background preloader

Queen Victoria's Journals - Home Page

Queen Victoria's Journals - Home Page
Related:  Patrimoine

SHSC | Accueil Le manuscrit du «Vaisseau d'or» d'Émile Nelligan a été retiré des enchères Connexion La Presse canadienne 10 mars 2013 17h20 Culture / LivresLe manuscrit du «Vaisseau d'or» d'Émile Nelligan a été retiré des enchères Un manuscrit du célèbre poème «Le Vaisseau d'or» d'Émile Nelligan a été retiré des enchères, dimanche. Par voie de communiqué, son propriétaire a indiqué que des pourparlers étaient en cours avec le ministère de la Culture pour que le document demeure dans le domaine public. L'apparition du manuscrit sur le site Internet eBay, la semaine dernière, avait créé tout un émoi. Deux étudiants avaient lancé une levée de fonds pour tenter de recueillir les deniers nécessaires pour acheter le document. Le ministère de la Culture du Québec s'était également attelé à la tâche pour trouver une solution afin que l'œuvre d'Émile Nelligan «demeure au Québec et dans le domaine public»". Sensibles Le vendeur avait indiqué sur eBay que le poème était signé et daté du 4 mars 1912. Site complet

Mgr de Laval, Michel Le Tellier et la fondation du Séminaire de Québec le 26 mars 1663 Le 26 mars 1663 revêt une importance particulière dans l’histoire du Canada français. Ce jour-là, François de Montmorency-Laval, «évêque de Pétrée, vicaire apostolique en Canada, dit la Nouvelle-France, nommé par le Roy, premier évêque dudit pays, lorsqu’il aura plu à notre Saint Père le Pape y ériger un évêché» a signé un document officiel établissant le Séminaire de Québec. Ce séminaire prend la forme à la fois d’un établissement devant instruire les clercs «dans les vertus et les sciences convenables à leur état» en formant «les jeunes gens qui paraîtront propres au service de Dieu» et d’un «chapitre d’ecclésiastiques choisis par les évêques dudit pays», chapitre disposant de ressources financières propres. En avril 1663, quelques jours après la signature du document du 26 mars, l’approbation du roi fut donnée pour l’établissement du Séminaire de Québec. Cette approbation porte deux signatures : celles de Louis XIV et de Michel Le Tellier, alors secrétaire d’État de la Guerre.

Le travail d'une vie | Linda Corbo | Arts & Spectacles En fait, c'est le travail d'une vie que M. Vaugeois publie ces jours-ci avec la sortie de son ouvrage intitulé Les Premiers Juifs d'Amérique 1760-1860 - L'extraordinaire histoire de la famille Hart, un bouquin de 386 pages qui ravira les amateurs d'histoire, et qui risque d'interpeller particulièrement les Trifluviens. Et comme il publie le tout aux Éditions Septentrion, maison qu'il a fondée mais qui est désormais gérée par autrui, on n'a pas lésiné sur la facture visuelle pour que son travail profite de la meilleure présentation. Le conteur Suffit d'entendre parler Denis Vaugeois d'un sujet qui le passionne pour qu'automatiquement, son interlocuteur ait le goût d'approfondir le sujet. L'homme propose ainsi une somme d'informations impressionnante, qui a bien failli ne jamais être publiée. La famille Hart «À Trois-Rivières, on ne les ostracise pas. Autocensure L'auteur l'affirme sans hésiter, il s'est autocensuré et a marché sur des oeufs constamment en écrivant son bouquin.

Traditions des anciens Canadiens La tradition du poisson d'avril prend son origine en 1564, année où le roi de France, Charles IX, décréta que la célébration de la nouvelle année devait passer du premier avril au premier janvier. Pour se moquer des gens mécontents de ce changement, on commença à leur offrir des simulacres de cadeaux. Ce sont ces farces qu'on baptisa "poissons d'avril" parce qu'avril marquait également l'ouverture de la pêche. Au Québec, la vieille tradition française prit des proportions inégalées. Les gens passaient parfois des semaines à préparer des blagues et des farces pour attraper leur famille, leurs amis, le curé ou le député. Certains journaux se mirent aussi de la partie en mettant sur pied des "collections de noyaux de pêche pour le reboisement du Sahara" ou encore en annonçant "la découverte d'un arbre capable de produire des spaghettis".

Carrefour éducation- architecture de la ville de Québec L’histoire extrêmement riche de Québec a laissé de nombreuses traces dans l’architecture de la ville et dans son patrimoine. Au confluent du Nouveau Monde et de la vieille Europe, du passé et de la modernité, la ville de Québec offre un patrimoine unique au monde. Patrimoine architecturalRessources pédagogiques Reconstruction et modernisationRessources pédagogiques Québec, ville du patrimoine mondialRessources pédagogiques Patrimoine architectural Depuis 1608, gouvernements français, britanniques, canadiens et québécois se sont succédé et ont laissé un héritage architectural qui donne à Québec une spécificité unique. L’architecture classique française en Amérique du Nord Entre 1663 et 1700, Québec est marquée par l’implantation d’une architecture classique française, un style d’architecture inspiré par l’Antiquité dans lequel la rationalité et la symétrie dominent. Vue du vieux Québec © Le monde en images L’architecture traditionnelle au lendemain de la prise de Québec Ressources pédagogiques

Radio-Collège Radio-Collège Radio-Collège est un service de Radio-Canada diffusant des émissions de radio de type éducatif de 1941 à 1956. Ancêtre des émissions éducatives et d’affaires publiques de Radio-Canada, son contenu se veut pédagogique et culturel. Pendant la décennie 1940, Radio-Collège s’adresse surtout aux étudiants des cours classiques et des universités. L’accent est mis sur le savoir scientifique. Plusieurs intellectuels (universitaires, journalistes et artistes) de l’époque participeront à Radio-Collège comme Léon Lortie, Le frère Marie Victorin, Fernand Séguin, le père Ernest Gagnon, Albert Tessier, Simone Monet Chartrand, Guy Boulizon, Luc Lacourcière et plusieurs autres. 1. Maison Lamontagne, Rimouski, monument historique à Rimouski, architecture domestique du Québec, évolution de la maison au Québec, techniques de construction, architecture du XVIIIe et XIXe siècles, exposition De pierre, de bois, de brique.

Related: