background preloader

Le jardin d'Emilia Hazelip (1 sur 2)

Le jardin d'Emilia Hazelip (1 sur 2)

La butte « Sepp Holzer », « Hugelkultur »! La butte »Sepp Holzer » est une très ancienne technique utilisée depuis des siècles en Europe de l’Est, appelée aussi là-bas « Hugelkultur« …et elle apporte de nombreux avantages…dans tous types de terrains… As-tu vu les vidéos de Sepp Holzer, le paysage de son exploitation?…c’est rempli de buttes, ce qui ajoute d’ailleurs un magnifique relief à son terrain…mais pas que ça… Il explique très bien tout cela dans son livre « La permaculture de Sepp Holzer« , mais je vais te dévoiler ici en quelques mots sa méthode…que tout le monde peut reproduire chez soi… As-tu déjà observé comment se portait la végétation sur des anciens tas de branches et de troncs décomposés, ou sur de vieux talus? Sepp utilise ce qu’il a sur place comme matériaux. En re-créant le cycle naturel de la forêt, où les végétaux (arbres, branches, feuilles,…) tombent sur le sol, se décomposent…et nourrissent leurs successeurs, grâce à la vie du sol. Quels sont les avantages à construire une ou des buttes « Hugelkultur« ?

Buttes en "Hugelkulture" de Sepp Holzer, Autriche Chez Sepp Holzer, ce n'est pas à la pelle et à la pioche, mais au tracto-pelle que sont créées les buttes de culture selon le principe d'hugelkulture, sur une propriété de 45 ha. C'est au Krameterhof, que ce superman de la permaculture exerce une activité d'agriculture durable très diversifiée, en réinstallant des écosystèmes complets comprenant cochons, yaks, poissons d'élevage, des centaines d'espèces de fruitiers, de légumes, de céréales..., sur des flancs de montagne, auparavant plantés de pins en monoculture (produisant la fin de la biodiversité, l'érosion, des innondations...) Faire un tas en "hugelkulture" consiste à empiler toute sorte de matériaux bio-dégradables allant du tronc d'arbre entier à la pelouse arrachée avec sa terre... en passant par une vieille couverture en laine... ! Le sol ainsi constitué sera aéré et permettra la libre circulation de l'eau et de la grande diversité d'êtres vivants qui vont y trouver le gîte et le couvert. JooComments powered by Bullraider.com

Toutes les vidéos Aller au contenu principal Formulaire de recherche Météo > détaillée Les vidéos de Terre&Nature Lire plus à propos de Trucs et astuces pour jardiner malin Avec Christophe Leuthold Trucs et astuces pour jardiner malin Lire plus à propos de Un bac de plantes aromatiques pour l'été Avec Xavier Allemann Un bac de plantes aromatiques pour l'été Lire plus à propos de Préparez un extrait fermenté d'ortie Préparez un extrait fermenté d'ortie Lire plus à propos de Les bons gestes pour rempoter une plante Les bons gestes pour rempoter une plante Lire plus à propos de Prendre soin de ses rosiers au fil de l'année Avec Alain Tschanz Prendre soin de ses rosiers au fil de l'année Lire plus à propos de La taille idéale des rosiers La taille idéale des rosiers Lire plus à propos de Donnez un coup de jeune à vos plantes d'intérieur Donnez un coup de jeune à vos plantes d'intérieur Lire plus à propos de Donnez un coup de jeune à vos géraniums Donnez un coup de jeune à vos géraniums Maladies et ravageurs du rosier Pages

Les Principes de la Permaculture Plantes vivaces au potager : légumes perpétuels, aromatiques pérennes Présentes toute l’année au potager, certaines vivaces se récoltent et s’utilisent sur une longue période. Légumes perpétuels, aromatiques mais aussi quelques plantes à fleurs aux vertus multiples y méritent une petite place. Vivaces du potager : une culture simplifiée Entretien facile Toutes les plantes vivaces cultivées au potager restent en place plusieurs années, en moyenne 5 ans mais parfois jusqu’à 10 ans dans le cas des asperges, ce qui dispense de semer et planter tous les ans et génère une économie substantielle pour le jardiner. Artichaut au potager Une fois installées, elles réclament peu de soins. Multiplication de ces plantes pérennes La plupart de ces plantes vivaces (par exemple la rhubarbe, l’épinard perpétuel, la consoude ou les vivaces à fleurs) se multiplient par division des souches sur le pourtour desquelles on prélève des fragments enracinés. Des légumes perpétuels L’oseille épinard Appelé aussi épinard perpétuel, il se récolte de mars à septembre. Chénopode Bon-Henri

Jardincomestible.fr - Valorisez vos déchets grâce au bokashi (technique japonaise) Qu’est-ce que le bokashi ? Le son de bokashi (aussi appelé bokashi starter ou démarreur / activateur de bokashi), est un produit permettant de transformer ses déchets ménagers en engrais plein de vie et de nutriments pour le sol, grâce à la fermentation. Il est généralement composé de son de céréales contenant des micro-organismes efficaces (EMs). Le principe : on utilise EMs pour dégrader les déchets organiques. les efficaces (« bons »)les nocifs (« mauvais »)les « disciples », « neutre »ou « hésitants ». Les « disciples », « neutres » ou « hésitants » sont les plus nombreux, et ils sont du genre influençable : ils suivront le groupe dominant entre les effectifs et les nocifs. Les micro-organismes efficaces les plus connus sont les ferments lactiques (lactobacilles), les bactéries de photosynthèse et les levures. Utilisation du bokashi Tous les déchets organiques se recyclent avec le bokashi, même la viande, le poisson, les produits laitiers, et les aliments cuits. Avantages du bokashi

NimiDesign

Related:  yo24