background preloader

Flipped Classroom: The Full Picture for Higher Education

Flipped Classroom: The Full Picture for Higher Education

http://usergeneratededucation.wordpress.com/2012/05/15/flipped-classroom-the-full-picture-for-higher-education/

Related:  self blend

inversée La Section Belge de l’Association Internationale de Pédagogie Universitaire (AIPU) que je préside a lancé il y a quelque temps un nouveau type d’activité : le 10 > 20 > Trente ! Le premier portait sur les Flipped Classrooms, les classes inversées. Vidéo initiale d’introduction et débat en salle. [...] L’hybridation que proposent les Flipped Classrooms est une voie intéressante pour les institutions qui se cherchent (pas trop longtemps, j’espère) ou qui cherchent une planche de salut (oui, je pense qu’on en est là) devant l’efflorescence des MOOC (la virtualisation de l’enseignement traditionnel encore trop présent) et le potentiel des PLE (Personal Learning Environment) en matière d’activités d’appropriation et d’interactivités. [...]

La pédagogie inversée et des résultats renversants Pédagogie active? Classe inversée? Socio-constructivisme? Différence entre une formation Inter, Intra et Interne Le choix de la formation se décide souvent en fonction des objectifs définis par l’ensemble des acteurs de l’entreprise. Une formation inter-entreprise Elle est destinée aux salariés provenant de plusieurs sociétés, Elle regroupe sur un même thème et pour un même niveau des salariés de différents organismes. La diversité des entreprises dans lesquelles ils travaillent, enrichit la qualité des échanges et la découverte de nouvelles pratiques. Les Avantages: Possibilité de se former tout en échangeant vos expériences avec d’autres personnes travaillant dans d’autres entreprises Une présence d’un formateur expérimenté et spécialiste dans son domaine Résoudre les problématiques qui se posent à vous dans votre quotidien, pendant la formation.Une formation intra-entreprise

Réfléchir avant d’inverser la classe - Faculté d'éducation 22 avril 2014 Sarah Saïdi Dans le monde de la pédagogie, deux mots circulent sur toutes les lèvres : classe inversée. La rumeur grandissante a poussé Isabelle Nizet et Florian Meyer, professeurs à la Faculté d’éducation, à tester eux-mêmes cette méthode pédagogique dans le cadre d’un cours d’évaluation du baccalauréat en enseignement au secondaire. La «classe inversée»: des convertis au Cégep de Lévis-Lauzon Ils témoignent. «Je suis tombée à terre de voir que la vaste majorité des étudiants se préparent avant les cours», s'exclame Dave Bélanger, qui a été le premier parmi ses collègues à se lancer à l'eau. Puisque tout est lié en biologie, le visionnement des capsules s'accompagne de la réalisation de schémas à remettre en classe. Et ce n'est pas rare qu'ils soient tous remis sur son bureau. Son collègue Yannick Côté explique qu'il divise sa classe en équipes de quatre pour faire des exercices. «C'est un incitatif supplémentaire», affirme-t-il, puisque s'il y a quelqu'un du groupe qui est largué, ce sont ses pairs qui peuvent le juger.

Le tableau de répartition des tâches Qu'est-ce que c'est? Il s'agit d'établir pour une équipe l'ensemble des tâches à maîtriser chaque poste de travail, la liste des tâches qui doivent être exécutées en situation normale d'activité. De quelle façon cet outil peut-il aider? » Flipped Classroom Espace TIC Lors de la dernière conférence International Society for Technology in Education (ISTE) du 26 au 29 juin dernier à Philadelphie, deux enseignants du Dakota du Sud ont présenté une approche intéressante du temps passé en classe The Flipped Class: A New Paradigm in Education. En résumé, leur méthode inverse ce qui se passe habituellement en classe et ce qui se passe à la maison : Rather than lecture live, they make videos for their student to watch at home. Class time is spent working with students to better understand the material covered in the videos. Their motto is, « class is for conversation, not dissemination ». Voici un extrait de leur présentation à ISTE :

Neurosciences et pédagogie Dans le monde de l'éducation, c'est une innovation : améliorer l'enseignement et l'apprentissage par ce qu'on connaît du fonctionnement du cerveau. Et cela s'appelle la neuropédagogie. Domaine de recherche relativement nouveau qui fait la jonction entre les neurosciences et les sciences de l'éducation, il s'intéresse aux processus biologiques en jeu dans l'apprentissage ainsi que les expériences sociales et émotionnelles. La gymnastique du cerveau D'une manière pratique, les applications de la neuropédagogie mènent vers des évolutions dans la manière d'enseigner et d'apprendre et vise in fine à "stimuler de nouvelles zones du cerveau, à créer de nouvelles connexions pour faciliter les apprentissages".

La classe inversée : un catalyseur de changement ! Si, comme moi, vous ressentez parfois le besoin d’améliorer et de dynamiser vos cours, vous vous demandez sûrement par où commencer. Une approche de plus en plus explorée est celle de la classe inversée. Dans cette philosophie, on déplace en dehors du cours la prise de notes pour réinvestir le temps de classe dégagé dans des activités plus profitables pédagogiquement. (Pour une introduction plus longue et en profondeur sur la classe inversée, je vous suggère de débuter par la lecture de La classe inversée, qu’est-ce que c’est?) Comment convaincre les étudiants de se préparer au cours? Avec ce qui fait partie de leur vie : la technologie numérique!

Related: