background preloader

Enseignements artistiques - Ressources pour l'enseignement de cinéma-audiovisuel

Enseignements artistiques - Ressources pour l'enseignement de cinéma-audiovisuel
Related:  Certification CAV

Skyfall et les objets culturels : James Bond, Turner et Tennyson | Alètheia Dans le titre, j’ai failli dire “des produits culturels”, mais je crains la vindicte des Amateurs d’Art. Toujours est-il que ce film, populaire s’il en est, permet de toucher du doigt (référence aux pervers haptiques de service) la formidable richesse des influences croisées des différents moyens d’expression artistique. Ce qui est, si j’ai bien suivi les cours d’André Gunthert ici ou là, sa proposition la plus révolutionnaire, controversée, discutée et à laquelle je souscris totalement. Nous avons donc d’une part un objet du 7ème art qui déploie depuis 50 ans tous les trucs du cinéma et du marketing : du mouvement, des images, une histoire, des personnages familiers, des blagues, une séquence émotion. De l’autre, un sommet de la peinture anglaise du début du 19ème, le “peintre de la lumière” Joseph Mallord William Turner, présenté dans un monument de l’institution académique, la National Gallery à Londres. De troisième part (qui a dit que les répartitions devaient être binaires ?)

Grammaire du cinéma | Rapports de jury section Cinéma-Audiovisuel - Arts plastiques - Éduscol Rapport de jury des académies franciliennes - Session 2015 (PDF, environ 101 ko)Extrait : "L'absence de CV synthétiques est gênante pour le jury. Les CV extraits d'i-prof ne sont pas forcément pertinents pour rendre compte des spécificités d'un parcours professionnel conduisant à se présenter à la certification complémentaire. Les CV par ailleurs peuvent dire "en creux" beaucoup de choses, il faut se préparer à argumenter sur les éventuelles fluctuations au cours d’une carrière dans l'investissement en termes de formation ou de montage de projets. Une sincérité raisonnable est toujours préférable à des constructions qui tordent le réel.Certains candidats ont utilisé des plateformes de partage pour présenter des compléments audiovisuels à leur dossier, c'est une solution à encourager à condition toutefois que la sélection soit pertinente et resserrée, ne demandant pas des heures de visionnage. Certains dossiers auraient parfois gagnés à être relus.

Domaines artistiques - Cinéma et audiovisuel Situation L'image sous toutes ses formes est au cœur de la plupart des pratiques culturelles des jeunes : cinéma, photographie, télévision, jeux video, internet, etc. Depuis plus de vingt ans, l'École a mis en place une éducation théorique et pratique à ce langage complexe, dont les codes et les techniques évoluent sans cesse. L'éducation à l'image occupe une place particulière dans les programmes d'enseignement, puisqu'elle figure aussi bien dans les arts visuels en primaire que dans les arts plastiques au collège. Au lycée, les élèves peuvent choisir le cinéma dans le cadre d'enseignements de spécialité et d'options facultatives. Objectifs éducatifs aiguiser le regard des élèves afin qu'ils sachent lire les images, se les approprier avec recul et sens critique ;s'initier aux techniques les plus variées ;connaître le patrimoine cinématographique ;sensibiliser les élèves à la création contemporaine. Des dispositifs en partenariat avec le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC)

Ciné lycée : 200 films pour les lycées Man Ray / Paul Eluard - Les Mains libres - 1937 - Qu'est-ce que le surréalisme ? Il est plus facile de trouver dans les livres et sur la toile une histoire du surréalisme, en particulier dans ses relations avec le mouvement Dada, qu'une stricte définition de ce terme, pourtant indispensable. Nous nous inspirerons donc fortement pour cela de l'article « Surréalisme » de Jean-Paul Clébert, dans son excellent Dictionnaire du surréalisme, qui date de 1996 et que Le Seuil serait bien inspiré de rééditer. I/ Un néologisme dont il faut tenter d'arrêter le sens A/ Surréalisme, surnaturalisme, supernaturalisme ou idéoréalisme ? Apollinaire précise le sens qu'il donne à cet adjectif dans sa préface : 2. A partir de ce moment, les termes « surréaliste » et « surréalisme » sont utilisés assez régulièrement, sans être forcément accompagnés d'une définition ; c'est en 1924 qu'une mise au point devient nécessaire. 3. L'adjectif substantivé « supernaturaliste » est attesté pour la première fois en 1828 dans la traduction que fait Nerval du Faust de Goethe. 4. 5. 1. 2. 3.

L'éducation à l'image, au cinéma et à l'audiovisuel À l'école, au collège, au lycée Tout au long du parcours des élèves, l'éducation à l'image, au cinéma et à l'audiovisuel est présente sous différentes formes. Elle contribue à l'acquisition du socle commun de connaissances et de compétences et de culture que chaque élève doit maîtriser à l'issue de la scolarité obligatoire. Le parcours d'éducation artistique et culturelle (PEAC) Le PEAC met en cohérence la formation des élèves du primaire au secondaire, et sur l'ensemble des temps éducatifs : scolaire, périscolaire et extra-scolaire. À l'école : l'initiation La maternelle propose une première sensibilisation artistique. Au CP et au CE1, l’enseignement des arts visuels s’appuie sur une pratique artistique régulière et diversifiée. Du CE2 au CM2, l’enseignement artistique amène les élèves à cerner la notion d’œuvre, avec la fréquentation d’œuvres de plus en plus complexes. Au collège : l'approfondissement Au lycée : la diversification des parcours La place du cinéma au lycée professionnel

Cinéma et audiovisuel - ac-grenoble Option « ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES » en CPGE Lycée BERHOLLET- ANNECY L'option « Etudes cinématographique » en Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles offre une formation à la fois théorique et pratique en Hypokhâgne et en Khâgne. En HK : En première année, les élèves sont invités 4h par semaine à découvrir le cinéma comme art à travers des cours magistraux d'Histoire et d'Esthétique du cinéma, la fréquentation d'oeuvres et comme pratique grâce à la réalisation de formes courtes (scénario, tournage, montage) En K-cinéma : Les élèves qui choisissent d’en faire leur spécialité en K, approfondissent à raison de 4h par semaine, un double programme limitatif visant la préparation au concours de l'ENS-LSH. HORAIRES Le lycée Berthollet propose donc 8h hebdomadaires de cinéma aux étudiants choissant cette option (4h en HK et 4h en K). PROJETS Les élèves sont régulièrement mis en contact avec la vie culturelle locale. Pour toute information complémentaire : perrine_lamy@yahoo.fr

Clermont-Ferrand : ça tourne à l'école éphémère... Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Clarisse Fabre - Clermont-Ferrand Envoyée spéciale Les comédiens du conservatoire de Clermont-Ferrand sont prêts. Les maquilleuses ont fait leur travail. Pour la première fois, elles déploient leurs talents sur un plateau de cinéma. Chaque année, depuis 2003, elle se transforme durant cinq jours en "école éphémère" de cinéma, baptisée l'Atelier, à l'occasion du Festival du court-métrage. "Rencontrer les réalisateurs ne suffit pas à comprendre comment on tourne un film. A Clermont, les étudiants se jettent à l'eau. Plus loin, d'étranges silhouettes lunaires déambulent, dans leur combinaison blanche : ces jeunes préparent le diplôme des métiers d'art, à Cournon d'Auvergne, et se destinent aux métiers de l'animation. Au fond à gauche, derrière le rideau noir, c'est l'atelier de direction d'acteurs. On traverse une cour, et voici la grotte enchantée des lycénnes du bac pro photo de Romagnat.

"Lorenzaccio" d'A. de Musset - CRDP de l'académie d'Aix-Marseille - Centre régional de documentation pédagogique - SCEREN Conférence sur la pièce d’Alfred de Musset, au programme du Bac 2012-2013.Par Olivier Barbarant, Inspecteur général de Lettres.Ecoutez la conférence en ligne ! Etudier Lorenzaccio dans la perspective du domaine d’étude "Lire, écrire, publier", c’est, comme le dit la lettre des programmes, appréhender "une oeuvre dans sa globalité", en tenant compte de l’aventure de sa réception, pour "rendre les élèves capables d’une contextualisation articulée à l’interprétation et permettant d’en renforcer la pertinence". Cette pièce publiée sous forme livresque, apparemment libérée des contraintes dramaturgiques de son temps, a ainsi posé la question de sa "publication" au sens propre : comment a-t-elle été rendue publique ? Olivier Barbarant,IGEN groupe Lettres >>> En savoir plus sur Olivier Barbarant>>> Lire l’article d’Olivier Barbarant : Lorenzaccio en Terminale L : enjeux et finalités Ecouter la conférence - fichiers mp3 1ère partie : création et publication (37’) 3e partie : réinterprétations (19’)

Parcours de l'élève au lycée en option C.A.V. — Cinéma En classe de seconde Enseignement facultatif CAV En classe de Première Pour son entrée dans le cycle terminale, l'élève peut choisir : L'enseignement de spécialité CAV uniquement proposé en série L L'enseignement facultatif CAV proposé à toutes les séries générales et technologiques En classe de Terminale Dans le prolongement de la classe de Première, l'élève poursuit son cursus en CAV : L'enseignement de spécialité CAV uniquement proposé en série L 5h hebdomadairesLe programmeAu baccalauréat, une épreuve écrite (coefficient 3) et une épreuve orale (coefficient 3) : descriptif des épreuvesL'enseignement facultatif CAV proposé à toutes les séries générales et technologique 3h hebdomadairesLe programmeAu baccalauréat, une épreuve orale (coefficient 2, seuls les points au-dessus de 10 sont pris en compte): descriptif de l'épreuve

Cinéma et audiovisuel - ac-versailles Silent Era : The silent film website CINEMACLASSIC : L'Age d'or d'Hollywood

Related: