background preloader

Portrait LXIV

Portrait LXIV

http://missiontice.ac-besancon.fr/hg/grenier/flash/Rigaud/portrait%20LXIV.html

Related:  Louis XIV en tenue de sacre par Hyacinthe Rigaud

De la gloire à l'émotion, Louis XIV en costume de sacre par Hyacinthe Rigaud Notes Également intitulé Le Portrait de Louis XIV. Philippe de Courcillon, marquis de Dangeau, Journal, avec les additions inédites du duc de Saint Simon, t. 8, Paris, Firmin-Didot frères, 1854-1860, p. 295 (jeudi 19 janvier 1702, note 1) et Mercure galant, janv.

Louis XIV (1638-1715) Peintures Peinture française Auteur(s) : Vincent Pomarède Commandé pour être offert au roi d'Espagne, Philippe V, ce portrait plut tant à la cour qu'il resta en France. Chaque détail du tableau concourt à en faire l'image quintessenciée du pouvoir absolu : noblesse du décor antiquisant, rideau de pourpre, solennité du Roi-Soleil vêtu du costume de sacre fleurdelisé. Louis XIV La cour de Louis XIV Contexte historique La cour de Louis XIV Louis XIV choisit de stabiliser la cour à Versailles, qu’il fait aménager, agrandir et embellir. Il y multiplie les séjours jusqu’à s’y fixer définitivement le 6 mai 1682.

Portrait officiel de Louis XIV Contexte historique On lit, dans les Mémoires du marquis de Dangeau : "jeudi 10 mars 1701, à Versailles : la goutte du Roi continue ; il se fait peindre l'après-diner par Rigaud pour envoyer son portrait au roi d'Espagne, à qui il l'a promis". En effet, dans son testament, daté du 2 octobre 1700, Charles II s'opposait au partage de ses États et les léguait à Philippe de France, le duc d'Anjou, second petit-fils de Louis XIV, à condition que celui-ci renonce à ses droits sur la couronne de France. Les liens entre Louis XIV et ses artistes principaux. Louis XIV a su parfaitement s'entourer des plus grands artistes de chaque domaine puisque ceux-ci ont toujours suent satisfaire tous ses moindre désirs et exigences en le rendant encore plus puissant à travers de nombreuses œuvres et créations, car à plusieurs reprises il est comparé à Alexandre Le Grand, sa toute première idole. Le Roi Soleil entretenait différent lien avec chacun de ses artistes. Charles Le Brun, proclamé premier peintre du roi le 1er Juillet 1664 et fut anoblie par la suite, c'est essentiellement illustré dans la décoration du Château de Versailles et de la Galerie des Glaces, ce qui lui valut le titre de peintre officiel du Roi.

La Mode du XVIIe siècle - Au 17ème Siècle Philippe d'Orléans et son épouse assise, la Princesse Palatine et deux gentilshommes Au 17ème siècle la mode devient synonyme d'élégance Bon nombre d'édits et d'ordonnances furent proclamés par le roi Henri IV pour restreindre les produits de luxes, comme le fameux édit de 1608 qui interdisait " de porter dorénavant aucun drap ni toile d'or ni d'argent, clinquant, pourfilures, broderies, passements, emboutissements, cordons, canetilles, velours, satin ou taffetas barrés, mêlés, couverts ou tracés d'or ou d'argent". Mais ses interdits visant l'ornementation excessive du costume eurent comme effet de renforcer la contrebande et une industrie étrangère.

Des artistes plein la cour Homme de goût, Louis XIV sut s'entourer des plus grands peintres musiciens et architectes pour assurer son rayonnement. Versailles célèbre ce Roi-Soleil qui régna en maître absolu sur son image. Le 10 mars 1661 au petit matin, Louis XIV tient conseil au château de Vincennes : « Il est temps que je gouverne par moi-même », s'empresse d'annoncer le souverain de 23 ans, au lendemain de la mort de Mazarin, son tout-puissant Premier ministre. Et d'ajouter devant ce comité restreint de secrétaires d'Etat, dont sont écartés dorénavant les familiers de haut rang (reine mère, princes du sang, maréchaux de France) : « La face du théâtre change. » La formule est à prendre à la lettre. Scénario comme régisseur, décors comme mise en scène, coulisses comme parterre, premiers emplois comme simples figurants : tout le spectacle politique change de programmation.

Le roi danse : Louis XIV et la mise en scène du pouvoir absolu Contexte historique Le ballet de cour, un divertissement politique La grande tradition des ballets de cour en France fut inaugurée par le Ballet comique de la Reine (1581), créé par l’Italien Baldassarre da Belgioioso (Balthasar de Beaujoyeulx) à la cour de Catherine de Médicis.

Related:  HistoireHistoire