background preloader

Produire et manger local

Produire et manger local
Related:  petitecourgerieHumanité

Les circuits courts sur Internet Envie de manger plus frais, plus goûteux, de consommer local, de connaître l’origine des aliments et la façon dont ils sont produits, de se réapproprier son alimentation... Nombreuses sont les raisons qui poussent les consommateurs à chercher de nouvelles façons d’acheter, ainsi que les producteurs qui cherchent à valoriser leur production et à diversifier leurs circuits de vente afin de dégager des compléments. Locavores, régions et terroirs font bel et bien partie du vocabulaire des consommateurs, le made in « près de chez soi » a décidément le vent en poupe. En effet, selon une étude du cabinet Xerfi, publiée mi-janvier, les produits alimentaires régionaux voire locaux ont un bel avenir devant eux. Les réseaux nationaux Mon panier bio : Nicolas, créateur et gérant du site propose un annuaire bien fourni pour trouver des paniers de fruits et de légumes près de chez vous. Ou encore : Le Petit producteur et Direct Producteur Ceux qu’on ne présente plus Les originaux C’est nouveau !

Je suis Locavore Villes en transition | Accueil nouveauconsommateur.com locavore'spirit* Une voie alternative viable: les AMAP en précurseur autogestionnaire ? Les AMAP présentent un certain nombre de caractéristiques qui pourraient aisément se retranscrire dans un contexte autogestionnaire libertaire. Elles sont la parfaite liaison entre le monde rural et le monde urbain et correspondent à des critères de solidarité, de qualité et de désir profond d’exister différemment dans un premier temps au sein du système qui pour l’heure ferme les yeux (les équivalents des AMAP aux Etats-Unis sont illégales et les associations producteurs/consommateurs échappant au contrôle de la grosse industrie agro-alimentaire, sont traquées et fermées par le bureau fédéral corrompu de la FDA, qui a été acheté par l’agro-alimentaire depuis bien longtemps…), mais pour combien de temps ?… Les citoyens doivent soutenir cette excellente alternative à l’agro-business. Le philosophe social Lewis Mumford écrivait ceci dans son "Histoire de la cité" en 1961: Les AMAP en sont une incarnation, plus devrait venir… – Résistance 71 – url de l’article original: Le fonctionnement

Le petit producteur : "Je mange local" ! PHILIPPE RIDET : producteur de lait à Allainville aux Bois (78) L’exploitation de Philippe RIDET est située dans les Yvelines, à proximité de la frontière avec l’Essonne, à 25 km de Rambouillet et 70 km au sud de Paris. Issu d’une famille d’exploitants céréaliers betteraviers, Philippe RIDET entreprend naturellement des études dans le domaine agricole, mais se démarque et, par passion, choisit la voie de l’élevage. Une fois ses diplômes obtenus, il loue ses services pendant 10 ans en tant que vacher et acquiert les connaissances nécessaires à la pratique de son métier. Le 1er juillet 2000, il reprend une ferme laitière de 50 ha, située dans l’Eure-et-Loir : le lait y est déjà valorisé et transformé. Une nouvelle stabulation est construite ainsi qu’une fromagerie, permettant alors la valorisation du lait sur place. Actuellement, Philippe RIDET est en GAEC avec son père qui l’aide à mi-temps sur la ferme et sa belle sœur, responsable de la fromagerie.

8. LE THEATRE FORUM - Institut National de la Jeunesse et de l'E Origines du théâtre forum : le théâtre de l’opprimé Le théâtre forum a été introduit en Europe par l’homme de théâtre brésilien Augusto Boal, c’est une des déclinaisons de son travail sur le théâtre de l’opprimé qui est avant tout un véritable projet à dimension politique. En effet, le théâtre de l’opprimé vise à donner des outils d’émancipation et d’autonomie de la personne, pour comprendre son environnement et agir pour le changer. Imaginées au temps de la dictature militaire, les pratiques imaginées par Augusto Boal se sont diffusées en France et en Europe dans les années 70 ; elles ont acquis depuis une reconnaissance mondiale. La démarche du théâtre de l’opprimé a donc été imaginée pour donner des outils de compréhension et d’action. Dans ce parcours, il sera surtout question du théâtre forum ; méthode très répandue et de plus en plus utilisée par les acteurs de l’éducation populaire. Parcours médias Cas pratique °2 : Le théâtre journal Méthode du théâtre forum

Nevolution Heath asked me to write another bit for Desktop, and I was more than happy to play around with a few thoughts on video games. I tried exploring some of the useful attributes that make up a game. What sets it out as a medium separate to all the others. Where the strength lies in games; how they work in relation to other mediums. Anyway: Gravity.The same parabolic arc again and again and again. 1.All that's needed to make a game is to define a few rules and add a goal or two. Flow.I grab the chair as it flies towards me and throw it straight back at him. 2.The goals shouldn't lead the player on for no reason: the desire to interact within the ruleset and the mechanics should be a worthy experience unto itself. Simulation.I need to remind myself that this isn't a series of intersecting two dimensional planes. 3.By playing with these rules, we're able to explore new ideas that we hadn't considered before. 4.Video games aren't that great at making us feel for characters.

S’engager La Dissidence propose quatre façons complémentaires de s’engager, en fonction des disponibilités et des capacités de chacun. Ces différents niveaux d’engagements visent à permettre à tous de contribuer, d’une manière ou d’une autre à l’effort de Résistance. 1. Renforcer notre présence internet : En diffusant notre site, nos publications et analyses, en s’inscrivant à notre newsletter. En nous soutenant sur Facebook, et nous suivant sur Twitter. 2. En nous écrivant pour nous proposer des articles, analyses, et commentaires. 3. En participant à notre essor local, par des distributions de tracts, ou des collages d’affiches effectués individuellement. 4. Si vous êtes intéressé, il vous suffit ensuite de remplir et envoyer le Formulaire de création d’une Brigade de la Dissidence. Like this: J'aime chargement…

Le PÂTISSON : bon pour la ligne, succulent pour les papilles Bon pour la ligne, succulent pour les papilles : Le Pâtisson C'est le début de sa saison de récolte de cette courge à la forme si singulièrement aplatie, et vous devriez - avec un peu de vigilance - le rencontrer dès à présent à l'étal de votre marchand de fruits et légumes. Si cette courge ne vous est pas trop familière, son bon goût, ses qualités nutritives et les innombrables préparations qu'elle permet mérite toute votre attention. Le pâtisson est un légume-fruit des plus sympathiques, aussi souvent appelé "artichaut de Jérusalem", "bonnet de prêtre" ou "bonnet d'électeur". Le pâtisson est une plante potagère qui appartient à la grande famille des plantes cucurbitacées, laquelle se divisent en un grand nombre d'espèces (plus de 100 !) A ce titre, les GENRES les plus connus et usuels sont : Citrullus (pastèques)Cucumis (concombres et melons)Cucurbita , qui nous intéresse ici, puisque c'est celui du pâtisson. Le genre cucurbita comprend lui-même plusieurs ESPÈCES : José

accompagner créateurs indépendants français ► French Lab : la mode alternative 100% made in France ! Je suis auvergnate, je vis à Clermont-Ferrand et je suis la créatrice de God Bless America : une boutique en ligne spécialisée dans la mode vintage et la promotion de jeunes créateurs indépendants. ► Lancé pour la première fois en mars 2011 à Clermont-Ferrand, God Bless America, c'est déjà : 6700 abonnés newsletter, 3500 fans facebook, 2000 followers twitter, plus de 90 parutions presse, web et tv (Muteen, Public, Flavor, l’Express Style, Glamour, Be, Paulette, Street Tease, Paris Première, Miss Pandora, Pauline Fashion Blog, Hey Dickface…) God Bless America, depuis le début, c'est une sélection toujours pointue et cohérente / un concept original, éthique et international ! Des vêtements vintage haut de gamme, importés de Los Angeles et la promotion de jeunes créateurs "coups de coeur" du monde entier ! Exemple d'une collaboration avec des talents auvergnats : Lookbook FW12/13 Pourquoi soutenir mon projet ?

Related:  Alimentationproduire et manger localà Classer dans : ALIMENTATIONPackaging - Local