background preloader

Aider les élèves à prendre conscience de leur cheminement de recherche

Aider les élèves à prendre conscience de leur cheminement de recherche
Samedi 12 mai 2012 6 12 /05 /Mai /2012 15:05 Voilà une idée qui tourne dans mon esprit depuis plusieurs mois déjà. Et tout ce que je lis ou entends contribue à la conforter. Voici l'exemple d'une activité de 10 minutes que j'ai faite cette année en séance 3 d'IRD (fin du billet). En classe, nous sommes revenus collectivement sur la démarche - les navigateurs qu'on a utilisés pour se connecter - les différents moteurs utilisés - les mots qui ont permis de retrouver facilement l'image, l'usage des guillemets, la précision du nom de l'auteur quand le titre de l'oeuvre était très répendu (ex: nature morte) - pourquoi Google image n'est pas le site qui met l'image en ligne mais bien celui qui la référence - comment on relève une adresse URL J'ai rapidement dessiné au tableau un schéma de recherche type et noté le vocabulaire important : navigateur, moteur de recherche, site internet, adresse URL Ce travail nous a pris dix minutes en début de séance. Tous avaient bien trouvé leur image.

Etudier Google pour apprendre à lire une page de résultats de recherche Ou comment faire pour que les connaissances acquises soient réinvesties en situation de recherche ? Voilà longtemps déjà que je garde sous le coude les travaux de Fréderic Rabat sur Google en me disant « Un jour, c’est sûr, je m’y mets… » Ce trimestre c’est décidé, je me lance. Parallèlement, je suis en train de lire le livre « Comment concevoir un enseignement » de André Tricot, Manuel Musial et Fabienne Pradère. J’ai déjà mené l’exercice a posteriori de dresser la liste et catégoriser les connaissances que j’avais voulu enseigner, notamment sur l’identité numérique et le document de collecte. Je vais donc présenter ma réflexion sur une séquence pas encore faite. Première question que je me pose : quelles connaissances est-ce je veux que les élèves acquièrent ? Je reprends le classement d’André Tricot des six formes de connaissances possibles Connaissances procédurales (savoir-faire) : niveau 1 : automatisme / niveau 2 : savoir faire lié à l’exercice / niveau 3 : méthode transférable

Evaluation de l’information sur Internet Dans le cadre du programme de SVT sur la responsabilité en matière de santé et d’environnement, les 3èmes doivent réaliser un diaporama sur un sujet de leur choix (contraception, greffes, pollutions, reproduction, …). Les thèmes évoqués dans cette partie du programme sont souvent des sujets controversés qui font débat. De ce fait, Internet donne accès à des informations elles-mêmes controversées qui doivent être soumises à un regard critique afin d’en déceler l’origine et la fiabilité. Ainsi, cette séance sur l’évaluation de l’information permet aux élèves d’élaborer eux-mêmes les critères d’évaluation d’un site internet et de s’approprier un raisonnement pour valider ou non une information en ligne. Ce travail permet également d’aborder la notion de source d’information et de la différencier des sources au sens de références documentographiques. Cela permet aussi de travailler sur la notion d’auteur et de responsabilité auctoriale.

Toute ma vie sur Internet : reportage d’Envoyé Spécial sur France 2 Le jeudi 29 novembre 2012 à 20h35, l’émission Envoyé Spécial de France 2 propose un reportage intitulé « Toute ma vie sur Internet » visionnable en replay (rediffusion en ligne) sur le site d’Envoyé Spécial à cette adresse. Le reportage de Nicolas Combalbert s’intéresse aux traces laissées sur Internet. Des millions de Français se connectent au quotidien sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook…), effectuent des achats en ligne et apposent des commentaires sur des sites d’information, des blogs, s’abonnent à des lettres d’information… Traces laissées sur Internet Tous les internautes ne mesurent pas les conséquences de ces traces délivrées : que ce soit des informations personnelles, âge, adresse, statut marital, liens familiaux, amicaux, professionnels, habitudes de consommation exploitées par des sites Web marchands à des fins commerciales. Réputation sur le Web Autre problème : des informations peuvent être détournées pour nuire à la réputation ou à l’image d’internautes. Licence :

Martine Mottet - Accueil

Related: