background preloader

BORDERLINE WAIFS AND UNSUNG HEROES; Rescuing The Woman Who Doesn't Want To Be Saved.

BORDERLINE WAIFS AND UNSUNG HEROES; Rescuing The Woman Who Doesn't Want To Be Saved.
BORDERLINE WAIFS AND UNSUNG HEROES; Rescuing The Woman Who Doesn't Want To Be Saved. By Shari Schreiber, M.A. www.GettinBetter.com Given the hundreds of letters I get from men who desperately "want to help" the Borderline after their troubling affair has ended, I suppose this article's time has finally come. I understand that you tirelessly tried to assist her, teach her and rescue her during that relationship, and you're wrestling with letting go of this fixation, weeks or months later. You may even be keeping your perceptions about what really went on in your dynamic under wraps, for fear of hurting her feelings--or risking that she won't speak to you again. In essence, you're still walking on eggshells, and putting her needs first. The Borderline Waif seldom exhibits the harsh or volatile traits we've come to associate with other BPD types. Since 'helplessness' is the Waif's core emotional theme, options and choices that are healthier/more productive, are generally avoided.

Borderline Personality Disorder: Etiology and Treatment - Joel Paris Borderline Personality Disorder by Paul J. Hannig, Ph.D., MFCC, CCMHC, NCC Sections AbstractSome Characteristics of Borderline PersonalitiesOther Aspects of Borderline PersonalitiesBehavior of Borderline Personalities Causes of Borderline Personality Disorder The Process of TherapyReferences ABSTRACT: This paper is a narrative, exploratory, descriptive, and investigative profile of Borderline Personality Disorder (BP). Its purpose is to expand the existing description of behavioral characteristics of this disorder and to include a deeper emotional and interpersonal understanding of borderline symptomatology. This article presents a profile of the Borderline Personality Disorder (BP). Some Characteristics of Borderline Personalities Borderline Personality Disorder clients cannot sustain emotional commitment. This dysfunctional cycle has its roots in early childhood. The BP feels eternally alone and abandoned. Many borderlines have a perfectly working, pleasant, alluring, seductive, competent, superman/woman facade.

UCL Psychoanalysis What is mentalization? What is mentalization-based treatment? Research evidence for treatment focusing on mentalizing Randomized controlled trial of MBT for BPD Follow-up study of MBT for BPD Cost-effectiveness study of MBT References What is mentalization? Mentalization is the capacity to make sense of self and other in terms of subjective states and mental processes. Back to Top What is mentalization-based treatment? Mentalization-based treatment is a model of psychodynamic therapy rooted in attachment theory that aims to enhance the individual’s capacity to represent thoughts, feelings, wishes, beliefs and desires in themselves and in others in the context of attachment relationships. Research evidence for treatment focusing on mentalizing Our programme of mentalization based treatment was developed and implemented by a team of generically-trained mental health professionals. Randomized controlled trial of MBT for BPD Follow-up study of MBT for BPD Cost-effectiveness study of MBT References

Aux frontières de la bipolarité et de l’état limite. | Armand Shneor Psychothérapeute Clinicien La frontière entre le trouble bipolaire et borderline semble souvent floue à établir. Le trouble borderline est qualifié de diagnostic d’élimination après qu’une clinique du spectre bipolaire eut été explorée et qu’un traitement visant à ‘’thymoréguler’’ les variations brutales de l’humeur caractérisant le maniaco-dépressif eut été épuisé. Afin de favoriser la compréhension de ces deux pathologies, nous proposons d’en exposer leurs caractéristiques communes et leurs dissemblances. La bipolarité se distingue de l’état limite au moyen de la fréquence des épisodes maniaques et hypomaniaques. Au sein de la bipolarité nous distinguons : - La bipolarité de type I : comprenant de longs épisodes de manie s’étalant sur une durée minimum d’une semaine espacés de longues périodes de dépression dont la durée s’étend au-delà de deux semaines et inversement. L’impulsivité est un symptôme commun aux deux troubles.

Narcissisme perversion et trouble borderline etat limite: Un leurre ! En préambule, les deux types de personnalités comparées ici sont conséquences de personnes qui sont malades et il ne s'agit pas ici de juger tel ou tel mais une fois encore de comprendre, comprendre pour aider.Ce que l'on appelle un « pervers narcissique » et que personnellement je préfère nommer « narcissique à tendances perverses », est une personne qui a généralement un ego surdimensionné, qui est dans sa réalité et qui va chercher à utiliser les autres pour ses propres fins et s'arranger pour se faire passer pour victime et maintenir alors sa « victime » sous sa coupe pour son propre bénéfice.En lisant ces mots et au regard de certains comportements utilisés (visibles) par les personnes souffrant d’un trouble borderline, certains pourraient se dire « mais alors les borderline sont des pervers narcissiques ! Apparence et non réalité. Impulsivité et transgression réactionnelle dans le trouble borderline.

trouble de la personnalité borderline etat limite et medicaments Le trouble de personnalité Borderline Etat Limite et le traitement par des médicaments. Attention, ne jamais modifier ou interrompre son traitement sans en parler à son médecin ! Préambule:Le trouble borderline est aussi une maladie biologique. Vous ne devez jamais prendre de médicaments sans avoir une prescription médicale ..Sommaire:Uniquement des médicaments pour le traitement du trouble ? Je voudrais adhérer à l'association ou faire un don afin que demain vous puissiez encore être la pour aider haut .Uniquement des médicaments pour traiter le trouble borderline ? - Seconde possibilité, il ne viendrait à personne l'idée de faire faire des séances de rééducation au cycliste et de le mettre sur son vélo alors que ses jambes sont encore cassées. Et bien pour le trouble de la personnalité borderline c'est un peu pareil.Le rétablissement du malade va avoir deux phases (qui vont se chevaucher) Phase 1: La "réparation" du cerveau. puis juste après .Des médicaments, pour qui, pour quoi, comment ?

Trouble Borderline etat limite et troubles impulsifs. Trichotillomanie... Trouble de la personnalité borderline et troubles impulsifs.Le trouble borderline et le jeu pathologique.Le trouble borderline et la cleptomanie (kleptomanie)ou le vol à l'étalage.Le trouble borderline et les dépenses incontrolées, achats compulsifs.Le trouble borderline et la conduite imprudente, rage au volant.Le trouble borderline et la trichotillomanie, s'arracher les cheveux.Trouble de l'impulsion ou de la compulsion Introduction: Connexions entre trouble de la personnalité borderline et troubles impulsifs. De nombreux borderline ont certaines de ces dépendances. Au point que certaines d'entres elles sont inscrites dans les critères du DSM IV. Données, étudesCe qu'ils en pensentPoint de vue de l'AapelTémoignage.Données, études (statistiques, prévalence, comorbidité, co-occurence) (partiellement traduit) Troubles impulsifs et borderline, ce qu'ils en disent Point de vue de l'Aapel sur les troubles impulsifs et le trouble de la personnalité borderline Témoignage Ouvrages sur le trouble.

Trouble de la personnalité limite (TPL) : causes, symptômes et traitements - Santé mentale de A-Z Le trouble de la personnalité limite (TPL) est une maladie mentale caractérisée par une instabilité émotionnelle. Les individus aux prises avec ce trouble ont du mal à maîtriser leurs impulsions et à maintenir des relations interpersonnelles. Les personnes souffrant du TPL ont des problèmes d'image de soi et d'identité, pouvant aussi manifester une attitude du type « tout ou rien ». Ce trouble se caractérise communément par des comportements autodestructeurs. De plus, le TPL est souvent associé à d'autres affections psychiatriques, tels que les troubles de l'alimentation, anxieux, ou dépressifs, le trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) résiduel ainsi qu'à l'adoption de comportements à risque. Découvrez les autres cours de l'École Mini Psy. Les personnes souffrant du TPL peuvent manifester des colères intenses, de la dépression ou une anxiété débilitante. Les symptômes du TPL surviennent en général une première fois à l'adolescence ou chez le jeune adulte.

Borderline : des clés pour comprendre : Soigner le trouble de l'état limite © Jupiter Sommaire Face à la maladie, les personnes borderline se voient proposer une double solution thérapeutique : - La prescription d'antidépresseurs et d'anxiolotiques estgénéralement préconisée pour traiter les causes biologiques de la maladie et atténuer les passages dépressifs, les crises de panique ou d'anxiété. - Le traitement se complète toujours d'un travail de thérapie. Vivre avec un proche Borderline A découvrir Pour aller plus loin Carrefour TPL : L'Association québécoise du trouble de personnalité limite, au site très fourni. A lire :Borderline de Marie-Sissi Labrèche, Ed. Maladie au long court, le trouble Borderline est une toujours une épreuve de vie, tant pour la personne atteinte que pour son entourage. Si l’écoute et l’échange sont souvent un moyen de faire face ensemble à la maladie, les associations de soutien aux personnes borderline conseillent également à l’entourage de : - savoir garder de justes distances pour éviter les relations fusionnelles intenses

Borderline... of life ? Classée parmi les dix troubles de la personnalité répertoriés dans le DSM IV, la personnalité borderline est en passe de devenir en Occident number one au Top ten des souffrances mentales du début du XXIe siècle. Si cette appellation très imagée aux consonances anglo-saxonnes fait très « in », il n’en demeure pas moins qu’il n’y a, d’un point de vue strictement clinique, rien de nouveau sous le soleil. Par contre, d’un point de vue épidémiologique, il en va malheureusement tout autrement... Décrits et dénommés en d’autres termes dès la fin du XIXe siècle, les états limites rassemblaient les pathologies ne relevant pas exclusivement de la névrose ou de la psychose, mais se trouvant à leurs frontières. Touchant 2 à 4% de la population générale, soit deux à quatre fois plus que la schizophrénie, motivant jusqu’à 30% des consultations et 15 à 20% des admissions en psychiatrie, cette pathologie de la prodigalité des émotions se trouve de plus en plus en décalage avec la société occidentale.

Statistiques, Mythes realites sur trouble borderline etat limite, une vraie maladie Mythe 1: Les gens avec le trouble Borderline ne vont jamais mieux. Réalité: Beaucoup de personnes Borderline ont des succès avec le traitement approprié. Il est vrai qu'il n'est pas facile de changer pour des personnes avec des traits de caractère enracinés . Mais le comportement Borderline qui a été appris peut être désappris. Pourquoi alors ce mythe persiste-t'il en dépit du fait que les chercheurs ont démontré que les traitements étaient efficaces? Puisque beaucoup de professionnels de santé mentale trouvent laborieux et épuisant de travailler avec des patients borderline, les nouvelles études prometteuses passent souvent inapperçues auprès des cliniciens qui ne se spécialisent pas dans le trouble borderline. Un autre problème est que beaucoup de régimes d'assurance (USA) ne couvriront pas le traitement borderline, en raison du mythe que le traitement fonctionne rarement. Mythe 2: Le Trouble de la personnalité borderline est une définition de type "poubelle"."

LA SEXUALITE DANS LES ETATS-LIMITES EST TRES PERTURBEE Texte intégral de la page suivante tiré en (tous droits réservés)AAPEL - retour page borderline Bulletin de psychiatrieNumero 3.1(semestrielle ou annuelle)Edition 1996Dr Fineltain LudwigNeuropsychiatrePsychanalyste________________________________________________________________CNPsy Gr. 1 dp 75 1 26408 6E-mail: fineltainl@yahoo.fr Retour a la page de garde_________________________________________________________________ Premier article du numéro: ACTUALITE DU SYNDROME BORDERLINE_____________________________ 1)Définitions 2)Les errements de la terminologie: borderline, état-limite ou styxose? Les termes utilisés sont tour à tour: état-limite, cas limite, borderline. Je définis ainsi les syndromes borderline: "Etat-limite, états-limites des psychoses, syndrome borderline. Le DSM distingue 301.83, Borderline Personality Disorder, 301.9, Personality Disorder NOS, V62.89, Borderline Intellectual Functioning.

ACTUALITE DU SYNDROME BORDERLINE etat limite Texte intégral de la page suivante tiré en (tous droits réservés)AAPEL - retour page borderline Bulletin de psychiatrieNumero 3.1(semestrielle ou annuelle)Edition 1996Dr Fineltain LudwigNeuropsychiatrePsychanalyste________________________________________________________________CNPsy Gr. 1 dp 75 1 26408 6E-mail: fineltainl@yahoo.fr Retour a la page de garde_________________________________________________________________ Premier article du numéro: ACTUALITE DU SYNDROME BORDERLINE_____________________________ 1)Définitions 2)Les errements de la terminologie: borderline, état-limite ou styxose? Les termes utilisés sont tour à tour: état-limite, cas limite, borderline. Je définis ainsi les syndromes borderline: "Etat-limite, états-limites des psychoses, syndrome borderline. Le DSM distingue 301.83, Borderline Personality Disorder, 301.9, Personality Disorder NOS, V62.89, Borderline Intellectual Functioning.

Related: