background preloader

Salariés : quelles motivations pour la formation

Salariés : quelles motivations pour la formation
L’enquête Cegos sur la formation professionnelle fait apparaître, de manière récurrente, un malentendu entre les entreprises et les salariés. La représentation que les DRH et les RF se font des motifs d’engagement des salariés de leur entreprise en formation ne correspond pas à ce que ceux-ci expriment. C’est en comprenant mieux ce qui fait sens pour les salariés lorsqu’ils se forment que les entreprises pourront réussir la mise en œuvre de leur politique formation, et, au-delà, générer une dynamique de développement des compétences. Motivations à se former : le malentendu Une fois encore, l’enquête Cegos 2012 sur la formation professionnelle révèle un certains malentendus entre les DRH/ RF (600 personnes interrogés sur 6 pays d’Europe) et les salariés (2800 personnes interrogées sur ces mêmes pays). Les réponses des salariés à la question « Quelles sont vos principales motivations pour suivre une formation » diffèrent sensiblement de ce qu’en perçoivent les DRH/RF. Une grille d’analyse

http://www.formation-professionnelle.fr/2012/05/14/salaries-quelles-motivations-pour-la-formation/

Related:  Ressources complémentairespottierlaureneDossier didactiquecls29740

L'absentéisme en formation: un bon révélateur « Ils se désistent au dernier moment »! « Leur manager appelle le service formation pour expliquer qu’ils ont trop de travail pour venir! » Pourtant, le service formation s’est appliqué à bien qualifier le besoin, à prendre en compte les contraintes d’organisation et de calendrier. Et lorsque les personnes prévues ne se présentent pas « le jour J » -l’absentéisme atteint quelques fois le taux de 30%! Motivation - WikiForse De WikiForse. Introduction Nombreux sont ceux qui pensent, comme Lacroix et Potevin (s.d.), que la motivation joue un rôle important dans la réussite scolaire des élèves. Nous aborderons ici le concept de motivation scolaire et la façon dont il peut s’articuler avec le travail de l’enseignant, en voyant tout d’abord quelles en sont les définitions possibles. Puis nous mettrons en lumière les grandes théories en les confrontant les unes aux autres afin de percevoir la complexité de ce sujet.

Les voies de l’ « apprenance » de demain par P Carré Lors de sa dernière intervention dans le cadre de l’Université Ouverte des Compétences du mois de Mars, Philippe Carré est revenu sur les concepts d’ « auto formation » et d’ « individualisation »pour décrire les voies de l’apprenance de demain. De l’apprenant acteur à l’apprenant auteur de sa formation En démarrage de sa conférence, l’auteur d’ouvrages de référence sur l’apprenance (1) a souligné le véritable « renversement actuel de perspective ». N’oublions pas que la formation passe par le formé nous rappelle-t-il. Et notre langage courant trahit, de ce point de vue, une approche « démiurgique » aujourd’hui décalée consistant à vouloir « former les gens » au sens de « donner la forme »… .

THEORIES DE LA MOTIVATION DES INDIVIDUS AU TRAVAIL - Le blog de danielus.over-blog.com Les organisations existent parce qu’elles ont en leur sein des hommes et des femmes qui, sans relâche, donnent le meilleur d’eux pour qu’elles vivent et se développent. Toutefois, si la ressource humaine constitue aujourd’hui la sève nourricière des organisations, il est tout aussi vrai que ces hommes et ces femmes attendent en retour beaucoup de leurs entreprises. De nombreux chercheurs se sont intéressés à l’analyse des besoins ou attentes de l’individu, en l’occurrence ceux pour qui la satisfaction est recherchée au travail ; donnant ainsi naissance au concept de motivation.

Comment apprivoiser les 7 nains pendant une prise de parole Les Grincheux : enfin voici les ogres du speech ! Les dynamiteurs de réunions, les profanateurs de votre superbe. Ils vous apostrophent, vous bousculent ou vous boudent. Ils sont là parce qu’ils étaient contraints ou bien ils ont accepté votre invitation pour pouvoir dire tout ce qu’ils ont sur le cœur, vous le dire directement ou à ce que vous représentez. Nous sommes concrètement dans un cas règlement de conflit. La tentation est très grande de profiter de votre position de maître de cérémonie pour vous faire justice : sachez résister !

La formation est elle un facteur de motivation des salariés? (1) La réponse paraîtra évidente à beaucoup: oui, diront ils, la formation « motive », à tel point qu’elle apparaît comme un moyen « très important ou important » de fidéliser les salariés pour 77% des 320 DRH ou RF interrogés par Cegos fin 2009. Pourtant, force est de constater que tous les salariés ne sont pas tout le temps motivés à se former, et qu’une motivation accrue n’est pas le « produit naturel » de toute action de formation. Avant de se demander si « la formation motive », et à quelles conditions, il est important de revenir sur « ce qui motive à se former ». Quel logiciel choisir pour la gestion d'un centre de formation ? - [PL Conseil - Project Management - MOE - AMOA - Conseil et pilotage de projets] Quelque soit votre activité, votre métier (en l’occurrence un organisme ou un centre de formation), le logiciel de gestion idéal n’existe pas, bien sûr !Le rechercher ou le concevoir est la quête du Graal... et une perte de temps inutile. Cependant, le logiciel "parfait" est celui qui répondra, à un instant t, à vos besoins et entrera dans votre budget... Alors, comment faire le bon choix ?

Les mécanismes de la motivation en jeu dans l'apprentissage - Sydologie Avec ce nouveau livre blanc, nous inaugurons une nouvelle série centrée sur les apports des théories issues des neurosciences pour faciliter l’apprentissage. Pour ce premier opus, nous avons choisi d’explorer les mécanismes de la motivation pour répondre à des questions qui intéresseront certainement les formateurs et les enseignants : En quoi la motivation est-elle nécessaire pour les apprenants ?Comment la motivation permet de susciter leur intérêt ?Comment la motivation participe t-elle à garantir l’équité entre les apprenants ?

Le travail de l’enseignant. Une approche par la didactique professionnelle Enseigner est un métier qui s’apprend. Cette affirmation naguère presque provocatrice commence à être admise. Eh bien, ya ka ? Eh non, justement, nous dit Isabelle Vinatier, pas si simple. Pour que les enseignants apprennent à enseigner, il faut que les formateurs des enseignants comprennent comment se construit cet apprentissage du métier, et affinent de leur côté des dispositifs de formation plus pertinents que les pratiques actuelles, ou complémentaires. Pour cela, il y a des outils conceptuels et méthodologiques qu’il est utile de s’approprier.

Didactique professionnelle : vademecum pour débutants La didactique professionnelle a pour but d’analyser le travail en vue de la formation des compétences professionnelles. Elle est née en France dans les années 1990, au confluent d’un champ de pratiques, la formation des adultes, et de trois courants théoriques : la psychologie du développement, l’ergonomie et la didactique. S’intéressant d’abord au travail en milieu industriel, elle s’étend aujourd’hui aux activités de service et d’enseignement.Trois piliers fondateursPour la didactique, c’est Bachelard, Brousseau ou Chevallard qui forment le cadre initial. Les disciplines sont mises à contribution, avec le concept de « situation didactique », c’est à dire les conditions à remplir pour confronter celui qui apprend avec ce qu’il y a à apprendre. La « transposition », c’est le passage du savoir savant en savoir à enseigner, et plus généralement les transformations à réaliser pour permettre les situations d’enseignement.

La didactique professionnelle 1La didactique professionnelle est née au confluent d’un champ de pratiques, la formation des adultes, et de trois courants théoriques, la psychologie du développement, l’ergonomie cognitive et la didactique. On peut dire qu’elle a pris corps autour de trois orientations. Première orientation : l’analyse des apprentissages ne peut pas être séparée de l’analyse de l’activité des acteurs.

Ce que la recherche nous dit sur les styles d’apprentissage (ou retour sur un neuromythe) La recherche sur les styles d’apprentissage, dont les origines remontent aux années 1930, a vu le jour en Europe occidentale et aux États-Unis et a réellement pris son essor depuis cinq décennies. Durant cette période, la densité des travaux de recherche a été fluctuante, mais connaît depuis plusieurs années un renouveau, sans doute lié à l’engouement pour la psychologie cognitive. La psychologie y tient toujours une grande place, comme pour les premières recherches, mais aussi la médecine, le management, l’industrie, la formation professionnelle. L’éducation et la formation constituent également un vaste champ d’exploration. De nombreux chercheur.e.s ont tenter de confronter leurs travaux en essayant d’identifier des méthodes permettant de comprendre les processus d’apprentissage des individus et de les classer selon une typologie visant à définir ce concept.

Related: