background preloader

Queen Victoria's Journals - Home Page

Queen Victoria's Journals - Home Page
Queen Victoria's Journals is the product of a unique partnership between ProQuest, the Royal Archives and the Bodleian Libraries. It reproduces as high-resolution, colour images every page of the surviving volumes of Queen Victoria's journals, from her first diary entry in 1832 to shortly before her death in 1901, along with separate photographs of the many illustrations and inserts within the pages. Launched on 24th May 2012, the anniversary of her birth, most of Victoria's life - from childhood, through accession, marriage, bereavement and the long years of widowhood - is contained within these pages and through her eyes we also see the changing face of the nineteenth century. Thirteen volumes in Victoria's own hand survive, with the majority of the remaining volumes transcribed after Queen Victoria's death by her youngest daughter, Princess Beatrice.

http://www.queenvictoriasjournals.org/home.do

Related:  Patrimoine

Le manuscrit du «Vaisseau d'or» d'Émile Nelligan a été retiré des enchères Connexion La Presse canadienne 10 mars 2013 17h20 Culture / LivresLe manuscrit du «Vaisseau d'or» d'Émile Nelligan a été retiré des enchères Un manuscrit du célèbre poème «Le Vaisseau d'or» d'Émile Nelligan a été retiré des enchères, dimanche. Histoire orale, témoignages et archives : quelques conseils de lectures Un billet très (très) bref pour signaler la mise en ligne, en libre accès sur Revues.org (depuis octobre 2011) d’un ouvrage fondamental pour quiconque s’intéresse à l’histoire orale d’un point de vue général, et à la constitution d’un corpus archivistique en particulier : Florence Descamps, L’historien, l’archiviste et le magnétophone. De la construction de la source orale à son exploitation, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, coll. “Sources”, 2005, 888 p. [toujours disponible en version papier, 30€, ou Kindle, 11€]. L’auteure, spécialiste d’histoire orale et d’histoire des administrations (voir un aperçu de sa bibliographie sur Cairn.info), maître de conférences à l’École pratique des hautes études, a contribué à la constitution d’un fond très riche d’archives orales pour le CHEFF, dont vous pouvez consulter le catalogue en suivant ce lien. “Archives orales et entretiens ethnographiques.

La Reine En tant que Souveraine, la Reine Elizabeth II incarne l’état canadien. Elle est source de loi, gardienne principale de la constitution, source des honneurs, centre d’intérêt de l’allégeance, et la personnification « d’une vie consacrée à servir » (Christopher Plummer, Colline Parlementaire, fête du Canada 2010). Une biographie de la Reine est disponible sur le site Web du Patrimoine canadien, de plus, des renseignements sur sa vie et ses activités au sein du Commonwealth se retrouve sur notre page de liens. Cet article-ci est seulement une brève liste des évènements les plus importants qui ont marqué son royaume tout au long des presque 60 ans de règne en tant que Reine du Canada.

Mgr de Laval, Michel Le Tellier et la fondation du Séminaire de Québec le 26 mars 1663 Le 26 mars 1663 revêt une importance particulière dans l’histoire du Canada français. Ce jour-là, François de Montmorency-Laval, «évêque de Pétrée, vicaire apostolique en Canada, dit la Nouvelle-France, nommé par le Roy, premier évêque dudit pays, lorsqu’il aura plu à notre Saint Père le Pape y ériger un évêché» a signé un document officiel établissant le Séminaire de Québec. Ce séminaire prend la forme à la fois d’un établissement devant instruire les clercs «dans les vertus et les sciences convenables à leur état» en formant «les jeunes gens qui paraîtront propres au service de Dieu» et d’un «chapitre d’ecclésiastiques choisis par les évêques dudit pays», chapitre disposant de ressources financières propres. En avril 1663, quelques jours après la signature du document du 26 mars, l’approbation du roi fut donnée pour l’établissement du Séminaire de Québec. Cette approbation porte deux signatures : celles de Louis XIV et de Michel Le Tellier, alors secrétaire d’État de la Guerre.

Les archives de la British Pathé: les actualités cinématographiques La British Pathé est une compagnie qui a connu ses heures de gloire grâce à ses actualités présentées dans les cinémas à travers le monde entre 1910 et 1970 . Plusieurs actualités, durant une minute, sont en ligne à l’adresse suivante: Quelques vidéos concernant le Québec: Les jumelles Dionne (1934 ou 1935). Nées à Corbeil, en Ontario, ces quintuplées sont devenues objets de fascination dans le monde entier. Guerre de 1812 - Refaire l’histoire Les activités soulignant le bicentenaire de la guerre de 1812 sont officiellement lancées. Des dizaines de millions de dollars seront dépensés pour convaincre les Canadiens que 1812 conduira à 1867. Une erreur historique montée en épingle sans vergogne par les conservateurs. Début mars 2010, dans son discours du Trône, Stephen Harper annonçait que serait souligné en grand le 200e anniversaire de la guerre américano-britannique de 1812, conflit qui, selon le premier ministre, avait « contribué à façonner l’identité canadienne ». Une relecture historique qui n’allait pas tarder à être dénoncée par des historiens de toutes tendances, qui trouvaient que le gouvernement conservateur exagérait l’impact de cette guerre obscure.

Le travail d'une vie En fait, c'est le travail d'une vie que M. Vaugeois publie ces jours-ci avec la sortie de son ouvrage intitulé Les Premiers Juifs d'Amérique 1760-1860 - L'extraordinaire histoire de la famille Hart, un bouquin de 386 pages qui ravira les amateurs d'histoire, et qui risque d'interpeller particulièrement les Trifluviens. Et comme il publie le tout aux Éditions Septentrion, maison qu'il a fondée mais qui est désormais gérée par autrui, on n'a pas lésiné sur la facture visuelle pour que son travail profite de la meilleure présentation. Le conteur Suffit d'entendre parler Denis Vaugeois d'un sujet qui le passionne pour qu'automatiquement, son interlocuteur ait le goût d'approfondir le sujet. Or, c'est ainsi qu'il a écrit son livre.

Collection Mémoires vives - Paraloeil - Cinéma et centre de production - Rimouski La collection Mémoires vives, c'est plusieurs centaines de vidéos en ligne sur des sujets aussi variés que les méthodes de pêche ancestrales, les villages autochtones évangélisés, les courses de boîtes à savon ou les défilés du Père Noël. Par cet initiative lancée en 2009, Paraloeil a voulu dépoussiérer le patrimoine audiovisuel de l'Est du Québec et le rendre accessible aux nouvelles générations et aux créateurs en arts médiatiques. Des projets artistiques ont ainsi été créés à partir de cette matière première – les archives – fournie par la population. Ce que les gens du milieu transmédia appellent le « crowdsourcing » a permis la réalisation d'oeuvres sur différentes plateformes: soirée VJing, concours de création Remix Mémoires, essai documentaire Remonter le temps, mini-ciné-parc au centre-ville, et cette plateforme en ligne qui diffuse près de 300 extraits d’archives.

Related: