background preloader

MarcBonfils : PagePrincipale

MarcBonfils : PagePrincipale

L’impression 3D est-elle le moteur de la fabrication de demain « Il y a une sorte de pensée magique chez les geeks aujourd’hui autour de l’impression 3D », s’énerve Christopher Mims pour la Technology Review. Alors que les imprimantes 3D deviennent accessibles aux amateurs – la Thing-o-Matic de MarkerBot ne coûte que 1 100 dollars – et que Pirate Bay estime que les « physibles » – les plans d’objets qu’on peut réaliser via des machines 3D et qui s’échangent dès à présent sur The Pirate Bay – sont la nouvelle frontière du piratage, des penseurs comme Tim Maly pensent que nous approchons de la fin de « l’expédition ». C’est-à-dire qu’il sera bientôt plus coûteux d’expédier une pièce depuis la Chine ou de n’importe quel endroit où elle est fabriquée, que de la fabriquer soi-même. Les promesses de l’impression 3D Pourtant, Christopher Mems ne porte pas un regard hautain sur l’impression 3D. Il la connait bien et n’est pas en reste de projets étonnants. Et Christopher Mims de détailler les progrès qu’il y a encore à accomplir.

PROJET WIKI ressources-permaculture.fr Le Projet (avec une majuscule), c'est l'ensemble des acteurs et des actions qui vont dans le sens de la créanimation de ressources francophones, utiles en permaculture. Le Projet c'est pour l'instant : le référencement, l'organisation et la diffusion des ressources documentaires de langues françaises qui concernent la permaculture, la création de ressources, et l'animation de dynamiques collaboratives pour créer et diffuser ces ressources, la créanimation d'une plate-forme internet servant de support pour les points ci-dessus. Le Projet comprend : un Collectif (les usagers contributeurs du site) une association loi 1901 plusieurs sites internet utilisant un outil clé : le YesWiki des Equipiers (dont les deux fondateurs du Projet) un un public d'internautes lecteurs l'animation du réseau du ProjetAnimation...de anima : souffle.

Rio+20 : La perte de biodiversité est-elle une perte pour l'homme? bein évidement Martin-pêcheur, espèce protégée United Nations Photo©via Filckr CC En 1992, lors du premier sommet de la Terre qui s’est tenu à Rio de Janeiro, la diversité biologique avait fait l’objet d’une convention spéciale dont l’un des buts principaux était la conservation de la biodiversité. Cette convention, signée par 168 pays en 1993, est le premier document qui reconnaît, en termes de droit international, que la conservation de la diversité biologique est une préoccupation commune pour l’ensemble de l’humanité. En 2010, année internationale de la biodiversité, le protocole de Nagoya prévoyait l’adoption d’un plan stratégique 2011-2020 visant, entre autres, la création d’espaces protégés couvrant 17% de la surface de la Terre et 10% de celle des mers. On trouvait également, dans ce protocole, un accord pour la création d’une plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques, l’ IPBES, équivalent du GIEC pour la biodiversité.

Media Nature : localisation et realite augmentee L'InfoLettre Date : 15 décembre 2012 Objet : [InfoLettre-RP.fr 8] Les nouvelles du Projet Ressources-permaculture.fr Bonjour Valentine, David, Cynthia, Gigi, Hilde, Anne Lamoise, grandevallee, Vinco, Cathy, t-s-r, Michèle, Jean-Yves, relax-shiatsu, Olivier, philippe, Lydia, Phil, satya, Juliette, Sylvaine, Benoit, Edwige, yikadod, Thibaut, kriss, emmanuel, Roussette, Sebpermaculture, David, Phil, Clément, Sandrine, bertrand, Marine, Clément, Praodecasa, Patricia, babar79, tamara, sabrina, ais, Ba, martine, FraTERRE, Guillaume, gaelle, Olivier, mary, Seb, jeremy, Aulde, Fondale, coccinelle, Lionel, Alan, Harout, solenne, ben, Permakodama, Delphine ... et tous les anciens abonnés...(98 inscrits à ce jour) Il aura fallu un peu de temps pour envoyer cette infolettre (dernière parution en juillet), l'équipe du Projet accuse une petite baisse de régime pour deux raisons principales : Mais, Nous sommes permaculteurs. Transformons nos problèmes en solutions : L'info du jour

Sauvages de ma Rue L’ebook de Rue89 avec Pierre Rabhi disponible sans DRM Le livre numérique de Rue89, « Conversations avec Pierre Rabhi : Il ne suffit pas de manger bio pour changer le monde » (co-édité avec Versilio) est désormais accessible chez les libraires en ligne indépendants, y compris dans une version sans DRM : vous le trouverez sur le site Lulu avec une licence de droits d’auteur standard, c’est-à-dire autorisant une copie privée. La publication de notre premier ebook s’était d’abord faite sur les plateformes d’Apple (l’iBookstore), d’Amazon (Kindle) et de la Fnac. Certains riverains s’étaient agacés de cette concession aux « gros » aux plateformes fermées, qui utilisent des systèmes de DRM (pour « digital rights management »). A ceux qui maîtrisent mal ces enjeux, Martin Untersinger, journaliste en charge des nouvelles technologies à Rue89, s’était efforcé de les expliquer en termes simples :

La Librairie Perma-Culturelle Explications sur le fonctionnement de la Librairie ci-dessous. Nouveautés janvier 2014 ! < Un livre plein d'enseignements pour les permaculteurs Et un manuel de jardinage complet et éthique > La librairie propose des ouvrages sur les sujets : de la permaculture, de l'agriculture naturelle, du jardinage biologique, et de tout autre système ou concept dont la vocation est de permettre à chacun d'œuvrer à la construction d'un monde meilleur, et dont la philosophie est de faire avec la nature et non contre elle. Dernière info (septembre 2013) Consom'action autonome La librairie encourage les acheteurs à devenir acteur de leur achat, devenir des consom'acteurs, responsables et autonomes. C'est pourquoi, il vous est demandé : Les prix et l'éthique La librairie permet de consom'acter sur le principe de la participation consciente. Les modes de paiement proposés sont les suivants : par chèque bancaire par virement bancaire La livraison Mot du gérant "La librairie est une activité que je gère seul.

des ondes sonores émises par le fenouil? Ceux qui, comme moi, aiment Franquin, ont probablement le souvenir de cette planche savoureuse où Gaston Lagaffe, pensant que les plantes sont sensibles à la musique et désireux d’accroître le bien-être d’un pied de lierre, veut lui jouer un petit air. Mais aux premières notes affreuses émises par le tristement célèbre gaffophone, la plante tente de s’échapper par la fenêtre ouverte… Ce que dit le gag, c’est que le son de cet instrument générateur de catastrophes doit vraiment être horrible si « même un végétal » ne le supporte pas. Encore faut-il que les plantes ne soient pas sourdes comme leurs pots et qu’elles puissent percevoir les vibrations sonores. La notion de communication dans le monde végétal a longtemps été tenue pour marginale (voire inexistante) quand elle n’a pas été raillée. Dans une nouvelle étude publiée le 22 mai par PLoS ONE, une équipe italo-australienne a voulu explorer tous les modes de communication possibles entre deux plantes, le piment et le fenouil.

logz podcast gestionnaire de site ( CMS management système ) Nous Rejoindre sur la "ferme wiki" --> La permaculture vous passionne ? vous voulez partager des ressources, écrire des articles, des synthèses, participer ou initier l'élaboration de listes thématiques... ce site et tous ses satellites collaboratifs sont fait pour vous ! Le projet évoluera avec votre participation et vos idées. Tout seul on pense aller plus vite - Ensemble on peut aller plus loin En utilisant cette plateforme wiki nous pouvons partager facilement du contenu, utiliser des formulaires, rédiger des articles, en corriger d'autres, développer des dossiers de ressources spécifiques (par exemple : botanique, éco-construction, l'eau, la gouvernance, etc...). Ce projet vous intéresse Restez donc informé de son évolution : inscrivez vous à l'infolettre Participez à son évolution Créez-vous un compte ! 8 derniers comptes utilisateurs

Related: