achètent aussi local afin de réduire les impacts environnementaux.

untitled Les consommateurs-citoyens défendent l'avenir des paysans en soutenant les circuits courts Voici l'appel de plusieurs organisations qui ont décidé d'unir leurs efforts pour défendre des regroupements de consommateurs et de petits producteurs soumis ces temps derniers à divers contrôles. Les circuits courts d'approvisionnement alimentaire sont aujourd'hui une réelle alternative au mode de distribution des centrales d’achat. Des magasins de paysans producteurs et transformateurs s’ouvrent dans les régions et proposent des produits en vente directe. D’autres consommateurs développent des comportements citoyens et s'éloignent de la consommation de masse en créant des réseaux qui permettent le maintien et l’installation d’agriculteurs sur le territoire respectant la charte de l'agriculture paysanne. Des liens de confiance se sont créés entre ces consommateurs et les paysans producteurs qui respectent les normes d’hygiène et de qualité de la législation française et assurent la traçabilité des aliments jusqu’à la livraison.

Blockupy actions contre l’inauguration de la Banque centrale européenne Une cérémonie en grande pompe est prévue en présence des chefs d’État et de gouvernement… Mais nous serons également présent.e.s pour troubler leur fête ! Il n’y a rien, en effet, à célébrer dans les politiques d’austérité menées par l’Union européenne depuis le début de la crise et qui s’installent comme un régime de gouvernance économique permanent : chômage, précarité, privatisations, appauvrissement des populations… Ce 18 mars, nous prendrons les rues de Francfort par milliers, pour en faire une zone de résistance transnationale contre la Troïka et les politiques de crise. Nous rendrons visibles les mouvements qui se mobilisent à travers l’Europe, particulièrement en Europe du Sud, ainsi que les forces nouvelles qui œuvrent à bâtir une Europe solidaire et une vraie démocratie. Informations pratiques Attac est engagée depuis 2012 dans la coalition internationale de Blockupy. Des transports collectifs unitaires seront organisés de plusieurs villes. Tracts et affiches

The New Era of Urban Agriculture Carrot City: Creating Places for Urban Agriculture, written by Ryerson University professors Mark Gorgolewski, June Komisar, and Joe Nasr explores the new era of urban agriculture. A flux of design proposals has emerged over the last few years that respond to the increasing interest in food security and sustainability. While cities have historically provided productive spaces for growing food out of necessity, the proposals in Carrot City represent an effort to think more coherently and strategically about food production. They show how urban agriculture can become infrastructure for re-integrating food production into the urban fabric in meaningful ways, eventually becoming, as the authors argue, as imperative to a city’s functioning as public sanitation systems. The book presents nearly fifty case studies that examine food production, processing, distribution, and marketing. Read the book. Image credit: Monacelli Press Like this: Like Loading...

1. Objectifs Aujourd’hui, on estime que les forêts françaises abritent plus de 30% de la biodiversité nationale ! Le milieu forestier en France métropolitaine représente près de 30% de la superficie du territoire et plus du tiers du nombre total d’espèces présentes dans l’Hexagone. Cela correspond à plusieurs dizaines de milliers d’espèces, animales, végétales ou encore fongiques, de la canopée à l’humus du sol ! Observer les espèces pour mieux connaître notre patrimoine naturel L’Observatoire de la Biodiversité des Forêts (OBF) a pour objectif d’alimenter l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN), la base nationale de référence sur la biodiversité française. L’OBF est ouvert à tous : avec ou sans connaissances préalables, seul, en famille, entre amis, en classe ! 42 missions sont organisées, de mars 2015 à février 2016. En savoir plus sur la forêt en cliquant ici. J'aime : J'aime chargement…

Produit en Bretagne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Produit en Bretagne Produit en Bretagne est une entreprise associative visant à promouvoir les savoir-faire des entreprises bretonnes et leurs produits, entre autres via un logo apposé sur ceux-ci. Elle est née de l’initiative d'une poignée d'acteurs économiques bretons : Jean-Claude Simon (groupe coopératif laitier Even), Claude Pujol (Scarmor, centrale d'achat de Leclerc), Jean-Michel Bordais (Leclerc), Jean-Marie Le Gall (groupe coopératif Savéol), Jean-Yves Chalm (Le Télégramme), Jean Bannier (Crédit mutuel de Bretagne) et Gilles Falc'hun (groupe SILL). Fondée en 1993, sous le premier vocable « certifié Bretagne » très vite abandonné au profit de « Produit en Bretagne », cette entreprise associative dispose d'une marque et d'un logo avec un phare apposé sur près de 4 000 produits après une sélection rigoureuse. Dans les années 1980, une expérience un peu semblable, « Made in Breizh », avait été initiée par Danièle Novello-Floc'hlay.

Base de données publique Transparence Santé La base de données publique Transparence - Santé La base de données publique Transparence - Santé rend accessible l’ensemble des informations déclarées par les entreprises sur les liens d’intérêts qu’elles entretiennent avec les acteurs du secteur de la santé. Pilotée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, cette initiative de transparence vise à préserver la nécessaire relation de confiance entre les citoyens, les usagers et les multiples acteurs du système de santé. La transparence, condition indispensable pour préserver la confiance La loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé garantit l’indépendance et l’impartialité des décisions prises en matière de santé. Lien d’intérêts ne signifie pas conflit d’intérêts. Mais il faut que ces liens soient connus de tous et accessibles aisément. « Conventions » et « avantages » : deux types de liens d’intérêts

Vers une ville comestible « La ville résiliente Les villes ont progressivement perdu contact non seulement avec la nature, mais aussi avec leur composante nourricière. Autrefois présents au cœur de la ville et à son pourtour, maraîchers et vergers se sont trouvés atteins par l’étalement urbain et la spéculation immobilière. Il en résulte un paysage urbain banalisé, artificialisé et une insécurité alimentaire accrue. Avec la montée des prix du pétrole et plus généralement la crise écologique et sociale, de nouveaux rapports de proximité sont à réinventer, avec des productions vivrières locales et une plus grande place à la biodiversité, au cœur de la ville. L’enjeu est de renouer avec l’idée d’une ville comestible, où chaque espace vert a une utilité autre que d’être regardé, où chaque espace public laisse place à une appropriation collective et non exclusive, où les espaces « délaissés » ne le sont plus et font l’objet d’une valorisation « comestible ». Les lieux d’implantation seront multiples et favoriseront la diversité. - les toits;

ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE JUSTE ! | Demain en mains Nyeleni Europe BIO CONSOM'ACTEURS | Agir pour une bio locale et équitable

Related: