background preloader

La Permaculture : une vision, des principes, des techniques by Mathieu foudral on Prezi

La Permaculture : une vision, des principes, des techniques by Mathieu foudral on Prezi

Cours audio de Marc Bonfils en téléchargement | Permaculture sans frontières Page en cours de rédaction Voici les enregistrements audio de 2 stages donnés par Marc Bonfils, le premier du 1 au 4 mai 1986 à Minzier en Haute-Savoie, et le second les 16 et 17 juillet 1986 à Bouriège dans l'Aude. Ces cours avaient été enregistrés en direct sur cassettes audio par un des stagiaires, Émile Moné. Nous le remercions de nous les avoir transmises (en 2008, si je me souviens bien). Ces cassettes ont été ensuite bénévolement digitalisées en 2009 par Freda et Pedro de l'éco-site Crocus à Jupilles, que nous remercions pour cette aide. Autorisations et éthique. En 2006 et 2008, Marc Bonfils a cohabité quelques mois avec Sylvaine et moi dans le Var, et lors de son dernier séjour, il m'a oralement donné l'autorisation de diffuser les enregistrements audio de ces cours, à condition que ce soit gratuitement et de manière éthique. Nous invitons donc toute personne désirant diffuser ces cours à respecter les points suivants : - les diffuser gratuitement ; Session_1986-05-01_Cassette_1A.zip

Permaculture en France : Les pionniers en marche La permaculture reste très largement confidentielle en France. Née en Australie, elle s’est diffusée un peu partout dans le monde au gré des capacités linguistiques et des racines culturelles de chaque pays. Ces deux derniers facteurs expliquent en grande partie le faible développement de la Permaculture en France, où la culture est assez fondamentalement opposée à la pensée anglo-saxone et où l’habitant de l’hexagone moyen dispose d’un niveau faible dans la langue de Shakespeare. Malgré cela, quelques pionniers se sont lancés en France pour tenter l’aventure de la Permaculture réelle. Portraits. Richard Wallner et la ferme du petit Colibri Installé depuis 2006 en Charente, Richard tente d’établir une ferme entièrement Permacole, le Petit Colibri. Cette ferme est un symbole important pour la permaculture, mais elle est aussi un approfondissement essentiel pour son succès. Nicolas Pezeril dans le Morvan Nicolas impressionne par son savoir et sa modestie. Like this: J'aime chargement…

Les différentes techniques de culture pour un potager en permaculture » » Le chant des cerisesLe chant des cerises - Expériences et conception en permaculture Comme nous le disions dans l’ article sur nos débuts au potager , plusieurs techniques de cultures s’intègrent bien avec une conception en permaculture . La technique la plus connue, souvent associée à la permaculture même, est celle consistant à créer des buttes, à pailler abondamment, et à faire pousser différents légumes ensembles. Mais cette solution est loin d’être passe-partout, car les buttes peuvent être un désavantage en sol sableux et en climat aride, puisque l’eau à tendance à ruisseler ou pénétrer trop profondément. Cette technique peut aussi être peu indiquée en sol tassé, si la hauteur de la butte n’est pas suffisante pour que le racines de légumes pénètrent bien. Enfin, si le sol est engorgé en matière organique, en rajouter sous forme de paillage, sans régler le problème sous-jacent (engorgement d’eau, terre froide, activité microbienne réduite), peut en fait accentuer le problème. Ag. synergétique Biointensive Principe Produire avec un minimum d’énergie Paillage Fertilité

Permaculture & écosystèmes comestibles Si l’on considère que le monde sauvage est un modèle que l’on peut suivre, jusqu’où peut-on aller ? Masanobu Fukuoka (« lL révolution d’un seul brin de paille ») a mis en évidence par son agriculture du « non agir » que l’humain pouvait avoir des pratiques agricoles sans dominer le monde sauvage mais plutôt en en tirant parti. Mais jusqu’où peut-on aller dans le « non agir » ? En effet, l’extrémité de ce non agir, de cette renonciation, c’est la mort. Jusqu’à quelle limite peut-on modifier et interagir avec le vivant sans lui nuire? Prenons l'exemple d’un animal qui modifie son environnement : Le castor construit et entretient des barrages. En coupant les arbres pour faire son barrage, il créera un biotope « clairière » ou « pré forestier » qui, cumulé au biotope « forêt » et « aquatique, augmentera la biodiversité dans son ensemble. Ces animaux sauvages mettent en évidence que nous pouvons modifier notre environnement, sans que cela lui soit nuisible, bien au contraire.

05juin12 : la salade qui narguait la limace Cette petite lettre traite de la limace.Quand on parle de limace, le sang du jardinier se glace ! Je ne vous parlerai pas des pièges à bière, du ferramol, ni de la cendre de bois, pas plus du piochage ou du travail du sol. Je tairai la chasse nocturne ou diurne, que la lune luise ou se cache. Je passerai sous silence les purins divers, y compris de limaces.Toutes ces méthodes ont leur charme et leur petit mérite. Mais toutes ces façons de faire ont en commun un inconvénient : elle demande du temps, de la surveillance, de la vigilance, parfois de l'argent. J'ai d'abord creusé une piste : celle des auxiliaires, vous savez, les alliés des jardiniers. Ce qui fait dire à certains (et j'acquiesce) : le problème , ce n'est pas qu'il ait trop de ravageurs, mais qu'il n'y ait pas assez d'auxiliaires. Mais depuis peu, une autre voie s'est ouverte à mes yeux, plus subtile : la résistance naturelle des plantes. Deuxième observation/réflexion (en photo). 23 mai : attaque sur la salade en bas à gauche

TU L'AIMES, ELLE T'AIME Bienvenue, ce site est une plateforme ouverte à toute personne qui cherche à développer des liens ou trouver des informations sur les différentes éthiques de la Permaculture et de l'Agriculture Naturelle et Végétalienne, ainsi que le réseau de personnes qui les soutiennent. Les "Jardins Sol-air et Permanents" sont un germe en développement d'une coopération permanente permet de regrouper énergies, connaissances et ressources et de mettre en place un mouvement d'action pour la terre. Nous sommes deux raisons individuelles travaillant ensemble depuis plusieurs années d’une manière indépendante tout en étant interdépendants. Nous pensons qu’il serait intéressant que plus tard d’autres raisons individuelles nous rejoignent pour former une COOPERATION PERMANENTE regroupant un maximum de personnes de secteurs différents qui désireraient s'investir dans un coopération d'échange de surplus ou de petits services. Les "Jardins Permanents" ont l'espoir de s'établir bientôt en fondation.

PDC - Cours internationaux officiels de permaculture | Cours internationaux officiels de permaculture Notes de cours d'initiation à la permaculture sur butte Permaculture = Culture permanenteDéterminer l'emplacement de la butte, soit :- la longueur orientée Est/Ouest , - perpendiculairement à la pente à flanc de colline. Délimiter ses dimensions, soit largeur 1,20 m x Longueur au choix + un couloir de 20 cm de chaque côté (cf. schéma). Préparer la surface enarrachant l'herbe et en la mettant à sécher enl'étalant à proximité (ne pas mettre en tas pour éviter une fermentation). Bêcher l'herbe rase restante, en prenant soin de récupérer au maximum la terre en motte autour des racines. Greliner la parcelle sur la largeur de la butte + les deux couloirs Nord et Sud ; répéter l'opération jusqu'à atteindre la longueur désirée. Avec la bêche et/ou le râteau commencer à rabattre la terre des couloirs vers l'intérieur pour former une pyramide, sur toute la longueur, en s'efforçant d'émietter toujours la terre ; enlever cailloux, racines, etc... Si vous ne semez ou ne plantez pas tout de suite : Semer et planter : Entretien de la butte : Quelques liens :

raised garden beds: hugelkultur instead of irrigation raised garden bed hugelkultur after one month raised garden bed hugelkultur after one year raised garden bed hugelkultur after two years raised garden bed hugelkultur after twenty years It's a german word and some people can say it all german-ish. I'm an american doofus, so I say "hoogle culture". I learned this high-falootin word at my permaculture training. Hugelkultur is nothing more than making raised garden beds filled with rotten wood. I do think there are some considerations to keep in mind. Another thing to keep in mind is that wood is high in carbon and will consume nitrogen to do the compost thing. Pine and fir will have some levels of tanins in them, but I'm guessing that most of that will be gone when the wood has been dead for a few years. In the drawings at right, the artist is trying to show that while the wood decomposes and shrinks, the leaves, duff and accumulating organic matter from above will take it's place.

Permaculture et transition : une seule limite, notre imagination Dans un squat conventionné du 19e arrondissement de Paris, une centaine de personnes se sont réunies quelques jours avant la rentrée pour rencontrer Robyn Francis, pionnière de la permaculture. Souvent considérée comme à l’origine du mouvement des villes en transition, la permaculture aborde l’agriculture, le recyclage des eaux et des déchets et l’organisation des sociétés de façon globale et alternative. Les liens entre chaque élément d’un système sont examinés et réfléchis afin d’être intégrés au mieux dans un système global. Arrivées au 72 rue Riquet, 19ème, un air d’été berlinois souffle sur ce bâtiment de la SNCF temporairement dédié au travail artistique. Lundi soir, une centaine de personnes est venue s’installer sur de vieux fauteuils de cinéma afin d’écouter Robyn Francis, pionnière de la permaculture, présenter quelques initiatives innovantes. "Nous vivons dans une période de transition. La permaculture est un système de design qui envisage les relations entre les choses.

JARDIN SANS TRAVAIL DU SOL: Sans engrais ni produits chimiques, ni bêcher ,labourer, biner, sarcler etc -Sans engrais ni produits chimiques, récolter dans son potager de beaux et bons légumes sans s'être donné la peine de le bêcher ,labourer, biner, sarcle -Masanobu Fukuoka et l'agriculture du non-agir Sa méthode d'agriculture ne nécessite pas de labour, pas de fertilisants ni de pesticides, pas de désherbage ni d'élagage ainsi que très peu de travail! > > photo:unwelcomeguests.net -JARDINER SANS TRAVAILLER LE SOL ET SANS PRODUITS... Des vers qui ne mangent que les végétaux morts : 1. 1. >brico.ecolo.free.fr/ Photo:vie-plus-saine.com Il est possible de parvenir en quelques années à réaliser entre 30 et 50 % de l'alimentation de base sur une période de 8 mois. **BRF - Bois Raméal Fragmenté photo: leprogres.fr - Livernon. > photo: jardi.fr

Electroculture Les Forces de la Nature au Service de l’Agriculture Prochaine formation, conférence ou cours sur l’electroculture : Le seul moyen d'être certain est de vérifier par soi-même, on en est généralement stupéfait ! Testez l’electroculture dans votre jardin. Vous pouvez reproduire certaines expériences décrites sur le site, pour cela je vous ai mis quelques articles en téléchargement libre d’anciennes techniques avec des plans que vous pouvez réaliser dans votre jardin. Sur ce site je vous fait don de plusieurs articles à télécharger ou sont décrits quelques simples expériences que vous pouvez tester dans votre propre jardin potager avant de passer à plus grande échelle sur vos hectares de champs avec l’installation de nouvelles techniques plus adaptées. Différence majeure entre consommable et solution durable Ce que je propose sont des solutions durables, non pas des consommables. Des solutions et pistes qui vous rendent de plus en plus indépendant. Avancées Scientifiques 1. 2.

Le paradoxe de l’agriculture cubaine | Cubanismo Lorsqu’au début des années ’90, après l’effondrement du bloc soviétique, Cuba perd son principal partenaire commercial, la production alimentaire dégringole en raison de la chute des importations de fertilisants, pesticides, tracteurs, pièces détachées et pétrole. La situation est à ce point catastrophique que Cuba enregistre le taux de croissance de la production alimentaire par habitant le plus bas de toute l’Amérique latine et des Caraïbes. Mais très vite, l’île va réorienter son agriculture de manière à être moins dépendante des importations de produits chimiques synthétiques, et va ainsi développer l’agriculture écologique.1 Le succès de cette reconversion est à ce point fulgurant que Cuba enregistre alors le meilleur score en matière de production alimentaire dans toute l’Amérique latine et les Caraïbes, soit un taux de croissance annuel de 4,2 pour cent par habitant de 1996 à 2005, contre un taux moyen de 0 pour cent dans le reste de la région.2 Tableau 1. Haricots -77 +351 -55

Related: