background preloader

Sciences Infirmières DOCumentation

http://sidoc.fr/weblinks

Related:  SOINS ET TECHNIQUES

groupes sanguins et transfusions Dossier - Des groupes sanguins pour quoi faire ? [Sommaire] [Antigènes] [Anticorps] [Mère-foetus] [Règles immunologiques] [Conclusion] 4- Règles immunologiques de la transfusion sanguine : Eviter le conflit antigène - anticorps La transfusion sanguine aujourd’hui Les situations médicales dans lesquelles on est amené à réaliser une transfusion sanguine à des malades sont fréquentes et variées, au premier rang desquelles les pertes de sang importantes par hémorragie grave.

Prestations techniques de soins infirmiers et actes médicaux (04-2009) Vous êtes ici: Accueil » Matières » CPAS/Fédération des CPAS » Grand âge » Documents » Document Chercher Recherche avancée Retour à la page d'accueil du site Accueil CPAS/Fédération des CPAS Notre action Documents Modèles Les formations CPAS La Fédération des CPAS Insertion précarité Grand âge Actions Commissions Documents Statistiques Liens utiles Cellule sociale Energie FAIR Wallonie-Bruxelles Staff de la Fédération Prestations techniques de soins infirmiers et actes médicaux Avril 2009

Evolution du foetus - Semaine 12 de grossesse - Evolution de bébé Grâce à une nouvelle technique de scanner, une compagnie britannique offre la possibilité d'avoir un modèle à taille réelle de son enfant à naître. Ci-dessus un foetus de 12 semaines. Les doigts de ses mains et de ses pieds sont distincts mais pas totalement séparés. Les paupières se développent. Le visage commence à adopter des traits humains. La mâchoire se prépare pour accueillir les 20 dents de lait. Prévention de l'escarre - Sanyrène - Conseils Prévenir l'escarre, c'est agir tôt en amont de l'apparition d'une rougeur irréversible.La vigilance de tous est nécessaire, une prévention efficace est possible. Les actes préventifs efficaces : 1.

L'acte transfusionnel L'acte transfusionnel La demande d'examen immuno-hématologiqueLa commande de produits sanguins labilesLa transfusion sanguine Pré-requis : les groupes sanguinsPré-requis : les produits sanguins labiles La demande d'examen immuno-hématologique La prescription médicale Formation à « l’ECG de A à Z » par Pierre Taboulet Un bloc de branche gauche (BBG) gêne le diagnostic d'infarctus car l'activation électrique des ventricules est profondément modifiée : l’activation septale est inversée et l’activation du VD précède celle du VG laquelle se fait alors entièrement de droite à gauche. Il est donc naturel d’observer un rabotage des ondes R et/ou une onde Q (ou QS) en précordiales droites et/ou en dérivations inférieures (DIII-VF). En outre, ce bloc s’accompagne de troubles secondaires de la repolarisation qui masquent généralement les altérations ischémiques du segment ST-T. Néanmoins, le diagnostic d’infarctus avec élévation du segment ST est possible en présence d’un BBG.

Apprendre à lire l ECG Apprendre à lire l'ECG ? Plus de 10 ans et l'aventure continue.Votre site Internet favori sur l'électrocardiogramme s'étoffe progressivement, par petites touches, afin de répondre au mieux aux demandes exprimées. Ce site Internet, principalement destiné aux professionnels de santé, avec un chapitre d'explications pour les particuliers, a pour but de vous faire comprendre l'électrocardiogramme, sa genèse, son fonctionnement, sa réalisation. Des mises à jour régulières, des newsletters bimestrielles (culture générale sur l'ECG), un travail sur le design, petit-à-petit nous évoluons vers un outil complet sur l'ECG. Pour ceux qui souhaitent des cours sur l'ECG, chantier en cours, ils ne sont pas encore disponibles. La sonde urinaire La sonde urinaire Qu’est-ce qu’une sonde urinaire ? Une sonde urinaire est un tuyau (de 35 à 40 centimètres) en latex ou en silicone, mis en place dans l’urètre.

Vidange d’un sac collecteur d’urines relié à une sonde vésicale - Elsevier - Masson - Dossiers - Ressources Article Extrait de : Soins Aides-soignantes• n° 29 Aide-soignant.com s’est associé aux éditions Elsevier Masson pour vous proposer une sélection d’articles issus de leurs deux revues aides-soignantes. Cet article est extrait de la rubrique "Régles d'Orr" coordonnée et réalisée par Marie-Odile Rioufol, Cadre formateur, Lyon (69) L’introduction d’une sonde dans la vessie est un soin invasif qui permet de recueillir les urines, selon des indications très précises. Lors des manipulations de ce dispositif, il existe un risque majeur de contamination. Les infections urinaires sont les infections liées aux soins les plus fréquentes.

L’Institut canadien pour la sécurité des patients L’Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) est un organisme de sensibilisation sans but lucratif qui vise à améliorer la sécurité des patients en facilitant la mise en œuvre d’idées novatrices et de pratiques exemplaires. La finalité de notre action est une prestation de soins de santé sécuritaires pour tous les Canadiens, en suscitant la volonté d'apporter des améliorations sensibles à la qualité et à la sécurité des patients. Nous invitons les gouvernements, les organismes de santé, les chefs de file et les prestataires de soins à se joindre à nous et à se servir des ressources et des outils que nous développons et mettons à leur disposition.

Comment interpréter le résultat de sa prise de sang ? 1. Les triglycérides Les triglycérides sont des lipides qui proviennent des graisses alimentaires et de la synthèse du foie. Ils sont stockés dans le tissu adipeux et constituent une réserve d’énergie facilement mobilisable en cas de besoin. Leur valeur théorique se situe entre 0,40 à 1,50 g/l de sang. ► En cas d’anomalies : Si la valeur des triglycérides se situe au-delà de 1,50 g/l, elle traduit une hypertriglycéridémie. Faut-il saigner un malade et le réfrigérer à 10°C pour tenter de le sauver? C’est un essai médical sans précédent qui vient de commencer dans le service de réanimation chirurgicale du Presbyterian Hospital de Pittsburgh. Avec l’aval de la Food and Drug Administration (FDA), il concernera, dans un premier temps, dix personnes ayant perdu de grandes quantité de sang après une blessure traumatique, dont on va faire plonger radicalement la température corporelle en remplaçant le sang par une solution saline. Cet essai est mené sous la direction du Dr Samuel Tisherman, déjà connu pour des travaux spectaculaires dans le domaine de l’hypothermie thérapeutique. Il s’agit là d’une technique mise au point dans les années 1950 mais qui n’a commencé à susciter un véritable intérêt que depuis une quinzaine d’années: dans sa version «modérée», son principe est de faire baisser la température corporelle du malade (entre 32 à 34°C pendant 12 à 24 heures) de manière à obtenir une baisse du métabolisme cérébral et une protection de l’intégrité du cerveau. Jean-Yves Nau

Le don du sang, un acte altruiste mais méconnu LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sandrine Cabut Quelles sont les motivations des jeunes Français qui donnent leur sang ? Et quelles sont, a contrario, les raisons avancées par ceux qui ne le font pas ? Association Développement et Santé I. Définition L'injection sous-cutanée permet d'injecter une faible quantité de produit thérapeutique dans des conditions relativement simples et indo­lores. Ce type d'injection peut, dans certains cas être pratiqué par le patient lui-même. II. Législation - responsabilité

Related: