background preloader

La perversion à travers les âges

La perversion à travers les âges
Les pervers font le mal pour le mal, jouissent de l’angoisse qu’ils suscitent chez autrui et défient les normes morales d’une société par leurs conduites « déviantes ». Mais est-on pervers de la même façon au Moyen Âge qu’au XXIe siècle ? Violeur d’enfants, mari manipulateur, homme politique aux mœurs légères… Désormais, pas une semaine sans que le mot « pervers » soit utilisé à tort et à travers dans les médias pour désigner à la vindicte publique des individus dont le comportement déviant scandaleux, grotesque ou abject nous donne à voir dans un miroir grimaçant ce que nous nous évertuons à cacher sans cesse : la part obscure de nous-mêmes (1). Mais où commence la véritable perversion ? L’existence du mot « pervers » est attestée en 1190 et dérive de « pervertere » : retourner, renverser, inverser, commettre des extravagances. Avant l’existence du mot, pouvait-on constater l’existence de la chose ? >> L’existence du mal chez un individu relève-t-elle de l’ordre divin ? • Acrotomophilie

http://www.scienceshumaines.com/la-perversion-a-travers-les-ages_fr_28744.html

Related:  Criminologie - Histoire

Vivre au Moyen Age Crime, État et société à la fin du Moyen Age Spectacle d'une rare intensité, l'exécution capitale est un grand moment de la vie médiévale, d'autant plus qu'elle est rare. Le 1er juillet 1413, Pierre des Essarts, prévôt de Paris pendant le règne de Charles VI est condamné à mort et exécuté sous une forme que nous relate l'un de ses contemporains resté anonyme, et connu sous le nom de " bourgeois de Pris " : " Fut ledit prévôt pris dedans le Palais, traîné sur une claie jusqu'à la Heaumerie (rue Saint-Denis), et puis assis sur une planche en la charrette, tenant une croix de bois en sa main, vêtu d'une houppelande à carreaux fourrée de martres, des chausses blanches et des escafinons (chaussons) noirs en ses pieds, en ce point mené ès Halles de Paris, et là on lui coupa la tête, et fut mise plus haut que les autres plus de trois pieds. Le corps de Pierre des Essarts est ensuite pendu.

Naissance de la psychologie sociale Les débuts de la psychologie sociale expérimentale sont marqués par deux expériences aux résultats contradictoires. La première exposée ici est celle de NormanTriplett datant de 1897 et qui instaure le concept de facilitation sociale. Après avoir observé des cyclistes, Triplett cherchait à savoir si la situation de compétition améliorait ou pas la performance de chacun. Pour répondre à cette question, il conduit une analyse d’archive de plus de 2000 coureurs de haut niveau ayant participé à des courses de 25 miles ; 40 Km et cela dans les trois conditions suivantes : Course contre la montre : Une distance imposée doit être parcourue le plus rapidement possible et seul.

1 personne sur 20 a déjà vécu un ou des symptômes psychotiques Dans une étude menée avec 8580 personnes de 16 à 74 ans, 5.5% d'entre elles avaient déjà vécu des symptômes psychotiques tels que des pensées paranoïdes, des hallucinations, l'impression que les pensées subissent une interférence extérieure ou l’impression de vivre une expérience étrange. Les facteurs qui ont été identifiés comme étant liés à ces symptômes étaient la dépendance à l'alcool ou aux drogues, des événements stressants récents et des habiletés intellectuelles moins développées. Pour ce qui est de la dépendance aux drogues, les symptômes psychotiques étaient le plus souvent liés au cannabis. Cette étude, publiée dans le British Journal of Psychiatry, montre selon l'auteure que les symptômes psychotiques existent dans la population comme un continuum plutôt que comme un critère de diagnostic catégorique. Les personnes rapportant de tels symptômes ont été examinées et seulement une sur 250 a reçu un diagnostic de maladie mentale comme la schizophrénie ou la maniaco-dépression.

Histoire: La Piraterie Le pirate tire son nom du mot grec peiratês, qui signifie celui qui cherche fortune et qui entreprend. Une définition qui convient à la totalité de ces hommes partis à la découverte du Nouveau-Monde; si tous ne furent pas boucaniers ou flibustiers, tous, en revanche, furent pirates à un moment ou à un autre de leur parcours, cherchant à s’enrichir en profitant du contexte et des circonstances. Vieille comme le monde, la piraterie trouva dans ces îles encore vierges un creuset fabuleux pour se développer à l’abri du contrôle des États. À l’heure de la Grande-Découverte, les nations européennes devaient contrôler de nouveaux territoires gigantesques et le recours aux forbans, qui pullulaient déjà dans la région, était inévitable. On les tolèra tout d’abord, parce qu’on y était bien obligé, puis on les soutint, on les cautionna, on s’appuya enfin sur leur puissance pour affaiblir l’ennemi. Mais la situation évolua et l’ennemi changea, puis cessa d’en être un, selon les alliances du moment.

Comment reconnaître un psychopathe Vous avez vu des films sur les serial-killers, et parfois vous traitez même vos amis de psychopathes pour leurs agissements. Mais savez-vous vraiment ce que ce terme recoupe ? Comment reconnaître les symptômes de ce trouble de la personnalité ? Trouble bipolaire ou dépression? Dépression et épisodes maniaques Dans le trouble bipolaire, les phases de dépression alternent avec les épisodes maniaques. Au cours d'un épisode maniaque, le patient est anormalement gai, euphorique. Il a des idées de grandeur, croit qu'il va devenir un grand écrivain, chercheur, homme politique..., parfois ne dort que peu ou plus...

La grande criminalité au Moyen Âge. Eppenheim, l'exemplaire Au XIVe siècle l'Allemagne était dans l'anarchie la plus complète. L'Église, l'empereur, les barons, les villes libres s'agitant dans un conflit perpétuel, le désordre, était sans bornes. De cette anarchie naissait l'ordre des raubritter ou chevaliers du vol, hommes parfois de bonne naissance, vivant, dans un siècle sans loi, de rapines et de spoliations. De jeunes nobles embrassaient cette carrière avec enthousiasme. Plusieurs y restaient de vulgaires larrons, aussi féroces que rapaces.

L’art-thérapie au secours de la communication 1Dans les milieux de soins psychiatriques, les pratiques artistiques utilisées à des fins thérapeutiques, regroupées généralement sous le nom d’« art-thérapie », suscitent un intérêt croissant. En témoignent l’émergence d’ateliers de ce type dans un grand nombre d’institutions spécialisées, ainsi que la quantité de formations diverses (y compris universitaires) mises en place pour répondre à la demande de professionnels soucieux d’acquérir des outils spécifiques. Parallèlement, ces pratiques « art-thérapeutiques » ont fait l’objet de plusieurs publications d’envergure, mais aussi de nombreuses expositions. Des revues et des musées leur sont aujourd’hui entièrement dédiés.

TDAH, hyperactivité et troubles du comportement : la solution est peut-être dans l'assiette 30mar « Ne tient pas en place », « turbulent », « gère mal ses émotions », « perturbe ses camarades » ou bien à l’opposé : « distrait », « timide », « dans la lune », « tête en l’air », « n’arrive pas à se concentrer », etc. Si vous retrouvez ces remarques dans son bulletin, cherchez dans son assiette, vous y trouverez des éléments de réponse. Une étude faite sur des enfants prouve que les additifs alimentaires nuisent à leur santé, et plus particulièrement sur leurs comportements. Preuve en images. En 1941 sort aux écrans un film d’épouvante : Docteur Jeckyll et Mister Hide, une adaptation filmographique d’une courte nouvelle écrite soixante ans plus tôt par Robert Louis Stevenson. Le mystérieux massacre antique de l’île d’Öland En français on parle d'affaire non résolue, de crime non élucidé. En anglais on utilise l'expression plus imagée de "cold case", un dossier froid, classé sans suite, que l'on rouvre des années après pour tenter de reprendre l'enquête avec un œil neuf. Mais dans le cas de l'île suédoise d'Öland, le dossier est plus que froid : plus de 1 500 ans se sont écoulés depuis le massacre aussi brutal que mystérieux que des archéologues mettent lentement au jour, massacre qui pourrait inspirer un des nombreux auteurs de polars que la Scandinavie a enfantés... Comme le relate un long reportage qui vient de paraître dans le magazine Archaeology, tout a commencé en 2010 sur le site du "borg" de Sandby, à quelques dizaines de mètres de la mer Baltique, le mot "borg" désignant un village fortifié antique dont l'île d'Öland compte 18 exemplaires. Reconstitution du "borg" de Sandby réalisée après des prospections géophysiques. © Viberg et al./Archäologisches Korrespondenzblatt.

Symptômes de démence, Tests, Soins Qu’est-ce que la démence? La démence est un terme général désignant un déclin des aptitudes mentales assez grave pour interférer avec la vie quotidienne. Les pertes de mémoire en sont un exemple. La maladie d’Alzheimer est la forme la plus commune de démence. À propos de la démence Manie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il ne faut pas confondre l’état maniaque avec des traits obsessionnels (obsession du ménage et de la propreté par exemple), acception pourtant retenue dans le langage courant. Symptômes et signes[modifier | modifier le code] Un épisode maniaque est caractérisé par une modification de l’humeur, et la survenue de certains symptômes tels ceux décrits ici.

Sciences criminelles: Un «expert» romand primé par les Américains - News Savoirs: Sciences Sciences criminelles Le Romand Pierre Margot, l'inventeur de la première lampe judiciaire, la Polilight, s'est vu attribuer mi-août une récompense qui n'était encore jamais revenue à un non-Américain: le John A. Dondero Memorail Award.

article très intéressant qui me fait penser à l'essai de Georges Bataille ; "La littérature et le mal", qui nous apprend combien l'histoire de la littérature est liée à celle de la perversion by rouxsandrinegroupecpsy Mar 2

Related: