background preloader

Produire et manger local

Produire et manger local
Dans l'Aude, à Castelnaudary, j'ai entamé dès le 9 Septembre 2008 une expérience : celle de me nourrir exclusivement, durant une année, de produits ayant poussé à moins de 150 km de chez moi et en faisant mon possible pour consommer le maximum dans un rayon de 15 km... Nous vivons avec une épée de Damoclès : celle de la raréfaction et de l'augmentation du prix du pétrole. Notre nourriture dépend de lui pour sa production comme pour son acheminement. Dans ce contexte, que se passe-t-il si l'on enlève à nos sociétés cet élément déterminant ? Engagé, je cherche un moyen de sensibilisation autour des questions de souveraineté alimentaire, de préservation de la terre nourricière et de son accès. Entendant parler d’une expérience de deux journalistes canadiens qui, il y a quelques années, s’étaient nourris avec des produits exclusivement locaux, je me suis dit que ce pourrait être un outil pédagogique intéressant.

http://www.mangeonslocal.fr/

Related:  Environnement écologie CitoyennetépetitecourgerieHumanité

Ligue Protection des Animaux LPO Vous êtes un élu, un chef d’entreprise, un directeur d’établissement, un enseignant… et vous disposez d’un coin de nature, rejoignez-nous ! Vous pouvez vous engager aux côtés de la LPO pour protéger la biodiversité de proximité avec le réseau des Refuges LPO. Téléchargez la plaquette Refuges "Personne morale" Téléchargez le livret Municipalité et protection de la nature Vous êtes dans une école, une maison de retraite, un hôpital, un centre de loisirs, une structure d’accueil pour personnes handicapées, une association de protection de la nature … Créez un Refuge LPO et agissez pour la protection de la nature !

Les circuits courts sur Internet Envie de manger plus frais, plus goûteux, de consommer local, de connaître l’origine des aliments et la façon dont ils sont produits, de se réapproprier son alimentation... Nombreuses sont les raisons qui poussent les consommateurs à chercher de nouvelles façons d’acheter, ainsi que les producteurs qui cherchent à valoriser leur production et à diversifier leurs circuits de vente afin de dégager des compléments. Locavores, régions et terroirs font bel et bien partie du vocabulaire des consommateurs, le made in « près de chez soi » a décidément le vent en poupe. En effet, selon une étude du cabinet Xerfi, publiée mi-janvier, les produits alimentaires régionaux voire locaux ont un bel avenir devant eux. S’engager La Dissidence propose quatre façons complémentaires de s’engager, en fonction des disponibilités et des capacités de chacun. Ces différents niveaux d’engagements visent à permettre à tous de contribuer, d’une manière ou d’une autre à l’effort de Résistance. 1. Renforcer notre présence internet : En diffusant notre site, nos publications et analyses, en s’inscrivant à notre newsletter. En nous soutenant sur Facebook, et nous suivant sur Twitter.

Mon top 5 des projets locavores en 2010 Aujourd’hui, à la manière du top 5 de mes cadeaux écolocavores proposé avant les fêtes dans le cadre de la loop de Noël de quelques éco-blogueurs, je vous propose de revenir sur 5 actualités qui ont marqué, à mon sens, l’année 2010 : Pour commencer, rappelons avant tout que 2010 fut, pour de nombreux analystes, l’année du local: d’ailleurs, plusieurs émissions ont été consacrées au sujet, entre Capital Terre diffusé en mars sur M6, Faut pas rêver en août sur France 3, et l’ensemble des médias qui m’ont interrogée sur le sujet, la thématique du bio et du local a en effet été à l’honneur. Deuxième élément à retenir en 2010 : Jamie Oliver, le chef britannique qui a décidé de provoquer une révolution des pratiques alimentaires chez nos amis anglo-saxons. Les blogs culinaires, comme Papilles et Pupilles, en ont beaucoup parlé, notamment avec le flashmob qu’il a organisé dans une université américaine, afin de mobiliser les troupes: Le label Bio Cohérence dévoilé le 12 avril 2010

Le petit producteur : "Je mange local" ! PHILIPPE RIDET : producteur de lait à Allainville aux Bois (78) L’exploitation de Philippe RIDET est située dans les Yvelines, à proximité de la frontière avec l’Essonne, à 25 km de Rambouillet et 70 km au sud de Paris. Issu d’une famille d’exploitants céréaliers betteraviers, Philippe RIDET entreprend naturellement des études dans le domaine agricole, mais se démarque et, par passion, choisit la voie de l’élevage. Une fois ses diplômes obtenus, il loue ses services pendant 10 ans en tant que vacher et acquiert les connaissances nécessaires à la pratique de son métier. Le 1er juillet 2000, il reprend une ferme laitière de 50 ha, située dans l’Eure-et-Loir : le lait y est déjà valorisé et transformé. Une nouvelle stabulation est construite ainsi qu’une fromagerie, permettant alors la valorisation du lait sur place.

Une voie alternative viable: les AMAP en précurseur autogestionnaire ? Les AMAP présentent un certain nombre de caractéristiques qui pourraient aisément se retranscrire dans un contexte autogestionnaire libertaire. Elles sont la parfaite liaison entre le monde rural et le monde urbain et correspondent à des critères de solidarité, de qualité et de désir profond d’exister différemment dans un premier temps au sein du système qui pour l’heure ferme les yeux (les équivalents des AMAP aux Etats-Unis sont illégales et les associations producteurs/consommateurs échappant au contrôle de la grosse industrie agro-alimentaire, sont traquées et fermées par le bureau fédéral corrompu de la FDA, qui a été acheté par l’agro-alimentaire depuis bien longtemps…), mais pour combien de temps ?…

Belo Monte : Ce que les bulldozers font, les pelles le défont…. Accueil » Écologie, environnement et animaux » Belo Monte : Ce que les bulldozers font, les pelles le défont…. Titre initial : Ce que les bulldozers et les politiques cyniques font, les pelles et la résistance populaire le défont Alimentation: qui sont les locavores? Après les omnivores, voici les locavores. Ce groupe d’idéalistes rassemble des consommateurs autour de l’idée simple qui est de se nourrir localement de manière exclusive. Le locavore est une personne consciente des dérives de notre société de consommation et de nos industries agro-alimentaires et qui décide de s’alimenter autrement.

accompagner créateurs indépendants français ► French Lab : la mode alternative 100% made in France ! Je suis auvergnate, je vis à Clermont-Ferrand et je suis la créatrice de God Bless America : une boutique en ligne spécialisée dans la mode vintage et la promotion de jeunes créateurs indépendants. ► Lancé pour la première fois en mars 2011 à Clermont-Ferrand, God Bless America, c'est déjà : 6700 abonnés newsletter, 3500 fans facebook, 2000 followers twitter, plus de 90 parutions presse, web et tv (Muteen, Public, Flavor, l’Express Style, Glamour, Be, Paulette, Street Tease, Paris Première, Miss Pandora, Pauline Fashion Blog, Hey Dickface…) God Bless America, depuis le début, c'est une sélection toujours pointue et cohérente / un concept original, éthique et international ! Des vêtements vintage haut de gamme, importés de Los Angeles et la promotion de jeunes créateurs "coups de coeur" du monde entier !

Demain l'Homme, ex SOS-planete : Dès 2012, dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète au rythme actuel de consommation. Disparition des derniers gisements de ressources, matières premières, réserves et minerais On aurait pu croire les gisements géologiques inépuisables. Mais il n'en reste pas pour des millénaires, ni même pour des siècles, mais seulement pour quelques dizaines d'années. Preuve qu'à cette allure notre civilisation technologique n'est pas du tout durable sous sa forme actuelle et qu'elle doit évoluer au plus vite. Mais nous avons peut-être 50 ans d'avance sur notre temps, car les ressources ne manifestent encore aucun signe de pénurie ! Ce terrible échéancier, dont pratiquement personne n'a entendu parler (mise à part la fin du pétrole), nous amène à nous interroger sur le fonctionnement inconscient de notre civilisation qui s'apprête à livrer aux générations futures une Terre vidée de ses richesses et de sa substance. Notre planète n'est pas infinie.

Le PÂTISSON : bon pour la ligne, succulent pour les papilles Bon pour la ligne, succulent pour les papilles : Le Pâtisson C'est le début de sa saison de récolte de cette courge à la forme si singulièrement aplatie, et vous devriez - avec un peu de vigilance - le rencontrer dès à présent à l'étal de votre marchand de fruits et légumes. Si cette courge ne vous est pas trop familière, son bon goût, ses qualités nutritives et les innombrables préparations qu'elle permet mérite toute votre attention. Le pâtisson est un légume-fruit des plus sympathiques, aussi souvent appelé "artichaut de Jérusalem", "bonnet de prêtre" ou "bonnet d'électeur". Ovnis et extraterrestres dans l'art antique Ovnis et extraterrestres dans l'art antique Dans les peintures rupestres. Vous le savez déjà probablement mais contrairement à l’idée générale communément admise, les objets volants non identifiés et leurs occupants ne sont absolument pas apparus un beau jour de 1945, peu après les premières explosions nucléaires, mais depuis bien plus longtemps que cela.

Related: