background preloader

Silence, Pompéi s'éteint

Silence, Pompéi s'éteint
LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Philippe Ridet Nul ne sait depuis combien de temps ils sont là. Ils se prélassent l'été à l'ombre d'un mur, se réfugient l'hiver dans le recoin d'une villa. Ils sont une cinquantaine, peut-être plus. Les chiens errants ont pris possession des ruines et nul, semble-t-il, n'a songé à les en déloger. On a préféré les recenser, leur mettre un collier et leur construire des niches. 130 000 euros ont été dépensés pour cette opération. Bienvenue à Pompéi, cité deux fois détruite. Ces chiens oisifs et pacifiques sont le symbole de l'abandon de la ville antique, du manque de moyens pour l'entretenir et peut-être de la bêtise ou de l'incurie des institutions qui en ont la charge. Depuis juillet 2010, les Italiens ont subi quatre plans de rigueur pour un montant cumulé de 230 milliards d'euros. Antonio Irlando, architecte et responsable de l'Observatoire du patrimoine culturel, connaît par coeur chaque pierre de Pompéi. Question d'argent ?

http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/05/17/silence-pompei-s-eteint_1703187_3246.html

Related:  ActualitésPompéiBazar temporaire 3POMPEI

L'Antiquité s'invite à la Sorbonne COLLOQUE - Samedi 28 février, les «Etats généraux de l'Antiquité» s'installent à la Sorbonne pour discuter autour de trois tables rondes de l'importance de nos racines latines et grecques. Pourquoi des États généraux de l'Antiquité? Pour poser la question de la place de l'Antiquité en France et en Europe dans ces trois domaines: culture, formation, recherche, et pour qu'en apparaissent clairement les enjeux. L'Antiquité proche-orientale, grecque et romaine est non seulement aux origines, mais aussi au cœur de la civilisation européenne, dans une expression commune des historiens, des linguistes, des archéologues, des juristes et des spécialistes de la pensée et des littératures anciennes.

Pompéi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pompéi (Pompeii en latin, Pompei en italien) est une ville de l'Empire romain, située en Campanie. Fondée au VIe siècle av. Qui est enterré à Amphipolis ? ARCHÉOLOGIE - Les restes découverts dans le mystérieux tombeau antique d'Amphipolis, le plus grand jamais fouillé en Grèce, appartiennent à "au moins" cinq personnes, dont une femme d'une soixantaine d'années, deux hommes plus jeunes et un nouveau-né, a annoncé lundi 19 janvier à Athènes le ministère de la Culture. "Le nombre minimum de squelettes identifiés est de cinq, dont quatre ont été enterrés et l'un incinéré", a indiqué le ministère dans un communiqué. L'analyse des quelque 550 ossements découverts dans ce tombeau, situé dans le nord de la Grèce, ne résout cependant pas l'énigme de l'identité des dépouilles, qui font l'objet de toutes les spéculations car le monument funéraire date de l'époque d'Alexandre le Grand (356-323 av. JC). Un seul crâne et cinq squelettes

Kainua, une ville étrusque sort de terre L'essentiel - L'histoire de l'Étrurie est connue par les chroniqueurs, mais on n'avait pu jusqu'ici étudier la culture étrusque que par ses nécropoles, les cités ayant presque toutes été recouvertes par des villes romaines. - Kainua, près de Bologne, constitue une exception, cette cité ayant été abandonnée très tôt. Succès de l'appel au don pour l'acquisition du manuscrit royal de François Ier Un manuscrit sans équivalent dans les collections françaises Hadrien BnF / Avec l'aimable autorisation de Dr. Pompei. Le Vesuve. En Images. Video De Pompéi, on a retrouvé des peintures, des fresques, des corps momifiés et de fabuleux vestiges archéologiques. Le matin du 24 août 79, les habitants de Pompéi entendirent un tremblement sourd provenant du Vésuve. Le Vésuve grondait déjà depuis plusieurs jours. A Pompéi, les habitants se préparaient à fêter les Vulcanalia, rites sacrificiels pour amadouer le dieu du Feu. Pompéi avait déjà connu un séisme 17 ans plus tôt et la reconstruction n’était toujours pas finie.

Bourgbarré, la fouille archéologique dévoile des vestiges gaulois et gallo-romains Sur les versants nord et sud du plateau et à une distance de 300 m, deux habitats de la fin de la période gauloise sont en cours d'étude. Ils reprennent l’organisation type des fermes de l’époque : un enclos carré (de 730 m² pour l’enclos sud et de 1 125 m² pour l’enclos nord) matérialisé par un fossé bordé d’un talus. Délimitant les espaces internes, ces fossés imposants atteignent 3 à 4 m de large pour 2 m de profondeur. À l’intérieur de l’enclos le plus important, situé au nord, un premier espace est dédié à l’habitat et aux activités domestiques. Les empreintes au sol d’un élément de charpente (sablière basse) et des poteaux, aujourd’hui disparus, signalent l’emplacement d’un grand bâtiment sur ossature de bois. À côté, deux fours circulaires ont été découverts dans un lambeau de talus conservé.

De l’amphore au conteneur. 2 000 ans de commerce maritime Cette passionnante histoire retrace les enjeux du commerce maritime, montre la grande diversité des métiers de la mer et fait découvrir l’ingéniosité déployée à chaque époque dans la construction de navires toujours plus innovants et rentables. L’exposition s’articule en six séquences dont chacune met l’accent sur une période marquante de la grande aventure du commerce maritime, de l’Antiquité à l’âge de la conteneurisation, en passant par la découverte de la Route des Indes. Sur 1 000 m², l’exposition propose un parcours interactif et ludique apte à stimuler la curiosité des visiteurs : coupes tactiles de navires, expérimentations techniques, bornes olfactives... Des films d’animation relatant un voyage à chaque époque ont été spécialement créés pour l’occasion.

Related: