background preloader

Ennéagramme

Ennéagramme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’ennéagramme est, à l'origine, une figure ésotérique (le mot a été construit avec la racine grecque ennea qui signifie neuf et gramma dont le sens est figure) utilisée et probablement conçue par Georges Gurdjieff. L'ennéagramme, dans des conceptions dérivées, s'est diffusé comme une méthode de développement personnel (alors appelé « ennéagramme des neuf types de personnalité ») au travers de divers auteurs à partir des années 1970 aux États-Unis dans le courant de la psychologie humaniste. Cette méthode est aujourd'hui également utilisée dans le domaine du management, et fait l'objet de nombreux séminaires, livres, magazines et DVD[1],[2]. Origine de l'ennéagramme[modifier | modifier le code] L'origine de l'ennéagramme reste floue et diverses thèses plus ou moins étayées ont vu le jour à ce sujet. Selon Laleh Bakhtiar (en), historienne de l'Islam, l'ennéagramme trouverait son origine dans le soufisme. L'ennéagramme est constitué de : Related:  mshem`test 1018

Ennéagramme L’ennéagramme est l'une des méthodes de connaissance de soi les plus utilisées aujourd’hui. Et elle remonte à… quatre mille cinq cents ans ! On en retrouve les prémices chez les Babyloniens, les mathématiciens grecs, les premiers chrétiens, en Perse et dans la kabbale juive. C’est au cours des années 1960 que le psychologue Oscar Ichazo et le psychiatre Claudio Naranjo, d’origine chilienne, l’ont adapté à la psychologie contemporaine. Avec notre test Votre personnalité en une question, nous vous proposons de découvrir cet outil. Ce que nous vous proposons ici est une première approche, une base conçue pour vous faire découvrir et utiliser cet outil le plus simplement possible.

Les 9 types de l’Enneagramme Type 1 : Le perfectionniste Critiques envers eux-mêmes et envers les autres, les Un tendent à croire qu’il n’y a qu’une « bonne » façon de faire les choses. Ils se considèrent souvent comme les défenseurs de l’intégrité et de l’éthique et peuvent retarder une décision par peur de faire une erreur. Passion : la colèreVertu : la Sérénité. En savoir plus : Le Type 1 : le perfectionniste & Thèmes clé du Type 1 Type 2 : L’altruiste A la recherche d’affection et d’approbation, l’altruiste cherche à être aimé et apprécié en devenant indispensable à l’autre. Passion : l’orgueilVertu : l’humilité En savoir plus : Le Type 2 : l’altruiste & Thèmes clé du Type 2 Type 3 : Le battant Les Trois cherchent à être aimés pour leurs résultats. Passion : le mensongeVertu : la vérité En savoir plus : Le Type 3 : le battant & Thèmes clé du Type 3 Type 4 : Le romantique Son attention est dirigée vers ce qui manque. Passion : l’envieVertu : l’équanimité En savoir plus : Le Type 4 : le romantique & Thèmes clé du Type 4

Monsieur Gurdjieff Monsieur Gurdjieff par Julius Evola (publié une première fois dans: Roma, 16 avril 1972; première publication de cette traduction française par Gérard Boulanger: L'age d'or, printemps 1987) Il est rare qu'apparaissent à notre époque - où ils courent le risque d'être confondus avec certains mystificateurs - des personnages qui nous fassent toucher du doigt de façon inquiétante ce à quoi s'est réduit, métaphysiquement parlant, l'existence de la grande majorité des gens. A cette catégorie appartient, sans l'ombre d'un doute, le "mystérieux Monsieur Gurdjieff", à savoir Gerogej Ivanovitch Gurdjieff. Notre personnage apparut pour la première fois à Saint-Pétersbourg, peu avant la Révolution d'Octobre. Quel message annonçait Gurdjieff? La vie ordinaire est celle d'un individu continuellement aspiré, ou "sucé", enseignait Gurdjieff. Ce n'est pas le lieu ici d'évoquer les procédés indiqués par Gurdjieff pour s'"éveiller" pour s'ancrer en l'"essence", pour se créer un "être".

L'Ennéagramme dynamique : type 4 Le 4 est l'un de ceux que je nomme en plaisantant les "ennéatypes naturels". Souvent, les personnes extrêmement âgées ralentissent et deviennent laconiques et plus accommodantes, un peu comme des 9, quel que soit leur style réel de personnalité. Pendant leurs vingt premières années, beaucoup de jeunes adultes passent par la phase naturelle des 7 quand ils s'aventurent dans le monde pour goûter la variété de la vie et ses joies. De la même façon, la nature transforme temporairement tous les adolescents en 4, l'expérience adolescente universelle contenant de nombreux éléments de la psychologie des 4 : un sens de l'aliénation, une recherche consciente de l'identité, une préoccupation de qui vous êtes en tant que personne unique par rapport aux autres, une intensité dans l'expérience quotidienne, une tendance à trouver du romantisme dans la mort, la conviction que personne n'a jamais ressenti ce que vous ressentez et une conscience aiguë de l'élévation du chagrin comme de l'amour.

EMDR Revue – Théorie et clinique thérapeutiques | On ne peut effacer le passé, mais on peut faire en sorte qu'il ne fasse plus mal. Enseigner la résilience Pour plusieurs élèves, l’école secondaire regorge de situations stressantes et peut occasionner de l’anxiété. Celle-ci peut, par exemple, émerger de relations conflictuelles entre pairs, de situations d’évaluation, de rejet ou d’intimidation. Au Québec, la prévalence de la dépression et des problèmes d’anxiété chez les adolescents est actuellement en hausse (Buysse, 2014). Comment peut-on aider les jeunes à faire face à la pression sociale et à l’anxiété? Shutterstock / Zoran Ras Dans un résumé des travaux du chercheur de l’Université du Texas, Jan Hoffman expose une nouvelle démarche pour que les élèves développent leur résilience, c’est-à-dire la capacité à surmonter les situations difficiles. [Anxiété au primaire, dépression au secondaire] Les bases de la démarche L’expérimentation menée par David S. Vous n’êtes pas condamnés à être exclus à tout jamais. L’expérimentation [Dossier thématique : Stress et anxiété] Résultats [Comment intervenir pour faire face à l’anxiété des élèves?]

Ppt sensibilisation aux_jeux_pedago_2012_pu2012_c-grousson Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu Parler d’Ouspensky c’est parler de Gurdjieff. Et parler de Gurdjieff et d’Ouspensky, c’est parler de la Tradition ésotérique qui, sous forme fragmentaire, fut divulguée par l’un avec une aide substantielle de l’autre (1). La grande difficulté de toucher aux problèmes ésotériques consiste en ce que notre civilisation, analytique par excellence, avec sa spécialisation étendue à l’infini, est parvenue à créer une élite très cultivée, mais avec cette particularité qu’en général, l’intellectuel ne possède qu’une parcelle infime de notre Savoir. Fin spécialiste dans sa branche, il n’a que des notions sommaires du reste. Or, comme ce reste embrasse l’ensemble de la vie qui devient de plus en plus complexe et fiévreuse - et qu’il faut affronter à tout instant - parallèlement au morcellement de la Connaissance, on a créé tout un système de « boutons » afin que les pressant, l’individu obtienne les effets voulus sans passer par l’étude et le travail. En payant ce qu’il faut, bien entendu. — Non...

Judith Lazar, 100 mots pour introduire aux théories de la communication 1La constitution d’un dictionnaire sur les « théories de… » n’a évidemment rien d’une sinécure. L’ouvrage de Judith Lazar, consacré aux théories de la communication, n’échappe pas à ce principe. Il propose « 100 mots » pour introduire à un pan des sciences de la communication, la communication de masse, 100 mots destinés à un public désireux de prendre connaissance d’expressions, pour certaines couramment utilisées dans la vie « mass médiatique ». L’ouvrage ne présente pas de difficultés de lecture, et les non-initiés n’auront aucun mal à s’y retrouver. 2Bien entendu, toute sélection s’expose à la critique. 3Si une sélection s’expose à la critique, c’est aussi en raison de sa cohérence, c’est-à-dire de la distinction qu’elle opère par rapport à d’autres points de vue.

Expérience de Milgram Graphique montrant que 65 % des sujets de l'expérience infligent des souffrances maximales si on le leur ordonne Reconstitution de l'expérience de Milgram (extrait)[1]. L’expérimentateur (E) amène le sujet (S) à infliger des chocs électriques à un autre participant, l’apprenant (A), qui est en fait un acteur. La majorité des participants continuent à infliger les prétendus chocs jusqu'au maximum prévu (450 V) en dépit des plaintes de l'acteur. L’expérience de Milgram est une expérience de psychologie publiée en 1963 par le psychologue américain Stanley Milgram[2]. L'expérience a suscité de nombreux commentaires dans l’opinion publique, ainsi que dans le milieu de la psychologie et de la philosophie des sciences, et a inspiré de nombreuses œuvres de fiction ou de télévision. Déroulement de l'expérience[modifier | modifier le code] Fac-similé de l'annonce publiée en 1961 par l'équipe de S. L'expérimentateur et l'élève sont en réalité deux comédiens Contexte[modifier | modifier le code] Divers

enfants précoces, enfants doués, enfants surdoués, enfants à haut potentiel, ehp, jhp Les enfants et les adolescents à haut potentiel Doué, surdoué, précoce… Qui sont ces enfants pas tout à fait comme les autres ? Que ressentent-ils ? Comment vivent-ils leurs spécificités ? Pourquoi échouent-ils bien trop souvent à l’école, sabordant leurs compétences et le fondement-même de leur identité ? Le terme de surdoué, généralement mal perçu du grand public, a été remplacé en France, dans la vague du « politiquement correct », par celui d’enfant intellectuellement précoce (EIP). La Belgique a choisi de les appeler enfants à haut potentiel (EHP). Au-delà des réticences idéologiques, au-delà du vocable utilisé, c’est surtout la différence qui est essentielle pour comprendre et guider l’enfant à haut potentiel.

Renoncez à ces 10 choses et le bonheur vous sourira Il y a des attitudes qui sont dangereuses pour votre bonheur professionnel et personnel. Renoncez-y et vous en serez instantanément plus heureux. Promis ! A arrêter immédiatement : 1. Accuser les autres L’erreur est humaine, soit ! 2. Une belle voiture, une marque de vêtements très chère, une nouvelle fonction. Des relations pures, par contre, vous rendent bien plus heureux et elles naissent lorsque vous cessez de vouloir impressionner les autres. 3. Vous êtes peu sûr de vous, vous avez peur, souvent vous vous attachez à ce que vous connaissez. Cela ne rend vraiment pas plus heureux. 4. Couper la parole à quelqu’un pour en place une, c’est tout simplement impoli. 5. Se plaindre continuellement sur ce jour de con ou sur tout ce qui va mal dans sa vie, on fait mieux franchement, c’est ainsi qu’on se sent moche. 6. Le seul que vous puissiez vraiment contrôler, c’est vous-même. 7. La critique est facile. 8. 9. Apprenez de vos erreurs et des fautes des autres. 10. On a tous nos angoisses.

Related: